Gérer sa bibliothèque virtuelle

13 septembre 2012 14 h 27 min 42 commentaires Views: 2102

Partagez cet article

  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook

Auteur(e)

Tags:

Le progrès ne cesse de frapper et le logiciel Calibre en est un bel exemple quand on parle de bibliothèque virtuelle. Avec l’arrivée du format .JPG au milieu des années 1980, j’ai eu envie comme beaucoup d’autres de numériser mes albums photo. Puis au début des années 1990, j’ai converti mes CD audio au format .MP3 et j’ai consacré des semaines à numériser mes vinyles.

À la fin des années 1990 ce sont mes VHS que j’ai convertis au format .AVI. Depuis l’année dernière, c’est ma bibliothèque que je transforme lentement en bits.

Mais qui dit documents numériques, dit aussi catalogage. Dans mon cas, cela signifie Picasa pour gérer les photos, Movie Collectorz pour les films, Winamp pour l’audio et, finalement, Calibre pour les livres numériques (eBooks).


C’est sur ce dernier que je veux attirer votre attention, car, que vous vous soyez lancé dans l’achat massif de livres numériques ou non, il est très probable que vous possédiez tout un tas de documents aux formats .PDF, .TXT, .DOC, et autres. Je vous recommande donc d’installer le gratuiciel Calibre qui va non seulement vous permettre de gérer votre librairie de documents, mais aussi de les convertir vers des formats mieux adaptés au livre numérique.

Gratuiciel multilingue et multiplateforme

Calibre est un gratuiciel multilingue, multiplateforme (Windows, OS X, Linux) et son code source est public. Il bénéficie donc d’un développement constant et d’un large éventail de modules complémentaires. Il permet la gestion de plusieurs librairies de documents et permet d’apposer des libellés (tags) divers à chacun d’eux : titre, auteur, date de publication, date d’achat, évaluation, série, code ISBN, image de couverture, commentaires, etc. Et vous pouvez y créer vos propres colonnes de données selon vos besoins.

Il n’est pas question ici d’ajouter vos livres manuellement à une base de données. ;A son premier lancement, Calibre vous demandera de choisir l’emplacement de votre librairie principale. Après quoi, vous pourrez lancer l’ajout automatique en indiquant le répertoire où se trouvent vos documents.

Cliquez sur les images, ci-après, pour les agrandir

Lorsque le processus est complété, vous pourrez éditer chacun des items individuellement ou en groupe pour apporter des correctifs :

En mode d’édition individuelle, Calibre peut télécharger différents types de métadonnées comme les images de couverture et les résumés par le biais de différents sites internet :

L’application a évidemment son propre système de recherche qui permet, en mode avancé, de construire des requêtes. Calibre a aussi des fonctions de transfert et de synchronisation avec les liseuses externes, et des fonctions de transfert de documents sélectionnés d’une librairie vers une autre. Si vous possédez un même document en plusieurs formats, ils peuvent être regroupés pour être traités comme une seule entrée logique dans la librairie. Enfin, vous pouvez aussi exporter le contenu d’une librairie sous forme de liste.

Son module de conversion permet de traiter de façon automatique tous les formats d’entrée suivants : CBZ, CBR, CBC, CHM, DJVU, EPUB, FB2, HTML, HTMLZ, LIT, LRF, MOBI, ODT, PDF, PRC, PDB, PML, RB, RTF, SNB, TCR, TXT, TXTZ.

Ses formats de sortie sont : AZW3, EPUB, FB2, OEB, LIT, LRF, MOBI, HTMLZ, PDB, PML, RB, PDF, RTF, SNB, TCR, TXT, TXTZ.

Mais il est possible de convertir d’autres formats en suivant les directives de l’aide en ligne qui est exceptionnellement bien faite (uniquement disponible dans la langue de Shakespeare). A noter : le format .PDF devrait être privilégié pour les livres contenant beaucoup de photos tel les livres d’Art. À noter aussi que les liseuses (e-Readers) ont chacune leurs limitations sur les formats qu’elles peuvent lire.

