Des recettes pour rétrograder de Win 8 à Win 7 ?

21 mai 2012 11 h 42 min 28 commentaires Views: 323

Partagez cet article

  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook

Auteur(e)

Tags:

 
 

 
Il y a toujours au moins deux façons de voir les choses. Prenez l’hégémonie de Windows sur la planète Terre. Ce matin, on est le 21 mai 2012, NetMarketShare, une des nombreuses sources où on peut éplucher des chiffres de marché (sûrement contestables), estime que ce système d’exploitation (SE) détient la part du lion, de la lionne et des lionceaux avec 86 % de tout le bordel, soit une diminution de 6 % par rapport à juin 2011.

La bonne nouvelle pour Microsoft ? Elle écrase la concurrence et elle fait des sous comme c’est pas permis. La mauvaise ? Son SE est en diminutions et l’alternative, en croissance. Ouin ! Pas de quoi s’immoler dans son char ! Sauf, bien sûr, si on creuse un peu dans les données.

À ce moment, on constate que Windows XP, un SE lancé il y a onze ans, détenait, ce matin, une part du marché mondial de 42,75 %, alors que ce chiffre était de 54,04 % en juin 2011, ce qui représente une diminution de quelque 8 % en un an. (1) Lourd lourd ! Massif ! C’est du monde ! Du monde que Microsoft arrive très difficilement à séduire. Sauf que dans la vie, on ne change pas sa Japonaise qui n’a que 250 000 km au compteur; on l’entretient, on l’astique. « If it ain’t broke, don’t fix it ! »

À l’inverse, l’Empire de Redmond pourrait s’enorgueillir du fait que la part de marché de Windows 7 est maintenant de 35,75 %, soit 8 % de plus qu’en juin 2011. Donc, les promesses de Stephen Sinofsky formulée en 2008 et 2009 semblent se réaliser : on semble enfin, tranquillement pas vite, on est quand même rendu à la mi-2012, décrocher de Windows XP.

Autre chiffre intéressant, NetMarketShare (pour peu qu’on accorde foi à ses chiffres) démontre qu’il y a décroissance du côté Bureau contrairement au mobile qui est en hausse. Ici non plus, pas de quoi écrire à matante Michelle. Dans le premier cas, on parle d’un marché mondial de 94,62 % qui se serait « résorbé » à 92,44 % et, dans l’autre, d’une part de 5,02 % qui aurait « grimpé » à 7,30 %. Reste qu’il y a mouvement. Mouvement qui semble profiter à Apple, puis à Android (Google). Microsoft, là-dedans ? Parti pisser.

Donc, les utilisateurs d’ordi cheminent vers Win 7 et, faut-il le mentionner, vers le mobile à la sauce iOS et Android. Avant de vous parler des implications de ce phénomène sur Windows 8/Metro, voici un autre tableau de NetMarketShare, celui de l’évolution comparative des versions de Windows depuis mai 2010 (tableau ci-haut). Si vous vous armez d’une règle et que vous tirez des traits en vous appliquant, la langue sortie, vous pourrez constater que si la tendance se maintient, Win XP sera supplanté par Win 7 d’ici l’hiver et que les autres SE continueront d’aller nulle part, incluant Windows Vista dont la part de marché est à la veille d’être dépassée par celle d’OS X, un SE qui, lui aussi, ne semble pas péter le feu.

Puisqu’à ce jour, Win 8 n’a pu être présent sur ces tableaux, force est de conclure que l’érosion de Win XP profite essentiellement à Win 7. C’est de ce SE que l’on parle dans les sous-sols de chaumière et dans les officines de PME. C’est le SE vraiment dominant, celui qui est en pleine croissance et qui semble en excellente santé. Et ça se comprend.

