La quinte du vendredi

27 avril 2012 12 h 57 min 117 commentaires Views: 38

Partagez cet article

  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook

Auteur(e)

Tags:

 
 

 
Il est des jours où l’écriture n’est pas facile. Depuis avant-hier, à tout bout de champ, je cède à mes impulsions et je déploie ma console Tweetdeck pour voir pétarader le gazouillis témoignant de la crise sociale québécoise. Veux veux pas, ouvrage ou non, je lis, je clique, je vois, je ressens et je m’enrage contre mon impuissance ici, isolé, coupé, reclus bien au frais dans mon bois.

Dans TweetDeck, je n’ai pas que les “hashtags” comme #assnat ou #manifencours ou #ggi ou #spvm qui se déploient. J’ai aussi ceux à essence techno où les geekophiles clavardent leurs 140 caractères comme si de rien n’était : tel logiciel installé ici, telle croissance trimestrielle là, telle conférence en préparation ici, tel lunch en Californie là.

Ces infos ont beau me convenir professionnellement, ces temps-ci ils me laissent froid. Comment peut-on triper sur Pinterest, Bitdefender, Samsung ou Microsoft alors qu’un détournement démocratique est peut-être en train de se préparer, du moins si on croit en la théorie qualifiée de « grotesque » par Jean Charest voulant qu’il n’ait, s’il veut être réélu, d’autre choix que de se camper en sauveur de la loi et l’ordre pour aller en élection sur le dos des étudiants ?

Poser cette question, c’est vous révéler mon âge. Car, dans le temps, c’était comme ça. Prenez Jean Drapeau, le maire de Montréal qui remporta la totalité des sièges aux élections municipales du 25 octobre 1970 en accusant ses adversaires d’être de mèche avec les « terroristes » du Front de libération du Québec. Même stratagème en octobre 1973. Avec comme fond de scène les affrontements incessants de l’année précédente, au cours desquels les chefs des trois principales centrales syndicales du Québec avaient été emprisonnés, le libéral Robert Bourassa raflait 102 des 110 sièges de l’Assemblée nationale.

C’était comme ça. Les gens, en général, n’écoutaient ou ne lisaient qu’un média. Quand le Canal 10 (ancienne façon d’appeler TVA) et La Presse décrétaient qu’il fallait ramener l’ordre et élire Drapeau ou Bourassa, la cause était entendue et les « malfaiteurs » comme moi n’avions plus qu’à regagner nos tanières. On disait alors que la « majorité silencieuse » s’était prononcée : 102 des 110 sièges aux Libéraux, ouf ! (1)

Ça pourrait être le cas aujourd’hui. Les gens pourraient ne lire, pas exemple, que le Journal de Montréal ou n’écouter que les nouvelles de TVA ou de LCN et être opposés aux revendications étudiantes. Mais cela n’est plus possible. Les réseaux sociaux sont devenus LE médium. S’il est vrai que tous les porteurs de pantoufles admirateurs des porteurs de bottes n’utilisent pas Facebook ou Twitter et ne fréquentent pas les blogues, ils sont devenus très très nombreux à le faire. Chez Gesca, l’éditorialiste André Pratte a beau faire sien le manichéisme des Libéraux de Jean Charest, ses propos seront immédiatement sanctionnés par une avalanche de tweets ou de commentaires à la sauce Web 2. Autrement dit, l’impact sera moindre.

À plus forte raison que tout est filmé. Partout et tout le temps. Dans les médias sociaux, le support vidéo ne dépend plus des chaînes professionnelles, mais des ordiphones que tout le monde a ou presque. Chaque début de commencement de possible bavure policière peut se retrouver sur YouTube. Chaque casseur cagoulé peut se faire filmer en train de fracasser une vitrine et de se faire conspuer par des manifestants. Grâce à ces images non officielles, les gens peuvent voir et finir par admettre que tout n’est pas comme on le dit sur LCN ou chez Line Beauchamp.

Twitter sert en outre à assumer sa petite logistique, ce qui n’est pas nouveau en soi pour avoir connu ses heures de gloire, il y a un an, dans certains pays arabes. Chez nous, organisateurs de manif et forces de l’ordre s’en servent de façon hautement stratégique. C’est de cette façon, par exemple, que l’on peut apprendre que la manif que l’on suit ou à laquelle on participe vient d’être déclarée illégale.

