Windows 8 sera un bide !

26 juin 2012 11 h 35 min 34 commentaires Views: 606

Partagez cet article

  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook

Auteur(e)

Tags:

 
 

 
Dans une chronique récente, je vous parlais du phénomène Metro que Microsoft tente actuellement de nous enfoncer dans la gorge. Je tentais de situer cette interface utilisateur pour ce qu’elle est, un outil post-PC, et j’ajoutais qu’advenant un bide, Microsoft ferait quand même de l’argent à vendre des quantités ahurissantes de Windows 7.

Depuis, je me suis beaucoup amusé avec la version Release Preview et je modifie mon jugement. À la lumière de ma courte expérience, j’écris maintenant que ce sera un bide au moins aussi important que celui de Vista, mais que Microsoft fera quand même beaucoup d’argent à vendre des quantités ahurissantes de Windows 7.

Ce sera un bide parce que mis à part le fonctionnement en mode tactile, 8 n’apporte rien de vraiment nouveau qui ne se fait pas déjà dans 7. Le système d’exploitation (SE) que Microsoft pourra lancer à la rentrée d’automne est une nouvelle façon de faire la même chose. On ne peut parler de “gain de productivité”. Par contre, on peut parler de “préparation de terrain”.

La convergence des bidules intelligents a imposé le mode tactile et Windows est en train de s’y conformer. Win 8/Metro n’est qu’une étape dans cette évolution, une étape essentielle qu’elle sait foutue, ça va de soi. Mais elle doit boire ce calice; c’est obligatoire si elle veut continuer à régner. Il a fallu combien de temps et d’argent à Microsoft, à coups de Windows 1.X, 2.X et 3.X, pour en arriver à imposer « urbi et orbi » le paradigme graphique de Xerox et d’Apple avec Windows 95 ?

Mon petit doigt me dit que l’équipe qui prépare actuellement Windows 9/Metro 2 est en train de méditer sur les vertus de Windows 7, particulièrement celles qui ont gommé l’obligation de passage qu’était Vista. Win XP était (finalement) un bon SE, Windows 7 en est un bon (en tout cas à mon opinion) et Vista … on s’en c … euh… contrefiche. Ce que j’avance c’est qu’on aimera probablement tous Win9/Metro2, sinon Win10/Metro3. On le trouvera sûrement plus respectueux de Win 7 et plus convivial que Win 8. Mais surtout, on aimera parce qu’on sera encore des utilisateurs de Windows.

Malgré Win8, on sera massivement demeuré fidèle à l’Empire en cliquant dans Win XP ou dans Win 7. Bien entendu, une marginalité sera passée au Mac, une autre aura renforci ses liens chez Debian sauce Ubuntu. Mais presque tout le monde aura préféré ne pas se compliquer la vie et aura conservé Windows.

Des raisons ? Les logiciels Windows, le courriel Windows, la navigation Windows, les vieilles habitudes Windows. Avant de passer à OS X ou à Linux, les gens normaux réfléchiront deux fois et demie. Les fous comme moi et plusieurs qui me lisent en ces pages prendront même plaisir à changer de plateforme. Pour ces gens – et j’en suis – l’informatique est un passe-temps agréable.

Par ailleurs, on sera demeuré utilisateur de Windows pour une autre bonne raison. Plus ça va, plus on utilise des ordiphones et des tablettes. Avec le temps, on développe nos habiletés et on arrive à quasiment tout faire avec ces gadgets. Quand on retourne à notre ordinateur principal, un PC sous Windows dans la grande majorité des cas, c’est pour se synchroniser, pour mettre à jour le SE d’un bidule, pour accomplir une tâche impossible à réaliser avec un iMachin. Autrement dit, on ne voit pas l’importance de garder son PC à la fine pointe si ce qu’on en fait s’exécute à notre satisfaction. On laisse border.

En ce sens, si vous êtes un prosélyte de Linux ou un évangéliste de Cupertino, ne vous réjouissez pas du bide que je vous annonce ce matin. Ce n’est pas vous qui allez tirer les marrons du feu. C’est le père Ballmer qui va empocher. Nos voisins du sud appellent cela une “win win situation”.

