La maladie du iPad, avec ou sans lunettes

11 septembre 2012 13 h 57 min 74 commentaires Views: 2223

Partagez cet article

  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook

Auteur(e)

Tags:

Le iPad d’Apple est porteur d’une maladie qui, heureusement, est sans danger pour ses utilisateurs. C’est un problème intrinsèque, une tare de naissance, un problème d’ADN ! En gros, les gènes dits de Jobs se seraient mal transmis. Le célébrissime appareil a beau avoir tous les pixels requis dans le rouge, le vert et le bleu, il ne semble pas moins malvoyant ou troublé par ce qui s’apparente au … daltonisme.

Je ne parle ni de sa caméra, ni de son écran, mais de son moniteur dont la dalle IPS (1) est capable d’afficher, si vous me permettez quelques termes techniques, beaucoup plus que l’espace de couleurs sRGB (plus petite région verte du graphe L*a*b* ci-contre) et presque la totalité de l’espace AdobeRGB (seconde région verte).


On dit de ces moniteurs qu’ils sont Wide Gamut c’est-à-dire qu’ils peuvent reproduire une plus grande partie des couleurs perceptibles par l’oeil humain que la plupart des moniteurs bon marché. J’ai par exemple payé mon 30 pouces 2,150 $ en réclame l’an dernier. Pourquoi ? Simplement parce que mon imprimante peut reproduire davantage de couleurs et qu’il devient difficile de travailler avec des couleurs que l’on ne peut voir à l’écran (je travaille mes images dans l’espace entouré en bleu).

Il y a des méthodes pour contrer cela, mais, rassurez-vous, ce n’est pas aujourd’hui que je vais vous en entretenir. La maladie qui afflige le iPad est d’ordre mental, un manque d’instructions dans son savoir que constitue iOS et sa suite de programmes. La tablette d’Apple ne connaît ni les couleurs qu’on lui demande d’afficher, ni celles qu’elle affiche. Tout au mieux fait-elle une supposition. Cela revient à un problème de gestion des couleurs.


Les gènes de Jobs dans tout ça ? Il est bien connu que dans leurs applications, les couleurs sont toujours gérées selon les recommandations de l’International Color Consortium (ICC). Or, cette fois, les profils couleurs sont totalement ignorés, exactement comme dans le cas du l’iPhone, ! « Kouï-je ? », dirait le Concombre masqué.

Les profils de couleurs constituent une partie des métadonnées d’un fichier image ou d’un fichier indépendant dans le cas d’un moniteur ou d’une imprimante. Mais parfois, en haut de gamme (moniteurs à 4000 $+), cette info est à même l’électronique de l’appareil. Ces profils servent à l’interprétation des couleurs dans le même sens que l’on interprète une langue à l’aide de dictionnaires. Vous avez certainement remarqué dans de grands magasins d’électronique des murs de téléviseurs n’affichant pas tous les mêmes couleurs alors que la source est la même. C’est qu’ils ont besoin d’être calibrés ou, si vous préférez, profilés.

Voyons voir. Les couleurs étant représentées par des nombres plus ou moins précis selon le nombre de bits utilisés pour les représenter, je parlerai ici de pourcentages. Alors, si une image dit contenir 100 % de rouge 0 % de vert et 0 % de bleu, deux interprétations sont possibles:

Dans un premier cas, l’image n’a pas de profil et la signification sera alors d’afficher le rouge le plus saturé qui soit. Ici, chaque appareil de reproduction donnera son maximum pour n’allumer que ses pixels rouges dans le cas d’un moniteur ou de n’utiliser que des encres jaunes et magenta dans le cas d’une impression cyan magenta jaune noir (CYMK). Résultat ? Comme au grand magasin ci-haut, l’écran ordinaire affichera tout rouge, mais le super écran capable d’en mettre plein la vue vous affichera un rouge quasi irréel ou encore, vous aurez la différence entre une pellicule Kodak et une Fuji ! Lequel est le bon ? Quelle était l’intention du réalisateur?