Les médias traditionnels auxquels TweetDeck me réfère m’apparaissent, grosso modo, partagés en trois camps égaux : les pros étudiants, les pros gouvernements et les « généralement objectifs ». Par contre, les tweets que je vois circuler inlassablement depuis le début de ce conflit sont, à mon avis, très favorables à la cause étudiante. Les commentaires pro Charest sont noyés dans une mer défavorable de tweets et de retweets. C’est du moins l’impression que me donne TweetDeck.

Que ces pourcentages pro ou anti soient scientifiquement exacts ou non n’a aucune importance. Cette console me fait lire tout ce qui vaut le dérangement, que les propos soient pro ou anti. En ce sens, ici dans mon isolement sylvestre, je suis très bien informé (ou diverti ?) et je dispose de tous les éléments pour me faire une idée.(2)

Un pensez-y-bien pour les politiciens qui feraient présentement des “calculs”. À l’heure des médias sociaux, la méthode Drapeau ne tient plus la route.
 
Quelques petites vites:
 
Depuis hier, Ubuntu 12.04 LTS, le Pangolin Précis, est maintenant disponible pour le téléchargement en version LTS finale, une version bien accueillie qui, malheureusement pour les … bougonneux ou les nostalgiques de Gnome, continue avec l’interface graphique Unity. Il en est ainsi d’année en année : Canonical, la fabricante, publie une version x.04 LTS à la fin avril et une version x.10, à la fin d’octobre. LTS signifie « Long Term Support », c’est-à-dire que la version sera soutenue par Canonical pendant cinq ans. Cette fois, les utilisateurs de la version 11.10 n’ont qu’à ouvrir une session et se rendre au gestionnaire des mises à niveau (Update Manager) pour passer à la 12.04 LTS.

Le moteur de recherche Bing, un excellent produit
appartenant à Microsoft, aurait sa tête mise à prix. N’arrivant pas à lui tailler une place significative eu égard à celle (60 %) qu’occupe le moteur dominant, celui de Google, l’Empire de Redmond serait à la recherche d’un acquéreur, possiblement Facebook. Mais, dit-on, Zuckerberg aurait fermé la porte. Pas cave, le Zuck ! Il sait que Bing fait perdre 2.5 milliards $US par année à Microsoft.

Dans un nouveau livre sur Apple, “Insanely Simple : The Obsession That Drives Apple’s Success”, on apprend un détail savoureux sur Steve Jobs. Quand il lança son premier iMac, le modèle aquarium, il eut l’idée de mettre en valeur son côté humain. Il aurait ainsi voulu placer un certificat en or dans la boîte du millionième iMac vendu. Cela aurait donné droit à l’acheteur d’être remboursé, d’être amené à Cupertino sans frais, d’être accueilli par Jobs lui-même, un Jobs en redingote et haut de forme, pour une visite complète des installations d’Apple. Sauf que la loi californienne des loteries considéra le concours (« sweepstake ») comme illégal puisqu’il obligeait les intéressés à acheter un produit pour pouvoir participer. L’idée fut donc abandonnée.

Malgré l’opposition de personnalités comme Tim Berners-Lee, l’inventeur du World Wide Web, ou d’associations comme l’Electronic Frontier Foundation (EFF), malgré le véto annoncé du président Obama, le projet de loi CISPA (Cyber Intelligence Sharing and Protection Act) vient de franchir l’étape de la Chambre des représentants. En gros, si jamais il se retrouve adopté contre toute vraisemblance, il deviendra obligatoire que des entreprises fournissent leurs données confidentielles de clients si la National Security Agency leur en fait la demande. On comprend que chez les Étasuniens, la planète Internet est vraiment divisée sur ce projet jugé vraiment trop vaste. Par exemple, les fournisseurs d’accès Internet pourraient être obligés de fournir tous les détails d’utilisation de leurs clients. À suivre !

(1) Dont Louis-Philippe Lacroix, le chic député des Îles-de-la-Madeleine. Un jour de 1975 à l’aéroport de Mont-Joli, en me voyant entrer dans le F-27 gouvernemental à destination des Îles, le sinistre bonhomme m’avait crié devant sa bande de patroneux assis vers l’arrière de l’avion, « Aye, er-sort donc passer en t’sour des ailes. Les hélices vont t’arracher la tête et ça va faire un aut’ astie d’péquisse de moins d’in jambes ! » (traduction : « oh, retourne à l’extérieur passer sous les ailes. Les hélices te décapiteront ce qui nous débarrassera d’un autre péquiste ! »)

(2) Ne me reste plus qu’à sentir le gaz, subir un coup de matraque ou fuir une charge de flics. Mais à cette enseigne, j’ai déjà donné !