Auteur(e) Nelson Dumais

Voué à un avenir brillant dès sa naissance, Nelson s’est néanmoins pris les pieds dans un ordinateur répandu partout dans un motel désaffecté et ne s’en est pas vraiment remis. C’était à Rimouski en 1981 et le monstre de 64 Ko, une sorte de tombeau en mélamine blanche, cahotait en CP/M, souffrait en anglais et tombait régulièrement mort. Avec l’acharnement d’un anthropologue fou, Nelson recherche depuis lors un ordinateur qui fonctionnera sans défaillance, sans souffrir ni faire souffrir, et cela dans une langue intelligible. Si jamais il trouve, il vous en fera part. C’est juré !

34 commentaires

  • @Nelson

    Pouriez-vous spécifier ce que vous entendez par un “bide”? Par son interface? Par le fait que ce n’est peut-être pas la plateforme idéale pour le produit?

    Merci

    Cotez ce commentaire: Thumb up 9 Thumb down 3

    • Le mot bide signifie échec. Dans mon texte, il signifie plus particulièrement échec commercial. En anglais, les gens utilisent le mot “flop”.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 16 Thumb down 0

      • @Nelson

        Je voulais dire ce qui vous fait croire plsu spécifiquement que ce sera un bide.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 5

  • En tant que prosélyte amateur de Linux (héhé), je ne peux m’empêcher de constater que de nombreux utilisateurs de Windows, XP, Vista ou 7, arriveraient à passer à Ubuntu plus facilement que d’apprivoiser l’interface Metro de Windows 8. Une barre-lanceur à gauche, les menus jumelés au HUD, etc. sont des changements qui font d’Ubuntu un système qui s’adresse de plus en plus à monsieur madame tout le monde.

    Unity a eu une période difficile début 2011, mais la situation s’améliore de plus en plus. C’est probablement ce qui va se passer avec Metro, mais sur une échelle de temps étirée sur quelques années plutôt que quelques mois (plus ou moins 1 an, à la sortie de la LTS).

    S’il y a assez de « prosélytes de Linux » pour semer Ubuntu par-ci par-là, Microsoft pourrait perdre une petite, pour ne pas dire infime, partie de sa clientèle, mais suffisamment pour peut-être entamer un mouvement.

    Une des raisons pour lesquelles Windows 8 risque de bien s’imposer est que la plupart des gens n’ont aucune idée de ce qu’est Linux ainsi que d’autres projets de systèmes d’exploitation tels que BSD. Et comme Windows 8 sera bien ancré dans les portables, les traditionnels “desktops” et les tablettes Surface, quiconque voulant s’acheter un de ceux-là dans un magasin sera confronté à Windows 8.

    On n’entend plus autant parler du UEFI, cette spécification qui menaçait l’installation d’autres systèmes d’exploitation comme les différentes saveurs de Linux. Je ne serais pas surpris de voir Ubuntu tendre de plus en plus vers les tablettes, mais les grandes compagnies feront tout pour empêcher cela, j’en suis certain.

    De toute façon, je me souviens d’un amateur de Linux qui me disait que c’est parfait si tout le monde suit Windows. Ça garde les virus de leur bord et on reste en sécurité! :D

    Cotez ce commentaire: Thumb up 42 Thumb down 7

    • UEFI et surtout le “Secure boot” sont toujours d’actualité. UEFI et secure boot ne seront pas désactivables sur les matériels de type ARM pré-installés avec Microsoft Windows.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 0

      • Comme ça quand on achètera de nouveaux ordinateurs avec Windows 8 obligatoirement payé et pré-installé, il sera impossible de remettre notre windows 7, notre Windows XP, ou notre version de Linux.

        Si Windows 8 est aussi impopulaire que Windows Vista, les millions d’utilisateurs qui ont pu troquer la bouetteuse Vista pour Windows XP ou un autre système d’exploitation ne pourront même plus avoir cette option dorénavant.

        Non seulement ils auront payé de force la “Taxe Microsoft” sur leur achat, mais ils seront pris avec un ordinateur encore plus bancal que leur ordinateur précédent et ceci de façon incontournable.

        On n’arrête pas le progrès chez Microsoft.

