Comment se débarrasser de Babylone

26 octobre 2012 9 h 36 min 13 commentaires Views: 2729

Partagez cet article

  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook

Auteur(e)

Tags:

L’autre jour au Bureau de poste, Jean-Pierre (1) m’a déballé sa frustration. Il était aux prises avec Babylone, une plaie dont il avait hérité il ne sait trop comment. Comme il croyait qu’il s’agissait d’un programme malveillant, il capotait. Ni Kaspersky, son antivirus, ni Malwarebyte, son antiespiogiciel, ne voyaient cette menace et, donc, ne pouvaient l’en débarrasser.

babylone
(Source de la prise d’écran: CNet)

Dans un premier temps, je l’ai rassuré. Non, inestimable compatriote, Babylone n’est pas un virus, un cafard ou un cheval de Troie. Rien de tout cela. Ce n’est qu’un logiciel sans gêne qui entre chez vous sans cogner avec ses bottes pleines de fumier et qui va s’asseoir au salon en ayant raflé, au passage, votre 26 onces de rhum cubain. Les Anglo-Saxons qualifient ce genre de produit de Rogue Program (baveuxiciel) ou de Crapware (merdiciel).

Comment on l’attrape ? Souvent en téléchargeant un logiciel sans regarder une à une les petites boîtes où il y a des crochets qu’il faut enlever. Si on ne fait pas attention, il profite de ce qu’on se télécharge pour venir se creuser un nid dans notre PC Windows. Plusieurs sites de téléchargement, dont CNet, ont déjà reçu d’amers blâmes à ce sujet.

Ci-après, on voit Babylone dûment installé dans Firefox et Explorer.

babylone
babylone
(Source des deux prises d’écran: NDLM)

Qu’est-ce que Babylone ?

Une fois installé, il pète et rote … euh … il place sa propre barre de navigations et il remplace votre moteur préféré de recherche, Google, Bing, etc., cela dans Firefox, Chrome et Explorer. En outre, il se crée un sous-répertoire d’environ 2,5 Mo dans C:\Program Files. Si on le laisse faire, il installe même une mini icône sur la barre de tâche, à droite en bas de l’écran.

Étant donné ce comportement effronté, on l’associe aux Hijackers, ces experts en détournement de navigateurs. Mais il n’en est pas un. Par contre, on a vu apparaître plusieurs petits programmes malveillants qui se sont déguisés en Babylone pour mieux faire leur travail criminel. Pas bête, puisque les utilisateurs de PC laissent généralement Babylone agir à sa guise ! Seulement pour cette raison de sécurité informatique, il importe vraiment de se débarrasser de ce logiciel mal élevé.

babylone
Mais encore ? Babylone.exe (Babylon Information Tool) est un sous-produit de Babylone Translator (Babylone Ltd). Cette société dont le siège social est à Tel-Aviv en Israël se targue d’être inscrite au livre de records Guinness comme étant la propriétaire du logiciel de traduction le plus téléchargé au monde. (Source de l’illustration: Wikipedia)

Babylone Ltd a débuté en 1997 comme traductrice en ligne de l’anglais à l’hébreu et vice versa. Je m’en souviens puisque c’est la seule fois de ma vie où j’ai conversé au téléphone avec une relationniste m’ayant appelé d’Israël.

Sur sa fiche anglaise, Wikipédia rappelle que le 7 août 2010, Microsoft avait déclaré Babylone comme était un logiciel malveillant, un produit qu’elle avait baptisé Adware: Win32/Babylon. Ce banc d’infamie a eu beau n’être imposé que deux semaines – on imagine les négociations intenses entre Redmond et Tel-Aviv – le mal était fait et, depuis, la controverse a subsisté.

Comment s’en débarrasser ?

babylone
Faut-il s’en débarrasser ? Plein de gens vont répondre non, ce programme étant inoffensif, mais encore plus hurleront le contraire, puisque Babylone est un facteur de rage au clavier et, à tout le moins, un problème potentiel de sécurité informatique. (Source de l’illustration: Google)

Or, le faire disparaître n’est pas facile. S’il y a plusieurs méthodes suggérées, aucune ne semble fonctionner dans tous les scénarios. À venir jusqu’à l’an dernier, si vous expédiiez un courriel de bêtises au fabricant, il vous répondait, cela dans une langue doucereusement marketing, d’utiliser la procédure de désinstallation prévue dans Windows. Mais dans les faits, cela ne semblait pas fonctionner. Si le programme, babylone.exe, disparaissait effectivement, les fureteurs demeuraient chtouillés d’une cuisse à l’autre.

