La quinte du vendredi

22 juin 2012 11 h 49 min 32 commentaires Views: 103

Partagez cet article

  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook

Auteur(e)

Tags:

 
 

 
Ce matin, quelques mots sur la nouvelle crise informatique qui frappe l’appareil administratif du Québec. Cette fois, le site foireux est le Tribunal administratif où la situation semble décourageante. Au lieu de 10 M$, les neuf projets en cours coûteront au moins 20 M$. On se doute bien que cette gabegie subira les foudres du Vérificateur général dans son prochain rapport.

Comment expliquer. Prenez ma scie mécanique, une Solo bruyante et puante qui a tout de même bonne réputation. Voilà que depuis l’automne dernier, elle me fait suer. J’en suis rendu à ne plus pouvoir couper le tronc d’un arbre (bois franc, bois mou, bois séché, bois vert) tombé ou accroché à ses voisins. J’ai limé ma chaîne. Je l’ai resserrée, je l’ai « déloussée », j’ai vérifié le niveau de lubrifiant. J’ai quasiment mesuré au compte-gouttes la quantité d’huile à ajouter à l’essence. En vain ! Comme il n’y a qu’un « expert es tronçonneuses » au village, je la lui ai ramenée, pour une énième fois, ce qui m’a coûté plus de 80 $, incluant 10 $ pour un énième aiguisage inutile de chaîne.

Hier, ma foutue Solo s’est avérée incapable de me scier des bûches. Ainsi, après cette chronique, je m’en vais aller ailleurs qu’au village tenter de me dénicher un « tronçonnologue » honnête et compétent. Ça doit exister ! J’ai assez de bois par terre pour me chauffer au moins jusqu’en décembre. Normalement je trouverai et je réglerai mon problème. Mais j’aimerais tant ça pouvoir me débrouiller en mécanique (et en tronçonneuse) comme je le fais en informatique !

Au gouvernement, ce n’est pas aussi simple. J’en ai déjà parlé du reste, et vous également. Le principal fonctionnaire utilisateur d’un système informatique « mal emmanché » ou défectueux ou dépassé ne peut se magasiner lui-même un expert fiable, honnête et compétent pour régler son problème. Tout comme son système fait partie d’un grand tout, le pauvre homme relève d’une équipe, d’une structure où, avant toute chose, des chefs normalement munis de diplômes pertinents ont la compétence pour « monter des projets » et pour les faire cheminer dans la machine.

Le processus est très long et très frustrant. Et si jamais, un jour, tout cela débouche sur un méga machin avec plein de « consultants », il ne faudra guère de temps avant que (ça arrive de temps à autres) le tout ne dégénère en flop avec dépassement de coûts et étalage de frustrations. Évidemment, la firme-conseil retenue ne sera pas pénalisée et elle pourra même aller soumissionner (un bien grand mot) ailleurs au Gouvernement du Québec.

Dans l’immédiat, en attendant que l’on ne lance tout ce cirque, le malheureux fonctionnaire utilisateur devra en référer aux ressources disponibles, celles d’une firme-conseil sous contrat, des gens, ou des cousins de gens, que l’on soupçonne d’être à l’origine du système informatique foireux. En fait, malgré la présence de chefs suffisamment diplômés, des fonctionnaires d’élite capables d’agir en interface entre l’utilisateur et l’expert, ça ne marche guère mieux une fois le radoub terminé quand ce n’est pas, ça s’est vu, aussi mauvais qu’avant. Pas toujours, mais assez souvent pour que les médias s’en saisissent.

Il faut savoir qu’il y a de moins en moins de fonctionnaires seniors ayant la compétence pour préciser et expliquer le besoin, puis pour en surveiller méthodiquement l’exécution. Beaucoup ont quitté pour s’enrôler dans les brigades privées, d’autres sont à la retraite et, coupures/attritions obligent, n’ont pas été remplacés. Certains viennent d’arriver à la suite d’un jeu de chaises musicales. D’autres sont carriéristes au point de n’agir qu’en fonction de leurs intérêts personnels. « Où il y a des hommes, il y a de l’hommerie » (1).