Auteur(e) Nelson Dumais

Voué à un avenir brillant dès sa naissance, Nelson s’est néanmoins pris les pieds dans un ordinateur répandu partout dans un motel désaffecté et ne s’en est pas vraiment remis. C’était à Rimouski en 1981 et le monstre de 64 Ko, une sorte de tombeau en mélamine blanche, cahotait en CP/M, souffrait en anglais et tombait régulièrement mort. Avec l’acharnement d’un anthropologue fou, Nelson recherche depuis lors un ordinateur qui fonctionnera sans défaillance, sans souffrir ni faire souffrir, et cela dans une langue intelligible. Si jamais il trouve, il vous en fera part. C’est juré !

117 commentaires

  • Merci Monsieur Dumais pour cette édifiante tranche d’histoire politique Québécoise. Merci au nom de tous nos jeunes qui sont actuellement dans la rue en train d’essayer de construire un monde meilleur.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 36 Thumb down 29

    • Raymond Wallot

      Moi aussi je vous dis merci pour moi qui me rappelle et pour ces jeunes avec le mien qui se battent pour notre avenir car une jeunesse instruire est gage d’un avenir meilleur pour nous tous et chaque jeune qui quitte nous fait perdre d’important revenus dans le futur. Je lis aussi que vous utilisez Tweetdeck? Je ne connais pas et je ne tweet pas mais je vais chercher pour avoir + d’info sur cet outil. A moins que vous ayez déja par le passé écrit sur le sujet.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 25 Thumb down 16

  • Mauvaise nouvelle pour vous M. Nelson…

    La méthode Drapeau va faire encore ses preuves !

    Avec les offres offertes ce matin et la fin de non-recevoir des étudiants, ceux-ci sont en train de redonner le pouvoir à Charest

    Complètement fou ! Les gens hors-Montréal vont pencher du côté Charest… Et comme les comtés anglophones sont vendu ( Le mot est faible ) aux libéraux… Ben y’a une très mauvaise surprise qui nous attends au coin de la rue.

    Tout ça pour 252$ par an… 1 bière ou 2 cafés au tim par semaine :(

    Cotez ce commentaire: Thumb up 41 Thumb down 36

    • Le “petit-moretonne” a son permis d’alcool ?

      Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 2

    • J’savais que j’aurais mon lot de pouce par en bas…hihi

      Je dis pourtant juste les choses comme elle vont se passer… pis j’en suis pas plus heureux que vous

      Cotez ce commentaire: Thumb up 24 Thumb down 12

    • En parlant de la méthode Drapeau, je me souviens de l’émission (propagande?) du dimanche au canal 10 (ex TVA) où Drapeau répondait aux questions du public qui l’appelaient en onde. Un trou dans une rue, une madame qui se plaignait que son bout de trottoir était mal déneigé, une fissure dans la rue (hé oui), et d’autres et d’autres… Drapeau répondait et sommait les contrmaîtres d’écouter. Les travaux se faisaient en dedans de 3 jours.

      Me semble voir Charest….Mais Drapeau était Drapeau, Monsieur Montréal, le roi Jean 1er. On a vu Géranium 1er, mais c’est une autre histoire.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

  • Vous trouverez ici une vidéo de Nadeau-Dubois en Avril dernier

    Le « simple » porte-parole a des visions beaucoup plus élevé que la simple hausse.

    http://www.youtube.com/watch?v=EdQvqsEYBO4

    Très bon le gars… Mais à cause de la violence qui lui sert ( autant qu’au libéraux..paradoxe ), il est en train de se peinturer dans le coin

    Cotez ce commentaire: Thumb up 26 Thumb down 31

    • Raymond Wallot

      Merci pour le video mais pas d’accord avec ton dernier commentaire…

      Cotez ce commentaire: Thumb up 16 Thumb down 10

  • Au sujet du projet de loi CISPA que les américains cuisinent (et que Harper est en train d’assembler les ingrédients pour faire la même recette) une chose me turlupine et je demande aux connaisseurs de m’éclairer.

    Un individu qui installe un VPN il est détectable par les forces policières ou autres? Est-ce que le fait d’installer une affaire semblable risque-t-elle de mettre la puce à l’oreille à big brother?

    “Lui il a des choses à nous cacher”

    Merci.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 0

    • @ Loup2

      Cela m’étonnerait parce qu’il y a un méchant paquet de RPV qui sont activés chaque heure du jour et de la nuit.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

      • Merci beaucoup.