Personnellement, quand un Jean-Pierre rencontré à la Poste me pose la question, je recommande deux actions.

Dans un premier temps, je me débarrasse de la ressource Babylone et de son entrée dans les arcanes de Windows. Pour cela, j’utilise Spybot Search & Destroy, un tueur de cafards plus Terminator que Malwarebyte. Pour qu’il accepte de bouter Babylone hors du PC, il lui faut cependant être démarré en mode administrateur. Comme vous le voyez sur la deuxième prise d’écran, il vous fait cliquer de la droite sur l’icône du logiciel sous le menu Démarrer (non sur celle de son raccourcis sur la barre de tâches) et choisir le mode administrateur.

babylone
babylone
(Source des deux prises d’écran: NDLM)

Sauf que ce produit n’enlève rien de ce qui est apparent, c’est-à-dire la barre d’outils et la fonction de recherche, ce qui pourrait laisser croire que la job n’est pas plus propre qu’avec l’utilisation du désinstalleur de Windows.

Mais attendez. Il existe un autre gratuiciel qui semble pouvoir y arriver comme un pro, AdwCleaner. Vérifications faites, il débusque l’intrus de Tel-Aviv et le zigouille sans prendre le temps de méditer sur le sens, de la vie. Couic !

Dans un deuxième temps, je suis la procédure que les gens de Babylone ont publié sur leur site. Il s’agit de trois jeux de clips YouTube assez simples à comprendre, bien qu’en anglais, selon que l’on soit avec Firefox, Chrome et Explorer. Chacun dispose de deux vidéos, un expliquant comment désinstaller la barre d’outils Babylone, l’autre la ressource de recherche.

Malgré le problème de langue et de version (les fureteurs évoluent rapidement), la démarche est bien illustrée; vous allez comprendre. Si toutefois vos connaissances langagières de l’anglais ne vous permettent pas de suivre, sachez qu’il vous faut manuellement détruire la barre d’outils, le moteur de recherche et rétablir votre page de choix comme accueil, puis relancer le ou les fureteur(s). C’est tout. Pour peu que vous connaissiez votre navigateur Internet, cela ne doit pas représenter une bien grosse difficulté.

Enfin, dans un troisième temps, je vide la cache.

1- Dans Firefox : Outils / Option / onglet Avancé et cliquer sur Vider maintenant.
2- Dans Internet Explorer : Options Internet / onglet Général et cliquer sur Delete
3- Dans Chrome : Paramètres / Afficher les paramètres avancés / confidentialité et cliquer sur Effacer les données de navigation (prise d’écran ci-après).

babylone
(Source des deux prises d’écran: NDLM)

C’est quoi l’Idée ? Pourquoi les gens de Babylone – ce ne sont pourtant pas de bandits – agissent-ils ainsi ? Je l’ignore. Quand on le leur demandent, ils répondent des riens et des pas du tout à la vitesse d’une ministre conservateur. Si jamais vous le savez, faites-moi signe. Je l’expliquerai à Jean-Pierre.

(1) Aucun lien avec le Jean-Pierre dont je vous ai parlé plus tôt cette semaine.

Auteur(e) Nelson Dumais

Voué à un avenir brillant dès sa naissance, Nelson s’est néanmoins pris les pieds dans un ordinateur répandu partout dans un motel désaffecté et ne s’en est pas vraiment remis. C’était à Rimouski en 1981 et le monstre de 64 Ko, une sorte de tombeau en mélamine blanche, cahotait en CP/M, souffrait en anglais et tombait régulièrement mort. Avec l’acharnement d’un anthropologue fou, Nelson recherche depuis lors un ordinateur qui fonctionnera sans défaillance, sans souffrir ni faire souffrir, et cela dans une langue intelligible. Si jamais il trouve, il vous en fera part. C’est juré !

13 commentaires

  • Oui Babylon est une pourriture maudite et Spybot lui fait la job. Malgré son interface vieillotte(la version 2 s’en vient), Spybot décrotte bien des cochongiciels que les autres oublient.
    C’est un bon complément dans votre arsenal anti-toutt!

    Merci Nelson!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 12 Thumb down 1

  • Certains sites de téléchargements (CNet pour ne pas insister) sont devenus experts dans l’ajout de ce genre de merdiciel en complément aux logiciels.

    Il est préférable de choisir « personnalisé » lors de l’installation. Ça permet au moins de refuser les « cadeaux », si on lit ce qui est proposé, bien entendu.

