Microsoft prend tout le monde par surprise

19 juin 2012 9 h 24 min 43 commentaires Views: 35

Partagez cet article

  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook

Auteur(e)

Tags:

 
 

 
Hier, le P.D.G. de Microsoft, Steve Ballmer, a mis un terme aux rumeurs concernant l’éventuel lancement d’une tablette arborant sa marque de commerce, en présentant à Los Angeles deux nouvelles moutures de Surface. Cette fois, il n’a pas été question d’une « table tactile », mais plutôt de deux dispositifs avec écrans de 10,6 pouces, l’un sous Windows RT, l’autre sous Win 8 Pro.

Ce faisant, il a pris toute l’industrie par surprise, personne n’ayant vu venir ces nouveaux gladiateurs. La prouesse est digne de mention puisque les débuts de ce projet remontent à 2009. En trois ans, rien n’a transpiré, personne n’a vendu la mèche, aucun plan n’a été coulé. Qu’est-ce qui a animé l’équipe de développement pour qu’elle sache si bien garder sa langue : la terreur, la vision, le dévouement ? Allez savoir !

Malgré la confusion des noms, il n’y a pas de quoi y perdre son latin. Primo, la grosse Surface lancée initialement en 2007 au terme d’une très longue gestation, un énorme machin commandé par Windows Vista, a été rebaptisée PixelSense du nom de la technologie qui l’articule. La version actuellement vendue s’étire sur 40 pouces et est fabriquée par Samsung (SUR40 for Microsoft Surface, photo ci-contre). Microsoft n’a aucun plan d’abandon la concernant. Pourquoi avoir accolé ce nom aux deux nouvelles tablettes ? Pour confondre les sceptiques qui voudront insinuer qu’il s’agit encore d’une bebelle de dernière minute, alors que la R&D afférente recule loin loin dans le temps (j’ai vu un prototype de Surface vers 2005 ou 2006).

Secundo, Win 8 ou Win RT ? Le fait de lancer une tablette sous Windows 8 Pro, le haut de gamme du duo, s’explique par son processeur, un Core i d’Intel (Ivy Bridge). Il faut rappeler que Windows RT n’a pas été bidouillé pour toutes les tablettes. C’est une adaptation de Win 8 conçue uniquement pour celles qui ont un processeur ARM et elle n’offre d’autre interface que celle de Metro. Autrement dit, la Surface bas de gamme ne pourra utiliser que des apps Metro … ce dont elle était cruellement dépourvue hier. Quant à l’autre tablette, elle pourra afficher le Bureau de Win 8 et utiliser des logiciels traditionnels, même s’ils ne fonctionnent pas en mode tactile. Hum !

Dans leur châssis en magnésium appelé « Vapor Mag » (ce n’est pas du sarcasme, mais un véritable patronyme), les deux bidules sont légers (676 et 903 grammes), minces (1 mm de moins que le iPad 3), offrent une capacité de stockage acceptable (64 Go et 128 Go), disposent des connecteurs usuels (USB 3 en haut de gamme), sont nantis de deux caméras et affichent en 16:9 (le iPad le fait en 4:3) dans une qualité pour le moins acceptable appelée ClearType. Dans les deux cas, on remarque un capot amovible magnétique (un peu comme celui du iPad 2) qui offre, lui, un clavier tactile n’ayant que 3 mm d’épaisseur. Intéressant !
 

 
Jusqu’ici, Microsoft a laissé à son réseau de manufacturiers (OEM) le soin de fabriquer les ordinateurs inféodés à son système d’exploitation. Sauf dans le cas du Xbox, ses saucettes dans cet univers très asiatiques ne lui ont généralement valu que des maux de tête (je ne parle pas de certains périphériques grand public tels les claviers, souris et caméras Web).

Pourquoi cette fois agit-elle « à la Apple » ? Possiblement parce qu’elle a vu et évalué les premières réponses et les projets de ses OEM en ce qui a trait aux tablettes Win RT ou Win 8 et que cela ne l’a pas comblée d’enthousiasme. De mauvaises langues parlent de produits médiocres conçus par des fabricants de produits Android, le système d’exploitation fabriqué par Google.

