La dernière carte

8 juin 2012 11 h 34 min 107 commentaires Views: 72

Partagez cet article

  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook

Auteur(e)

Tags:

 
 

 
La toile de fond est évidente. L’intérêt envers les médias technos, ceux qui parlent de logiciel, de matériel et de l’industrie informatique, est en chute libre depuis quelques années et seuls les grands sites technos, ceux qui sont accrochés à une loco « crédible » (ce qui est le cas de Gesca ou de QMI au Québec) semblent pouvoir se tirer d’affaire.

Ceux parmi les autres qui apparaissent en bonne santé doivent être très imaginatifs. Leurs proprios doivent se livrer aux affres d’une très accaparante convergence de moyens multimédias, de partenariats et de collaborations, ce qui leur permet d’afficher une certaine réussite et, très souvent, de proposer leurs services professionnels, précisément là d’où proviennent les revenus sérieux.

J’en sais quelque chose, moi qui, à une échelle plus modeste, m’escrime dans ce « no-man ’s land » depuis plus d’un an. « La chronique de Nelson » m’a effectivement valu des offres de travail. Hélas !, toutes avaient un caractère gratos; on me proposait la notoriété au lieu de me parler d’argent. Pour être clair, ça ne m’a rien rapporté à ce jour et je ne vois pas comment la tendance pourrait changer.

En 2012, il est devenu acceptable de travailler gratuitement sur le Web. Pourquoi payer un pigiste si on peut avoir une « personnalité du milieu » qui va nous fournir bénévolement ses prestations ? Le Huffington Post n’a rien inventé; il n’a fait que mettre ce phénomène en lumière, phénomène dont bénéficient bien des sites.

Ici attention! Il ne faut pas généraliser. Certains paient leurs blogueurs. Même Québécor le fait. Pas des masses, mais quand même. Il est vrai que le nombre de journalistes professionnels a considérablement chuté au Journal de Montréal, en même temps qu’enflait la masse « bloguisante ». Mais c’est une autre histoire, une tendance qui semble n’émouvoir que la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) et les professeurs de journalisme.

Cette semaine, j’ai appris que Direction Informatique mettait un terme à ma chronique. Celle que j’ai mise en ligne hier est donc ma dernière. Non pas que je ne sois pas bon ou qu’il y ait eu des plaintes contre moi. C’est une simple décision d’affaires. Le proprio torontois du titre, IT World Canada, estime ne plus avoir les moyens de se payer des pigistes à Montréal et il a choisi de les remplacer par des collaborateurs bénévoles. J’ai beau me dire que c’est la énième fois que je me fais servir une telle nouvelle, j’en ressens néanmoins du chagrin; j’étais à la veille de commencer ma 20e année de collaboration à cette publication.

Comme résultat, je gagne désormais ma vie, à ne faire qu’autre chose que de l’écriture journalistique. Pour la première fois en 28 ans, je n’ai plus de lien de rémunération avec le métier; je suis plus qu’un journaliste d’âme et de cœur.

Vous me voyez donc venir avec ma question : pourquoi, diantre, devrais-je continuer à entretenir ce site en y plaçant, beau temps, mauvais temps, quatre chroniques par semaine ? À plus forte raison que je nage à contre-courant. On le sait, les gens lisent de moins en moins tout ce qui leur semble dépasser trois ou quatre paragraphes de trois ou quatre lignes chacun. Et moi, je suis généralement volubile, occasionnellement bavard et parfois littéraire. Ça ne m’aide pas !

Et vous dire que mon lectorat a augmenté ces derniers temps serait vous mentir. Depuis la reprise de l’automne 2011, il a stagné (source : StatPress) et m’a tout doucement transformé en petite pointure jugée non pertinente (irrelevant) par les firmes de relations publiques.

J’ai parlé de tout cela avec Annie, cette experte WordPress qui s’assure que tout baigne dans l’huile du côté serveur, et nous avons pris une décision. Dans un mois d’ici, soit le 7 juillet prochain, nous allons décider de continuer ou d’arrêter. D’ici là, j’ai accepté de livrer mon site aux cybermarchands du temple. Annie a ouvert la porte à la régie publicitaire Ad Sense de Google. Chiffres en mains, elle croit possible que ce système génère des revenus et arrive, au moins, à payer les frais d’exploitation.

Si cela est vrai, nous le saurons le 7 juillet (nous tiendrons compte, bien entendu, du fait que pendant la période estivale, la fréquentation des sites techno est toujours à la baisse). Si à cette date, les résultats nous indiquent que « La chronique de Nelson » fait ses frais (ou pourra le faire dès la rentrée d’août-septembre), je continuerai mes élucubrations quasi quotidiennes en ces pages. À défaut, je vous ferai mes adieux les plus émus. J’irai ensuite prendre une bière avec Annie, puis, chacun de notre bord, nous irons nous occuper de nos autres affaires, celles qui font bouillir la marmite.

Cela pour vous expliquer le pourquoi de la pollution publicitaire qui défigure présentement mon site. C’est la dernière carte. Vous voulez m’aider ? Pincez-vous le nez et cliquez sur les pubs. Vous en êtes incapables ? Tweetez et retweetez mes textes partout; je m’arrangerai de mon bord pour ne pas vous faire honte.

Merci encore pour votre soutien.

Auteur(e) Nelson Dumais

Voué à un avenir brillant dès sa naissance, Nelson s’est néanmoins pris les pieds dans un ordinateur répandu partout dans un motel désaffecté et ne s’en est pas vraiment remis. C’était à Rimouski en 1981 et le monstre de 64 Ko, une sorte de tombeau en mélamine blanche, cahotait en CP/M, souffrait en anglais et tombait régulièrement mort. Avec l’acharnement d’un anthropologue fou, Nelson recherche depuis lors un ordinateur qui fonctionnera sans défaillance, sans souffrir ni faire souffrir, et cela dans une langue intelligible. Si jamais il trouve, il vous en fera part. C’est juré !

107 commentaires

  • Woaw, sacré chronique que voilà, qui ne fait que confirmer ce que l’on pressent en tant que passionné des TI.
    La sacro-sainte règle de l’offre et la demande est bien malsaine à certains égards..
    Bonne chance pour ces prochains mois et croisons les doigts pour que nous puissions vous lire encore longtemps.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 96 Thumb down 0

  • Je vous lis depuis 1996, date à laquelle j’ai eu mon premier ordi. Je vous ai toujours suivi depuis (vous êtes le seul à qui je suis resté fidèle). Je viens de partager sur facebook et sur twitter. Je ne comprends pas pourquoi vous n’avez pas une tribune dans un grand quotidien car votre plume est unique. Vos textes sont toujours très intéressants. Ça serait dommage que vous arrêtiez mais je comprendrais.

    Je nous souhaite à nous, lecteurs assidus de Nelson Dumais, que vous restiez!

    Je vais cliquer sur vos pubs le plus souvent possible! :)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 102 Thumb down 0

  • C’est bien triste tout cela…

    J’aimerais bien donner un coup de pouce et cliquer sur les pubs mais malheureusement, mon fichier hosts est si bien fait que je ne les vois pas!

    Remarque, je peux toujours le faire à partir de ma tablette…

    Bonne “continuation”, en espérant que ça va cliquer allègrement!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 18 Thumb down 4

  • C’est plate..Je te lis depuis toujours et ne manque jamais une chronique.
    Je clique sur toutes tes publicités a partir de maintenant..

    Cotez ce commentaire: Thumb up 32 Thumb down 0

  • Louis-Simon Ouellet

    salut Nelson

    Bon ce n’Est pas jolie … même si on clic tous comme des malade cette semaine il va arrivé quoi dans quelques semaines?

    Tu as une bonne voix Nelson du coté radio il n’y a rien ? 98.5 et autre il me semble que ce serait bien.

    Et du côté des agence comme National, porte parole spécialisé Techno?

    J’espère pouvoir te lire encore longtemps.
    Merci!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 28 Thumb down 0

  • Voilà, j’ai cliqué sur les deux annonces. En espérant que ceci fonctionne.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 15 Thumb down 0

  • J’en rajoute, c’est plate de penser que ça pourrait se terminer.
    Je te lis depuis longtemps et en plus du fait que tu sois bien renseigné, tu peux écrire en français, je veux dire en bon français, ce qui est assez rare dans le domaine.
    Si tu décroches d’ici et que tu raccroche ailleurs, laisse-le nous savoir.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 13 Thumb down 0

    • Malheureusement, je ne pense plus que ce soit un critère d’écrire en bon français en 2012, ni le parler d’ailleurs…

      Cotez ce commentaire: Thumb up 9 Thumb down 4

  • @Nelson

    Juste une petite question commme ça: C’est quoi le minimum de click par mois, semaine, jour que votre amie Annie a déterminer pour garder ce site?