Pour le deuxième cas, l’image contient un profil, imaginons le sRGB de la plus petite région verte dans le graphique. Le moniteur plus ordinaire sera fort probablement capable de reproduire le rouge de cet espace couleur, tout autant que la super dalle IPS qui, si elle possède un profil, ne mettra peut-être que 85 % du rouge dont elle est capable.


Ce faisant, elle donnera potentiellement la même couleur que l’autre. Potentiellement ? Cette dalle IPS a-t-elle son propre profil ? Est-ce que le système d’exploitation auquel elle est soumise comprend de quoi il s’agit ? Pas iOS, ni les programmes afférents en tout cas. Tant et si bien que le iPad n’y entendant rien, il se comportera comme dans le premier cas.

Mais comment profiler votre écran? Avec un spectrophotomètre et, là aussi, ce sera pour une prochaine chronique.

En attendant, allez tester votre propre combinaison machine-système-navigateur en cliquant sur l’image de la montagne de l’ICC et faites-moi rapport dans les commentaires ci-après. En bonus, vous saurez si votre système supporte les profils ICC version 2, version 4 ou les deux. Ce sera un bon complément à cet article et ce sera instructif pour tous.

Pour finir, je vous présente (image ci-après) un ami lointain, Jeffrey Friedl de Kyoto, qui nous offre une image de lui (ci-après) comportant un profil couleur. Si vous roulez O SX et Safari, les couleurs devraient vous paraître très normales, même avec un moniteur pauvrement profilé. Mais s’il vous apparaît violacé, c’est que votre système est porteur de la maladie …

iOS 6 réglera-t-il cette lacune? On ne sait pas encore et je ne suis pas certain qu’on aura de bonnes nouvelles en ce sens demain. Ce qui ne change rien au fait que cet appareil me rend malade…

Vous en voulez plus ? J’en ai trop mis? Manque de détails? Dites-le-moi !

Merci de m’avoir lu !

(1) Quatre technologies de dalles coexistent dans les moniteurs (et les téléviseurs) LCD. Or, de cette dalle dépend tout : le rendu des couleurs du produit, son contraste, sa réactivité, ses angles de vision, son niveau de fourmillement dans les films..

74 commentaires

  • Bizarre.

    lorsque je vais sur le site de ICC, tout est bien, mon system est “Version 4 ready”.
    Par contre, sur cette page, la photo de Jeffrey Friedl est violacé. C’est quoi la différence?

    MacBook Pro 2009, avec Mountain Lion.
    Visionnement avec Safari 6.0

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

    • Il est possible que M. Dumais ait involontairement retiré le profil de l’image. Je vérifies…

      Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

      • Erreur du lanceur! J’envoie la bonne image à l’instant…

        Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

      • Au moment d’écrire ceci, c’est toujours la mauvaise image. Elle indique en bas à droite qu’elle ne contient pas de profil et n’est donc qu’une imitation de la bonne image dans un environnement ne supportant pas les profils. La bonne image affichera en clair en haut à droite “with profile” ce qui veut dire avec profil.

        Ainsi, si votre environnement supporte les profils couleurs vous verrez l’image de façon normale et sinon, comme le Capitaine Bonhomme dans ses pires colères, les violettes!.

        Espérant que M. Nelson la remplace…

        Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

        • Encore faut-il que ledit monsieur Nelson la reçoive…

          Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

          • Et est-ce que le dit M. Nelson a pensé à ma suggestion pour les liens?

            http://www.nelsondumais.com/2012/09/11/frustrants-les-moteurs-de-recherche/#comment-63447

            Mes vieux yeux en arrachent en sapristi! :razz:

            Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 2

          • Je vais m’y reprendre tout comme plusieurs autres semble ne pas passer…

            Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

          • J’ai beau depuis hier essayer de vous contacter via deux de mes adresses, trois de mes machines, deux FAI et ce à trois de vos adresse M. Dumais, rien n’y fait. Je demeure sans réponse. Pourtant, j’échange sans problèmes avec les autres… :roll:

            Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

          • Seigneur ! Quand le sort s’en mêle. J’achève de remonter Outlook. En attendant, j’ai mes adresses GMail et Outlook qui fonctionnent correctement. Essayez avec “ndumais arobas outlook.com”; je viens de vérifier, elle fonctionne très bien.

