Evernote: ne plus jamais rien oublier !

10 octobre 2012 7 h 14 min 15 commentaires Views: 1652

Partagez cet article

  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook

Auteur(e)

Tags:

Les experts reconnaissent à l’éléphant une mémoire exceptionnelle. Le noble pachyderme n’oublie jamais rien, qu’il s’agisse de membres de son troupeau, de talles de fruits comestibles à la mi-août 150 km plus loin, d’êtres humains croisés il y a longtemps, d’un feu de brousse qui a déferlé naguère, rien, vous dis-je.


(Image: Evernote)

D’où sa représentation dans le logo d’Evernote, un système multiplateforme gratuit qui permet la prise de notes multimédias (texte, photo, audio ou vidéo) et leur conservation en mode infonuagique. Cela, bien sûr, pour signifier qu’Evernote n’oublie rien (1). Car notes, pense-bête, brouillons, documents finis, clips, autrement dit tout ce que vous pouvez assembler dans le cadre d’un projet, Evernote sait vous les stocker sur son nuage, cela dans une logique qui vous appartient. À vous d’aller les chercher, quelle que soit la machine intelligente que vous utilisez.

Ainsi, si je le veux, tout ce que je produis avec mon ordi principal, un PC sous Win 7, peut se retrouver dans toutes mes autres machines pour peu que j’active dans chacune, la fonction très rapide de synchronisation : synchro d’abord pour l’ordi émetteur, synchro ensuite pour les autres machines. Fini la misère du réseautage Win7/OS X Lion/Ubuntu 12.04 ! Fini le transvasage par clé USB !


(Image: NDLM)

On dirait une synthèse entre DropBox et Google Docs, une sorte de DropBox évolué et proactif, une sorte de Google Docs moins collaboratif, plus personnalisé, une sorte d’avenue très populaire vers où Apple s’en va avec ses services iCloud. Par exemple, Evernote dispose d’interfaces de saisie facilitant la prise de notes en mode traitement de texte (plus ou moins rudimentaire) et il permet d’en disposer comme on l’entend et même de les publier directo dans les réseaux sociaux.

Bien entendu, les interfaces varieront en fonction de la plateforme. Idem pour leur niveau de perfectionnement. Tandis que sous Mac et Windows, tout baigne dans l’huile, dans Ubuntu, il subsiste des relents de version mal déboguée; j’en ai arraché avec la synchronisation. Quant à iOS, j’ai testé avec le iPad 1 et j’ai été témoin de plantage inopiné. Je n’ai pas testé les autres incidences, c’est-à-dire Android et BlackBerry.


(Image: NDLM)

Evernote existe en deux versions, une gratuite et une commerciale. Par exemple, si vous tentez d’y pomper le petit clip « Faune.wmv » fourni avec Win 7, un document qui dépasse d’un chouia ou deux la limite du 25 Mo propre à la version gratuite, Evernote refuse et vous recommande un abonnement, ce qui vous permettra d’aller jusqu’à 50 Mo. On ne parle pas d’une fortune, mais de 5 $ US par mois ou de 45 $ US par année. Pas cher pour un service aussi pratique !

En prime, la version payante ajoute une fonction de reconnaissance de caractères. Paraîtrait qu’elle peut scanner un document en format PDF et en extraire le texte (OCR). En fait, il y a plein d’autres fonctions dont je pourrais parler. Paraîtrait que l’on peut en faire un système complet de classement, su système de la même importance qu’un gros classeur à tiroirs gavés de pendaflex et de chemises. Allez plutôt lire ce qu’en dit le fabricant.


(Image: NDLM)

Tout cela étant dit, si vous voulez vous survolter la fibre bisouneuse, cliquez sur la vignette ci-haut et prenez le temps d’étudier l’image agrandie qui va en résulter. Commencez par les feuilles orange et rose, tout au centre et cascadez de fenêtre en fenêtre jusqu’à la dernière qui est sous Windows. Ce que vous voyez est ceci :

1- Dans mon iPad, il y avait la photo d’une branche de vinaigrier telle que croquée la semaine dernière. J’en ai fait une note avec Evernote, version iOS.
2- Dans ma machine Linux, j’ai ouvert cette dernière dans Evernote, version Ubuntu, et j’ai fait une prise d’écran pour témoigner de la prouesse, une prise que j’ai ajoutée dans Evernote.
3- Dans mon Mac, j’ai ouvert la note ubuntesque, cela bien entendu dans Evernote, version OS X, et j’en ai tiré une prise d’écran que j’ai ajoutée dans Évernote.
4- Enfin, dans mon PC, j’ai démarré une session Evernote, version Windows, j’ai fait apparaître le document du Mac et j’ai fait la prise d’écran que vous voyez.

