Médias sociaux au Québec : des chiffres qui parlent… mais disent n’importe quoi !

18 septembre 2012 15 h 53 min 26 commentaires Views: 891

Partagez cet article

  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook

Auteur(e)

Tags:

Certains lecteurs se souviennent peut-être d’une conférence sur la visualisation graphique que j’ai eu l’honneur d’animer à Montréal en mai 2012 avec TDWI. Manifestement, certains absents auraient dû se libérer ce jour-là; ils auraient évité de se faire remarquer aujourd’hui sur Internet et les médias sociaux…

Les réseaux sociaux, justement ! La page Facebook de Bruno Guglielminetti m’emmène à l’instant sur Pinterest et la page de Marc Snyder qui relaie à son tour une infographie publiée par Ressources Entreprises … qui me fait mal aux yeux (cliquez sur l’image ci-après) ! J’espère que je ne vous ai pas perdu dans ce cheminement, mais il me semblait important de souligner la vitalité sur internet d’une information mal présentée, ainsi que les dégâts qu’elle peut ainsi provoquer.

Le sujet est intéressant, l’article est très bien relayé par les médias sociaux et tout le monde “like” sur FaceDeBouc… sans lire le contenu sans doute. Car il ne faut pas longtemps pour s’apercevoir que même un finissant chloroformé du Cégep de Cloridorme aurait vu que quelque chose n’allait pas ! L’article date du … 2 mai 2012, je l’ai découvert, et manifestement en plusieurs mois, personne ne s’est rendu compte de rien.

Alors puisqu’il faut en passer par là pour faire prendre conscience de l’importance des représentations graphiques, des règles et du bon sens; puisqu’il faut souligner les erreurs pour tenter de faire prendre conscience et éviter de les reproduire, allons-y !

Première tarte “73 %”: OK, elle semble juste, mais inutile, car elle n’apporte aucune valeur ajoutée par rapport au simple chiffre. Par ailleurs, dans ma mémoire, 73 % c’est un peu moins de trois quart. Pourquoi la part de tarte dessinée semble plus proche des 85 % que des 73 % ?

Deuxième tarte “Géographie”: Ça ne choque personne que l’on répartisse 100 % en trois parts dont le total fait 165 % ? Soit les Québécois ont un don d’ubiquité qui leur permet d’être dans plusieurs régions à la fois, soit je ne comprends pas le sujet du graphique.

Troisième tarte “Sans titre”:
Encore une fois un total qui représente 124,90 % et une représentation qui n’aurait pas du se faire sous cette forme. Il aurait fallu une barre pour représenter les parents qui ont des enfants et une barre pour ceux qui n’en ont pas. Et dans chacune de ces barres présentées cote à côte, le niveau d’interaction avec les médias sociaux permettrait de prendre conscience de la différence. D’ailleurs, modifier également la légende qui n’est pas claire. Un titre analytique intéressant aurait pu être “Avoir des enfants incite les parents à interagir sur les réseaux sociaux”.

Les deux histogrammes
: Ils semblent acceptables. Suggestion, ajoutez une ligne horizontale au niveau de la moyenne, qui permet de prendre conscience des tranches d’âge qui se connectent plus ou moins que la moyenne. Une autre analyse plus valorisante aurait été de créer le même graphique, mais en proportion de la part que chaque tranche d’âge représente dans la population totale.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, consultez l’étude du Cefrio dont les chiffres cités Ressources Entreprises sont extraits. C’est une étude disponible en PDF qui est complète et qui présente une excellente qualité graphique.

Et oubliez les infographies“. Cette mode déshonore le métier très respectable d’infographiste dont les représentants ont toujours été attentifs face à la qualité de l’information.


Dans l’exemple ci-dessus, le site Ressources Entreprises qui a publié l’information a manqué soit de professionnalisme, soit de procédures de contrôle. Alors que le site web prétend que “Nous voulons être reconnus comme chef de file, pour l’excellence de nos services d’information d’affaires et de référence vers des ressources spécialisées. Être l’organisme de référence en matière d’information d’affaires, d’information de marché et de référencement d’affaires”, il semble faire tout le contraire… Et dire que ce site est membre du Réseau Entreprises Canada.