        Une autre question alors. ;-)

        Cela n’empêcheras pas mon fournisseur de services internet de connaitre mes activités et de les communiquer sur demande? Est-ce exact?

        Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

        • Cela a toujours été mais sur mandat d’un juge. Cette loi enlève la nécessité du mandat pour que les autorités obtiennent les informations.

          Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

          • Donc au bout de la ligne les RPV (merci pour le français) ne servent qu’a se connecter sur des sites qui normalement ne te sont pas accessible.

            Alors la fréquentation de certains site pour une recherche scolaire ou autres sur l’armement nucléaire est à éviter.

            La corde est de plus en plus courte.

            Garde à vous!
            Une, deux
            Une, deux

            Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 0

          • @loup2, tu confonds le RPV avec un proxy. Le RPV sert à accéder à un réseau distant avec les mêmes accès que ceux qui y accèdent de l’intérieur. Les employeurs les utilisent pour que leurs employés puissent faire du télétravail.

            Le proxy (mandataire selon granddictionnaire.com) te permet d’accéder à des sites en utilisant l’adresse IP du proxy et non la tienne, ce qui laisse moins de traces sur les sites distants, mais autant chez ton fournisseur d’accès internet.

            Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 0

          • @DenisB

            Merci bien. Tout est parfait. Je kapich maintenant. :-)

            Bonne fin de semaine.

            Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

  • @Marc Germain

    ouin pis…. On déplore que les jeunes se foutent de tout et quand ils s’occupent d’eux-mêmes, font des discours intelligents et structurés, faudrait les blâmer ?

    Tous les leaders qui ont amené des changements, autant de droite que de gauche, ont dit à leur troupe que leur mouvement était historique, le début de qq chose qui pourrait aller plus loin, “servir de tremplin de contestation plus large, plus profonde et plus radicale” . Même Harper aurait pu dire ca mais là pcq ca vient d’un mouvement disons plus à gauche c’est condamnable et ben effrayant ??? Ben voyons….

    Tant dans les pouvoirs de droite ou de gauche, les magouilles en faveur du pouvoir se font dans l’ombre des bureaux et des enveloppes brunes et c’est donc effrayant le monde dans la rue qui ne respecte pas les lois. Deux poids, deux mesures. Encore et toujours. Tous les leaders et organisations de changement social ou politique dans tout régime démocratique ou dictature, de droite ou de gauche sont toujours proclamés pelleteux de nuages, criminels, extrémistes, etc et doivent évidemment être toujours plus pure et vertueux que le pouvoir corrompu auquel ils font face. Quand on comprend ca, et c’est élémentaire, on peut aller plus loin que l’éternelle game classique de salissage et comprendre plus loin et plus profondément tout conflit.

    La CLASSE semble avoir des visions plus élevées que la simple hausse ? Soit, le Conseil du patronat et ses honorables alliés aussi dans plusieurs domaines….

    Ils sont jeunes, instruits, ils critiquent le monde actuel, réfléchisse à leur demain, à leur futur. Je leurs dit bravo. On en y pensant bien, on est surement plusieurs en avoir fait autant, dans notre passé….

    Cotez ce commentaire: Thumb up 32 Thumb down 13

    • C’est pas son discours que je déplore… Mais ses actions

      Il prend pour exemple Gandhi et Luther King… Mais ceux-ci ont toujours condamné la violence… Idem avec René Lévesque

      Pour le reste je donne 100%

      Cotez ce commentaire: Thumb up 14 Thumb down 6

  • Ben mon Nelson, il faudra que plus de gens s’informent à d’autres sources que les officielles, parce que l’appui au gouvernement est encore en masse fort en faveur de l’augmentation des frais.

    Pas de discussions, pas de débats, pas de vision. De la démagogie à la pelletée. J’espère que tous ces étudiants en retireront des enseignements et seront de meilleurs citoyens que ceux qui ont élu ce gouvernement.

    C’est d’une tristesse et d’une pauvreté intellectuelle infinies ce qui se passe. Un nivellement par le bas de la gouvernance.

    Alex

    Cotez ce commentaire: Thumb up 22 Thumb down 5

    • Ouin ben faudrait avoir le choix entre autre chose qu’un valet, une matante, un chiqueux de guénilles équitables et d’un autre bullshiteux professionnel.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 3

      • C’est quoi ta définition de: «chiqueux de guenille équitable» ?
        C’est le seul qui a tenu tête à Henri-Paul Rousseau et la fraude de 40 000 milliards. C’est lui qui a exposé les fraudes chez SNC-Lavallin etc.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 3

      • Hé bein!!!