        Si tout ça se réalise, cette situation sera le premier clou dans le cercueil de Microsoft tellement les gens seront excédés.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 14 Thumb down 4

        • Pour Windows 7 et Windows XP, ce ne sera effectivement plus possible.

          Pour les distributions Linux les développeurs devront acheter des clés auprès de Microsoft ($99) afin de pouvoir signer le “bootloader” de leur distribution et leur permettre de démarrer sur la machine. C’est l’option qu’a choisi par exemple Fedora : http://lwn.net/Articles/500231/

          En clair, les distributions Linux vont devoir payer Microsoft pour pouvoir s’installer sur des machines avec Windows pré-installer dessus.

          Cotez ce commentaire: Thumb up 13 Thumb down 0

        • Tous mes Linux sont installés en “dualboot” sur des HDD Windows XP, 7 et 8.

          L’installation en “dual” se fait toute seule. Un enfant y arriverait. Et c’est gratuit.

          B.D.

          Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 2

        • @ Jim777,

          “Taxe Microsoft” ?

          Le gros du prix des ordis neufs est payé par toutes les compagnies qui placent des “installers” de leurs produits logiciels en version “démo”, des “pollugiciels”. Il y en a des dizaines qui veulent s’installer dès le premier démarrage tels Néro, machin et autres.

          Windows est vendu 300$ (version complète – pas la mise à jour). Si on considère qu’une tour de table tel HP ou un laptop tel Toshiba avec tout ce qu’il faut pour faire tourner allègrement Win7 se vend 450$, ton Windows pré-installé, tu l’as pratiquement gratuitement, et l’ordis avec en plus. Fais l’exercice de l’acheter en pièces détachées pour voir, et avec les logiciels inclus…

          Au prix où se vendent les ordis neuf type PC, on est mal placés pour brailler. Et il te reste l’option de te faire un petit “dualboot” de ton savorama Linux préféré… Et si tu veux rester compatible avec le reste de la planète il te restera toujours ton Windows en arrière plan.

          Je ne défends pas l’empire, mais quand même il faut mettre les choses en perspective.

          B.D.

          Cotez ce commentaire: Thumb up 16 Thumb down 4

          • @TAG

            Une fois que les premières machines avec Windows 8 de pre-installé sortirons ce ne sera plus vrai.

            Pour des questions de “sécurité”, il faudra, alors passer par Microsoft pour avoir le droit d’installer autre chose sur ces machines.

            Tu pourras toujours je pense désactiver le secureboot dans l’UEFI, mais sans lui je ne suis pas certain que Windows voudra ce lancer.

            Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 1

          • @ Tag

            Dual-boot avec d’autres Systèmes d’Opérations que Windows est possible aujourd’hui, mais pas pour longtemps, ce qui est l’essentiel de mon argument plus haut.

            http://en.wikipedia.org/wiki/Secure_boot#Windows_8

            Un extrait:

            “Certified Windows 8 hardware will require secure boot.

            Soon after the feature was announced, September 2011, it caused widespread fear it would lock-out alternative operating systems.

            In January 2012, Microsoft confirmed it would require hardware manufacturers to enable secure boot on Windows 8 devices, and that x86/64 devices must provide the option to turn it off while ARM-based devices must not provide the option to turn it off.

            According to Glyn Moody, at ComputerWorld, this “approach seems to be making it hard if not impossible to install GNU/Linux on hardware systems certified for Windows 8″.”

            Désolé pour l’anglais, computer World est un magazine anglophone.

            *****************************************

            Concernant la “Taxe Windows”, effectivement il est présentement facile de chosir de créer un dual-boot par-dessus Windows avec Linux.

            Si on ne demande pas à windows de s’en charger…

            *******************************************

            Par ailleurs le choix d’un Systéme d’Opération serait encore plus facile si Linux était installé gratuitement au départ, à la place de Windows et qu’il faille télécharger Windows subséquemment moyennant certains frais.

            L’inverse de ce qui se produit en ce moment quoi.

            Nul doute que l’universalité de Windows qui constitue selon bien des gens son seul attrait prendrait une bonne volée de plomb dans l’aile.