Bon, je vais m’arrêter là, où vous allez croire que je m’acharne. Pour voir les choses sous leur angle positif, j’espère que cette analyse sans pincettes vous aura fait prendre conscience de :

- l’importance de respecter une représentation graphique fidèle, informative, et de respecter les règles de base de la visualisation graphique de données (il y a de très bons livres et de bonnes formations sur le sujet (publicité honteuse : j’en donne au centre de perfectionnement de l’UQAM …);
- l’importance de relire, de vérifier et de faire relire si vous n’êtes pas sur de vous, avant de publier un graphique; exercez un regard critique sur vos graphiques et ne vous autorisez aucune approximation;
- l’importance de lire avec un regard critique, lorsque vous êtes un lecteur, et de vous poser les bonnes questions sur les graphiques qui vous sont présentés et sur leur justesse.

Allez, bonnes représentations graphiques et n’oubliez pas: la B.S. d’RG (Brigade de Surveillance de la Représentation Graphique) vous surveille …

Auteur(e) Philippe Nieuwbourg

Après une carrière en gestion, en marketing et en journalisme, Philippe Nieuwbourg a fondé en 2000 le Musée de l’informatique de Paris, institution à succès qui, depuis le printemps 2010, a maille à partir avec la bureaucratie française. Mais cela ne l’empêche pas d’être, notamment, analyste spécialisé en intelligence d'affaires chez Decideo, un cabinet d’experts établi en France et au Québec.

26 commentaires

  • Excellent! Exemplaire! A diffuser largement!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 11 Thumb down 0

  • Bravo ! Il faut dénoncer le manque de rigueur à chaque fois qu’on le constate et arrêter de “retweeter” aveuglément tout ce qui semble aller dans le sens de ce qu’on voudrait croire ou faire croire.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 9 Thumb down 0

  • Je “like” rarement. Et je partage encore moins…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • Pour ma part et pour ce que j’ai pu constater en les utilisant, les réseaux sociaux sont remplis de copier/coller, à savoir que leurs utilisateurs publient en majorité des liens vers des articles, chroniques ou autres ayant déjà été publiés ailleurs à l’exception des blogueurs qui quant à eux publient généralement des liens menant vers leurs sites respectifs, moussant de ce fait leur visibilité. Pour le reste même si les réseaux sociaux peuvent s’apparenter à des fils de nouvelles (à condition d’être abonné à de nombreuses sources ou contacts), le véritable dialogue y est pour ainsi dire innexistant. Les gens commentent les articles concernés, qu’ils soient en accord ou pas, ce qui fait qu’en bout de ligne, les auteurs de ces textes ainsi relayés n,ont pour la plupart aucun retour direct.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • Ce n’est pas un manque de rigueur, c’est une autre petite brique à la BigBrother qui pousse les masses vers Facebook depuis 5 ans minimum. Vous n’avez pas remarqué comment c’était “in” d’avoir son facebook, tous les acteurs des grands médias en parlaient élogieusement et en parlent encore sans cesse…

    Allez petits moutons, étalez votre personnalité au grand jour pour nos “bons” services secrets. Comme ça, par exemple, quand un manifestant pas trop connu se fait tabassé plus qu’un autre, c’est qu’il y a des chances qu’il aura été choisi par les snipers de la matraque pour son haut degré d’activisme et la grandeur de son cercle d’influence. TIN! mon n’osti! tiens toi-tranquille asteur…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 6

    • Je crois qu’on parle bien davantage d’un phénomène d’égos collectifs lorsqu’il est question des réseaux sociaux. Humm, disons pour l’exemple que j’ai 500 amis sur Facebook mais si je suis dans la merde ou que j’ai besoin d’un coup de main, il n’y en aura pas un seul de ces “amis” qui va se pointer. Mais c’est pas grave, ma vie est insipide et je la publie sur Facebook et en retour d’autres personnes ayant une existence tout aussi insipide que la mienne vienne écrire leurs inepties sur mon mur. Facebook y trouve son compte en compilant toutes vos infos personnelles et en le revendant au plus offrant, alors qu’attendez-vous pour vous ouvrir un compte si ce n’est déjà fait !!!

      Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 0

    • Quitte à risquer de vexer d’autres complotistes de mes amis qui fréquentent justement ce blogue-magazine, je vous répondrai que le manque de rigueur affecte particulièrement votre groupe dont les adeptes sont souvent surpris à faire “Ça va vous prendre quoi pour vous réveiller???” avec des points d’intérogation en grappes et des prétendus “faits” impossibles à vérifier ou mieux, certifiés HOAX en grosses lettres à la première recherche sur Google.

      La semaine dernière un gars que j’aime bien me prévenait et ses 450 amis Facebook qu’une loi au USA avait été passée l’an dernier en catimini faisant en sorte que la puce espionne sous-cutanée (implantée de force! le fantasme des complotistes depuis toujours) allait (enfin) devenir réalité en 2013. Boom.

      Quand j’ai répliqué avec un lien vers un article sérieux dénonçant le hoax évident, le gars m’a répondu sans commenter avec un autre “fait”, tout juste un peu moins faux que le premier.

      Sa devise : “Oui mais attends, j’ai autre chose..” ;-)

      Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 3

      • “Ils” ont pas besoin de nous mettre une puce sous-cutanée, la puce de ta nouvelle carte de crédit est émettrice.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 1

      • “complotistes” “adeptes” “groupe” (de fanatiques?) que de gros mots!
        Au fait une loi a été passée en catimini en 2006 pour intégrer le Canada et le Mexique aux USA. North American Union Act. Et c’est mis en oeuvre douucement depuis par ce bon serviteur de Exxon, Stephen Harper.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 4

      • Je cherche le mot “complotistes” dans le dictionnaire mais je ne le trouve pas! Étais-ce supposé signifier une personne qui “complote” quelque chose en secret, ou bien voulais-tu désigner quelqu’un qui croit à une, ou plusieurs théories du complot?

        Dans le premier cas, voici la définition du mot “comploter”:

        “Préparer secrètement une action, en général hostile, néfaste, former des projets secrets, mystérieux : Comploter d’assassiner le président.”

        Je trouverais donc bien grave d’accuser certains de vos “amis” d’être comploteurs!!!! ;-P

        Bien sûr, je me doute bien que le sous-entendu ici visait plutôt ceux qui croient à certaines théories du complot. Qu’importe, je trouve le terme ou la généralisation utilisée ici plutôt péjoratif voire même “borderline” offensif. Est-ce que le fait de “douter” de certains faits ou de “vérités absolues” justifie de coller une étiquette à cette personne et la classer dans un “groupe” particulier, ou le qualifier “d’adepte” de quelque chose??

        Je ne pense pas. Au contraire moi je pense que le fait de se méfier, douter et se poser des questions à l’occasion est quelque chose de très sain que tout le monde devrait faire!!! Tout avaler ce qu’on nous raconte sans jamais douter de quoi que ce soit? Non merci. Qui n’a jamais douté de la version officielle des faits entourant l’assassination de JFK? Faut-il systématiquement classifier tous ces gens dans un groupe “d’adeptes” particulier?

        Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 1

      • Je comprends très bien ce que Danny voulait dire, c’est vrai qu’il y a des gens qui ont tendance à croire à peu près n’importe quelles conneries qui puissent être publiés sur Internet. Mais faut pas mettre tout le monde dans le même paquet non plus!! C’est pas toujours si “niaiseux” d’avoir des doutes…

        Moi-même je l’avoue, je doute à l’occasion de certaines “versions officielles”. Tiens par exemple quand Colin Powell nous avais fait une belle présentation PowerPoint à l’ONU pour nous prouver que l’Iraq avait des armes de destructions massives, je me rappelle très bien avoir été TRÈS sceptique en regardant ça à la TV en direct. J’avais de gros doutes, même si une majorité ont avalé tout ça sans questionnement aucun. Et pourtant! Maintenant je sais que j’ai eu bien raison de douter, on sait tous aujourd’hui que c’était de la grosse bullshit. L’histoire nous a souvent prouvé d’ailleurs que les sceptiques avaient raison! Renseignez-vous par exemple sur les raisons qui ont mené à la guerre du Vietnam, la vérité et les documents officiels prouvant le complot ont été rendu public en 2009 je crois. Étrangement, on n’en pas entendu parler beaucoup!

        Ça ne veut pas dire pour autant que je tombe dans le piège de croire à n’importe quelle connerie qui est véhiculée sur Internet. Faut pas généraliser! Je me suis senti visé ici car je n’aime pas du tout me faire coller d’étiquettes, surtout si c’est juste parce que je doute de certains faits…

        Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

        • “C’est pas toujours si “niaiseux” d’avoir des doutes…”

          Au contraire ! C’est un signe d’intelligence et de bon sens de ne pas être un mouton de Panurge :wink:

          Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

      • Peut-être aussi que je me suis senti visé parce que hier j’écrivais un post sur Facebook qui commençait par: “Ça va vous prendre quoi TLM pour enfin comprendre qu’Internet Explorer n’est PAS sécuritaire du tout? “, hehhehe ;-P

        Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

        • Il n’y a qu’a lire les articles récents sur le manque de sécurité de IE pour vous donner raison. Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir :wink:

          Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Bon article… direct dans la gencive!

    Ben bravo! :-)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

  • Ce sont des représentations avec des tartes pour des tartes.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 2

  • J’aime bien les couleurs moi. C’est joli le vert et l’orange.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • Excellent article, M. Nieuwbourg! Et pratique!

    Cette branche des mathématiques que ce sont les statistiques ne sont pas des deux programmes que j’enseigne cette année. Cependant, en CST (Culture, société et technique, anciennement 574 puis 514), je pourrai me permettre de revenir sur ces sources de biais lors d’études statistiques car j’ai du temps. En TS (Technico-science, anciennement 526 et 536), le programme est très dense. Mais je me promets (et je leur promets!) une capsule en lien avec votre article.

    On se fait tellement passer d’informations de toutes sortes provenant d’organismes ou de groupes plus ou moins fiables que le plus de personnes possibles doivent être au fait de ces «sapins» qu’on essaie de nous passer. On aura ce regard critique ensemble, moi et mes 120 élèves, en classe, avec votre article, sur un beau TNI (tableau numérique interactif, c’est la nouvelle appellation en provenance de notre «valeureux» Ministère de l’Éducation, semble-t-il) d’une valeur de 4000$. ;-)

    On va bien s’amuser! :-D

    Le Dauphin stituteur

    Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

  • A 165% c’est une tarte Cosco..Seule les tartes peuvent comprendre cette tarte!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Merci M. Nieuwbourg.
    C’est l’exemple parfait d’une information douteuse mais tout de même relayée par des gens ayant pignon sur rue.

    S’ils veulent de la véritable information, ils devraient venir la chercher sur le site de Nelson Dumais, le Magazine

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • J’en doute c’est certain

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • C’est un mouton qui dit à l’autre : ” J’te le jure, le chien et l’humain travaillent ensemble!”
    L’autre répond :” Arrête donc encore avec tes histoires de com plots…” ;-)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Ça fait 3 fois que j’essaie de passer ce commentaire depuis 2 jours… pour m’apercevoir que le mot “com plot” bloque la diffusion! Surprenant! De la censure chez le père Nelson?!?!?

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • …pourtant pas bloqué avant… ça doit être un compleau!

    Vous la connaissez la devise des paranos?
    “Ce n’est pas parce qu’on est paranoïaque qu’”ILS” ne sont pas en train de nous observer”

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0