    Cotez ce commentaire: Thumb up 13 Thumb down 0

    • Je sais, je sais, j’ai écris “déterminé” incorrectement.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • Depuis de nombreuses années, je vous suis partout où je vous trouvais ; La Presse, Direction Informatique, etc.

    Je vous recommandais à mon entourage, dont les membres de l’ex-CMQ (Club MacIntosh de Québec) et les autres qui appréciaient les conseils et les nouvelles concernant le monde informatique.

    Votre chronique m’a permis de découvrir un homme derrière le journaliste et une personne pouvant s’exprimer dans un langage coloré, varié et rempli de sentiments.

    Merci pour toutes ces années et j’espère vous lire encore longtemps.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 30 Thumb down 0

  • Claude LaFrenière

    Bonjour Nelson Dumais

    Ouais… tout un tas de mauvaises nouvelles et stupidement je ne sais pas quoi dire ou plutôt j’en ai tellement que je ne sais plus par où commencer…

    Vous avez écrit: « L’intérêt envers les médias technos[...] est en chute libre depuis quelques années et seuls les grands sites technos, ceux qui sont accrochés à une loco « crédible » (ce qui est le cas de Gesca ou de QMI au Québec) semblent pouvoir se tirer d’affaire.»

    Vrai que les grosse boîtes permettent un plus grand trafic sur les blogs de leurs sites –>> indépendamment de la qualité de leur contenu <<–

    Dans le cas particulier de Gesca pour dire les choses simplement et sans me mettre dans une rage folle, depuis votre départ il n'y a rien de valable pour les fans de techno. Zéro.

    Il n'y a pas de contenu original mais le copié-collé de nouvelles "techno" que n'importe qui peu trouver sur les sites américains bien avant leur régurgitation chez Gesca.

    Ils ont même une nouvelle section style Huffington poubelle de "Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos", ramassis de textes suintant l'ennui et la platitude.

    Le copié-collé et l'absence de contenu original va finir par leur rebondir dans la face. Il y a des limites à rire du monde.

    Le mépris n'aura qu'un temps (pas trop long j'espère).

    Portez-vous bien. :)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 26 Thumb down 0

  • Ouais… Dur d’être cowboy en hiver, Mânem! Sérieusement, je compatis. Et je ne suis pas surpris: la qualité a un prix – mais malgré le fait qu’elle soit appréciée de plusieurs, dans les faits, bien peu sont prêts à se la payer. Surtout s’ils peuvent, avec des manoeuvres douteuses, l’éviter – du genre “on me proposait la notoriété au lieu de me parler d’argent”. Ça pue, c’est ratoureux et ça procède de cette logique tordue: “T’aimes ça écrire, alors pourquoi on te payerait d’abord?” Et ici on peut remplacer le verbe “écrire” avec “peindre, dessiner, chanter, composer”, etc… Bref, je ne comprends que trop bien votre situation: je la vie depuis des années. Je vous souhaite toute la chance possible – ça serait malheureux que cette chronique disparaisse! Alors, Incha’Allah! On verra bien dans un mois…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 16 Thumb down 1

  • Jean-Francois

    Lors de votre nouvelle arrivée à wordpress je vous avais suggéré d’y metrre des publicités. Je ne voulais pas perdre vos excellents commentaires sur l’informatique et ses dérivés ou ses dérives.
    Bravo ! Je vais cliquer et recliquer sur ces annonces car je tiens à vous lire encore régulièrement !
    Nelson, on lâche pas !!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 14 Thumb down 0

  • Pourquoi ne pas essayer la contribution volontaire dans le genre “Offrez-moi un café” ou encore “Achetez sur Amazon en cliquant sur ce lien…”, un peu comme sur le blog de DCRainmaker. Si ça peut aider à faire les frais, je serai plus qu’heureux de pouvoir prendre un bon café (ou un verre le soir) en lisant une bonne chronique et ses commentaires tout en participant monétairement.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 16 Thumb down 0

    • Excellente idée ca ‘’Libremy’’ , j’en suis !

      Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 0

  • Francois Bernier

    J’aime vos chroniques.

    Hélas, tout ce qui a un début a une fin.
    C’est de même la vie.

    Il y a ici quelques blogueurs très arrogants, voir même méprisants, qui aiment bien imposer leurs façons de penser.

    Dommage !

    Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 39

  • Je dois avouer que ceci est ma première visite sur votre blogue! Je connaissais toutefois votre nom pour avoir lu certains de vos textes sur d’autres médias!

    Je dois dire que je possède également un site que je tente de garder en vie depuis plusieurs années et il n’est pas facile de le faire en parlant de basketball au Québec!

    Je tiens donc a vous laisser savoir que je comprends fortement votre situation et les sentiments ressentis!

    Je vais m’assurer de visiter ce blogue régulièrement et d’en partager le contenu afin de vous soutenir dans votre épreuve, en souhaitant que de bonnes nouvelles viennent sauver votre site!

    Sincèrement,

    Cotez ce commentaire: Thumb up 13 Thumb down 0

  • Nelson, grâce à toi, j’avais découvert une application qui bloque les pubs… Coquin de sort.

    Je vais désactiver pour cette page … et cliquer, cliquer si ça peut nous aider à container de lire ces rubriques toujours intéressants.

    La “médiocratisation” est un effet collatéral de la mondialisation, elle même mieux connu sous son pseudonyme, la macdonalisation des marchés …

    Bonne chance.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 0

    • A les bloqueurs de pub… Si le site à beaucoup de fréquentations, ça peut aller. Par contre, si le site est moins fréquenté, c’est nuisible à tout coup. J’ai depuis un bout de temps déjà désactivé Adblock Plus pour le site de Nelson et d’autres que j’apprécie également. J’invite tous ceux qui ne l’ont pas faire encore à procédé.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 12 Thumb down 0

  • Ouf! Ça semble vouloir virer comme ça dans tout les domaines, même ceux qui ne sont pas virtuels.

    Je suis dessinateur industriel, plus je gagne en expérience moins je travaille longtemps.

    Je suis passé par de périodes d’embauche de un à trois ans il y a entre vingt et quinze ans, ensuite de six à dix mois et depuis deux ans ce sont des périodes de deux à huit semaines.

    Plus tu vas vite et que tu es performant, plus ils se débarrasse de toi rapidement quand c’est fini.

    Peu importe dans quel milieu je travaille (Génie civil, architecture, mécanique, électrique, ébénisterie) les autres employés subissent le même sort.

    Des menuisiers viennent de construire deux triplex dans mon village, en deux semaines! Il va falloir qu’ils en bâtissent des maisons pour au moins devenir éligible à de l’assurance-emploi, en plus que Harper vient d’y passer la tronçonneuse…

    Je cherche à changer de métier, mais on dirait qu’il n’y a plus de place pour un minimum de sécurité et de long terme nulle part, en plus des salaires qui baissent constamment au lieu d’augmenter.

    Normal donc que je sois indécis, mais ça ne règle pas mon problème et le temps passe, les factures aussi.

    Je devrais être habitué, je suis un “X” de 48 ans qui a fait deux retour aux études et qui a pratiqué un bon nombre de métier différents.

    Hé bien non, je ne m’habitue pas. Même que le fardeau s’alourdit en vieillissant. Ça en devient même ridicule.

    Pendant ce temps la noblesse québécoise fait de bonnes affaires et se payent des château.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 22 Thumb down 0

  • Je vais tout de même cliquer sur les “commandites” beau temps, mauvais temps, il faut rester solidaire, on a pas le choix.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 14 Thumb down 0

  • Au delà de toute considération, il faut se rendre à l’ évidence…. Monsieur Nelson, sachez que le nouveau paradigme social n’ accepte plus toute forme de dénégation qui pourrait remettre en cause sa substance intrinsèque.Autrement dit les valeurs qui ont été le moule social traditionnel ne tiennent plus et votre compétence est encore accrochée à un autre temps que l’ on se hâte de dissoudre pour mieux la contrôler
    Vayoche en tant que critique social

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 1

  • J’espère vous retrouver de tout coeur en Septembre… moi qui déteste changer mes habitudes!!!

    Les temps changent et depuis internet, on est passé en mode “vitesse lumière”!

    Si jamais vous ne revenez pas, j’ai été content de vous lire pendant tout ce temps!

    Salutations!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • Au départ, il y avait beaucoup moins de monde sur la planète Internet. Ce qui fait qu’on pouvait retrouver de la qualité. Maintenant que n’importe qui peut s’improviser blogueur, c’est devenu du fast food. Juste à penser à la possibilité, qu’un site comme la clique du plateau soit possiblement plus populaire que celui de Nelson me donne envie de gerber. Remarque, je n’ai rien contre le fait que quelqu’un se parte un blogue, mais force est d’admettre que ce n’est pas tout le monde qui a du talent.