            *****************************************

            Conclusion:

            Avec UEFI et Secure Boot, Microsoft cherche désespérément à pallier à son incapacité chronique et grandissante face aux nouveaux virus, surtout les “rootkits”.

            Pas en y mettant les ressources et en engageant plus de monde pour améliorer son produit, mais en imposant de nouvelles normes aux fabricants d’ordinateurs et aux consommateurs.

            C’est à dire en faisant faire la job par d’autres.

            Du même coup, Microsoft élimine ce qui pourraît devenir une menace: les systèmes d’exploitation Open Source comme Linux et Androïd et les logiciels libres comme libre Office qui remplace adéquatement et GRATUITEMENT Microsoft Word pour le traitement de texte de base.

            Comment ?

            Pas en améliorant en rendant ses produits plus concurrentiels mais une fois de plus en faisant des ententes commerciales sous-jascentes avec les fabricants d’ordinateurs et de tablettes.

            Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 1

          • @ TaG

            Quelle compatibilité avec le reste du monde? Je l’ai payée la taxe Microsoft quand j’ai acheté mon dernier ordi. Je suis en “dual boot” (et même triple). Je ne me souviens pas de la dernière fois où j’ai démarré Windows. Je travaille parfois de la maison et pourtant au bureau c’est Windows mur à mur. C’est bien pour dire.

            Et bientôt il faudra payer une autre taxe MS pour pouvoir installer Linux sur un nouvel ordi? Sur un Mac, je veux bien, c’est eux qui les construisent. Que je sache, MS ne construit pas les PC!

            Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 1

  • J’ai une tablette (Exopc) qui fonctionne avec Windows 7. Je n’ai presque pas de difficulté à faire ce que je pourrais faire avec Windows 8 (exécuter un programme, configurer mon système, ovrir un fichier ou l’effacer). Donc je vois mal ce que Windows 8 pourrait m’apporter de plus. Là où j’ai de la difficulté c’est quand il faut taper du texte, ce à quoi une tablette n’est pas vraiment sensée servir. Je ne crois pas que Windows 8 offre quelque chose de plus de valable. Donc je reste avec W7. Il faudra vraiment que l’on m’oblige à passer à Windos 9 pour que je le fasse mais je fais confinace à Microsoft pour cela.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 12 Thumb down 0

  • Avec la vente liée Windows ne peut pas perdre à court ou moyen terme. Les gens achèteront un portable avec la face en grimace mais l’achèteront quand même.

    Dans un magasin informatique on m’a déjà dit ceci: “si tu mets Linux dans un portable que tu achètes ici, j’annule ta garanti”. Dans les autres magasins ce n’était pas aussi radicale mais ce n’était guère mieux.

    Si Windows 8 est un bide c’est le phénomène XP qui s’appliquera, les gens garderont plus longtemps leur appareil avec Windows 7 et attendront la version suivante. Pour monsieur et madame tout-le-monde, il n’y a pas d’alternative à Windows et c’est bien dommage.

    Reste à voir si OS X saura tirer son épingle du jeu cette fois si Windows 8 s’avère être un échec.

    Ceci étant dit, je n’ai rien contre Microsoft d’ailleurs Windows 7 est un produit de qualité. C’est son monopole que je trouve malsain.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 11 Thumb down 0

  • Si je ne commente pas, ce n’est pas par manque d’intérêt, mais un peu par manque de savoir. Depuis maintenant 7 ans, mes rapports avec l’univers Windows ont diminué progressivement, si bien que je ne tatillonne du Microsoft que bien rarement ces temps-ci. Mais de petits séjours en entreprise me confirment que cet univers est bien là, toujours très présent! Comme mon exposition à Windows n’est qu’occasionelle, ben du coup, j’aime ça. J’ai récemment passé 3 jours de travail sur Windows XP et ma foi, je trouvais que c’était pas mal. Vite et agile, bingbadabingbadaboum – pas haï ça pantoute! Mais bon, autrement, je trouvais le reste “ordinaire”, mettons… Et, de façon générale, Win7 aussi je le trouve “ordinaire”. Mais c’est bon, ça fait la job! Et vite aussi – dépendant, bien sur, de la “propreté” du système.
    Win 8 va être ordinaire aussi. Microsoft ne peuvent pas se permettre de fantaisies à la Mark Shuttleworth. Ni les “cool things” de Steve Job. Ils ont une base à conserver, qui aime les choses “ordinaires”. Bref, bide pas bide, les tchiquatchiques de la caisse enregistreuse lâcheront pas d’ici un bon bout!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 2

    • @ Marcofsky,

      Pour la pomme, c’est relativement simple : Elle produit un SE qui devra fonctionner sur SES machines ET uniquement celle-là.