Ses qualités, du moins à comparer à tous les SE que Microsoft a pu produire dans son histoire, sont remarquables. Si les défauts sont nombreux (mais heureusement bien documentés), l’ensemble de l’œuvre est d’une solidité et d’une convivialité qui les fait oublier. Il y a même des linuxiens et des maqueureux qui le reconnaissent. Trois hourras pour le père Ballmer !

Le problème, c’est Windows 8. Ce SE sera bientôt installé dans les PC que vous et moi pourrons nous acheter chez Bureau en Gros, La Source, HP ou Dell. Et avec Metro ! Telle est la logique commerciale de Microsoft.

Compte tenu de l’effervescence autour de Win 7 que rien ne semble vouloir calmer, est-ce que cette nouvelle version de Windows sera un facteur positif ou négatif qui viendra influencer le marché des fêtes 2012-13 ? Autrement dit, est-ce que Win 8/Metro sera un facteur qui amènera les consommateurs et les entreprises à surseoir, si possible, à l’achat d’un nouvel ordinateur ? Et, tant qu’à y être, est-ce que 8 sera une embûche fâcheuse qui viendra renforcer le marché des tablettes (iOS ou Android) au détriment de celui des vrais ordis ?

Pensez-y ! Alors que les gens, chez eux, commencent à migrer sérieusement de XP à 7, y aura-t-il du monde pour aller aider une belle-sœur aux prises avec Metro ? (2) Y aura-t-il une PME assez trompe-la-mort pour faire le saut malgré la hauteur de la marche à grimper côté apprentissage ?

Dans le fond, la question principale est la suivante : commencera-t-il à se publier des recettes, officielles ou officieuses, pour éliminer 8 et installer 7, comme ce fut naguère le cas pour XP et 7 ?

(1) Note : la majorité des installations pirates de Windows à l’échelle mondiale, installations dont le nombre est généralement estimé supérieur à celui des licences déclarées, seraient relatives à Windows XP, mais n’apparaissent pas dans les données de NetMarketShare.

(2) J’ai une matante qui est sous Win XP mais qui commence à être capable d’aider ses belles-sœurs qui sont sous Win 7. Je vous jure.

Auteur(e) Nelson Dumais

Voué à un avenir brillant dès sa naissance, Nelson s’est néanmoins pris les pieds dans un ordinateur répandu partout dans un motel désaffecté et ne s’en est pas vraiment remis. C’était à Rimouski en 1981 et le monstre de 64 Ko, une sorte de tombeau en mélamine blanche, cahotait en CP/M, souffrait en anglais et tombait régulièrement mort. Avec l’acharnement d’un anthropologue fou, Nelson recherche depuis lors un ordinateur qui fonctionnera sans défaillance, sans souffrir ni faire souffrir, et cela dans une langue intelligible. Si jamais il trouve, il vous en fera part. C’est juré !

28 commentaires

  • Linux (other) est sur le point de dépasser Vista. 1% my ass!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 14

    • Other, ce n’est pas seulement linux, ça inclus aussi tout les Android de ce monde…

      En cliquant sur le lien plus haut dans l’article, on peut avoir les données détaillées par système. Linux est toujours autout du 1%, en légère baisse depuis le début de l’année (1.5% en janvier). Mais au moins qu’il y a un an…

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

      • Android, C’EST Linux.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 0

        • On parle ici d’OS desktop (comparaison avec Vista)… Android n’a rien à voir là dedans.

          De toute façon, en vérifiant le lien plus haut, vous auriez constater que le 7% Other est constitué de:

          iPhone 2%
          Linux 0.95%
          Android 2.3 0.87%
          JAVA ME 0.86%
          MacOS 10.5 0.77%
          Android 2.2 0.23%
          Pike 7.8 0.20%
          MacOS 10.4 0.18%

          Bref, même en comptant Linux et les principaux Android, ça ne dépasse même pas 2%…

          Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • Il n’y a pas des foules de gens qui vont dans une boutique acheter un nouveau SE. La faune de ce blog n’est pas très représentative du marché. Bande de geeks va :)

    Il y a deux raisons principales pour lâcher XP. L’achat d’un nouveau PC par un particulier ou un programme de mise à jour en entreprise.