    Ce qui se produit sur Internet me fait penser à ce qui s’est produit au niveau des chaînes de télévision. À force d’augmenter le nombre, on a diminué les sources de revenus et dilué le contenu. Seuls les plus forts (réseaux) survivent et ce n’est pas toujours pour le mieux.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 18 Thumb down 1

  • Bonjour,

    je te suis sur internet depuis plusieurs années. Je ne lis pas tous tes articles, mais la plupart.

    Je crois, cependant, que ton public cible est de plus en plus limité: des gens ayant un intérèt pour l’informatique de bureau et des connaissances moyennes à élevées.

    L’ordinateur PC, Mac est en perte de vitesse au main de la mobilité ( ordiphone, tablette).Les gens veulent des appareils qui permettent surtout de consommer et d’échanger sans problème: de la vidéo, des jeux, de la musique , des images etc…

    La plupart des voisins et amis,amies que j’aide sont tout mêlés entre Windows et Office et ont de la difficulté à opérer une clé usb. Difficile, dans ce cas, de transférer tes chroniques à ces personnes.

    Je pense, que pour faire survivre financièrement tes chroniques, il te faudrait viser à élargir ta clientèle en modifiant tes contenus ou bien, garder tes contenus en rendant une partie payante sous forme de newsletter. Disons que serais prêt à payer 10$ ou 15$ par année pour continuer à te lire, comme je le fais pour mes autres newsletters, par exemple Windows Secrets…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 21 Thumb down 0

    • Moi je suis prêt à déboursé $100.00 / an pour m’abonner. Cela représente seulement .50 cent par chronique, encore
      moins cher qu’un café !!!

      Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 1

      • j’abonde!

        Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 1

        • Moi, je ne paye rien pour quoi que ce soit sur interne. Pas de revue, journaux ou autres.
          Mais pour Nelson, je suis prèt à faire une exception. Même si je ne recoit plus depuis quelques temps, de courriel pour m’avertir d’une nouvelle chronique, je m’y rend manuellement à tous les jours pour ne rien manquer. C’est tellement rare d’avoir une chronique techno écrit en bon Français. Ça me pue au nez qu’aucun journal ne veulent vous publié.

          Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 0

      • pierre andre samson

        je n’ecris pas souvent

        mais je suis partant avec votre initiative

        et je sais que ca faits un peu teteux mais pourquoi ne pas mettre un lien paypal.
        vous pourrez voir ce qui vas en suivre.

        je pars dimanche pour un contrat en artic 21 jours je ne sais pas si je vais avoir internet(j’espere)

        Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

  • Moi aussi j’aime vous lire et je veux vous lire. Comme d’autre je vais jouer le jeu et “acheter” de la publicité en espérant que cela soit suffisant. Sinon, je vais continuer de vous chercher sur le net ou ailleurs au cas où je vous retrouverais.

    Salutations

    Philip Desjardins

    Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 0

  • Thierry Lagrange

    Je suis un de vos fidèles lecteurs et j’espère que vous continuerez vos chroniques. Cela donne un air frais à la littérature techno qui manque de couleur et de saveur.

    Je me souviens vous avoir croisé lorsque vous étiez pigiste pour une association d’éditeurs de logiciels aux alentours de 2000-2001 pendant le lock-out de Radio-Can. Bon succès!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

  • alexanticosti

    Cher Nelson.

    Je n’ai pas le temps de lire les commentaires précédents, je pars pour quelques jours dans la jungle anticostienne. Mais je sais que plusieurs me rejoindront au moins sur un point ; que tu doives mettre de la pub sur ton blogue ne nous fait ni chaud ni frette. Anyway, y en a partout et nos yeux (ou plugiciels) sont habitués à ne pas les voir. Personnellement, je m’en sacre.

    Les meilleures chose de la vie sont les plus coûteuses. Pas en argent. Mais prendre du temps, donner son temps, rester libre… tout c’est est très coûteux. Est-ce que ça en vaut le coup ?

    Est-ce que tu es heureux ?
    Est-ce que je suis heureux ?
    Est-ce que le bonheur est plus important que tout ?

    Voilà.

    Alex

    Cotez ce commentaire: Thumb up 19 Thumb down 3

    • Dennis Dubeau

      Bon texte, Alex…

      Je contresigne en entier…

      Fais attention de ne pas te faire bouffer par un crocodile anticostien dans la jungle! Le pauvre, il pourrait tomber malade…

      @ Bernier

      Champs gauche toutes lumières éteintes avec la chaufferette à off…!!

      @ Nelson

      Y en a marre de la logique de marché… surtout celle proposée par les pétrolières… Je clique à me fouler le petit doigt en espérant que ça aide…

      Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 0

  • Ah non. C’est une mauvaise nouvelle. Une très mauvaise nouvelle.

    Je pourrais me joindre au cortège et réciter ma propre complainte funèbre. À quoi bon?

    Bondance, ce qui te démarque de TOUS les autres, Nelson, c’est ton style d’écriture: non seulement tu en possèdes un… mais les autres en sont tout simplement dépourvus!

    Ton style traduit si bien ta personnalité: attachant, réfléchi, soigné, littéraire même, et pourtant si souvent bidonnant.

    Écris un livre. Écris ce que tu es, écris tes mémoires, décris tes expériences, à la limite livres-nous ta philosophie de la vie. Peut-être es-tu mûr pour dépasser la techno et ses éternels rebondissements et t’engager sur une nouvelle voie? Oui, je sais que ça ne remplira peut-être pas ton assiette à tous les jours… mais sans aucun doute, cela t’apportera une grande satisfaction, ainsi qu’à nous tous, futurs lecteurs.

    Mon évaluation n’est qu’une appréciation parmi tant d’autres mais en attendant:

    Bonne chance et tiens bon.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 23 Thumb down 0

  • Salut Nelson,

    Je suis vraiment attristé de voir où on en est rendu !
    J’apprécie beaucoup tes chroniques et j’espère sincèrement que les résultats seront positifs le 7 juillet !

    On lâche pas !

    Cotez ce commentaire: Thumb up 10 Thumb down 0

    • Moi aussi je suis attristé de ne plus pouvoir lire la chronique de Nelson ( peut-être pas non plus)Car j’espère encore qu’il nous reviendra. Faut pas oublier un chat retombe toujours sur ses pattes. Alors Nelson va peut-être nous rebondir en juillet prochain du moins c’est ce qu’on espère tous!
      Bon courage Nelson avec ton talent tu vas nous revenir. À bientôt j’aime lire toujours tes chroniques!
      À très bientôt Nelson tu fais toujours un excellent travail!

      Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • Bon.. tout ceci me désole et me peine.
    J’étais lecteur assidu. Je commentais irrégulièrement. J’apprenais beaucoup lors de ces chroniques sans avoir à acheter un bouquin du genre “La XYZ pour le Nuls”.
    Où vais-je me “garrocher” DIMANCHE 8 juillet 2012 ?
    J’ai perdu BRANCHEZ-VOUS il y a quelques jours, et maintenant vais-je perdre ces chroniques ?

    Cotez ce commentaire: Thumb up 10 Thumb down 0

  • Un autre pavé dans la mare; ce n’est pas seulement dû au changement de l’économie de marché… C’est volontairement dirigé contre notre ami Nelson, la véritable persécution !

    C’est le principe de Peter qui te poursuit : si ça peut aller mal…

    Menfin, ce sera pas la première fois que tu devras te relever pour combattre les moulins à vent ;)

    Je me souviens de la fermeture de ton Forum d’Entraide et je suis à me demander : pourquoi ne pas le ressusciter et l’amalgamer à ton blogue ?

    Cela amènerait certainement un surplus de clientèle et donc de visibilité; une section VIP payante peut-être pour créer des revenus… Oui, je sais, ça implique beaucoup de travail, des modérateurs, des personnes-ressources, mais après tout, le noyau dur de ce blogue n’est-il pas constitué de gens éligibles à ces tâches ?

    Cotez ce commentaire: Thumb up 9 Thumb down 0

  • Ce qui manque sur le web et que je m’attends de voir apparaître depuis des années mais sans succès, c’est la possibilité de payer très facilement (en 2 clics maximum) de tout-petits montants, du genre 25¢, ou 50¢, 1$, 2$.

    Qu’attendent Google, PayPal et Desjardins pour offrir cette possibilité de porte-monnaie virtuel, pour faciliter les très petits achats (ou dons, contributions, etc.) qui sont “trop compliqués pour la peine” en ce moment sur le web. On ne sort pas sa carte de crédit pour 1$, on redoutera les frais de PayPal et d’avoir à entrer le foutu mot de passe dont on ne se souvient jamais parce qu’on nous conseille de plus en plus de le changer souvent en y mettant toutes les complications possibles.