Le Québec est un village. Il y a sûrement plus d’un réparateur de scie mécanique, mais il y a très peu de firmes-conseils. Qu’il y en ait six ou trois, le résultat est le même. Ces gens semblent s’entendre comme larrons en foire en ce qui a trait aux livrables et à la facturation. Comme personne de l’interne, c’-à d. les fonctionnaires d’interface, n’est en mesure de tenir professionnellement les cordeaux et d’exiger ce qui doit l’être, cela pour des raisons de disponibilité, de compétence, de connaissance de la problématique ou de moralité, le diable est aux vaches.

D’ici une semaine, ma scie mécanique fonctionnera normalement et je commencerai à me faire du bois de chauffage. Mais au Tribunal administratif du Québec, la malédiction cybernétique continuera de sévir. Misère ! (2)

(1) J’ai passé ma vie à croire que cet aphorisme était de François Rabelais. Mais, à ce qu’il semble, il serait plutôt de Saint François de Sales 1567-1622, le saint patron des … journalistes.
(2) Avez-vous apprécié la diplomatie dont je viens de faire preuve en évitant les termes de l’heure, ceux dont on entend abondamment parler à la Commission Charbonneau ?
 
Quelques petites vites:
 
Hier, un commentaire de TTC1 m’a amené à lire l’article que l’Express avait publié en ligne sur Klout le 19 juin dernier. J’aurais aimé le lire avant de publier le mien, j’aurais pu rajouter quelques petits détails. J’aurais notamment parlé des concurrents de Klout. Je les aurais testés et vous aurais fourni les résultats. Qu’à cela ne tienne, voici ce que ça donne. Un jour, si j’ai le temps, j’essayerai de comprendre le pourqoui du comment quant aux résultats qui sont plutôt différents d’un service ;a l’autre. Cliquez sur les icônes pour en prendre connaissance.La dernière vous révélera l’appétit indiscret de certain services …

 

 

 

On pourrait intituler ce qui suit « Quinze ans de crash » ou encore, « Grandeurs et misères des versions beta ». Le premier clip est devenu viral sur YouTube depuis le début de la semaine. On y voir le président de Windows, Stephen Sinofsky, réagir au crash d’une tablette Surface. Pas un mot sauf « Oups » et « Hang on ». Il tente de faire comme si de rien n’était et il se dépêche à s’emparer d’une autre tablette pour continuer sa présentation. Comparez avec le deuxième clip où on voit Windows 98 planter et afficher un écran bleu sous le regard narquois de Bill Gates. Amusant !
 

 

Le comble du malheur ? Vous êtes une belle petite multinationale finlandaise où le bonheur est pouich-pouiché (néologisme inventé par ma blonde) quotidiennement dans toutes les narines. Or un jour, vous vous faites attaquer et contrôler par un gros méchant venu de Redmond en banlieue de Seattle, lequel vous impose un patron, un certain Elop. Dès lors, vous vous retrouvez obligé de ne plus fabriquer ce qui vous enrichissait, le SE Symbian; le gros méchant vous a imposé son SE à lui, le WinPhone 7. Dès lors, vous assistez à votre déchéance sur tous les marchés. Mais en même temps, Elop vous guide vers la réussite avec un très beau produit basé sur ce SE, le Lumia. Vous vous dites alors que les jeux de mots Elop/Flop sont peut-être exagérés et vous faites ce qu’il vous dit. Hélas!, à peine un mois plus tard, alors que vous commencez à croire que vos misères sont finies, le gros méchant de Redmond annonce un nouveau SE incompatible avec votre beau Lumia dont vous avez raison d’être fier. Effectivement, le SE WinPhone 8 ne pourra fonctionner sur les appareils conçus pour le 7. Cela fait que plus personne n’achètera de Lumia. Il va vous falloir bazarder tous ceux que vous avez livrés et développer un nouveau modèle pour le 8. Vous vous levez alors, vous pleurez beaucoup et vous allez vous jeter dans la rivière Nokia. Croyez-vous qu’un tribunal, quelque part, pourrait recevoir une plante de crime contre l’humanité contre Microsoft ?