Il faut comprendre un phénomène. Les OEM se font la lutte dans un contexte où leur choix de composantes est quand même limité. Côté système d’exploitation, ils n’ont pas vraiment de marge de manœuvre. Ils ne peuvent bricoler Windows comme ils le font pour Android. Ils sont tenus de fournir Windows tel quel, ce qui, chaque fois, leur coûte quelque 80 $. Par contre, s’ils peuvent ne boulonner que de la raclure industrielle au chapitre matériel et, ainsi, abaisser leurs coûts de fabrication, ils seront tentés de le faire. Tant pis pour la plateforme ! Faut vivre, mon bon monsieur !

Ce serait pour cette raison, c’est-à-dire pour ne pas torpiller le produit, que Microsoft aurait choisi de le signer elle-même. Ce qui signifie que pour s’escrimer sur le marché « tablette-WinRT/8 », les Asiatiques devront la concurrencer. Ils devront faire mieux ou aussi bien à même prix ou à moins cher. Le produit Microsoft sera là, une sorte d’étalon, pour démontrer que ce n’est pas toujours de la cochonnerie.

Mais y aura-t-il un marché digne de ce nom ? À voir ! Loin derrière la domination du iPad d’Apple, il y a une gamme (à qualité inégale) de tablettes sous Android. À défaut d’y avoir un produit miracle pouvant créer un engouement nuisible au iPad, c’est précisément là où Microsoft pourrait frapper en jouant sur un taux fluctuant d’insatisfaction.

Évidemment, tout va dépendre du prix de ses deux Surface. Steve Ballmer ne l’a pas annoncé. De plus, il a glissé sur la disponibilité. Mais certains « experts » parlent d’au moins 500 $, d’autres vont jusqu’à 600 $. À ce prix, il y a des produits Android qui demeurent concurrentiels, idem pour la petite configuration du iPad 3.

Tout va dépendre également du marché des fêtes. Microsoft sera-t-elle prête à temps ? Les experts croient que non et certains risquent une date, mars 2013. C’est loin ! Pendant ce temps, bien des choses peuvent survenir. Apple peut faire ceci et Google cela …

Les témoignages publiés ce matin dans la presse spécialisée parlent de qualité excellente, de vitesse étonnante et de design peaufiné. En ce sens, l’Empire de Redmond semble avoir frappé un grand coup. Dommage qu’il va falloir attendre aussi longtemps pour se faire nous même une idée. Une autre histoire à suivre !

Auteur(e) Nelson Dumais

Voué à un avenir brillant dès sa naissance, Nelson s’est néanmoins pris les pieds dans un ordinateur répandu partout dans un motel désaffecté et ne s’en est pas vraiment remis. C’était à Rimouski en 1981 et le monstre de 64 Ko, une sorte de tombeau en mélamine blanche, cahotait en CP/M, souffrait en anglais et tombait régulièrement mort. Avec l’acharnement d’un anthropologue fou, Nelson recherche depuis lors un ordinateur qui fonctionnera sans défaillance, sans souffrir ni faire souffrir, et cela dans une langue intelligible. Si jamais il trouve, il vous en fera part. C’est juré !

43 commentaires

  • Windows RT, on s’en cali…

    Ok je blague :-P

    Mais perso, honnêtement, je vois plus ou moins l’intérêt… iOS et Android ont déjà fait leur preuves, et ils ont tous les deux des milliers d’applications disponibles…

    Je pose donc la question le plus sérieusement du monde, sans troller ni vouloir provoquer: Quel est l’avantage de la “Surface”, qu’est-ce qui pourrait pousser quelqu’un à acheter cette tablette au juste? Je me le demande le plus sérieusement du monde car perso, j’admet que je ne le vois pas…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 19 Thumb down 17

    • @ Toogreen,

      Bah ! On pourrait la reformater en Ubuntu ? Là je connaît des gens qui se “pitcheraient” !

      Moi aussi je blaguais :-)

      B.D.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 19 Thumb down 6

    • @toogreen

      L’avantage, du moins pour la version Intel? Bénéficier d’un vrai OS, complet, sur lequel on peut faire rouler des logiciels dignes de ce nom et pas seulement des simili-logiciels qu’on appelle désormais des “apps”.

      Au début des années 2000, quand sont apparues les premières rumeurs d’une éventuelle tablette chez Apple, je n’imaginais pas un OS différent pour la faire fonctionner. J’y voyais, ou j’y espérais, une évolution de l’ordinateur, pas un développement à part avec un OS rempli de restrictions.