    Le jour où les petits achats seront possibles en 2 clics nous verrons apparaître sur le web une avalanche de nouveaux produits et services destinés à être vendus 10X, 100X, 1000X par jour, et peut-être, pourquoi pas, la possibilité de rémunérer “à la gang” notre chroniqueur préféré ?

    Si quelqu’un réussissait à trouver une solution de paiement (peut-être un plugin WordPress?) qui permettrait aux lecteurs de la chronique de Nelson de faire une petite contribution (du genre 1$) en deux clics (j’insiste), qui ne coûterait pas trop cher en % de ventes à administrer et qui serait sans frais de transaction ou presque pour l’acheteur, j’offre de faire le design du bouton qui inviterait les lecteurs à contribuer.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 36 Thumb down 1

    • Je viens d’autoriser les pubs sur ton site dans AdBlock.

      Cliquer sur les pubs : Pas plus compliqué que de mettre des “pouces”

      @Danny Labonté
      1$ du pouce vert à Nelson genre? Pis quand c’est plate on paye pas!

      Cotez ce commentaire: Thumb up 15 Thumb down 0

    • Ok pour les achats à la pièce, mais pourquoi pas un abonnement annuel? Je serais prêt à payer une somme fixe annuellement pour la chronique de Nelson.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 29 Thumb down 0

  • Bonjour à tous, je ne suis pas vraiment un habitué de “cliquage” de pub Google (je ne les vois plus).

    Voici mes questions…
    Si je clique plusieurs fois, ça donne des points plusieurs fois?

    Si je ferme le navigateur, que je reviens sur le blogue et que je reclique ça donne des points encore?

    Une idée lancée en l’air…. des dons paypal comme sur certains sites d’échanges.

    Salutaions

    Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 0

  • Ah ben ça c’est triste !

    On vous avait perdu sur Cyberpresse, là on risque de vous perdre ici aussi.

    C’est quand même d’une ironie plutôt cynique qu’un journaliste des technologies de l’informatique soit mis à pied justement par les technologies de l’informatique qu’il encense régulièrement.

    J’ai cliqué sur Virus Expert, voilà.

    On vous aime Virus Expert, rien que de penser à vous je me sens moins infecté.

    Pas juste contre les virus informatiques, contre le virus H1N1, H5N1, le virus de l’hépatie C et même le virus du Sida qui traîne peut-être dans une seringue cachée par un tordu dans un magasin de vêtements.

    Je me trempe les mains dans le peroxyde d’hydrogène, je me badigeonnes la face avec de la teinture d’iode, je mets mon masque de chirurgie et mes gants en latex et je cours voir la fille du métro Berri bien à l’abri de la contagion derrière son hygiaphone vanter vos mérites Virus Expert.

    Ne nous soumettez pas à la gangrènisation et délivrez-nous du Mal.

    Ainsi-soit-il.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 0

  • Nelson,

    Je vous lis depuis au moins la belle époque d’Infotech et je vous suivrai tant que vous serez là.

    Toutefois, il faut savoir profiter de la vie et face à une certaine déchéance dans le domaine de l’information, il se peut que la décision la plus sage soit de passer à autre chose.

    N’avez-vous pas un roman à écrire? Un autre documentaire à tourner? Des petits-enfants qui arrivent? La chance de vivre dans un beau coin de pays?

    Si j’étais vous, je profiterais de tout ça et je me lancerais dans les projets pour lesquels vous manquiez peut-être de temps auparavant.

    Du côté de vos fidèles lecteurs, nous trouverons toujours, malgré tout, le moyen de nous tenir informés au-delà de la moyenne des ours, et ce, malgré la légèreté des médias dans le domaine technologique. Quand on veut trouver, on trouve!

    Sur ce, j’espère vous lire encore longtemps, mais je souhaite encore davantage apprendre que vous avez fait les choix voulus afin de rendre votre vie la plus belle possible.

    Bye!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 13 Thumb down 1

    • N’avez-vous pas un roman à écrire? Un autre documentaire à tourner? Des petits-enfants qui arrivent? La chance de vivre dans un beau coin de pays?

      Si j’étais vous, je profiterais de tout ça et je me lancerais dans les projets pour lesquels vous manquiez peut-être de temps auparavant.

      __________________________________

      Un documentaire sur l’informatique et ses répercussions sur l’humanité sous toutes ses formes?

      Il me semble qu’il serait la personne tout indiquée pour se faire et il faudra bien aborder la question un jour.

      Ce n’est qu’une suggestion!

      Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 0

  • Je vous lis depuis si longtemps, vous m’avez été utile si souvent… Des trucs que vous m’avez fait découvrir et qui ont eu un impact direct sur ma vie d’handicapé. Si seulement je pouvais à mon tour, ne serait-ce qu’une fois dans cette foutue vie, vous rendre la pareille…

    Que le meilleur vous advienne, Nelson.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 23 Thumb down 0

    • Dennis Dubeau

      Beau commentaire, M. Séguin.

      Émouvant aussi…

      à vous aussi, que le meilleur vous advienne!

      Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 0

  • Ah non quelle tristesse.
    J’ai dû moi-même suspendre (indéfiniment?) toute activité d’écriture pour “faire bouillir la marmite” comme vous dîtes, mais de ne plus vous lire m’attristerait infiniment. À vrai dire, côté techno, c’est ici ma référence. Un petit compte Paypal accueillant les contributions volontaires? Je connais quelques forums qui survivent comme ça…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 17 Thumb down 0

  • Force est de constater que le contenu du web moderne est principalement constitué par deux sortes d’intervenants à savoir les grandes entités commerciales et ceux qui y publient par conviction ou encore pour répondre à un besoin de reconnaissance. Dans le premier cas, il n’est pas difficile de comprendre les motivations pécuniaires qui animent les entités commerciales. Pour ce qui est du second cas, nous entrons dans ce que j’appellerais une zone grise. Les grandes entités commerciales ont rapidement compris que les gens de la seconde catégorie sont sans doute davantage motivés par un certain besoin de reconnaissance que par une question de rentabilité. D’où leurs offres de publication basées sur une participation bénévole. Pour bien des gens, la notoriété passe bien avant la rentabilité et c’est cet aspect de la question que les grandes entités cherchent à exploiter. Facebook en est un excellent exemple. On s’en met plein les poches en exploitant le besoin d’expression et de visibilité des gens. Il en est de même pour une bonne partie du web. Dans un tel contexte, il est difficile de trouver sa niche pour une personne qui voudrait en faire un revenu. Il y en a tellement qui sont prêts à travailler gratos du moment qu’ils obtiennent une certaine visibilité, voir une certaine notoriété. Dans le cas d’un Nelson Dumais, la qualité d’écriture et la pertinence du propos sont plus que pertinents. Je vais donc sembler à contre courant de ce que disent les commentaires publiés dans la présente chronique mais à mon avis Nelson Dumais mérite mieux que ce qu’il obtient présentement par le biais de ce blogue. Si la rentabilité n’est pas au rendez-vous avec la formule actuelle, il serait toujours selon moi plus approprié de fermer boutique et de se tourner vers une ou des solutions plus rentables. Le talent et le potentiel sont là, c’est indéniable, alors il vous faut rentabiliser tout ça et c’est parfaitement légitime. Un peu à l’image de certains musiciens talentueux qui acceptent de jouer pour des clous, il faut se respecter soi-même et ne pas sous estimer sa valeur. Ceux de ma connaissance qui ont pris la décision de ne plus accepter n’importe quoi et qui exigent d’être payés à leur juste valeur en sont sortis gagnants. La valeur d’une chose est déterminée par sa rareté. Avoir à la fois le talent d’écriture et le don de la pertinence du discours est plustôt rare et ça mérite à la fois le respect et une rétribution raisonnable.
    Je vous souhaite la meilleure des chances, advenant le cas où vous choisiriez de mettre le bénévolat de côté.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 1