            Quant au service infonuagique iCloud d’Apple, je commence à lui devoir un chien de ma chienne !!! C’est la deuxième fois depuis l’été que cela se produit. Victime de son succès ?

            Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

  • Hmm, dans mon cas, ça semble aussi dépendre du fureteur / logiciel utilisé. Chrome et IE n’y ont rien compris, Firefox supporte la version 2, et Acrobat reader voit bien la version 4, alors qu’en penser? :-P

    Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

  • Sous Linux, du côté des fureteurs Firefox 10.0.6 supporte la version 2 et Epiphany aucune.

    Du côté de visionneurs de documents: Acrobat Reader et Evince supportent la version 4.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Dans mon cas, IE 9 supporte la version 2 et 4 sur le site de l’ICC. Mais pas Firefox 15.0.1, aucun des 2. Mais sur le site de Nelson, l’image de Jeffrey Friedl est violacé avec les 2 fureteurs. C’est à n’y rien comprendre.
    En passant, superbe article, bravo.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

    • L’image de Jeffrey devrait bientôt être remplacée par la bonne. L’actuelle est violacée dans tous les cas mais pas celle qui devrait être en place.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • J’ai rien compris.

    Mais c’est super intéressant.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 0

    • T’es pas tout seul mon Cowboy. Je ne suis pas certain d’avoir compris grand chose. Mais je vais le relire :-)

      J’ai pris la peine d’ouvrir Safari (Lion) mais le monsieur a toujours l’air, à 19 heures ce mardi, de sortir d’un bain glacé…

      Quand au test de color.org, mon affichage supporterait les versions 4 et 2.

      Alex

      p.s. Si moi et Cowboy avons de la difficulté à tous saisir, qu’en est-il du pauvre monde ? du Beau mettons ? Juste pour prendre un exemple…

      Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • Je suis sous Win7 avec un moniteur ASUS VH222H et je suis porteur de cette maladie il semble bien.
    Existe-t’il un remède contre une telle maladie? (autre que “Change pour un MAC!”)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

    • @ToutesTaxesComprises

      Il y a Linux mais je ne suis que ceinture jaune en sudo. David alias TooGreen pourrait peut-être vous éclairer mais je sais que la gestion couleur est possible dans cet environnement entre autres avec Gimp mais j’avais trouvé ça pas mal compliqué à mettre en oeuvre.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

    • Windows peut aussi faire bien sûr mais il faut utiliser les logiciels appropriés et ceux de Adobe sont bien certaienment de la partie.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Interessant quoi que quelques peu technique. Je n’ai pu me retenir de tester mon PC de bureau ainsi que l’autre marque de tablette :-)

    Voici les résultats:

    Windows 7 + IE 9 ICC4 + ICC2
    Windows 7 + FF 15 ICC2 SEULEMENT

    GALAXY TAB 10.1 Que dalles

    Merci pour cet article et hâte de vous relire!

    ps. Le « Kouï-je ? » m’a bien fait sourire hé hé.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • Win XP

    Firefox : icc2, mais le module PDF intégré : icc2 et icc4 (???)
    Adobe Reader : icc2 et icc4

    Intéressant article même si, un peu comme le Cowboy, je ne comprends pas tout.

    Au fait, mon père confondait toujours le vert et le bleu. Cela veut-il dire qu’il manquant le jaune à son profil CYMK? :-)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Ah, ce cher Comcombre… :)

    Quant à moi, j’y vois violet et le test m’indique que mon système ne prend aucune des quatres versions en charge.

    Merci pour ce texte un peu plus technique… J’y connais rien, mais j’ai néanmoins trouvé l’article très intéressant!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 0

    • Ah oui, j’oubliais :

      Win7, Chrome dernière version.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

      • À ce que je sache, Google Chrome pour Windows ne prend pas en charge le ICC version 4.

        Il semblerait qu’il est pris en charge sous Linux et Mac.

        Je ne peux pas vérifier, pour l’instant :smile:

        Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

        • Wep, Win 7 et Chrome, pas de support ICC… mais IE 9.0 oui. Encore Google qui me donne des misères gériboire.