        Depuis un an que mon choix est fait. Je vote pour le chiqueux de guénilles équitable.

        Est-ce grave docteur?

        Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 0

  • Pour ma tante germaine, un tweet(twit), c’est un imbécile pis elle a jamais trouvé le piton pour ouvrir l’ordinateur, alors elle regarde TVA et voterais pour Ricardo comme premier Ministre parce qu’y est cute à TV.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 14 Thumb down 10

  • Quelqu’un se souviens de la façon dont Line Beauchamp à réglée la crise des algues bleus comme ministre de l’environnement?

    Elle a fait une groose tournée québécoise pour ensuite dire qu’il n’y avait pas de problèmes avec nos lacs, que les riverains étaient pour “s’auto-discipliner” et quelques semaines après elle a sortie une loi pour interdire aux écologistes de publier les données sur l’état de santé de nos lacs…

    Donc maintenant tout est beau, puisqu’on n’en parle plus, ça n’existe plus…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 25 Thumb down 0

    • @ Gilles,

      C’est rigoureusement vrai cette histoire, je l’ai vécu assis aux premières loges (34 lacs dans ma municipalité des Laurentides).

      Merci de nous le reppeler, je l’avais oublié celle-là. C’est la qu’on voit que ce gouvernement n’en est pas à sa première entourlouppe.

      B.D.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 13 Thumb down 0

  • Ghandi a eu de l’effet parce TOUT LE MONDE a suivi le mouvement. Il s’est fait descendre (avec violence) parce qu’il dérangeait. Luther King aussi dérangeait. Il s’est fait descendre(avec violence).

    La violence est l’outil du Pouvoir par sa police et son armée. C’est la violence sous prétexte de loi et d’ordre. La démocratie est bafouée!

    Nous sommes des moumounnes, pas des guerriers ici au Québec, on n’a jamais vécu la guerre et on s’écrase devant la TV lorsque l’État sort sa matraque.

    Nos jeunes se tiennent debout malgré tout. J’en suis fier!

    Un moment donner faut se révolter!

    Sans la violence économique qui fait mal aux commerces, la violence de l’opinion publique qui change de bord malgré la désinformation, la violence de la désobéissance civile, l’État ne pliera PAS!

    L’État “moderne” est au service des militaro-industriels, la race de prédateurs la plus violente qui n’ait jamais exister sur cette planète!

    Sans résistance et sans violence, “Ils” continueront de rire de nous.

    Faisons leur peur! Impliquons-nous les baby-boomers!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 13 Thumb down 17

    • À vous entendre ( ou vous lire ), nous sommes dans un endroit opprimé ou encore dans un état policier pire que la sibérie des années 50

      Pour le reste, je ne serai jamais d’accord avec l’usage de la violence pour arriver à ses fins

      Nous sommes mieux que ça…et ça rien à voir avec la « moumounerie »

      Cotez ce commentaire: Thumb up 20 Thumb down 7

      • @Marc Germain
        Je te répondrai par une citation d’un ex-ministre de la défense Allemand.
        “La force de la propagande américaine c’est que la population ne croit pas y être soumise”
        Nous sommes tout doucement et délicatement conduits à l’abattoir.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 10 Thumb down 5

      • @Marc Germain disait:

        “À vous entendre ( ou vous lire ), nous sommes dans un endroit opprimé ou encore dans un état policier pire que la sibérie des années 50″

        On est pas encore rendu là, mais si on s’assoit sur notre gros cul et qu’on se laisse tout le temps faire et dicter quoi faire, qui sait, on en arrivera peut-être là un jour nous aussi!!

        Et puis tu sais, moi je vit en Chine depuis presque 10 ans maintenant, un pays qu’on dit “répressif”. Et pourtant! Des fois je compare et je trouve que pour certaines choses, c’est beaucoup plus permissif en Chine. Boire une bière avec un ami dans un parc? Jamais tu te feras arrêter pour ça en Chine. Y’a même pas de loi qui l’empêche. Ce n’est qu’un exemple stupide, mais y’a plein de choses très banales comme ça qu’on peut faire ici, que jamais je n’oserais faire au Québec. Pour d’autres choses, certes, la Chine est plus “sévère”, mais j’vais te dire, je vois tout ce qui se passe au Québec de loin en ce moment et tu vas me dire que j’exagère mais j’ai presque l’impression de regarder quelque chose qui pourrait très bien se passer en Égypte. Non je sais qu’on en est pas encore rendu là au Québec, mais faut attendre qu’on y arrive.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 12 Thumb down 2

      • Je suis d’accord avec toi Marc
        Dans notre société, ne sont manipulés que ceux qui le veulent bien.
        Ou pire, qui pensent ne pas l’être.