    • La théorie est juste: “Le talent et le potentiel sont là, c’est indéniable, alors il vous faut rentabiliser tout ça et c’est parfaitement légitime.”
      C’est dans la pratique que ça “vire”, mettons…
      On s’entend sur ceci: Dumais est dans la classe des “artistes” – il a son style bien à lui, sa griffe quoi. Et non seulement il y fait montre de “talent” mais on sent son “désir” d’écrire et la “sincérité” de ses propos. Bref il culmine les 3 qualités essentielles à tout artiste, qu’il soit musicien, écrivain, danseur, poète, peintre, etc.: désir, sincérité et habileté (ou talent).
      Le talent est en troisième position – ça prend les 2 autres avant pour faire un artiste qui produit de l’art. Sinon on parle d’artiste commecrial (pas de sincérité) ou de gaspillage de talent (pas de désir de “produire”).
      La réunion de ces trois critères est un dilemme constant, tant au niveau philosophique que pratique (et monétaire). Si, par exemple, Nelson décide de prendre un boulot chez Microsoft comme MS-écrivaillon, ben du coup il ne pourra plus mettre sa sincérité dans ses écrits. Et selon moi, il n’en serait pas capable (on the long run anyway) – pas plus qu’il ne pourrait renier son désir d’écrire et abandonner l’écriture.
      Mais cette liberté qu’il a ici de laisser libre cours à son désir d’écrire, à sa sincérité et à son talent, il ne la doit qu’au compromis qu’il s’est imposé, avec beaucoup de courage après son aventure Gescaesque: celui de faire “son” art, au prix de sacrifier certaines choses, dont sa sécurité financière. Mais dans les faits je sais que ce courage là est l’un des plus dur à conserver (quand les factures s’accumulent, entre autres…) – même si on se fait répéter sans cesse que “Le talent et le potentiel sont là”… Je lui lève donc mon chapeau et lui souhaite bonne chance! :-)
      Vous êtes donc condamné, Nelson, à vivre – et revivre – ce dilemme jusqu’à la fin de vos jours. Et, comme un junky, maintenant que vous avez gouté à cette liberté, vous allez tout faire pour pouvoir y revenir – ou y rester. C’est ce moteur-là qui, toujours, fera la différence et me réconforte: parce que je sais que je vais continuer à vous lire – que ce soit ici ou ailleurs et même s’il y a des “interruptions momentanées”!
      Mais l’art est un produit de luxe – sous toutes ses formes – ne serait-ce que par le temps et l’expertise requises pour le produire. Et en 2012, seuls les gens ou organisations ayant un “excédent” en achètent et/ou en consomment. ce qui fait que bien peu de gens peuvent vivre de leur art, malheureusement… :-(
      Pour les conseils, idées, suggestions, etc. je m’abstiens. Je suis dans une situation semblable et je sais que les gens font cela pour aider et être gentil, mais osti que ça m’énarve quand j’entends: “Tu devrais peut-être…” ou “Il faudrait que tu…” Juss’pu capab’!

      Cotez ce commentaire: Thumb up 10 Thumb down 1

      • Ben justement, je veux l’encourager cet art… le supporter, en acheter…il est où le bouton ‘paypal’ ou ‘Google checkout’. Je ne veux pas que ça change, je veux juste que ça continue…

        Cotez ce commentaire: Thumb up 10 Thumb down 0

  • Aie! Aie! Aie! Un mois de grâce seulement! La Fafouine est tombée en bas de sa chaise :sad:

    Moi, une fidèle lectrice depuis assez longtemps pour sentir la boule à mite, je suis toute chamboulée par votre article, mais je comprends votre point de vue.

    Le jour où j’ai décidé de prendre ma retraite, et d’enfin VIVRE, rien n’aurait pu m’arrêter.

    Y’a pas parmi les lecteurs un expert en “bookmarklets” qui pourrait nous faire un script pour que toutes les pubs soient cliquées automatiquement en visitant Nelson? Je dois avoir là une idée saugrenue et rêver en couleur, mais je serais prête à essayer pour continuer à lire sa chronique. Si ça fait son bonheur, bien entendu.

    En attendant, je clique et reclique. C’est ma façon de taper sur mes cyber chaudrons :wink:

    Nelson, en espérant pouvoir vous lire, ici ou ailleurs, je VOUS et Nous souhaite bonne chance :smile:

    Cotez ce commentaire: Thumb up 17 Thumb down 1

  • Robert Gagné

    Bonsoir Nelson.

    Je sentais vos chroniques depuis un certain temps, et je ne suis pas surpris de votre blogue d’aujourd’hui.

    C’est sûr que je suis triste mais il faut être réaliste, ça prend de l’argent pour vivre et c’est normal. Le nombre de gratuitiels et de programmes / utilitaires pour Windows est en chute libre depuis au moins 2 ans.

    Je vous ai connu grâce à votre chronique dans Le Journal de Montréal. À une certaine époque, je vous lisais sur votre forum, et si je me souviens bien, qui fût acquis par Québec Micro suivi d’un crash inacceptable de leur serveur. Québec Micro avait également une revue. Avant cette passion pour l’informatique, j’achetais le Journal de Montréal pour lire surtout Martin Smith qui parlait de musique.

    À chacune de mes visites, je vais cliquer sur toutes les publicités que je verrai sur votre blogue, promesse = action.

    Vous êtes réellement un top dans votre domaine.

    Étape par étape d’ici le 7 juillet.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 10 Thumb down 0

  • Bonsoir Nelson

    Je revendique le titre de « King des nuls» Pour ce qui est de l’informatique et de vos propos destinés à un club de « Bolés »

    Je recueille en de rares occasions quelques brides d’informations plus ou moins utile. L’informatique n’a rien à voir avec mon assiduité.

    Mon vieux PC investi de windows XP ferais sûrement sourire la grande majorité de vos correspondants mais me suffit amplement pour lire mes journaux, payer mes comptes et faire quelques achats à l’occasion.

    Vous dire que vous laisseriez un grand vide dans mes habitudes est un euphémisme. Je suis un assidu de vos chroniques pour votre style unique. Je vous sais capable de pondre une chronique sur les craques du trottoir et en faire un polar captivant.

    Dans le genre, vous êtes prisonnier d’une science à diffusion restreinte, très spécialisée.

    Eussiez-vous choisis tout bonnement de nous entretenir au quotidien de tout et de rien, vos cotes de popularités voisinerait celles de Foglia le maître dans ce domaine.

    Dommage que les recherchistes de « tout le monde en parle » n’aient pas retenu ma suggestion de vous inviter à leur émission. Peut-être attendent-ils comme le suggère quelques-uns de vos lecteurs que vous nous surpreniez avec vos mémoires? Il doit bien y avoir quantités de souvenirs que vous pourriez partager avec nous. Pas que vous soyez vieux, mais disons que comme Félix, vos souliers ont beaucoup voyagé.

    Si vous devez nous quitter, j’en serai chagriné. Si vous déménagez je vous suis. Je vous souhaite la meilleure des chances.

    Bonne continuation.

    PS. Notre quinte du vendredi est où?

    Cotez ce commentaire: Thumb up 15 Thumb down 0

  • C’est ma premiere intervention publique sur votre blogue mon cher Nelson, Mais je tien a vous dire ceci : Je vous suis/lis depuis que j’ai eu mon premier ordi, il y auras 12 ans en Octobre. J’ai toujours apprécier votre présence dans mon quotidien et si vous quittez, vous laisserez un grand vide. J’espere que vous trouverez un travail similaire, ou du moins, que vous puissiez continuer votre site ici, pour que l’on puisse continuer a vous suivre. Je tacherai donc de cliquer sur vos pubs, dans l’espoir que vous puissiez continuez encore longtemps d’egayer notre quotidien.
    Longue vie a vous et votre site !!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 0

  • @ Nelson
    Déjà, hier, en lisant le titre de ton article (“Chronique d’une fermeture”), mon coeur a chaviré… Voilà, ça se confirme aujourd’hui. Pas drôle de faire partie d’une espèce en voie de disparition. Je vis quelque chose de semblable dans un domaine connexe qui a connu ses beaux jours dans les décades 1970 à 1990. C’était le bon temps ! Aujourd’hui, cela n’a plus de sens, plus de raison d’exister et je fermerai boutique l’automne prochain. Il est temps que le “baby boomer” (que je suis) décroche et passe à autre chose.
    Tu as vécu, Nelson, l’âge d’or du développement des nouvelles technos et tu l’as généreusement partagé avec un grand nombre de personnes. Bravo et sois-en fier. Tu portes cette chronique, depuis ton “départ” de Cyberpresse, à bout de bras, avec un sens du devoir inouï mais aussi sans en être (ré)compensé. Et la vie, telle une peau de chagrin… Il est peut-être temps, pour toi aussi, de passer à autre chose.
    Tu vas nous manquer, c’est sûr, mais je ne doute pas que tu sauras trouver la voie du bonheur dans les prochaines années.
    Hasta la vista, amigo!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 24 Thumb down 0

  • Je veux pas en rajouter sur Nelson qui ne le mérite pas mais quatre chronique par semaine est loin d’être suffisant pour générer un buzz et du trafic.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 19

  • « Quelquefois, hasarder des réponses est seulement une manière d’éclaircir pour soi-même des questions (Baricco, Alessandro). »

    Monsieur Dumais,
    je m’associe entièrement à tous ceux qui expriment stupéfaction, chagrin et compréhension.

    Comme eux tous, j’espère que Annie vous trouvera encore bon pour le service, sinon je vous dis le mot de Cambronne (et non de Terrebonne, comme je l’ai déjà entendu…)

    Toutes mes amitiés.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 0

  • ** Gars sans mots **…

    Paradoxale quand même qu’un spécialiste de la techno ne puisse vivre de son produit.. :(

    Pour avoir traversé le désert parsemé de mirage moi aussi, il y a une solution c’est certain ! Laquelle ?