Encore plus de fonctions

Comme si ce n’était pas assez, Calibre contient sa propre liseuse intégrée avec toutes les options régulières : marque-pages, surlignage, table des matières, couleur et taille de police, couleur de fond de page, pages CSS, etc.


Ai-je mentionné que ce gratuiciel contenait une boutique d’achat avec moteur de recherche ainsi qu’un serveur web permettant d’accéder à vos librairies à partir d’un navigateur internet ? Ou qu’il pouvait télécharger des actualités à partir de sites web ou de flux RSS, formater ces informations au format eBook, et vous les afficher sur votre liseuse ?

En fait, Calibre est tellement complet que ça rend sa navigation un peu désagréable, mais heureusement, même les menus sont configurables donc il vous est possible de désactiver les options que vous ne désirez pas utiliser.

Et pour ceux qui n’ont pas de documents numériques, il n’est jamais trop tard pour commencer à se bâtir une bibliothèque ; il existe de nombreux sites offrant des eBooks gratuits, généralement des livres libres de tout droit d’auteur. Par exemple, les oeuvres d’Arthur Conan Doyle (Sherlock Holmes) et de Maurice Leblanc (Arsène Lupin) sont ainsi totalement disponibles sur le site Ebooks gratuits.com.

Bonne lecture

Auteur(e) Jacques Côté

De hippy à techy, Jacques "Merlin" Côté a suivi sa route tout en restant "cool". Et ça paraît dans les sujets qu'il entend aborder en ces pages.

42 commentaires

  • Très intéressant ce logiciel, je vais l’essayer, merci!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 0

  • Article très intéressant. Merci.

    Cependant, je suis resté sur ma faim. Calibre est-il capable de lire les livres électroniques qui sont protégés au niveau des droits d’auteur?

    Je m’explique, je ne cherche pas à ne pas payer pour les livres, mais lorsque j’ai acheté un livre récemment, on m’a obligé à passer par le logiciel d’Adobe Epub Reader.

    Or voilà, je n’aime pas tellement ce logiciel. Je n’aime pas le contrôle qu’il m’offre pour défiler le texte et tourner les pages. Je me demande si j’installe Calibre, sera t-il capable de lire le livre que j’ai acheté sans “scraper” ma licence?

    Merci

    Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 0

    • Calibre ne peut pas ‘scraper’ votre licence donc il n’y a aucun risque à l’essayer.
      Par contre, Calibre ne pourra pas convertir un document protégé (bien qu’il existe des modules pour Calibre permettant de faire disparaître lesdites licences).

      Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 0

      • J’ai essayé Calibre mais il est effectivement pas capable d’ouvrir le livre protégé par Epub que j’ai acheté.

        J’ai essayé d’enlever la protection avec le logiciel recommandé par JP (ici bas) mais cela n’a pas marché. Il faudrait que je paye pour cela si j’ai bien compris.

        J’ai essayé Calibre avec un livre libre de droits et je le préfère à celui d’Adobe.

        Conclusion. Je suis pris avec Adobe.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • L’outil qui me manquais!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • Daniel Pontbriand

    Vraiment un bon logiciel je l’utilise depuis près d’un an. Un seul bémol par contre, il y a une mis à jour par jour environ. Mais l’avertissement est clair : ” si Calibre va bien, ne mets pas à jour” :)
    Sinon rien à dire contre Calibre. Il est excellent et configurable pour télécharger les “news”. Un gros plus !

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

    • Merci pour la mention au sujet des “news”.

      Ça m’intéresse de plus en plus ce logiciel !

      Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

  • Pour ceux qui ont acquis légalement la license d’un livre epub et qui voudraient retirer la protection il suffit de suivre la procédure décrite ici (en anglais) :

    http://www.ebook-converter.com/33-remove-drm-epub.htm

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

  • Très intéressant, mais une question : les métadonnées téléchargées ou inscrites à la main son stockées comment? Si un jour je veux exporter ces données ajoutées, est-ce que je peux?