      Et vous me corrigerez si je me trompe, mais Android, Windows Phone et tous les autres de la catégorie souffrent des mêmes problèmes qu’iOS quant aux limitations de toutes sortes.

      C’était ma petite réponse personnelle :-)

      Cotez ce commentaire: Thumb up 20 Thumb down 4

      • @ Stefanou
        Le problème avec la version Intel sera peut-être l’autonomie de la tablette. Parce que jusqu’à maintenant, les tablettes qui sont sorties avec Windows comme SE avaient une autonomie inférieure aux autres systèmes comme Andoid et IOS, qui sont moins énergivore. Pour l’instant, on n’a pas de données sur l’autonomie de cette version Intel.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

    • Dennis Dubeau

      @ TooGreen

      Le “prestige” du nom Microsoft. Peut-être aussi le côté sécurisant car, M. tout-le-monde associe l’informatique à Microsoft depuis des décennies…

      Simple supposition de ma part…

      Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 5

      • Nuance: monsieur tout-le-monde associe le MICRO-ORDINATEUR à… WINDOWS.

        Et je crois aussi que ce même monsieur (!) associe les tablettes en général à l’iPad… Et en particulier à Apple.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

    • Android a fait la preuve de quoi exactement pour les tablettes?
      Qu’elle est capable de faire un paquet de tablettes “cheap”?
      Que sont marché d’application est d’un fouilli sans nom?
      Que de passer d’Android 3.0 à 3.1, 3.2 ou 4.0 (!) est une aventure perilleuse?

      Oui, vraiment, de quoi Android a-t-il fait la preuve?

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

    • Android a fait la preuve de quoi exactement dans le monde des tablettes?

      Qu’elle était capable de faire du “cheap”?
      Que de passer d’Android 3.0 à 3.1, 3.2 ou 4.0 (!) était toute une aventure!
      Que son marché d’application est d’un fouilli sans nom?

      Oui, vraiment, de quoi Android a-t-il fait la preuve?

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Surprise? Il y a déjà quelques jours que la rumeur circulait d’une tablette MS. Et pas surprenant compte tenu des rumeurs concernant les offres futures d’Acer, Asus, Lenovo, Google, Samsung … Et parlant de rumeurs, il y a celle qui revient sans cesse d’un prix plancher de 200$. Ouch ça va jouer dur dans les mois à venir et Monsieur Ballmer avec ses rames en or, pourrait bien se retrouver en chaloupe.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 5

  • C’est fou comme les teblattes commencent à ressembler de plus en plus à des “petits laptops”…

    J’ai vu l’i-Pad de mon copin l’autre weekend avec son petit étuit spécial ; ma foi, il n’y manquait que le clavier (lequel est disponible au catalogue des périphériques).

    Actuellement on appelle ça des “ultrabooks” je crois ?

    Mon point va finir par se prouver de lui-même… J’y aurai gagné que de la miniaturisation… Ce qui est loin d’être une mauvaise chose.

    B.D.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 15 Thumb down 2

    • Oui, les tablettes ressemble de plus en plus a des netbooks… qu’elles étaient supposées reléguer au rang d’antiquité de part leur clavier désuets.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • Si le produit est bon, le succès va dépendre du prix.

    Je ne crois pas que la Surface va nuire énormément à Apple. Par contre, elle pourrait taper fort chez Android. Beaucoup de gens ne veulent, ou ne peuvent, pas se payer un iPad et trouvent en même temps un peu rébarbatif le côté capharnaum et incertain d’Android. MS pourrait représenter une alternative intéressante pour ces gens, à la condition que le prix s’aligne plus sur les Android que sur Apple.

    Mais bon, on verra lorsque ce sera sur le marché.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 15 Thumb down 2

    • D’un autre coté il y en a d’autres pour qui c’est “Plus jamais Microsoft”… ;)

      Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

    • Pourquoi une telle fixation sur le prix?

      Pourquoi ça devrait plutôt être près du prix d’une tablette “cheap” Android?

      Moi, pour une tablette bien bâti, un écran haute résolution et un clavier ou les accents ne sont pas un “after thought”…je serais prêt à payer le prix “Apple”!

      Si en plus l’OS est plus près d’un OS de PC qu’un d’un OS de téléphone (!), ben là aussi ça m’interresserait!