    Le clic sur les pubs, je veux bien, mais force est d’admettre que c’est une solution à court terme… malheureusement.

    Alors que faire ?

    J’ai déjà sorti l’idée qu’avec le talent qu’il y a ici on pourrait faire quelque chose de vraiment hot dans le domaine. J’ai même placé une petite annonce auquel j’ai reçu qu’une réponse sérieuse… d’un lecteur silencieux en plus.

    Ce que vous avez fait ici M. Nelson c’est pas rien… Une petite communauté techno sur word Press… Il y a 3 sites web que je regarde de façon assidu.. Cyberpresse, Facebook et Nelson Dumais.

    Si seulement on pouvait se rencontrer et sortir « L’IDÉE » qui va changer nos vie. C’est possible, des ti-counes américains qui sont en train de se planter sur Wall-Street l’on fait! Faut juste chercher … ET TROUVER ;)

    Bon, moi je pars en vacances jusqu’au 31 juin, sans I-Phone, sans ordi, juste la brique de Steve Jobs dans les mains

    Ouin finalement pour un gars ** sans mots ** j’ai fait comme d’habitude…lol

    Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 0

  • Bonjour Nelson,

    Je vous suis depuis longtemps et j’adore vos chroniques. Je souhaite que c’est pub vous rapporte beaucoup pour que l’on continue à vous lire longtemps. Mais…

    je pense que le fournisseur de pud n’aimeras pas votre dernière chroniques avec cette suggestion car il ne respecte pas leur règlements.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

  • Vraiment dommage de constater l’évidence, mon cher Nelson. Etant musicien, je comprends tellement bien: nous aussi il faudrait que nous produisions pour des pinotes …et 2 bières, lors de ‘jams’ où on n’y rémunère plus les musiciens qui remplissent pourtant ces bars. Chanceux ou retour du balancier, j’ai la chance de pouvoir vivre décemment de mon art, ce qui n’est plus le cas de la plupart des musiciens. Je vais aussi ‘collecter’ de Google adsense la mirobolante somme de 17$ après 1 1/2an de diffusion et 66,000 visionnements de ma chaine sur Youtube… Comme quoi, y en a qui font des sous sur le web, mais ce n’est ceux que l’on pense…! Alors on se croise les doigts et à défaut, mère Thérèsa avait gagner son ciel…et y a encore de la place là-haut, semble-t-il ;-) !

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Bonjour Monsieur Dumais,

    Le métier de journaliste se meurt ; pas seulement celui de journaliste techno.

    Il y a désormais trop de gens qui sont prêts à jouer les jouranlistes ou les chroniqueurs de façon tout à fait bénévole, seulement pour “l’exposure”.

    Et le plus fou c’est que parmis ces gens, il y en a de très doués ! ? !

    C’est con.

    Je vous souhaite de tirer votre épingle du jeu. Faites pour le mieux. Vous seul savez.

    Dans l’intervalle, que ça se termine ou non, merci pour toutes ces années de chroniques techno d’une incroyable qualité.

    Benoît Duhamel,
    Lanaudière-nord
    observateur0123@hotmail.com

    Cotez ce commentaire: Thumb up 9 Thumb down 0

  • que dire de cette nouvelle…. On commence à se sentir vieux quand les choses, les médias, les artistes, personnalités, journalistes et chroniqueurs auquels on s’identifiait, qu’on aimait sont remplacés par du supposément plus moderne et mieux, prennent leur retraite ou quittent notre monde…

    Nelson, tu es la plus belle plume techno du Québec, je souhaite te lire encore longtemps, contre mode, vents et marées. Les pubs ne feront pas pâlir l’étoile de ton talent, merci tout de même d’avoir résisté si longtemps. C’est digne de mention.

    Je nous souhaite à tous un autre conte de Noel.

    @Merlin

    le forum d’Entraide n’a jamais fermé, il a changé qq fois de nom, les modérateurs changent mais il y a encore des membres du temps du Forum à Nelson et maintenant c’est….

    http://microclick-quebec.ca/forum/

    Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 0

  • Lisez «Le cercle La Presse» et retenez vos larmes………

    Et moi, je prend ma décision tout de suite. Je vous souhaite, cher Nelson, plaisir et bonheur dans vos prochaines aventures. Et merci pour une prose bien viandeuse.

    Je dis au revoir à tous les commentateurs drôles, pertinents et passionnés de ce bloye. J’ai bien rigolé et pas mal appris.

    Hasta la vista,

    Le Cowboy solitaire

    Cotez ce commentaire: Thumb up 9 Thumb down 0

  • Richard Asselin

    A lire plusieurs commentaires on se croirait dans une secte.

    C’est quoi cette peur de perdre votre gourou ?

    Belle plume oui, mais parfois des chroniques redondantes…

    Bonne chance dans vos projets futurs Monsieur Dumais.

    Bon je quitte, je ne reviendrai pas, je tire ma révérence.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 54

    • Dennis Dubeau

      @ Asselin

      va prendre un café avec Bernier…

      Et surtout, tiens tes promesses!!!

      Cotez ce commentaire: Thumb up 31 Thumb down 3

    • Puissiez-vous tenir parole et répandre votre fiel sous d’autres cieux.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 12 Thumb down 4

    • @ Richard Asselin

      C’est assez réducteur de nous comparer à une secte et ses membres, qui ont peur de perdre leur gourou.
      Si les gens apprécient Nelson plus que vous et aiment le lire, c’est leur choix. Personne ici n’est obligé de lire les articles de Nelson, et d’être tout le temps d’accord avec ses prises de position. Si ont vient ici, c’est volontaire et non pas parce qu’on est des suiveux comme dans une secte.

      Nelson à généré 262 commentaires d’appréciations lors de sa dernière chronique de Cyberpresse. http://bit.ly/Nq3ruZ Ce n’est pas rien. Agissaient-il comme des gens dans une secte eux aussi? Bien sur que non! Certains l’ont suivi ici et d’autres pas. Mais tous ont aimé le lire.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 13 Thumb down 1

  • Et bien, je crois que tout a été dit sur nos sentiments les plus profonds face à cette triste nouvelle.

    Tout comme beaucoup de vos lecteurs, je vous lisais assidûment, car votre plume contrairement à d’autres, trouvait le moyen de nous captiver. Merci pour ces belles lectures.

    Je crois que l’informatique comme nous l’avons connue est sur un déclin certain. La façon de faire a changé aussi. Ça devient inévitable. Moi-même qui a consacré plus de 20 ans de ma vie pour ce qui me passionnait, l’informatique, je dois penser à trouver du travail dans un autre métier. L’engouement des gens n’y est plus, la saveur du mois s’est effritée. Lorsqu’on croise les gens, on ne parle plus d’ordinateurs, de logiciels puissants, de programmation, mais plutôt de facebook, de twitter, de tablettes et de téléphones intelligents. Toutes des choses qui ne sauraient que faire de techniciens, de programmeurs, de formateurs ni de consultants. Il est temps pour plusieurs de trouver niche ailleurs pour mettre du beurre sur leur pain.

    Merci pour ces belles années à vous lire et à débattre sur des sujets que vous seul savez si bien écrire. En espérant que même si pour des raison économiques vous décidiez de réduire la fréquence de vos parutions, nous puissions continuer à vous lire encore longtemps.

    Max de la Beauce

    Cotez ce commentaire: Thumb up 11 Thumb down 0

  • Nelson Dumais a raison et ses commentaires rejoignent certaines de mes frustrations. Pour ma part, j’ai fermé mon blogue en relations publiques depuis quelques semaines. Je ne voyais plus l’intérêt de faire compétition à quelque gourous des communications, ces génies patentés de l’opinion prémâchée. À quoi bon publier des billets lorsque la majorité de mes homologues ne partagent pas les mêmes préoccupations que moi, ou passent peu de temps sur le Web ? Pourquoi gaspiller mon énergie à mettre en forme des textes costauds, mais sans doute trop longs à lire pour le commun des mortels (because trop occupé)? Je préfère faire de la course à pied, du vélo, faire voler un cerf-volant avec ma fille ou me payer du bon temps.

    La quantité phénoménale d’informations qui circule à l’heure actuelle est en train d’étouffer les textes de qualité, produits par des gens ayant un processus réflexif authentique (comme Nelson Dumais) et c’est très triste…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 17 Thumb down 0

    • D’un autre coté ce n’est pas en arrêtant de proposer du contenu de qualité qu’il va y en avoir plus de disponible.