          Chrome fait certaines choses mieux que IE et Firefox. Mais pour certaines autre choses, ce n’est pas fort. Google 2, moi 0 :-( .

          Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

          • Chrome roule sur webKit. Sur mac il y a beaucoup de chances qu’il roule sur la même librairie que safari. Sur d’autres plateformes i va couper les coins ronds.

            Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

    • Diantre,

      Ce site est repli d’admirateurs/trices du cocombrineux masqouizé.

      Hasard, caractéristique des adorateurs de Nelson?

      Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

      • Enfer et damnation, nous sommes découvert !

        Le Alex (dé)Masqué

        Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

      • Je blâme mon papa, qui avait des BD du Concombre dans sa collection de BD européennes… et comme je lisais tout ce qui était à portée de mains dans ma jeunesse… :D

        Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

  • Pour Firefox, celui-ci supporte le ICC2 et le ICC4, mais le ICC4 n’est pas activé par défaut. Vous pouvez régler gérer cela en installant le module pour Firefox “Color Management” : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/color-management/

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

    • Pas besoin d’un module. Le ICC4 est inclus dans Firefox depuis la version 8.

      Sur la barre d’adresse, tapez

      about:config

      dans la zone de recherche, entrez:

      gfx.color_management.enablev4

      Double-cliquez l’entrée pour que la valeur indique “true”

      Redémarrez Firefox et réessayez :smile:

      Cotez ce commentaire: Thumb up 10 Thumb down 1

      • Exact! :-)

        Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

      • @ Fafouine

        Merci pour l’information, je ne comprenais pas pourquoi je voyais la montagne avec du vert dans Firefox et pas avec le fichier PDF.

        Quand j’ai installé Photoshop et Première Elements, l’installateur a vérifié et installé les rustines nécessaires pour que mon système soit ICC4.

        Après la manip du fichier about.config, tout est parfait.

        Bonne soirée!

        Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

      • Je suis spontaragonflé.

        J’avais jamais vu ce fichier de config. Le message a propos de mettre fin a ma garantie m’as bien fait rigoler.

        Bon, le ciel dans le coin droit est de la même couleur que le coté gauche. La première capture d’écran a le coin droit un peu plus foncé. Le mec est toujours pourpre.

        Doctor, doctor, give me the news! j’ai tu la ICC4?

        Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

        • Une mine d’or ce fichier “config”!

          Il faut toutefois être absolument certain de ce qu’on manipule dans ce fichier, sinon on peut causer plus de tort que de bien :wink:

          Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

      • @ Fafouine

        Effectivement avec votre astuce pour supporter le ICC4 fonctionne avec firefox 15.0.1 sur Ubuntu.

        Par contre le ICC ne semble pas être supporté avec Opera, SRWare Iron et Chrome toujours sur Ubuntu.

        Bonne soirée

        Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

        • Après recherche, j’ai bien peur que vous ayez raison. SRWare Iron et Chrome ne semblent pas supporter le ICC. À moins que l’ajout d’un module puisse le faire. Je ne sais pas…

          Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

      • J’ai pas non plus écrit que le module installait ICC4. Il permet de l’activer/desactiver plus simplement que d’aller jouer dans les paramètres internes de Firefox.

        De plus, ICC4 est supporté depuis la version 3.0 de Firefox.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 1

  • Merci Fafouine, un gugusse de moins dans FF au départ.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • Hors sujet mais en préparation du show d’apple demain.
    «Is that an iPhone 5 in your pocket or are you just happy to see me», Mae West, revue et corrigée.

    http://www.nowhereelse.fr/nouvel-iphone-5-photos-comparatives-70190/nouvel-iphone-5-002/

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 2

  • ici l’image est violacée avec Opera, Firefox ou Safari, tous derniere version

    iMac
    OS X Snow Leopard

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • et pour le test et bien mon systeme ne supporte rien pantoute…..

    mon iMac 2007 est déjà trop vieux… :-/

    bof…. dans le quotidien, tout semble s’afficher normalement alors… :-)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • En tant que webdesigner du dimanche, ces différences de gestion des profils d’un navigateur/OS à l’autre est une vraie plaie pour nous !
    Lorsqu’une image a un profil, les bleus par exemple deviennent violacés, et lorsqu’on utilise un image en dégradé qu’on ne fait que répéter dans un sens et qu’on prolonge avec une simple couleur unie, la présence d’un profil cause des démarcations entre l’image et la couleur, ce qui donne un résultat affreux chez certains internautes !