C’est fou. Apple vient d’étendre son App Store à 32 nouveaux pays de par le monde, des contrées parfois exotiques dont vous pouvez trouver la liste ici. Désormais, vous pourrez commander vos produits Apple directement du Kurdistan, de Sao Tomé e Principe ou du Swaziland. Au total, l’iTunes Store serait présent dans 149 pays. Avez-vous songé aux maux de tête linguistiques ou monétaires, ainsi qu’à la logistique de livraison qu’un tel système suppose ? Le sens du mot « multinational » est ici exacerbé.

Merci de m’avoir lu et bonne Saint-Jean !

Auteur(e) Nelson Dumais

Voué à un avenir brillant dès sa naissance, Nelson s’est néanmoins pris les pieds dans un ordinateur répandu partout dans un motel désaffecté et ne s’en est pas vraiment remis. C’était à Rimouski en 1981 et le monstre de 64 Ko, une sorte de tombeau en mélamine blanche, cahotait en CP/M, souffrait en anglais et tombait régulièrement mort. Avec l’acharnement d’un anthropologue fou, Nelson recherche depuis lors un ordinateur qui fonctionnera sans défaillance, sans souffrir ni faire souffrir, et cela dans une langue intelligible. Si jamais il trouve, il vous en fera part. C’est juré !

32 commentaires

  • Les Lois de Golub au Royaume de l’Informatique (1974) :

    Aucun grand projet informatique n’est jamais bâti a temps, dans les limites du budget, avec le même personnel qu’au départ, et le projet ne fait pas non plus ce qu’il est censé faire. Le vôtre ne sera pas le premier ainsi…

    · Les bénéfices seront plus bas que prévus au départ, si tant est qu’on ait fait des prévisions budgétaires.
    · Le système coûtera plus cher que prévu et sera simplement une réussite technique.

    Ne pas tenter d’élaborer ce que l’on ne peut énoncer.

    · La direction tente peut-être de vous dire quelque chose lorsqu’elle affirme ne pas comprendre.

    L’un des avantages des objectifs flous pour un projet, c’est qu’ils vous dispensent de l’embarrassante estimation des dépenses correspondantes

    Tous les autres intervenants percevront les buts du projet de façon différente de celui qui le conçoit.

    · Donnez des explications si claires qu’il soit impossible à quiconque d’avoir mal compris et il se trouvera toujours quelqu’un qui aura mal compris.
    · Faites quelque chose qui recevra, vous en êtes certain, l’approbation de tous et quelqu’un désapprouvera ce que vous aurez fait.

    Seuls les bénéfices mesurables sont réels; or les bénéfices immatériels ne sont pas mesurables, donc les bénéfices immatériels ne sont pas réels.

    Un projet est valable s’il semble encore avantageux lorsque les dépenses estimées ont doublées et que les profits ont été réduits de moitié.

    · Attendre trop longtemps pour faire connaître les implications des dépenses peut s’avérer gênant.

    On confond souvent excentricité et compétence;

    · Les programmeurs barbus ne devraient pas recevoir d’augmentation de salaire.

    Quiconque peut travailler de manière efficace à un projet à temps partiel n’a pas assez de travail

    · Si son patron ne lui assigne pas un emploi à plein temps, vous ne devriez pas non plus.
    · S’il a un conflit d’horaire avec vous, le travail de son patron n’en souffrira pas.

    La somme de travail accompli est proportionnelle à la racine carrée du nombre de personnes au sein de l’équipe.

    · L’équipe de projet idéale se compose d’un seul programmeur.

    Un projet grossièrement planifié prendra trois fois plus de temps à achever.

    · Un projet soigneusement planifié ne prendra que deux fois plus de temps.

    S’il est possible que quelque chose aille mal, ça ira mal.

    · S’il est impossible que quelque chose aille mal, ça ira mal de toute façon…

    Quand les choses vont bien, c’est que quelque chose ira mal.

    · Quand les choses ne pourront tout simplement pas devenir pires, elles le deviendront.
    · Quand les choses paraissent aller mieux, c’est que quelque chose vous a échappé.

    Les équipes de projet détestent les rapports hebdomadaires sur l’avancement des travaux parce qu’ils manifestent trop clairement l’absence d’avancement.