      Si tu es passionné par un sujet tu vas avoir plus tendance à vouloir le partager avec le plus de monde possible plutôt qu’a le monnayer.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 0

  • Sergesouszero

    Pour ma part, je ne suis pas prêt à vous voir jeter l’éponge et à vous souhaiter une retraite bien méritée. Votre départ serait une perte immense et laisserait un vide qu’aucun autre chroniqueur techno n’est en mesure de combler actuellement. Si vous nous quittez, il ne nous restera que des scribouilleurs qui n’ont pas le quart de votre expérience et qui n’ont malheureusement aucune idée de ce qu’est l’art de bien écrire le français. J’appuie donc avec vigueur l’idée lancée par Danny Labonté. Ne craignez pas de solliciter notre aide. Allez hop ! Un p’tit bouton Paypal (ou quoi que ce soit d’autre) et que ceux qui vous aiment vous suivent ! J’en suis et je suis convaincu que je ne serai pas le seul.

    P.-S. @Richard Asselin
    À chacun sa secte. Si la vôtre se compose de gens qui préfèrent lire la prose somnifère et sans relief dont nous gratifie la grande majorité des chroniqueurs techno, ne plus revenir ici est certainement une très bonne idée

    Cotez ce commentaire: Thumb up 20 Thumb down 0

  • @Nelson,

    La mondialisation frappe maintenant le monde des médias. Bon il n’est pas question ici d’embaucher des chroniqueurs en Inde ou en Chine, mais la motivation est la même, à savoir comment obtenir un produit acceptable à un coût moindre.

    Je me demande si nous allons assister à l’ultime limite de ce dogme économique, soit de payer pour être publié, sous prétexte de la visibilité que vous obtenez par la publication de votre travail.

    Bon courage.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 0

  • Bonjour Nelson,

    Je vous lisais depuis plusieurs années déjà et ça m’attriste d’apprendre que vous cesserez probablement cette chronique.

    Plusieurs avant moi vous ont suggéré de multiples possibilités. À vous de voir leur faisabilité et la rentabilité de celles-ci.

    Une question qui me vient à l’esprit : pourquoi un blogue, plutôt qu’un site ?

    Je veux dire : pourquoi ABSOLUMENT un bloque ? Des chroniques; de courtes nouvelles; des bancs d’essai. La pub vous contactera, n’ayez crainte, elle trouvera vos coordonnées.
    Qui les écrira ces chroniques ? Vous ne manquez pas dans votre actuel bloque de spécialistes toutes plateforme confondues qui, je crois (et j’en suis sûr en fait) aimeraient bien y ajouter leur grain de sel et leurs dernières expériences, d’aileurs ils le font déjà.

    Un site implique toutefois des frais d’ébergemement et un ou des spécialistes-designers WEB. Donc des coûts. Un membership annuel pourrait arranger cela.
    Vous connaissez probablement déjà de tels sites; si vous ne voyez pas, je vous enverrai quelques liens. Ces sites font leurs frais et je soupçonne que quelques-uns en vivent TRÈS décemment.

    Les médias écrits (quotidiens et magazines), en fait tous les imprimés ont fait leur temps. L’avenir est sur le NET. Il ne faut pas quitter le train quand il se met en marche, suffit de choisir le bon wagon !

    C’était une piste de réflexion. À vous de voir.

    Je vous souhaite une bonne continuité, et tout la sérénité qui vous est due.

    Salutations Monsieur Nelson

    Cotez ce commentaire: Thumb up 23 Thumb down 0

    • Je devrais me relire avant de publier. Désolé pour les quelques coquilles.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 0

    • @Vincent

      C’est exactement mon idée écrite plus haut

      Mais ça prend des gens pour le faire ( 4 ou 5 )

      Et à 4 ou 5..amortir les coûts y’a rien là…et avec un potentiel inouï

      :)

      Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 0

  • Dennis Dubeau

    L’argent… L’astie de tabarnack de câlisse d’argent!! Tout le temps, partout…

    L’argent qui donne du pouvoir, qui dilue l’essentiel… Qui est la cause de beaucoup de souffrances et de beaucoup de déchirements humains…

    Ma consolation est que l’essentiel, lui… ne se monnaye pas: Santé, Amour, Amitié, Foi, Beauté, Tendresse, Intégrité, Solidarité, Rêve…

    Merci encore, Nelson. Tes textes sont gravés dans ma mémoire pour de bon. Tu es un véritable Artiste et une grande inspiration. Merci.

    J’espère te relocaliser facilement un de ces quatres… Sinon, J’y perdrai, Ils y perdront et nous serons tous un peu plus appauvris, culturellement… Comme si on avait besoin de ça!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 14 Thumb down 2

  • Dennis Dubeau

    “… je laisserai pirater mes tunes quand je vais pouvoir cloner ma bière!” -Richard Desjardins

    Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 3

  • @ Dennis Dubeau

    On vit dans une société et à une époque où ça en prend un peu d’argent tout de même. On ne peut pas faire sans, mieux vaut donc faire avec. C’est souvent plus facile de nager avec le courant !
    Cela dit, pourquoi baisser les bras, quand il est temps de relever un défi ?
    Vous êtes un de ces maniaques d’informatique ayant un talent en rédaction dont j’ai fait mention plus haut. L’expérience, ça se partage. Ne suffit que de créer une plateforme pour la communiquer. Et ça, c’est à Nelson de voir.
    Salut

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 1

    • Dennis Dubeau

      @ Vincent

      L’informatique pour moi, est un outil et un travail… Et souvent, un hobby très très intéressant et amusant!

      Ma véritable passion est la musique.

      J’aime bien le côté sociologique que Nelson apporte ici… Il est un excellent pédagogue et franchement, je le considère comme un ami maintenant! Son sens de l’humour est de type pince-sans-rire et c’est un homme très cultivé et brillant! Des qualités que beaucoup de ses lecteurs possèdent aussi car, souvent, on chercher à échanger avec des pairs au niveau intellectuel. Ce qui est normal en soi… On ne veut causer qu’avec ceux qui ont des affinités…

      C’est tout ça qui est intéressant et unique sur le web… Quant à avoir de l’information “pure” et “stérile”, il s’agit de faire une recherche Google et en 30 secondes, vous aller avoir toute l’information voulue et AUSSI, toute la désinformation voulue car, faut savoir trier dans ce magma internet…!!

      Ce que Nelson fait pour nous…

      J’espère que ça va se replacer et j’affirme ceci:

      FUCK la logique de marché!

      On ne dirige pas un pays et une société comme on dirige une entreprise!

      Cotez ce commentaire: Thumb up 11 Thumb down 0

      • Dennis Dubeau

        allez et non aller… Se relire de temps en temps… m’enfin, vous aurez compris!

        Sinon et bien, je vais vous pitcher dans la jungle anticostienne avec les crocodiles sacrés… D’ailleurs, je les entends roter de satisfaction d’ici!! RIP, Alex…!!

        Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

        • NONNNNNNN… Pas la jungle anticostienne !!!! Pitié !

          Blague à part, J’irais bien volontiers à Anticosti. Sapré beau coin de pays.

          Je suis d’accord Dennis avec tous vos arguments. Santé, Amour, Amitié, Foi, Beauté, Tendresse, Intégrité, Solidarité, Rêve, etc., bref une grande part de l’essentiel dans cette vie ne se monnaye pas. Je suis d’accord aussi avec vous sur les grandes et rares qualités de notre hôte. (Je ne vais quand même pas le nommer en plus, son ego ne passera plus la porte !)

          Mais il faut tout de même régler le loyer et se nourrir. Et ça, jusqu’à preuve du contraire, ça prend des sous.

          La publicité, qu’on le veuille ou non, reste un moyen convenable pour en amener. Quand Nelson écrit « Bouchez-vous le nez et cliquez ». Je crois que ce sera totalement inutile. Nous ne vivons pas dans un monde idéal. Celui-ci, depuis l’ère industrielle, est dirigé par l’économie de marché, mais surtout par la croissance. (Perso, ma conception de la chose est que cette croissance sans fin ne peut que nous diriger dans un cul de sac et une catastrophe environnementale, comme en fait foi mon blogue par ailleurs.)

          Cela dit, et en y réfléchissant bien, nous avons tous un produit ou un service à vendre. Pour plusieurs c’est leur force de travail, de leurs bras et de leurs jambes; pour d’autres, c’est le produit qu’ils ont accepté de représenter; pour quelques-uns encore, c’est leurs textes. C’est le cas ici.

          En acceptant les publicités de Google, on peut se retrouver avec n’importe quoi. Avec un site en bonne et due forme, on garde un certain contrôle sur ce qui y apparaîtra. Ce qu’il faut cependant, c’est de l’affluence. De l’auditoire. Qui a des chances de venir avec un site bien construit, qui informe, qui analyse, qui distrait (pourquoi pas ?), Nelson opère dans un milieu de nouvelles technologies. Avec des budgets énormes. Et je ne vois vraiment pas pourquoi il ne pourrait pas aller se chercher une part de ces budgets de publicité.