    Dans le premier cas, ça peut prendre 4 a 5 ans a renouveler le parc. Une petite récession avec ça et Vista ne prend pas de part de marché parce que les gens gardent leur PC plus longtemps.

    Dans le deuxième cas, il y a la récession mais aussi le fait que les changements de SE en entreprise sont risqués et demande des efforts massifs de tests. Si une application clé cesse de fonctionner, ça peut coûter très cher. Chez nous, le passage a Windows 7 a six mois de retard.

    Donc, je ne suis pas surpris d’observer une latence dans cette transition.

    Et oui, l’information clé de ce graphe est que MS a toujours 85% du marché.

    Comment réconcilier ceci avec la bonne santé de Apple? Simplement parce que les stratégies de Apple et Microsoft peuvent très bien coexister. Comme on voit sur la même route des Corolla et des BMW.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 16 Thumb down 1

  • C’est beaucoup trop tranquille ici. Vous êtes-vous tous fait arrêter?

    Cotez ce commentaire: Thumb up 13 Thumb down 2

    • Jour férié plus chaleur et soleil, la recette parfaite pour délaisser internet.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 2

      • J’aime mieux ça.
        Temps maussade au pas des cowboys.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Le mobile est en croissance, le desktop en décroissance, mais dans mon domaine, la grande majorité des travailleurs ont les deux, avec une nette préférence pour les produits Apple pour le mobile. Nous ne devons pas être les seuls.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 3

  • Salut Nelson

    Un sujet hors-propos. Y a t-il un logiciel pour mettre un password sur une clé USB et/ou une carte SD si ça existe.

    Si pas de réponse pas grave vais pas faire une manif pour çca… notre père veux pas ;-) ))))

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

    • @ Lionel

      Vous pourriez encrypter le contenu de votre clé avec TrueCrypt http://www.truecrypt.org/

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

    • @Li0nel

      Il y a aussi la gamme de clés “Security” de Transcend. Perso j’utilise les Transcend depuis des années et je suis très satisfait. Je choisi les “high speed” pour mes besoins…
      Mais une fois je me suis trompé et j’ai acheté une “Security” de la famille 620.
      Il y avait une partition “Secure” dessus, semblable à la solution RoHos (merci Fafouine).

      Dans le logiciel, on peut ajuster un curseur entre la partie débarrée et la partie encryptée pour en définir leur capacités respectives. Pratique!

      Ce qui l’est moins, mais qui est full sécuritaire, c’est qu’à date, il m’a été impossible de détruire ce partitionnement (dont je n’ai pas besoin) INFORMATABLE ce truc! Donc à l’épreuve de ce genre d’accident… même avec le formateur officiel de Transcend, pas moyen.

      Si ça t’intéresse :
      http://ca.transcend-info.com/products/overview.asp?FldNo=3&LangNo=0&Func1No=0&Func2No=21

      Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

  • @Lionel

    http://framakey.org/Portables/KeepassPortable

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Impossible d’acheter Xp.
    Quasi impossible d’acheter un ordi sans W7

    Alors que valent ces chiffres? Ce qu’on nous force dans la gorge , pas ce qu’on choisi.

    Vista était pour forcer à vendre des ordis plus puissants, et pour installer des DRM.

    XP SP4 serait suffisant pour étirer nos vieux ordis encore 10 ans!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 15 Thumb down 1

  • ” comme ce fut naguère le cas pour XP et 7″

    Vous voulez surement dire ” comme ce fut naguère le cas pour XP et Vista”

    ” J’ai une matante qui est sous Win XP mais qui commence à être capable d’aider ses belles-sœurs qui sont sous Win 7″

    Ceci ne me surprend pas du tout. Car sous ses nouveaux menus et nouvelles présentations graphiques on retrouve la plupart des mêmes choses que dans XP.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • J’aimerais connaître la tactique de Micro$oft pour nous enfoncer dans la gorge un de ses SEs quand on achète un appareil provenant des grands manufacturiers.