      Alors que Shuttleworth et Microsoft doivent produire un SE qui tournera sans anicroches sur un nombre incalculable de machines de marques et de models différents. C’est un défit énorme qui explique peut-être pourquoi Windows est moins “cool” que iOS, ou plus “mainstream”.

      B.D.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 1

      • Heuu… Shuttleworth n’y est strictement pour rien. C’est Linus Torvalds qui s’occupe du développement du noyau Linux et qui permet aux distributions qui en découlent de tourner sur un nombre incalculable de machines.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • Je possédais une tablette tactile Ciara Vibe power by ExoPC. Vous savez la tablette québécoise. Je me suis amusé à installer Windows 8 dedans en boottant sur une clé usb. C’est sur que la tablette tactile est devenue beaucoup plus simple à opérérer malgré que win7 avec quelques ajustements était tout aussi agréable. Pour ma part, je dirais que Win8 est un Windows 7 avec de plus beaux habits, de plus beaux attraits, rien de plus. Win8 ne m’a rien emporter de plus qu’un accès au Windows Store. Depuis peu, j’ai vendu ma tablette car elle portait vraiment son nom.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • Un bide imposé avec tout ordi neuf. Vive le consommateur captif des grands cartels!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 12 Thumb down 3

    • Pas nécéssairement “financièrement” imposé ReXie, vois ma réponse à Jim777.

      B.D.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 2

  • Nelson ,que veux-tu dire par: On laisse BORDER? Peut-être : ON S’EN CONTENTE…..
    Aussi tu utilises “empironne”, là je te perd…
    Pour ce qui est de W8,peut-être sortiront-t-ils une version pour Tablette et une autre pour Bureau et portable.Ce serait plus sensé de leur part.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 1

    • Non ! Ils ne le feront pas. C’est officiel : Il n’y aura qu’une version de Win8, drabe et légère pour les tablettes, et sans profondeurs et chiante à utiliser pour les ordis !!!

      B.D.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

    • J’aime bien glisser dans mes textes certaines expressions de chez nous. “Laisser border” dans mon coin du Québec, ça veut dire quelque chose comme “ne pas en tenir compte”. “Empironner” vient plutôt du pays des Bleuets et signifie “aggraver”.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

    • alexanticosti

      Ldg Mchd

      Dérive et enjolivure verbale des mots, qui de empirer fait empironner, de aller mieux fait remmieuter…

      Quand Nelson part sur une chire comme ça, tu laisses border et apprécies les nouveaux termes !

      Alex

      Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

      • @ Alexanticosti
        « Quand Nelson part sur une chire comme ça, tu laisses border et apprécies les nouveaux termes ! »

        Surtout que les termes de Nelson ajoutent à notre culture alors que les gouvernements coupent et coupent encore dans ce domaine en nous élaborant des explications hein!— termes-minables. ;-)

        À terme, nous sommes moins niaiseux et nul besoin de dé-chirer de koa-la. ;-)

        Bonne soirée!

        Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

        • alexanticosti

          Nelson serait un genre d’envers à Harper ?

          Je pense qu’effectivement, il n’est pas son plus grand admirateur. Pour parler en termes mesurés.

          Alex

          Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

  • Comme plusieurs le mentionnent ci-haut, puisque Microsoft nous imposera de force son OS avec (presque) tout ordinateur neuf (x86), effectivement ça risque de ne pas changer grand chose, bide ou non, les gens vont l’acheter pareil et quand même bien qu’ils installeraient Linux ou Windows 7 par-dessus, Microsoft aura déjà empoché ses profits et enregistré ses ventes comme parts de marché!