    Et je n’avais ce cas de figure qu’à partir du moment où j’étais passée de Gimp 2.4 à 2.6 car à ce moment-là, TOUTES les images PNG s’enregistraient avec profil et il n’y avait rien pour les supprimer, la seule façon étant de les optimiser avec les outils comme PNGOptimizer (Windows), Trimage (Linux), PNGCrush (multiplateforme, en console avec les options appropriées) ou Smush.it (online).

    Le problème semble résolu dans Gimp 2.8, d’après mes tests, mais je ne prends plus de chance, je passe systématiquement mes PNGs sous Trimage (un petit bijou graphique linuxien tout simple à utiliser et qui peut traiter plusieurs images à la fois) pour éviter ce casse-tête au moment d’intégrer.

    Je vous mets le lien au sujet de ce cas de figure en webdesign : http://www.alsacreations.com/astuce/lire/89-differences-couleurs-images-fonds.html

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Il est dit plus haut:
    Les profils de couleurs constituent une partie des métadonnées d’un fichier image ou d’un fichier indépendant dans le cas d’un moniteur ou d’une imprimante.

    Apple dit:
    Color matching or color conevrsion across different color spaces requieres the use of a profile for each device involved…

    Profiles are document containing data that describe how to transform color from device color space to an intermediate color space.

    Il semble que le fichier de profile est celui du matériel pas celui d’un autre fichier telle une image.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

    • Dans le cas de ce qu’Apple dit et qui est exact, il s’agit des fichiers à extension .icc que vous pouvez essayer de retrouver sur votre système. Vous y reconnaîtrez sans doute le nom de vos imprimantes ou moniteurs. Les fichiers images comme JPEG par exemple ont leurs profils à même leurs propres métadonnées.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

      • Le titre de l’article est erronné et suggère que le iPad a un problème avec les couleurs.

        Au fait supposons que l’on scanne une photo sur un scanner de qualité très moyenne et que l’appareil en question définit un espace de couleur assez réduit. Si la photo fait référence au profil de cet appareil, tout affichage sur un quelconque écran ou impression va impliquer une transformation. Une telle transformation dépend aussi bien du profil de l’appareil source que de l’appareil cible.

        Si l’appareil est source a un espace de couleur réduit, mal définit ou peu importe, l’appareil cible ne peut pas faire de miracle. Les imprimantes couleurs sront plus sensible à ces transformations par ce que leur marge de manoeeuvre est plus restreinte que celles des écrans. Ce n’est pas pour rien que c’est le monde de l’impression qui est se préoccupe le plus de ces questions là.

        Il faut lire la documentation d’apple à ce sujet:

        https://developer.apple.com/library/mac/#documentation/graphicsimaging/conceptual/csintro/csintro_intro/csintro_intro.html

        Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

        • «Si la photo fait référence au profil de cet appareil, tout affichage sur un quelconque écran ou impression va impliquer une transformation»

          Et l’iPad s’en fout justement de cette nécessaire transformation. Merci pour la référence, c’est un excellent texte.

          Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Dans la forme .pdf, le programme de lecture sous Ubuntu, Evince, lit parfaitement le fichier proposé.
    De la même façon, Gimp 2.8 lit chaque partie du tout directement lorsqu’on importe chaque chaque quart en format .png

    Ubuntu 12.04 + Écran HP2009m + Pavilion a1020n + 1.2 Gig.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Juste pour votre information j ai fais le test avec ma blackberry playbook et je n ai pas de problème l image est belle, par contre lors du test ICC le navigateur playbook ne passe pas le test

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

    • Au moment, par erreur, l’image était correcte dans tous les cas. Ce ne sera probablement plus le cas si vous essayez à nouveau.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • NDLR: L’image de Jeffrey est maintenant la bonne (Merci M. Dumais). Vous pouvez donc savoir en un coup d’oeil rapide si votre système prend en charge la gestion des couleur ou s’il affiche au hazard…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

    • L’image de Jeffrey est parfaite de mon côté avec Firefox. Ce qui n’était pas le cas avant le changement.