    « C’est quoi l’idée ? » L’argin qui s’accumule dans le haut-côté, comme disait Séraphin.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 1

  • Si je puis me permettre, voici comment je m’y prends pour me dépêtrer de pareil merdier:

    je suis sous Win7 (et n’ai pas l’intention de passer sous Win8, du moins tant que durera mon PC – “vieux” d’un an – n’ayant aucun usage pour le moment de l’interface tactile – mais ça, c’est hors contexte, pardonnez-moi).

    Bref, avant d’installer sur mon ordinateur un logiciel sur lequel j’aurais la moindre suspicion, j’ai pris la bonne habitude d’effectuer au préalable un point de restauration.

    Dès que je me rends compte que quelque chose ne marche pas comme prévu, si je n’arrive pas à désinstaller la merde en question – puisqu’il faut bien appeler les choses par leur nom – je me croise les doigts et effectue tranquillement la restauration du système.

    Évidemment, je ne suis pas un nerd, loin s’en faut. Mais j’utilise cette façon de faire depuis plusieurs années et à date, elle ne m’a jamais fait défaut. J’aime faire “simple”: si je peux m’éviter d’installer un nouveau logiciel qui aurait pour seul but d’en désinstaller un autre, au risque d’exacerber les problèmes que j’ai déjà, j’opterai plutôt pour la solution qui consiste à utiliser les ressources déjà à ma disposition au sein même du SE que j’utilise et qui soit dit en passant, est excellent.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 1

  • Merci M.Dumais, je vous lis depuis longtemps et c’est la première que je vous écrit, justement parce que je viens récemment de me débarrasser de ce Babylon.

    Je suis toujours extrêmement prudent lors des téléchargements, pourtant lorsque j’ai téléchargé une mise à jour pour le logiciel gratuit Izarc que j’avais l’habitude d’utiliser, il m’a installé Babylon même si je suis certain d’avoir cliqué sur Decline.

    Après recherche sur le web, j’ai trouvé un outil pour éliminer l’intrus: AdwCleaner par Xplode, ça a fait la job. Et j’ai remplacé Izarc par 7zip, logiciel libre.

    On dirait que de plus en plus de logiciels gratuits sont maintenant infestés de ces toolbars et autres cochonneries. Une ou deux fois encore, en installant un logiciel gratuit j’ai vu apparaitre ce Babylon. Aussitôt que je vois la fenêtre Babylon, je ferme tout et je cherche un autre logiciel.

    Merci.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 12 Thumb down 1

    • Merci pour ce conseil.

      Juste pour voir, j’ai réinstallé Babylone. J’ai vérifié et il s’était installé partout. Puis, j’ai téléchargé AdwCleaner et je l’ai activé. Il a tout trouvé et m’a demandé de le laisser redémarrer le PC. Au retour, tout était disparu.

      Donc, je vais aller ajouter une ligne ou deux dans ma chronique ci-haut.

      Merci.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 14 Thumb down 0

  • J’ai connu ce problème, et effectivement, c’est tout un casse-tête.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • C’est clair ça grouille d’étroniciels sur les portails de téléchargement gratuit du genre CNet, Telecharger.com, 01Net.com…

    Pratiques vraiment saoûlantes que celles-ci!
    Faut toujours vérifier les cases cochées à l’avance…

    Le plus décevant, c’est que même Oracle nous fait maintenant chi*r en intégrant de cette façon l’innénarable barre Ask.com!

    Ask m’avait vraiment fait pété les plombs sur un ordi de belle-mêre: des fois c’est vraiment coriace de s’en débarasser… de la belle-mère ^^

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

  • inénarable…
    péter…
    On ne peut plus corriger vaut mieux se relire avant de cliquer ;-)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • Très intéressant ce AdwCleaner, je viens de me le faire enlever quelques cochoncetés sur mes fureteurs.
    Il est très rapide car il se concentre sur le registre, les services et les fureteurs, il ne va pas scanner les disques durs.

    Il pourrait devenir un complément indispensable à mon arsenal anti-touttt !

    Merci ClaudeM, merci Xplode et merci Nelson!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

  • Merci mille fois de m’avoir fait connaître AdwCleaner qui m’a permis enfin de me débarasser de cette cochonceté de Babylon!
    Je suis pourtant prudent en téléchargement mais je me demande encore d’où j’ai ramené cet intrus totalement merd!que.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • merci
    je viens de me débarrasser de babylon dans mon fureteur Firefox avec AdwCLEANER

    Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

  • Merci mille fois à l’auteur et le AdwCleaner . C’est nickel de chez niquelle ,pour moi qui en connaît pas grand chose ,juste en posant la bonne question qui était congrue à votre titre d’article.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Et merci beaucoup ClaudeM, c’est comme ça que j’ai fait AdwCleaner par Xplode.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0