    L’idée ici est de ne pas investir de longues heures à ajouter des métadonnées et les perdre quelques années plus tard.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

    • Dans le cas des fichiers EPUB, les métadonnées sont enregistrées dans un fichier XML (un fichier par livre) donc si vous conservez ces fichiers, tout va bien.

      Pour les autres types de documents (.LIT, .PDF, .MOBI, etc), les métadonnées sont sauvegardées à l’intérieur du document lui-même, comme avec un fichier MP3.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • J’utilise Calibre depuis ses tout début pour gérer ma collection de livres électroniques, c’est fantastique! J’ai d’ailleur désinstallé le logiciel qui venais avec ma liseuse Sony et j’utilise exclusivement Calibre.

    Pour ceux que ça pourrait intéresser, il y a plusieurs tutoriels illustrés à l’adresse http://dearauthor.com/tag/calibre/ (en anglais seulement).

    C’est parfait pour ce familiariser avec le logiciel et apprendre à gérer sa bibliothèque virtuelle!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 0

    • Merci pour le lien vers les tutoriels, j’en avais bien besoin :???:

      Il y a tellement d’options que ce n’est pas facile de s’y retrouver au premier coup d’oeil.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

  • Quelle belle trouvaille! Merci de nous faire découvrir un si beau logiciel. Aussitôt que j’ai une minute, je vais l’essayer, car j’ai évalué beaucoup de logiciels et aucun ne m’a séduit.

    Merci encore!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • Que dire de plus que BRAVO. Une superbe trouvaille. J’ai télécharger le logiciel et ai été sur le site Ebooks gratuits.com me télécharger une aventure de Sherlock Holmes. En fait la première que je n’avais jamais lu. Encore une fois merci.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

  • Claude LaFrenière

    Bonjour Jacques Côté

    Merci de m’avoir permis de (re)découvrir Calibre (je l’avais installé sous Linux il y a des lunes mais la version de l’époque ne m’avait pas convaincu.)

    Sous W7 64b ça marche au poil! (Reste a réessayer sous nunux maintenant…)

    :)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Excellent article, M. Côté!

    Outil très intéressant, mais, comme vous dites, “tellement complet que ça rend sa navigation un peu désagréable”.

    Je devrais parvenir à défricher tout ça, à tête reposée :smile:

    Merci pour la belle trouvaille!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Le logiciel semble interessant mais le site web pas visitable avec un iPad.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Je suis enchanté par Merlin! Merci Merci Merci!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • “Est-ce qu’il y a une app pour ça ?” pour les tablettes IOS ou Android ou autres?

    Je sais qu’il y a plusieurs applications qui permettent de lire différents formats mais il serait utile d’avoir un “intégrateur” comme calibre. Il me semble que c’est la que ce logiciel serait très utile.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

    • Effectivement, une version pour tablettes serait plus qu’appréciée! Présentement sur Android j’utilise Aldiko, qui est pas mal bien aussi, mais calibre serait encore mieux, et ça façiliterais encore plus la synchronisation.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

      • J’imagine que pour contourner le problème, il suffit de gérer la création de ebooks avec Calibre et ensuite de synchroniser le document sur Android.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

      • Moi Aldiko et Moon-reader qui est pas mal non plus.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • J’utilise calibre depuis quelques mois. C’est effectivement un bon logiciel et gratuit en plus. Bon article et merci à ceux qui ont mis des liens pour des tutoriaux.