          En changeant de formule : de blogue à site, il l”ouvrirait à de la collaboration, multipliant les textes, les échanges, couvrant plus large et plus fin à la fois. Ce qui ne manquerait pas d’attirer cette audience mentionnée plus haut.

          Allez, Bonne continuation, et au plaisir d’échanger encore longtemps !

          vincent

          Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

          • Dennis Dubeau

            Merci pour l’échange, Vincent.

            Idem à vous, bien sûr!

            Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Je sais que tu pourrais y perdre la liberté d’expression que tu chéris tant mais pourquoi faudrait-il que ce soit un site journalistique d’informatique qui utilse tes chroniques ? Pourquoi pas des magasins en ligne de matériels informatiques ? Au moins ces sites ont des sources de revenus indépendants des abonnements de lectorats journalistiques, qui , avouons-le est en train de se redéfinir économiquement.
    C’est juste une idée comme ça .

    lorsque je visite un site affichant des annonces Google pour se financer, je cliques sans compter. C’est bon pour Google plus que pour le propriétaire du site mais bon. ici sera un test pratique :-)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 1

  • Mouais, pas joyeux tout ça.
    But a man gotta do what he’s gotta do.
    Je vais désormais me forcer et cliquer, moi aussi, sur les pubs.
    Me “forcer”, dans le sens de me forcer à les voir ces pubs.

    Ce sera définitivement une grande perte pour le monde techno francophone du Québec si on vous perd.

    En espérant que le vent change de bord, du moins suffisamment pour continuer cette aventure.

    Live long and prosper, mon ami!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 1

  • Michel Mayrand

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 3

  • Nelson, j’sais que c’est pas très réaliste comme idée (ça coûterais pas mal de sous et rien n’indique que ce serait profitable) ni si c’est quelque chose que t’aimerais faire, mais il me semble que je te verrais partir une version francophone d’une station radio/télé/ballado-diffusion comme celle de Léo Laporte avec son site TWIT.TV…

    Son parcours ressemble un peu au tien, il était chroniqueur techno pour divers sites et émissions de télé aux USA, et dû au manque d’offres par les différents médias, il a décidé de se partir à son compte et de créer le site TWIT.TV. Des émissions hebdomadaires qu’on peut télécharger soit en vidéo ou audio. Ça a commencé par une émission techno générale et ça ne cesse de grossir, y’a maintenant une émission dédié à Apple, une autre dédiée à Windows, une autre à Android, une autre pour la sécurité, etc. Plusieurs invités assez connus du milieu et hôtes se partagent le micro et le tout est entremêlé de pubs (c’est ca qui fait vivre tout le monde à TWIT.TV).

    Sais-tu je pense à ça là et sans nécessairement essayer de re-créer tout ça en français et au Québec, pourquoi ne pas simplement offrir tes services et l’idée à Léo pour être l’hôte d’une émission francophone, hébergée et diffusée directement sur TWIT.TV? Genre “This Week in French!” Ça élargirait leur audience à un plus grand marché mondial… Et comme TWIT.TV est bien établi, ça t’épargnerais tout l’effort de te publiciser. J’sais pas si ça les intéresserais mais bon si c’est quelque chose qui t’intéresses, je lançe l’idée, comme ça… :-P

    Je suis moi-même un fidèle auditeur de TWIT.TV, surtout les émissions “This week in Tech”, “MacBreak Weekly” , “This Week in FLOSS”, “This week in Android”, “Windows Weekly”, etc… Je serais ton premier auditeur!! :-P

    Cotez ce commentaire: Thumb up 13 Thumb down 0

    • Oui, intéressante comme idée. Il y a aussi le format podcasts. Un peu comme “On refait le mac” ou les tous les invités sont sur webcam. Je ne sais pas si c’est économiquement viable, mais l’idée semble intéressante.

      http://www.onrefaitlemac.com/

      Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • Et bien…. que de beaux témoignages et belles suggestions pour Nelson !!

    J’aime bien l’idée du twit.tv francophone, faudrait voir si l’administrateur du site serait intéressé à faire du développement vers le francais, l’espagnol, etc.

    Solliciter des dons ou abonnement c’est une idée aussi mais serait ce vraiment rentable ou viable ?

    Mais surtout, tout dépend ce qui fait vibrer Nelson…., écrire, retourner à l’enseignement ou autres

    bonne réflexion Nelson….

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

  • Abonnement annuel, j’y suis pour 100$ moi aussi..

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 1

  • Toute une nouvelle en effet. Comme bien d’autres, je vous lis depuis plusieurs années et je commente très rarement. Cette fois-ci, je peux vous dire que je vais vous encouragez en cliquant sur la pub, vous le méritez d’autant plus que je sais où l’argent va aboutir et pour les bonnes raisons.

    Longue vie à votre chronique.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • Come on! On ne se laisse pas abattre. Vite un bouton PayPal pour gagner du temps pour penser aux solutions.

    Est-ce que c’est cher la publicité Google qui apporterait plus d’achalandage et des abonnements à la chronique?

    C’est pas fini cette affaire là; Oh que non!

    Il y a tellement de pourritures qui survivent, que les bonnes choses ne peuvent disparaître de telle manière.

    Bonne réflexion, cher Nelson.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • Comme le chantait si bien Bryan Adams en 1984:

    I need somebody
    Somebody like you
    Everybody needs somebody

    I need somebody
    Hey what about you
    Everybody needs somebody

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • @ Nelson

    Aujourd’hui j’ai fait une recherche Google avec ton nom et le premier lien qui est apparu dans la liste est celui-ci:

    http://www.cafr.ebay.ca/?clk_rvr_id=352437415163&keyword=nelson+dumais&satitle=nelson+dumais

    Avant (il y a quelques semaines que je n’ai pas fait l’exercice), on avait parfois un lien vers Cyberpresse mais la plupart du temps c’était l’adresse du blogue qui était en premier.

    Il faudrait que tu vérifies avec EBay pour voir si un ti-clin (il semble y en avoir de plus en plus ici depuis quelques temps) n’aurait pas réservé ton nom à son profit avec eux.

    Pour ce qui est du sujet de ta chronique, je suis tenté de faire un commentaire qui serait définitivement égoïste alors que personnellement j’ai eu à faire face aux mêmes choix et j’ai trouvé un compromis entre faire ce que j’aime et subvenir à mes besoins de base. Je me suis adapté à ma réalité tout simplement.

    Je n’essaierai donc pas de t’influencer mais plutôt t’encourager à aller au fond de toi et trouver la solution qui satisfera tes besoins et te rendra heureux.

    Je pense que tu as déjà beaucoup de matériel pour ta réflexion. ;-)

    Bonne semaine!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

  • Depuis que je lis votre blog, c’est la première fois que je vois autant de pouce vert. C’est sur que ce n’est pas payant mais c’est vraiment encourageant. J’espère continuer à vous lire très très longtemps.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 0

  • Ce serait triste de plus retrouver cette plume que je lis depuis longtemps.

    Pour les pubs, malheureusement je car je lis la plupart des croniques directement de Mail…

    Lâchez-pas!!!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Je serais aussi disposé à payer une contribution mensuelle ou annuelle récurrente.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

    • Ajoutez-moi aussi à la liste des contributeurs volontaires :smile:

      Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

  • Ouais, temps durs pour les chroniqueurs techno et notre cher Nelson en particulier. Nelson que je lis depuis une mèche sur papier dans les beaux jours de Québec Micro, un peu dans le J de M, puis sur écran dans Technaute et dans La chronique de Nelson.
    Force est de constater que la qualité n’a pas la cote. Mentalité de Dollarama. En matière de nouvelles techno, au Québec on doit se contenter la plupart du temps de copier-coller de fades articles d’agences de presse. Quelques chroniqueurs réussissent à pondre des articles originaux avec une certaine couleur. Rares sont ceux qui ont la verve, la finesse, la lucidité et la pertinence de M. Dumais.

    Pour un blogue indépendant, vous couvrirez vos frais avec un de la pub, mais guère plus. La pub, c’est ce qui payait vos émoluments lorsque sous contrat avec diverses publications, alors il n’y a pas de mal à en avoir sur votre site. Je suis d’accord que ça te scrape un design de page, mais on n’a pas le choix, ne serait-ce que pour couvrir les frais de nom de domaine et d’hébergement (je parle en connaissance de cause).

    Je souhaite de tout cœur que vous puissiez vivre de votre plume dans votre domaine de prédilection, mais si cela ne s’avère pas possible, vous pourriez tout de même nous honorer de quelques billets de votre cru sur Les chroniques de Nelson au gré de vos temps libres et de votre inspiration.

    Bonne chance Nelson

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0