    Les projets avancent rapidement jusqu’à ce qu’ils soient complétés à 90%, puis ils restent achevés à 90% pour toujours.

    Si on laisse le contenu d’un projet changer librement, le taux de changement dépassera le taux d’avancement.

    Si l’usager ne croit pas au système, il montera un système parallèle. Aucun des deux ne marchera !

    Les bénéfices réalisés sont fonction de l’excellence du contrôle comptable.

    · Le contrôle comptable indépendant fournit à l’équipe un puissant stimulant pour livrer un bon système dans les délais prévus.

    Les lois de Golub ne sont pas toujours vraies, mais elles ne sont jamais fausses.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 46 Thumb down 0

    • J’en ajouterais une de mon cru :

      Si on figure pi temps pour réaliser un projet, ça prendra pi carré temps et avec le gouvernement, pi cube…

      Cotez ce commentaire: Thumb up 13 Thumb down 0

      • @ Plante_ca

        Vous avez oublié la pi tite enveloppe brune. ;-)

        Bonne fin de semaine!

        Cotez ce commentaire: Thumb up 10 Thumb down 0

      • …Et pi staff (épithaphe) si le projet meurt de sa belle mort.

        Épithaphe aux épistates…

        Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

    • Gilles Plante

      Wow, voilà un gars optimiste :-) .

      Pour en revenir aux fameux projets des gouvernements, il y a un mélange de:

      - visées impossibles à réaliser
      - entreprise en informatique qui veulent faire un maximum de blé
      - un client qui n’arrive pas à se faire une idée sur ce qu’il veut
      - des réunions interminables qui ne mènent à rien

      Le manque de compétences et connaissances est présent c’est vrai dans les grandes organisations, mais pas en bas de la pyramide en haut. Et ça explique encore les problèmes.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 16 Thumb down 0

    • machinchouette

      @ Merlin

      «Donnez des explications si claires qu’il soit impossible à quiconque d’avoir mal compris et il se trouvera toujours quelqu’un qui aura mal compris.»

      Tout le secret est dans la sauce. La compréhension de texte ne semble plus être une matière scolaire. Mais plus cela est décrit simplement et clairement, plus de personnes n’y comprendront rien, ou le comprendront tout croche. Il faut toujours que ça soit compliqué et embrouillé, alors quelques bonnes gens bien intentionnées y trouveront la chose à critiquer, comme un expert chevronné
      Suis-je assez simple?

      Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • « Où il y a des hommes, il y a de l’hommerie »

    Je tiens à ajouter cette note moins pessimiste de Ponge:
    « L’homme est l’avenir de l’homme.»

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

    • j’en ajouterais une autre….

      « Où il y a des femmes, il y a de la femmmerie »

      Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

      • @ Plante_ca

        « Où il y a des femmes, il y a de la femmmerie »

        Et là où il y a de la femmerie, l’homme rit. ;-D

        Là on tombe dans le cercle vicieux. ;-)

        Bonne soirée!

        Cotez ce commentaire: Thumb up 10 Thumb down 0

  • Il est reconnus depuis la nuit des temps, que le niveau de compétence est inversement proportionnel à la position occupe dans la hiérarchie. Pour débuter dans un emploi quelque peu spécialisé, au bas de l’échelle, il est obligatoire de detenir juste assez de diplôme ; mais pas trop, sans quoi l’on vous considère hyper-qualifié donc vous allez coûté trop chers et on vous engage pas.

    Alors que pour occupé un poste de direction, il ne vous suffis que de connaître la bonne personne, pour preuve l’entreprise pour laquelle je travail as embauché un gestionnaire de projet qui n’as jamais fait de travaux sur le terrain, qui n’était pas dans le domaine avant, résultat il est surnommé le générateur de problème .

    Cotez ce commentaire: Thumb up 12 Thumb down 0

  • Petite vite du vendredi en parlant de Saint-Francois de Sales qui soit-dit en passant est aussi le nom d’un village au porte du Lac-St-Jean (après Lac Bouchette)

    Essayer de deviner combien il existe de douches au paradis?

    Une seule….car il n’y que Saint-Francois de Sales!

    S’cusez c’est vendredi :-)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 16 Thumb down 1

    • Dennis Dubeau

      Juste à côté du Lac Bouchette là là… l’aut’ bord de la track!!