    Cependant pour ce qui est du marché des tablettes sous architecture ARM, c’est là je pense que ça va vraiment se jouer, car il y a déjà iOS et Android qui prennent beaucoup de place, offrent déjà des milliers d’applications, et sont très populaires. Il reste donc maintenant à voir si Windows RT sera un succès ou non (perso j’en doute un peu, puisque les gens ont un maintenant choix dans ce marché!!). Enfin moi personnellement je n’échangerais pour rien au monde ma tablette Android pour une tablette Windows RT. Non merci! :-P Et sérieusement, avoir le choix entre un iPad (iOS), et Android 4, pourquoi quelqu’un voudrait choisir Windows RT (avant de me répondre, n’oubliez pas que Windows RT sera Metro seulement)?

    Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 0

  • Et voilà ti pas que Google confirme la sortie imminente de leur tablette Nexus, qui sera seulement 199$ (on parle de 399$ pour la Surface):

    http://www.theverge.com/2012/6/26/3119734/google-asus-tablet-bloomberg-confirmation

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • Qu’est-ce que je disais l’autre jour…

    Et ce sera “un bid” AUSSI parce qu’il est drabe, sans vie, aux couleurs “connes” et sans saveur, sans profondeur (dans tous les sens du terme).

    Vous comparez avec Ubuntu 12.04 LTS ? Aves la gentille barre verticale à gauche et la convivialité totale du SE (aucune familiarisation nécéssaire), on le maîtrise en 5 minutes. Et je viens tout juste de lui procurer un écran 16:9 !!! Génial ! Il a été conçu pour le 16:9. Win8 fera perdre des plumes à MS et si les savorama Linux continuent de se perfectionner comme il le font depuis 3 ans… Ce ne sera peut-être plus vraiment marginal d’avoir un SE autre que MS.

    Win7 restera mon SE principal et mon SE réseau encore un bon bout de temps. Et mon “lab” continuera de se délecter des avancées d’Ubuntu et de Mint.

    Benoît Duhamel.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

  • Et voici pourquoi Windows 9 sera a big success:
    http://bit.ly/N0fM3

    Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

  • Oups erreur d’hyperlien
    http://bit.ly/N0fM3I

    Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

  • @ Pour les intéressés

    39.99 $ Windows 8 Pro – Mise à niveau pour WinXp/WinVista/Win7

    (en anglais)
    http://windowsteamblog.com/windows/b/bloggingwindows/archive/2012/07/02/upgrade-to-windows-8-pro-for-39-99.aspx

    Vous devez mettre à jour numériquement pour obtenir ce prix (vous pouvez graver l’image ISO).

    Media Center est inclus gratuitement, si vous mettez à jour au cours de la période de promo.

    La mise à niveau sur le marché sera 69.99$

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Je pense aussi que Win8 sera un bide total, s’ils ne remettent pas le bouton Démarrer. L’interface Metro est un ratage total, c’est inutilisable sur desktop et totalement contre productif. Or l’absence de bouton démarrer oblige l’utilisateur à switcher vers metro en permanence : une hérésie. Je ne serais pas étonné que ce bouton revienne dans Win8, auquel cas, quelle différence avec Win7 ?
    En revanche, je ne suis pas aussi sur que vous que MacOS ne tirera pas les marrons du feu. Aux USA, les macs sont maintenant numéro sur le marché des portables. iOS est dominant sur les tablettes ET sur le marché des smartphones haut de gamme (la soi disante PDM supérieure d’Android est une farce, il suffit de consulter les stats de n’importe quel site web). Je pense donc qu’à l’occasion de la sortie de Win8, si trop de monde est dérouté, la part de marché Mac va faire un bond – modéré, certes, mais un bond tout de même, car la part d’applications utilisées s’appuyant sur l’OS est de plus en plus réduite. Un Mac avec Parallels fait tourner n’importe quelle appli windows au milieu des autres fenetres. Office est de bon niveau sur Mac désormais, et toutes les nouvelles applis pro sortent en mode web ou sont compatibles Mac. Que restera t-il a Windows dans deux, trois ans ? Je pense que Microsoft n’a jamais été aussi près de perdre sa suprématie. Ils ont perdu la bataille du Web, perdu celle des navigateurs, reste l’OS. Bientôt.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0