        Le problème est qu’ils représentent la majorité. Tous ceux qui préfèrent ne pas penser, ne pas réagir. Qui ont des principes mais qui marcher dessus à la première occasion.

        Ils ont raison, c’est plus simple et moins déstabilisant de s’amuser avec son nouveau ;
        - Char,
        - Ordinateur
        - Télé écran géant
        - iMachin

        (cochez la/les bonnes réponses)

        Pas besoin de recourir aux théories du complot. Même pas besoin de manoeuvres croches pour manipuler les gens ; juste à répéter encore et encore les même choses :

        Une vérité, c’est un mensonge mille fois répété.

        Que répondre à ça ?

        Vous êtes pas tannés de mourir bande de caves ?

        Misère.

        Alex

        Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

        • @ Alexanticosti

          « Une vérité, c’est un mensonge mille fois répété. »

          C’est pas vrai… C’est pas vrai … C’est pas vrai … C’est pas vrai…….. ;-)

          Bonne soirée!

          Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

          • Quand je pense qu’il m’est arrivé d’oser envisager que DenisRRR pouvait en sortir des capables*…
            On peut toujours trouver pire…Heu je veux dire mieux !

            ¡Buenas noches!
            Alex

            * es-tu aller lire ses Pâturages ?

            Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

          • @ Alexanticosti
            « * es-tu aller lire ses Pâturages ? »

            Non, je vais essayer de trouver et me donner cette lecture en pâture à genoux. “Prière de ne pas déranger”, sera placé sur ma porte afin de pouvoir ruminer cette nourriture “si pire et rituelle”.;-)

            Bonne nuit!

            Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

          • Serge,
            rends toi à lecolimacon.ca et trouves le lien pour son blogue…

            Alex

            Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

    • La solution radicale pour le pouvoir quand la manipulation et l’étouffement économique échouent, c’est la violence, le meurtre camouflé, le répression sous-traitée et même la guerre.

      Les prédateurs corporatifs ne comprennent qu’une chose : Ma massue est plus grosse que la tienne.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 7

      • Pour ceux qui désirent VRAIMENT se renseigner ailleurs que dans les sources officielles, j’ai de quoi meubler cette fin de semaine de grisaille.

        Zeitgeist
        L’Argent-Dette
        Outfoxed
        Echelon: le pouvoir secret
        The Power of Nightmares: Baby It’s Cold Outside*
        TerrorStorm

        Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 5

        • “j’ai de quoi meubler cette fin de semaine de grisaille.”

          Pas chanceux, la météo annonce ensoleillé pour le week-end.

          Ça sera pour la prochaine!

          Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 5

        • Il y a El jazira mais un certaim lobby a réussi à l’interdire au Canada.

          Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 1

          • @ Alex G-A

            Est-ce Al Jazeera que vous voulez dire ?

            Parce que El Jazira était probablement la femme ou la maitresse de El Zorro. ;-)

            Important de se rappeler que “El” c’est en espagnol et “Al” c’est en arabe.

            Bonne journée!

            Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

      • C’est vraiment n’importe quoi…

        Désolé

        Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 7

        • @marc Champagne
          SVP ma réponse est un peu pas mal plus bas.
          Si le “n’importe quoi” dont tu parles concerne les films que je suggère, faudrait en regarder un au complet pour bien comprendre dans quel merdier nous sommes… Pour le premier “Zeitgeist”, il est en trois parties + intro: la religion, le 11 septembre et les guerres et la finance. mais c’est un tout très dense. Pas pour les biens pensants qui ont substitué “Papa État” à leur père manquant… pour citer le film : ceux qui considèrent l’Autorité comme vérité plutôt que la Vérité comme autorité.

          Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 3

  • M.Dumais. j’ai très hâte de connaitre votre verdict concernant le “Pangolin Précis” :) .

    Cotez ce commentaire: Thumb up 9 Thumb down 0

  • à Monsieur Dumais, précision pour Ubuntu.