Vous avez compris. On est passé du iPad à Ubuntu à OS X Lion et à Windows 7. En réalité, on a dit à chacune de ces machines d’aller fouiner dans le Nuage pour trouver le document en question. Cela pour illustrer ceci : quoi que l’on ajoute d’où que l’on soit est accessible par n’importe quelle autre machine. Il suffit de cliquer sur le bouton de synchronisation, d’avoir le bon nom d’usager et de connaître le mot de passe.

Mais c’est sur le Nuage !

(1) Dans mon cas, je suis en train d’oublier que c’est notre ami Bluesly qui m’a suggéré de vous présenter ce produit. Merci.

Auteur(e) Nelson Dumais

Voué à un avenir brillant dès sa naissance, Nelson s’est néanmoins pris les pieds dans un ordinateur répandu partout dans un motel désaffecté et ne s’en est pas vraiment remis. C’était à Rimouski en 1981 et le monstre de 64 Ko, une sorte de tombeau en mélamine blanche, cahotait en CP/M, souffrait en anglais et tombait régulièrement mort. Avec l’acharnement d’un anthropologue fou, Nelson recherche depuis lors un ordinateur qui fonctionnera sans défaillance, sans souffrir ni faire souffrir, et cela dans une langue intelligible. Si jamais il trouve, il vous en fera part. C’est juré !

15 commentaires

  • Perso je l’ai déjà testé avec Blackberry Playbook en janvier 2012 lorsque j’avais une playbook, puis il-y-avaient quelques bugs.

    Maintenant est-ce réglé, j’en ai aucune idée.

    J’aime pas trop laisser des données sur le web, on sais jamais quand quelques chose plantera ou sera piraté et on risque a tout moment de tout perdre, alors je préfère encore ma clé usb ou mes dvd de donnée :)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 0

  • Vraiment très pratique !

    Dans mon cas, si je dois aller voir un client et lui montrer un visuel, c’est très très pratique.

    La synchro se fait en un tour de main et hop

    Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 0

  • Un service que j’utilise beaucoup dans sa version gratuite, sur iPad, IPhone, Mac OS et Win 7.
    Pratique pour y mettre des modes d’emplois, des infos dont on a besoin souvent, des idées cadeaux, des recettes de cuisine (idéal ensuite de les consulter sur le iPad, les dessins des enfants, les cartes de Noel et d’anniversaire…
    Vous créez votre base de données avec vos carnets et vos mots clefs, très puissant. Lisez un peu sur la chose avant de vous lancer pour bien organiser vos affaires. Le blog d’Evernote en français et en anglais est très utile et les témoignage d’ambassadeurs dans plusieurs domaines une source d’inspiration.
    Un outil très utile pour le “paperless”.
    Plusieurs outils commencent à graviter autour d’Evernote, ils achètent plusieurs “Apps” et commence à construire un écosystème intéressant.
    Vraiment à suivre.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 1

  • Pour la version Linux, appelée Nevernote ou Nixnote, le téléchargement se fait à cet endroit :
    http://sourceforge.net/projects/nevernote/files/

    Cette version est différente de Evernote au chapitre du fonctionnement, il y a donc une version Windows et MAC pour ceux qui veulent utiliser la même interface.

    Bonne journée!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

    • Et pour ceux qui veulent utiliser Evernote sous Linux, il fonctionne très bien avec Wine.

      Evernote est très utile pour mettre des informations générales et du matériel didactique ou de démonstration, mais je n’ai pas encore confiance pour y mettre des données confidentielles, car le cryptage SSL n’est que de 128 bits.

      Bonne fin de journée!

      Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 0

  • Le problème avec Evernote et IOS c’est que contrairement aux terminaux Android on il est possible d’installer sur son écran d’accueil un “widget” qui permet de visualiser d’un seul coup d’oeil ses notes importantes, il faut dans IOS démarrer l’application afin de voir lesdites notes. Pas pratique lorsqu’on doit se rappeler des choses importantes. c’est un défaut majeur d,ailleurs D’IOS, cette incapacité de pouvoir afficher sous son écran d’accueil son agenda, ses todo ou ses notes importantes. POur ceux qui ont un Iphone Jailbreaké la chose est possible avec le tweak lockinfo. Génial. http://www.lockinfo.net/