      Et si, en plus, ça pouvait faire du “Remote Desktop” sans trop de compromis avec ma boîte Windows 7, gros processeur, beaucoup de mémoire, et rouler Photoshop, Lightroom etc… ben là aussi, je serais intérressé!

      En fait, je serais intérressé, après réflexion, à payer plus que pour du Apple!

      Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • (commentaire mis à la fin de la Quinte ce matin et qui risque de ne pas être lu, auquel j’ai ajouté quelques infos.)

    Présentation de la tablette Microsoft par 2 français qui sont tellement en-tout-ziastes ;-) que je les soupçonne d’avoir soul-doigt-yé! Balmer pour y avoir accès.

    http://www.youtube.com/watch?v=m3Q1jFBbu5U

    Processeur i5 au lieu d’un ARM, imaginez la demande en énergie.

    Obligation d’utiliser le Nuage.

    Encore des promesses, des promesses et du vent!

    En fait je pense que c’est une tentative de Microsoft de faire peur aux manufacturiers qui utilisent Androïd. Acer a déjà des tablettes Win8 offerte sur son site web.

    Bonne semaine!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 4

    • “Encore des promesses, des promesses et du vent!”

      N’est-ce pas le crédo de Microsoft??

      Moi-aussi je crois que c’est pour faire peur aux manufacturiers.

      Quelle sera la capacité de la pile? Quelles seront les apps disponibles? On parle, je crois, de Photoshop et d’Office sur certaines versions… mais sans les facilités tactiles: une souris avec ça?

      Et puis, c’est pour quand au juste?

      La “joke” est toujours d’actualité:

      “Trois jeunes femmes bavardent au salon de coiffure.
      La première :
      - Mon mari est conseiller conjugal. Il m’offre toujours une boîte de bonbons ou des fleurs avant que nous fassions l’amour.
      La deuxième :
      - Moi, mon mari est joailler. Il m’offre souvent une perle ou deux avant de faire l’amour.
      Un moment de silence avant que la troisième s’exprime :
      - Mon mari travaille chez Microsoft. Il reste assis au bord du lit pour m’annoncer combien ce sera bon quand nous finirons par faire l’amour.”

      Cotez ce commentaire: Thumb up 17 Thumb down 6

    • C’est un vieux vidéo, il ne date pas d’aujourd’hui.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

      • Tiens! Un père spicace!

        Justement, un vieux vidéo de septembre 2011 qui nous présentait une nouvelle tablette Microsoft avec Windows 8, fabriquée par Samsung. Et là Balmer l’annonce pour nous surprendre. Méchante surprise! ;-)

        Avec Microsoft, c’est comme dans le film “Le jour de la marmotte”, un éternel recommencement. ;-)

        Bonne journée!

        Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 3

  • Depuis mes débuts en informatique on l’a toujours dit : C’est pas de trouver une machine qui nous intéresse, c’est de primo trouver LE logiciel dont nous avons besoin et secundo, trouver la machine qui va le faire fonctionner. Un ordinateur aussi techno qu’il le soit ne sert pas à grand-chose sans logiciel. C’est comme mettre la charrue avant les boeufs.

    Selon moi, ça va prendre plus que des « apps» pour que Microsoft sorte du lot.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 9 Thumb down 1

  • Dennis Dubeau

    Et j’ai pas encore entendu parler d’autonomie… Ni s’il fallait jeter l’appareil au bout d’un an pour cause de batteries qui ne se rechargent plus ou si on peut les enlever?

    Me semble que c’est un critère important, non?

    Cotez ce commentaire: Thumb up 16 Thumb down 1

    • Ballmer n’en a pas parlé durant la présentation. Ça va être une “surprise”.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 10 Thumb down 1

      • Dennis Dubeau

        @ Christine

        Ah oui, j’avais oublié la notion microsftienne:

        “Ce n’est pas un bug, c’est un feature!”

        Bien sûr…..!!!! :-)

        Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 3

  • Petite note à la Pierre Légaré….. genre!

    De nommer cette tablette “Surface”, est-ce que ça ne fait pas “superficiel” ?

    Et si cela s’avérait un échec, comment sauveront-ils la “face” ? ;-)

    Bonne soirée!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 11 Thumb down 6

    • Ce n’est que la Surface… Ils ne peuvent (ou veulent) pas dire ce qu’il y a en-dessous! :mrgreen:

      Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 4

    • Ben… ça dépend du “profil” de l’usager !!!

      Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @Serge Crispo

    “Et si cela s’avérait un échec, comment sauveront-ils la « face » ?”

    Ils la sauveront seulement en “sur”face…

    Élémentaire mon cher Watson! ;-)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 9 Thumb down 1

    • Euh… tu parles du Docteur Watson ??

      ;-)

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

    • @ Serge Crispo,

      Moi, au contraire, je trouve que “surface” est un excellent nom. Évidemment il faut le “voir” en anglais. Ça fait “surf” comme dans “to surf the net” et “face” comme dans “facebook”.

      Bref ce que les gens font avec ce genre de bidules.

      Benoît Duhamnel.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 0

      • Ils veulenet tellement plus se faire dire qu”ils copient apple qu’ils vraiment arrêter de faire du copier/coller. Surface pour ne pas dire Touch, parceque MS avait acheter cette technologie qui ne s’aparrentait pas avec le touch d”apple.

        Ce que je vois dans leurs annonces, keynotes etc, c’une reconnaissance qu’Apple l’avait finalemnt l’affaire.

        Tout ce monde qui font ces présentations habillés ordinairement , ce skinofsky qui essayait de jouer à la job, ces derniers keynote qui expliaquient au programmeur .net comment programmer pour windows metro. Ce que jje vois, c’est un gros traumatisme et une confiance soi ébranlée. Aucune annonce concernant le prix, beauccoup de d’infromatiosn manquante. Ms lance une tablette sans avoir une grande conviction que ça puisse marcher. Espérons que ça sera pas une tablette zune DOA.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Dennis Dubeau

    ça sert à rien moi… Ballmer, je le trouve agressant et antipathique! Une question d’image, je suppose…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 9 Thumb down 3

  • C’est drôle comme l’évolution ne révolutionne pas grand chose finalement. Je m’explique.

    L’ordinateur conventionnel sert depuis toujours à emmagasiner plein d’informations, banales et/ou personnelles. Depuis la venue du nuage, il est fortement recommandé d’imprimer et de garder dans un classeur physique, toutes les informations critiques nous concernant. Sécurité oblige. On aura donc seulement troqué la dactylo pour un clavier.

    Au début les enfants jouaient dehors et gardaient la forme. Avec la venue des jeux vidéo, les enfant sont devenus plus sédentaires, avec tout les problèmes qui viennent avec. L’évolution nous a apporté la Wii et la Kinect afin de faire bouger les jeunes comme dans le bon vieux temps. Retour au point de départ.

    Si on regarde maintenant l’évolution de la technologie portable. Les attraits de la tablette étaient au départ son petit gabarit, l’écran tactile, son poids et la longévité de la batterie.

    Avec l’évolution, la petite tablette est devenue grande. Ses limitations du départ s’estompent et sa puissance augmente. Ses apps minimalistes au départ doivent de plus en plus ressembler à de vrais logiciels. Ça implique donc une augmentation en mémoires et en accessoires tel un clavier. Et le prix est encore beaucoup trop élevé pour les services rendus.

    Est-ce qu’ont pourrait faire un saut en avant dans le temps et munir les ordinateurs portables d’un écran tactile ? De toutes manières, c’est par là qu’on se dirige !

    Cotez ce commentaire: Thumb up 10 Thumb down 1

    • @ Jean Lajoie
      « Est-ce qu’ont pourrait faire un saut en avant dans le temps et munir les ordinateurs portables d’un écran tactile ? De toutes manières, c’est par là qu’on se dirige ! »

      Bizarre que vous ayez dit cela, et un de mes amis, qui travaiile chez IBM, m’a fait part que ce que je cherchais (tablette avec batterie remplaçables) existe déjà chez Lenovo.

      Quelqu’un m’a déjà parlé d’une tablette qui lorsque l’on s’en sert comme portable, c’est Windows 7 et lorsque l’on détache l’écran pour l’usage tablette, c’est Linux (Red-Hat). Est-ce la même tablette, je ne le sais pas et je ne vois rien à ce sujet sur le site de Lenovo.

      http://canada.lenovo.com/fr/sdshop/Lenovo-Portables-ThinkPad-Tablettes-convertibles-s%C3%A9rie-X-Tablette-convertible-X220-CA/9ts/

      Il faut que je m’informe plus et peut-être mettre à l’essai. ;-)

      Bonne soirée!

      Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 1

  • Google aussi, semble-t-il, sortirait une tablette, la “Nexus 7″ (pourquoi “7″? elle ferait 7 pouces.) La semaine prochaine, en fait. (Selon Slashdot)
    Le coup de Redmond prend ainsi un sens, n’est-ce-pas?
    Reste maintenant à voir lequel mettra le produit en vente avant l’autre…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Microsoft est dans les câbles.

    Ils perdent du terrain parce que les gens délaissent de plus en plus les PC et les laptops au profit des tablettes et des téléphones intelligents.

    Et là Microsoft ne peut plus imposer sa “Taxe Windows” qui faisait en sorte que tout PC qui se vendait avait déjà un Windows boiteux installé et inclus dans le prix d’achat au mépris de ce qu’aurait souhaité l’acheteur.

    J’ai vu assez d’écrans bleus dans ma vie et d’ordis ralentis par toute la quincaillerie installée pour éviter les virus avec Microsoft pour comprendre que c’est la qualité de stratège de Bill Gates qui a fait sa fortune, pas la qualité de son produit.

    C’est fini ce temps là, Bill Gates est parti et Windows vit sur du temps emprunté.

    Xbox marche bien mais là encore vu que Microsoft n’est plus en situation de monopole ils ont intérêt à marcher les fesses serrées parce que des Wii et des tablettes qui offrent des jeux intéressants ont fait juste commencer à en voir de plus en plus.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 10 Thumb down 5

  • Moi j’aime bien l’idée du clavier tactile sur le protecteur.
    Et pour tous ceux qui disent que ça va prendre un souris, il me semble voir un “trackpad” en bas du clavier.

    M’enfin, c’est sur que moi, je ne me vois pas retourner sur windows dans un futur proche, mais je suis certain qu’on va voir cet accessoire (le clavier sur le “capot amovible magnétique”) pour iPad et tablette Android sous peu. M’enfin, c’est ce que j’espère.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Merde, la différence entre les deux machines, n’est pas uniquement l’architecture processeur mais la résolution d’écran est différentes. 1366-768 pour ARM et au minimum 1920-1080 (Full HD) pour la version x86.

    Une des clés du succès d’Apple c’est qu’il n’a pas de multiplication des modèles, Amazon avec sa tablette a fait parreil avec succès.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • Ce blog est intéressant et il y a beaucoup de connaisseurs en techno. Cependant, il est lassant de toujours entendre le même discours sur Microsoft. Ce n’est pas parce que IOS et Android dominent le marché qu’il ne doit pas y avoir autre chose. La compétition est ce qui rend les produits meilleurs. J’ai la tablette PlayBook et j’en suis extrêmement satisfait. Même si vous n’aimez pas Microsoft, laissez-leurs la chance de prouver qu’ils peuvent faire un bon produit avant de les “basher”. En passant, je ne suis pas un pro Microsoft… Je pense cependant qu’ils ont plus fait avancer l’informatique que reculer…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 3

    • Désolé de vous contredire mais en temps que connaisseur en techno je puis vous affirmer que Microsoft a mis des bâtons dans les roues de l’informatique depuis plus de 30 ans. L’a fait avancé un peu parfois et l’a fait stagner trop souvent… pour des raisons de capture de clientèle et de gros sous monopolistiques.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Sur le ghetto des geeks, toogreen nous montrait cette vidéo d’une présentation de cette tablette. Pas drôle quand ça gèle (encore) durant une présentation. Le présentateur est moins énervé que Ballmer et en plus utilise un meilleur anti-sudorifique :-) ))
    C’est vrai que faire fonctionner des logiciels “normaux” serait un plus sur une tablette. Alors j’attends toujours cette tablette de qualité sur laquelle j’installerais Ubuntu et hop la productivité, la bureautique, le réseau, les imprimantes, etc.
    Très simplement et très performant.
    Ce jour viendra car comme on le disait dans un autre commentaire : de plus en plus avec la puissance grandissante des tablettes et leur évolution matérielle, on se rapproche de plus en plus d’un netbook amélioré !

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • Cette tablette, c’est un atout de marketing pour vendre au total, plusss de Windows 8 sur PC et Cellulaires sous prétexte de plateformes “unifiées”.
    Comme tablette, c’est ordinaire.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0