    La version LTS est à tous les 2 ans (en avril).
    La version Desktop a un support de trois (3) ans et la version serveur a un support de cinq (5) ans. Les autres versions, entre temps, ont une durée de support de 18 mois chacune.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 1

  • Grosse semaine et un peu de temps ce soir pour commenter cette chronique, alors commençons par Charest et son gouvernement pourri. Sans doute que ce prmier ministre conservateur à la tête d’un gouvernement libéral va essayer de se servir de cette crise, qu’il n’arrivera pas à solutionner d’ailleurs, pour s’en servir comme levier électoral en disant “voyez comme je tiens tête aux étudiants qui essaient de faire payer la note aux contribuables que vous êtes”. Le problème qu’il n’a pas saisi le con est que cette contestation étudiante dépasse de très loin la question des frais scolaires et qu’elle remet en question tout le système tel que nous le connaissons. Des gouvernements qui dilapident les fonds publics, qui sont corrompus jusqu’à la moelle, qui donnent nos ressources naturelles à leurs amis et contributeurs, qui accordent des primes mirobolantes à des incompétents notoires, qui créent une taxe santé quand on ne peut même plus se trouver un médecin de famille et je pourrais continuer comme ça toute la soirée tellement nous avons de raisons d’être écoeurés, dégoutés et révoltés. Donc, ces étudiants qui sont très au fait de toutes ces choses manifestent devant une hausse de frais qu’ils jugent non justifiée dans un tel contexte et de ce point de vue ils ont totalement raison. Au lieu de dire au peuple que les étudiants essaient de leur refiler la facture commme la ministre l’a fait cet après-midi dans les médias elle devrait plutôt avouer que ces augmentations n’ont d’autres objectifs que de camoufler leur nullité administrative et du même coup trouver une nouvelle clientèle à escroquer (les étudiants). Si Charest veut aller en élection, qu’il le fasse et ce sera aux jeunes de lui faire payer en le sortant de l’assemblée nationale à coups de pieds électoraux dans le cul. D’ailleurs ce ne sont pas que les étudiants qui devraient être dans la rue mais tout le Québec quand on constate à quel point nous nous faisons fourrer par ce gouvernement fantoche. On se croirais dans une des républiques corrompues du tiers monde !!

    Concernant Ubuntu 12.04, je fais partie des bougonneux qui ne peuvent pas blairer Unity et après un bref essai, je suis revenu à 10.04, ceci dit sans vouloir dénigrer les améliorations logicielles apportés à 12.04

    Concernant Bing que j’ai souvent mis à l’épreuve du temps que j’évoluais sous Windows 7 en me disant que quant à être sous Windows pourquoi ne pas utiliser son engin de recherche, mon expérience se résumme à ceci : Bing est nul si on le compare à Google et à un sujet de recherche donné, il répond par des résultats très peu probants mis à part quelques liens apparaissant en premier. Une fois ces quatre ou cinq liens pertinents les résultats filent tous azimuts et n’ont plus rien à voir avec le sujet demandé. Je me demande bien qui va bien vouloir de ce citron là ?

    Cotez ce commentaire: Thumb up 14 Thumb down 2

    • Tu peux débarquer Unity et installé Gnome-shell, tu revendras comme avant. Cherche sur Internet la solution, c’est facile à faire, quelques lignes d’instructions à faire en ligne de commandes.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

      • Marc Champagne

        C’est 12.04 que j’ai débarqué après une installation sur disque dur, laquelle m’a valu un magnifique écran noir au redémarrage et à tous les démarrages subséquents. Version LTS, tu parles !!! On devrait plutôt dire LTF, Long Term Fucking around to make it working !
        J’ai pas ce temps malheureusement, alors c’est soit 10.04, Debian ou Windows 7.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 5

        • @ Marc Champagne

          Si tu préfères Gnome (comme moi), tu peux utiliser Linux Mint.

          Linux Mint utilise la même banque d’applications et de mises à jour qu’Ubuntu et est devenu récemment plus populaire qu’Ubuntu selon le site “distowatch” parce que Linux Mint ont gardé Gnome au lieu d’aller vers Unity.

          J’utilises Linux Mint 12 au lieu d’Ubuntu depuis plus d’une semaine et je trouves que c’est bien meilleur qu’Ubuntu, avec ou sans Gnome.

          Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

    • “Tout ça pour 252$ par an… 1 bière ou 2 cafés au tim par semaine”

      Le marketing politique à l’ancienne semble fonctionner à merveille. Dans les jours et les semaines qui viennent ont va marteler le “50 sous par jour”. Beaucoup n’y verront que du feu.

      Actuellement une session coûte 1200$ = 2400$ par année et une augmentation de 1750$ étalé sur 5 ans.

      Une simple recherche sur:

      les 8 mythes de la hausse des frais de scolarité

      Vous amène sur la vidéo de deux chercheurs de Iris qui démontre qu’un gel des frais scolarité ou même la gratuité serait à long terme plus profitable à la société.