      Toujours mauve avec SRWare Iron et Chrome.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Hyper-intéressant! Bravo!

    Malheureusement, Opera est atteint de daltonisme. Pas D’ICC2, pas d’ICC4. Le schtroumpf est toujours un schtroumpf et la montagne apparaît toujours en 4 cases psychédéliques… :-(

    Ce qu’on ne sait pas ne met pas le doigt su’ l’bobo, perronisais-je.

    Question maintenant (à Denis Warhol et à tous) : c’est quoi l’idée de toujours tirer la «couvarte» su’ son bord et d’imposer son système de couleurs et de reconnaissance de nuances en se foutant complètement de l’internaute moyen? Je sais, tout est question d’argent… Mais encore? D’autant plus qu’il existe (je l’apprend!) un consortium INTERNATIONAL de couleurs! J’aurais le goût de leur dire de prendre les rennes pour imposer aux différentes entités du Web : «Les couleurs, c’est d’même pis t’as pas un mot à dire là-d’ssus!» Il faut que Ti-Bob St-Jean dans l’fond de son rang et Tristan Quenneville au milieu d’sa ville puisse voir la même chose, non?

    Je suis peut-être un peu niais? Ou peut-être n’ai-je rien compris à cet intéressant article?

    Le Dauphin colore

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

    • Ce n’est pas uen question de tirer la couverte. Sur un certain nombre de bits, on peut représenter des milions de couleurs. Ben plus que ce que l’oeil peu digérer. Alors le choix d’une plage réduite est suffisante et s’impose. Le matériel d’impression diffèrent d une imprimanteàa une autre pour plein de raisons: l’encre, le papier etc. Les.plages de couleurs utilisées pour les écran ne sont donc pas les mêmes que celles utilisées pour les imprimantes etc. Les infographistes eux doivent n’aiment pas et ne doivent pas avoir des surprises de voir quelques chose à l’écran et autres chose sur une page couverture d’une revue.
      Il faut savoir que même sur un même écran allumé penadant longtemps, ce n est plus les mêmes couleurs qu’on voit qu’au début. Plus l’écrand devient chaud et plus cela influence le rendu des couleurs. Le mac Os a des fonctionnalité qui corrige ces aléas ainsi que l’effet de la lumière ambiante. Ce n est pas pour rien ques les écrans d’Apple ont des prix de science fiction.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • Ce n est pas pour rien ques les écrans d’Apple ont des prix de science fiction.

    MDR! Merci pour l’explication, Mike T.!

    Cependant, je peux comprendre que le rendu de couleurs peut différer d’un écran à une imprimante. Ce que je voulais dire : comment se fait-il que je vois quelque chose avec Opera et autre chose avec Safari, par exemple? Sur un écran, on devrait tous voir la même chose peu importe le SE, le fureteur, le programme, non? Les mêmes standards à la source (couleurs au haut de la hiérachie) ne feraient pas en sorte que chaque imprimante partirait des mêmes bases pour rendre leurs couleurs? Meilleure est la qualité de l’imprimante, meilleur est le rendu de couleurs à partir de la base, ça ne devrait pas être ça?

    J’essaie de comprendre, là! ;-)

    Le Dauphin c’est 100

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

    • Votez vert et je répond très brièvement ici, votez rouge et je répond en détail dans une future chronique…

      Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 5

      • Red Ketchup!

        Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

        • dauphin frarouge

          Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

        • Sombre Vilain et son serpent tant qu’à faire! :-)

          OK. Ce ne sera peut-être pas ma prochaine prestation car, j’allais m’intéresser au territoire de notre aquarelliste d’une certaine façon. Mais je vous reviens avec ça parole du Grand Schnoque. À moins que… je ne me retrouve à la rubrique des chiens écrasés.

          P.S.: À ceux qui n’y comprennent que dalles, réponse teintée par la culture bédéiste québécoise…

          Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 1