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 2

  • J’utilise Evernote premièrement pour sa capacité de capture des sites du web qui contiennent les informations sur me sujets d’intérêts.
    Et ensuite pour la facilité de rajouter du contenu dans ces mêmes dossiers peu importe leur format, photos, vidéo, texte et commentaires dictés sur mon iPhone.
    Mais récemment, une grande déception. Quand je me suis aperçu que le nuage ne servait pas qu’a la synchronisation, mais aussi a garder comme seule endroit toutes mes dossiers.
    Donc dans mes dernières vacances, quand j’ai voulu consulter mes modes d’emploies sur
    l’usage des accessoires qui sont dans notre véhicule récréatif, j’ai obtenu le message Evernote ne peut pas se connecter à internet.
    Je suis peu être naïf d’avoir penser que j’avais une copie dans chaque technobidules, mais je ne doit pas être le seul.
    Pour tout le reste, Evernote n’est pas loin de la perfection.

    Pour palier à la lacune ci haut mentionnée, j’utilise maintenant les petites lunettes en haut à gauche dans safari.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 0

    • la version payante permet la consultation des notes hors ligne.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 0

      • @ Oliviert73

        Ça dépend aussi de la capacité d’archivage de l’appareil. Si les notes font 20 Gigaoctets et que vous utilisez une tablette qui a 16 Gigaoctets de mémoire, il n’y aura pas possibilité de consulter les notes hors ligne.

        Bonne soirée!

        Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

  • Merci Oliviert73!

    J’ai pour habitude de payer que pour les systèmes d’exploitations.
    Pour le reste, pas de piratage mais seulement ce que les producteurs de logiciels nous donnent gratuitement.
    Merci à toute cette communauté!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • J’ai connu un éléphant qui perdait tout le temps ses clefs… Alors pour la mémoire, on repassera !

    Le gros avantage d’Evernote est le côté créatif comprends-je. Parce que à 60 Mo par mois (version gratuite), mettons qu’il n’est pas question de stockage comme dans le cas de Dropbox (2 Go gratuit au départ).

    Je n’ai pas fouillé le versant “travail de groupe”. J’imagine qu’une réalisation à plusieurs doit se faire facilement ? Et ça, j’aime bien. Ça et l’accès de partout et sur plein d’appareils.

    Un test de journal de voyage peut-être…

    Alex

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

  • Ça semble plus compliqué que simplement un transfer de 60mo. J’ai pas vraiment compris l’explication concernant la limite de transfer.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • Le problème avec evernote, la sécurité… comme tout est gratuit et réside sur leur serveurs…si vous avez de documents confidentiels, je ne suis pas sur que ce soit une bonne idée.
    Je suis peut-être paranoiaque, mais je me méfie de toutes ces offres infonuagiques.
    C’est pour cela qu’il y a Yojimbo et Together (mac) avec Together on peut partager les notes avec d’autres personnes assez facilement sans perdre les “tags” (ce que Yojimbo ne peut malheureusement pas faire). Pour le reste je trouve Yojimbo plus convivial

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Sur ce sujet précis, il y a un excellent et long article d’un usager de Yojimbo qui explique en détail son fonctionnement et surtout certaines subtilités qui distinguent cette application par rapport aux autres comme Evernote.

    http://shawnblanc.net/2009/09/yojimbo-and-anything-buckets/

    Ce qui est surprenant lorsque je lis de tels articles d’usagers ou de spécialistes, c’est de voir le peu de soucis au niveau de la confidentialité et de la sécurité des données confiées.

    Cela me fait penser à ceux qui ont confié toutes leurs économies à Norbourg en présumant que parce que cette compagnie avait pignon sur rue, de beaux bureaux et des employés bien vêtus, leur argent était en sécurité sans vraiment en vérifier le bien fondé. Les apparences sont souvent trompeuses dans notre monde.

    Bonne fin de journée!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • En fait, j’attirais l’attention de Nelson sur Everpad, un logiciel client pour Evernote sous Ubuntu. Everpad intègre les notes directement dans Unity.

    Les notes sont affichées directement dans le tableau de bord comme n’importe quels documents ou applications. On peut également activer le “Lens” qui permet de filtrer les notes selon le carnet, les tags, etc.

    De même, on peut créer une nouvelle note dans le carnet désiré en y associant immédiatement des tags.

    Bref, avec Everpad, Evernote devient partie intégrante d’Unity. À ce jour, c’est une des intégrations les mieux réussies.

    Note sur Evernote: Le fait d’être prisonnier du logiciel et de ne pouvoir exporter ses notes dans un format ouvert en restreint grandement une utilisation plus sérieuse.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0