    Pour ce qui est des films, il y a une alternative francophone à “Movie Colector” qui a été mentionné dans l’article. Il s’agit de « Ma Vidéothèque » disponible ici :
    http://www.soft-creation.fr/Videotheque-Films.html

    On peut dans ce logiciel entrer les infos soit même ou encore utiliser les données disponibles sur le Net. La version d’essai est limitée à 30 films, mais ça permet de se faire une idée.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

    • Je confirme ! j’utilise aussi le logiciel ‘Ma vidéothèque’ depuis plus d’1 an et j’en suis ravie. L’import des films depuis internet est très pratique.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

  • Je suis enchanté! Très bon article.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • J’utilise moi aussi Calibre autant sur Linux que Mac depuis un bon bout de temps, et je suis ravi de voir que vous en parlez! Excellent logiciel effectivement :-) Et 100% libre en plus!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 0

  • On peut dire qu’on en a pour son argent! Merci de partager. C’est bien présenté.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • Voilà un logiciel qui traine sur ma Ubuntu depuis un bon moment déja. Cet article donne vraiment le goût de lui redonner une seconde chance.

    Je n’avais jamais eu l’idée de l’utilisé pour des documents bureautiques mais je trouve l’idée intéressante.

    Autre point, les “feeds” des journaux québécois y sont présents – on entre notre nom d’usager et mots de passe de notre abonnement et voilà – les manchettes se téléversent à l’heure de notre choix…sans soucis.

    Finalement – un projet de weekend – il est possible de gérer notre bibliothéque de livres papier. On ajoute un livre vide à partir du code isbn (ou par titre – auteur – etc) et le logiciel se charge de trouver le jaquette du livre, les méta-données, etc. de nos livre favoris.

    Merci M. “Merlin” Coté.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

  • Ce logiciel est broche à foins comme la plupart des logiciels open source.
    Je l’ouvre sur un ma. À la première première chose qui me saute au yeux c’est la barre des menus.
    Tous les menus sont des verbes !!!
    Un menu préférences à droite mais le sous menu standard du mac est là aussi!!!
    Je clique sur e menu Éditer les métadonnées mais la liste des sous menus parle entre autres, de télécharger les métadonnées
    Il y a un menu Enregistrer….
    Dans un champs texte, il y a un texte est “identifiers:true” et qui affiche d’autres, ce qui semble des prédicats selon ou ce que la souris se balade.

    Bref c’es comme si je rentre dans une maison et je vois le bole de toilette installé à côté entre la cuisinière et le réfrigérateur.

    A part les logiciels open source, il y a lotus note, que je viens de découvrir par la force des choses, qui ressemble à ce logiciel.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 4

    • “Ce logiciel est broche à foins comme la plupart des logiciels open source.”

      Continuez à payer si vous ne savez pas reconnaître la qualité ni l’utilité des logiciels libres.

      Nous, on continuera à apprécier :wink:

      Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 1

      • Qu’est ce qu’il y de mal à payer un produit que quelqu’un a mis des efforts à produire?
        Qu’est ce qu’il y de mal à payer plus cher un produit que quleuqu’un a mis encore plus d’efforts et toutvson coeur à produire?
        En tant qu’informaticien pourquoi je serais le seul à offrir mon travail gratuitement?
        Y a tu des avocats, des medecins, des mécaniciens etc, open?

        Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 2

        • Des avocats? hum… pas sûr… mais des médecins et des mécaniciens, il y en a qui font du bénévolat, pour aider les autres, tsé l’altruisme? Les meilleures choses de la vie sont gratuites. Le logiciel libre, c’est pareil.
          L’autre approche, celle qui va te donner un interface parfaite parce que 100 programmeurs y sont payés à temps plein, bin tu vas la payer trop cher parce qu’une partie des profits va à écraser la concurrence. On se retrouve avec des aberrations comme ie6 pour 10 ans et Ms-Office 10 fois trop cher. Ou encore un ruban de menus horizontaux breveté pour asseoir la domination absolue. Tu l’aimes le ruban de Office? Des millions de dollars ont été dépensés par la plupart des compagnies juste pour former leurs employés à cette façon de faire qui n’apporte rien à la productivité et au confort. Le logiciel libre est la voie à suivre pour contrer les monopoles et cartels qui font régresser l’informatique pour accumuler plus de profits en capturant les usagers. Sans le libre, t’aurais le choix entre paye ou paye plus.
          Bientôt, tu vas payer 3 fois plus cher tes logiciels loués à l’usage… mais ils vont avoir un joli interface… t’as hâte?

          Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

    • Donc selon vous, les Google Chrome, Firefox, Android, VLC, tout ça c’est broche à foin?? :-/

      Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

      • il a au moins dit “la plupart?

        Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

        • Vrai, mais reste que je ne suis pas vraiment d’accord. Tant qu’à moi y’a pas mal plus de “gratuiciels” ou “sharewares” qui sont broche à foin que de logiciels libres ou “open source”. Je me demande si Mike T. ne se mélangerais pas entre les deux…

          Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

      • Il y a deux choses à distinguer, le logiciel fait bien ce qui du domaine mais quand à la prsentation, c’est une autre affire. VLC vient de changer d’interface (je l utilise sur mac) et il y a eu une grande amélioration, L’ancienne interface était loin de la perfection.
        Chrome et Android, je ne vois pas pourquoi monsieur toogreen continue de croire qu’ils sont open!!!

        Pour Chrome, WebKit l’est probablement mais le reste…
        Pour Android goggle donc androis not open et jettes un c oup d’oeil sur les résultats.

        Quand au fait si je distingue free de share et de ce que je sais de ce que je ne sais pas…. Gardons nous de juger la personne au lieu de ses opinions et faits.
        Doit on interpréter ta remarque par ceci: ” qu’il ne sait pas ce qui free de share DONC il est tarla DONC il ne peut avoir d’opinions vraies, DONC les logciels open source sont bien faits” … et moi je suis serais réconforté dans mes croyances et je n’aurais pas à les changer.

        Jetez donc un article la dessus:

        http://www.zdnet.com/linus-torvalds-on-the-linux-desktops-popularity-problems-7000003641/

        http://www.infoworld.com/d/mobile-technology/proof-android-not-open-source-and-why-thats-good-169663

        Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 1

        • L’article de ZDNet est fort intéressant et rejoint pas mal mon opinion pour ce qui est de la relative impopularité de Linux sur le desktop.

          Ces deux passages me semble particulièrement pertinents et en plein sur la cible:

          “Some gnome people seem to be in total denial about what their problem really is. They’ll wildly blame everybody except themselves.” Même si on y fait référence à Gnome, la même mentalité s’applique a l’ensemble des gros projets. J’ai déjà tenté à mainte reprises de soumettre des rapport de bugs à divers projets linux simplement pour voir ceux-ci se renvoyer la balle. Le projet disant que le bug provient d’une librairie d’un projet 2, qui diront eux-mêmes que le bug est plutôt dans le projet 1. Avec résultat que personne ne s’occupe de régler le problème…

          “…killed the ecosystem for third party developers trying to target Linux on the desktop. You would try once, do your best effort to support the “top” distro or if you were feeling generous ‘the top three’ distros. Only to find out that your software no longer worked six months later.” Et c’est le même problème pour les usagers. Par exemple, les distributions LTS de Ubuntu sont officiellement supporté 3 ans mais, en pratique, les mises à jour d’applications deviendront rapidement difficile, le développeurs se concentrant sur la dernière version disponible…

          Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

    • Ces problèmes semblent plus un problème spécifique au mac qu’autre chose.

      Sur Windows et Linux, tout fonctionne très bien et je ne vois aucun des problèmes que vous mentionnez.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Je n’ai pas d’autres machines actuellement sous la main pour pouvoir comparer malheureusement. Il est cependant sûr que la question du menu Préférences qui est aussi sous menu standard dans OSX ne se retrouve pas dans les autres plateformes. Celle-ci n’ont aucun standard à ce sujet. Il y a des applications qui utilisent l’expression préférences, d’autres Outils etc, et ça peut se trouver n’importe où.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Bonjour
    suis néophyte, est ce que l’ interface graphique de calibre est modifiable ?
    merci

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0