    Si je désire utiliser Linux, il n’est pas possible de commander la machine sans SE. Soit je paye et j’installe Linux, ou je vais à la boutique du coin de la rue qui va me monter un appareil sur mesure. Le problème avec les boutiques c’est qu’elles apparaissent aussi vite qu’elles disparaissent nous laissant en plan avec la garantie.

    En fin du compte, j’aimerais bien savoir que deviendrait la réelle part de marché de l’Empire de Redmond si on pouvait se procurer un ordinateur «griffé» sans SE. N’ayant pas de SE sur l’ordinateur, le consommateur pourrait faire l’essaie de Linux et si cela ne lui convient pas il a l’option de retourner au magasin et se procurer un SE Window$.

    Quel est l’intérêt pour un utilisateur d’expérimenter Linux alors qu’il a payé son SE et que ses besoins sont comblés?

    Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 0

    • La tactique de Microsoft est très simple. MS négocie avec disons HP. Ils donnent deux choix: acheter des copies de Windows a 399$ l’unité ou payer MS 99$ pour chaque PC fabriqué par HP. Comme HP s’attend a vendre au moins 25% de PC avec Windows, le choix est facile.

      Et pour Bill, l’affaire est ketchup.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

    • Il est possible sur cette boutique internet de se faire monter un PC ou un portable avec Ubuntu comme SE. Le tout fonctionnel avec le matériel proposé.
      Source: http://bit.ly/JLJaxY

      Rien n’empêche quelqu’un d’acheter et d’installer Windows par la suite, si Ubuntu ne fait pas sont affaire.

      Mais effectivement, ce genre d’initiative est rare.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • On parle de pourcentage ici, mais sur quelles bases? En % il y a moins de XP maintenant que l’an dernier. Mais il y a combien d’appareils de plus? Dans les faits c’était quoi l’an dernier, 500 millions de XP et maintenant 490 millions de XP? De combien de SE on parle en fait?

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • “Dans le fond, la question principale est la suivante : commencera-t-il à se publier des recettes, officielles ou officieuses, pour éliminer 8 et installer 7, comme ce fut naguère le cas pour XP et 7 ?”

    A moins de changements dans la version finale de 8, MS n’aura pas le choix de faire comme elle avait avec Vista et de permettre un “downgrade”. Avec le preview, MS a pris connaissance des irritants majeurs de 8. Espérons qu’elle en tiendra compte. Sinon, pourquoi faire la “preview edition” si ce n’est pas apporter des ajustements d’après les commentaires ?

    Sinon, pour les audacieux (quoi que pas tant que ça), il sera toujours possible d’aller faire un tour du côté obscur de l’informatique ou Windows 7 sera toujours disponible…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

  • Dennis Dubeau

    ça ne m’émeut guère, je dois dire, les parts de marché de Micromou ou de la Pomme… C’est tant mieux ou tant pis, c’est selon…

    De là à hiphiphourrer Ballmer… JA-MAIS!

    Même sur mon lit de mort, je lui pisserai à la raie!!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 3

  • Totalement hors sujet mais tellement pertinent.

    Sont pas arrêtables!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 3

  • @ Monsieur Dumais,

    “Commencera-t-il à se publier des recettes, officielles ou officieuses, pour éliminer 8 et installer 7, comme ce fut naguère le cas pour XP et 7 ?” -Vous

    Ce n’est pas 7 que les gens voulais désinstaller au profit de XP à l’époque, mais bien le satané Vista !

    Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 1

  • L’effervescence de win7… doit on comprendre que le monde se garoche por désinstaller leur xp et installer win7 apres l’avoir payé 350$. Non, juste si on achetet un nouveau pc et on se ramasse avec ce qu il y a dedans.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0