      :-D

      Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

    • @JP
      - S’il n’en reste qu’une seule, c’est que nombreux sont ceux qui ont pris une douche (sont partis avec!)
      - Est-ce que Saint-François de Sales est slave?
      @pouces verts
      - Il faut réussir Kloute que Kloute.
      - Pour gagner son pain, faudra-t-il choisir entre la Kloute et l’ami?
      - “Populaire? Grâce au Kloute, je suis maintenant fixé. (Jésus sur sa croix)
      Bonne quinte, Nelson! Quand je déconne, on sait que j’ai aimé.
      Bon oui quinte à la quintessentielle quintitude.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 9 Thumb down 0

  • Tiens j’oubliais pour votre scie :

    http://www.popularmechanics.com/home/reviews/outdoor-tools/4283685#slide-8

    En effet la vôtre n’est pas trop mal côtée!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Avez-vous contacter le fabricant ou le distributeur de la solo? vous l’avez depuis longtemps. Vous n’avez pas oubliez mon p’tit cours de droit sur les garanties conventionelles (fabricants) et légales (code civil)?? Ca s’applique aussi dans votre cas et pas juste aux bidules informatiques!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • Nelson, comme vous m’avez dépanné, encouragé et amusé depuis plusieurs années, il me ferais plaisir de vous dépanner avec votre scie mécanique.

    Peut-être que mes 25 années passées comme technicien de scies à chaîne professionnelles pourraient venir à bout de vos problèmes.

    Avec un peu de chance, je pourrais peut-être retrouver des vestiges de mon vieux, vieux, vieux site web qui en traitait ?

    Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 0

  • Pas très techno mais si tes rockers sont trop haut jamais ta scie ne va couper, il faut les limer pur que le chemin se fasse sinon la chaîne glisse sur la surface sans pénétrer. Bof

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

    • Bon, je m’autocorrige sur le site de site monsieur Lajoie, on nous dit que cela s’appelle les guides de profondeur, moi je veux bien

      Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 0

  • Pourquoi pas les PPP. Ceci limiterait les Cadillac qui ne fonctionnent pas!!!!!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 1

  • J’ai participé en 1993 au Comité Sénior ^pour Dossier Client. Lors de l’arrivée des Régies Régionales cela est devenu un monstre pourquoi?

    Plus+ de penseur moins d’idées…………

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • Aucun rapport… sauf pour la date…
    http://www.youtube.com/watch?v=Yz3wCwq4ADs&feature=related

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • La commission Charbonneau devrait aussi se pencher sur le monde de l’informatique.

    À mon avis, la surfacturation des imprévus planifiés est le facteur numéro un des augmentations de coût. On assiste grosso modo aux mêmes stratagèmes que les commandites. Le gouvernement autorise la surfacturation à condition qu’une partie de l’argent revienne au parti.

    Les contribuables deviennent donc les donateurs du parti dont je tairai pudiquement le nom.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 1

  • Présentation de Surface versus IPAD.
    (Steve Job, un inspiration pour Microsoft)

    https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=aSj8GUZDuac

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Quand je vois tout cet engouement pour les tablettes, c’est étonnant quand on pense qu’elles existent depuis l’antiquité. L’OS était cunéïforme au lieu d’être androgyne. ;-)

    Dieu s’en est servi pour transmettre ses commandements à Moïse. ;-)

    Nos tablettes modernes sont juste un petit peu plus légères et se jettent facilement par les fenêtres (Windows). ;-)

    Bonne semaine!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

    • Voici le gadget ultime. L’ardoise tactile.
      Fiable, solide et pas besoin de pile, juste de l’imagination…

      http://bit.ly/OhBWWk

      Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

      • @ Cosmopolite

        J’ai appris à écrire sur ce genre de tablette et après j’ai joué au professeur avec mes frères et sœurs.

        Je ne savais pas qu’il y en a encore.

        Wow! Quels souvenirs!

        Bonne semaine!

        Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

  • Tiens j’oubliais pour votre scie :

    http://allchainsawreviews.com

    En effet la vôtre n’est pas trop mal côtée!

    Cotez ce commentaire:

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0