      Cessons de “démonniser” nos jeunes – pour la plupart ils sont plus conscientiser que l’on croit sur les réels enjeux.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 18 Thumb down 3

    • @ Marc Champagne,

      Concernant votre premier paragraphe : Si je pouvais vous mettre 400 000 pouces vert je le ferais.

      Tout est dans ce premier paragraphe.

      Merci de l’avoir pondu.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 10 Thumb down 0

    • @ Marc Champagne

      Bien d’accord !

      Personellement je pense que c’est tout le systéme politique Québécois qu’il faut changer.

      Il faut que les citoyens-électeurs-contribuables ne soient plus des vaches à lait qui n’ont plus aucun pouvoir décisionnel sur leur avenir et l’avenir de leur nation au lendemain d’une élection.

      Sinon un élection ce n’est qu’une mascarade.

      Il faut qu’au lendemain des élections les électeurs gardent un certain pouvoir sur les élus et l’argent public que ceux-ci dépensent.

      De l’argent dépensé souvent pour que le politicien puisse s’enrichir lui-même individuellement comme nombre de reportages l’ont démontré.

      Ça s’est vu depuis au moins 40 ans peu importe le parti politique, PQ, PLQ, choisi par les électeurs.

      La situation actuelle fait en sorte que les politiciens n’ont qu’à attendre un vent favorable en regardant les sondages, faire de fausses promesses ou faire peur et ensuite se faire ré-élire.

      Le lendemain matin d’une élection, les politiciens, peu importe leur allégeance politique, peuvent déjà se frotter les mains et continuer leur manège, les citoyens payeurs de taxes Québécois sont pris avec le parti “le moins pire” qu’ils ont élu pour les quatres années suivantes.

      Démocratie en grec veut dire:

      dêmos = peuple
      krátos = pouvoir

      Le peuple au pouvoir.

      Pas juste une petite soirée électorale tous les 4 ans.

      Tout le temps.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 0

      • @Jim777

        Démocratie en grec veut dire:

        dêmos = peuple
        krátos = pouvoir

        Le peuple au pouvoir.

        Pas juste une petite soirée électorale tous les 4 ans.

        Tout le temps.

        Dans l’état actuel des choses et pour en arriver à cet idéal, il faudrait effectivement rebâtir le système politique, lequel est présentement entièrement contrôlé par ceux qui le corrompent. Malheureusement, cela ne se ferait pas sans casser des oeufs et pas uniquement des vitrines parce que ceux qui dirigent la barque dans cette société dite de droit en ont pris le plein contrôle par le biais de divers mécanismes légaux ou non susceptibles de maintenir cette main haute à la fois sur les politiques et sur les décisions économiques des gouvernements mis en place à tous les quatre ans. Encore faudrait-il créer un modèle différent de celui qui existe actuellement et qui s’avère un échec parce qu’entièrement corrompu. Pour en arriver là et devant le fait que ces entités contrôlantes exerceraient tout leur pouvoir en vue de bloquer tout changement susceptible de nuire a leurs intérêts, j’ai bien peur qu’il n’y ait pas trente six solutions à savoir dans un premier temps faire du Québec un pays de manière à ce les fédéraux ne puissent plus intervenir dans le processus de “dératisation”, ce qu’ils ne manqueraient pas de faire car corrompus par les mêmes entités et par voie de conséquence solidaires à ceux-ci. En second lieu, faire le ménage et instaurer un système remplissant les véritables objectifs de la démocratie en lieu et place de la “démocrassie” actuelle. Je ne vois pas vraiment d’autre méthode et en gros cela pourrait être considéré comme un révolution, un terme qui fait peur il va s’en dire à la fois au bon peuple et à ses exploiteurs, ces derniers misant évidemment sur la crainte des premiers et son manque d’organisation et de leaders assez forts ce qui leur permet du même coup de maintenir le statu quo.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

        • @ Marc Champagne & Rexie

          Bonjour.

          Il y a aujourd’hui plusieurs moyens technologiques de permettre aux citoyens du Québec (et d’ailleurs) d’exprimer leur pouvoir démocratique en dehors d’une délégation de députés qui font un peu ce qu’ils veulent une fois élus.

          Ces moyens sont démontrés si on regarde comment les citoyens expriment de nos jours leur volonté politique en dehors des élections.

          1-On a eu une pétition mise en ligne sur le site du parlement de Québec qui demandait la démission de Charest.

          2-Suite à une grogne populaire des manifestations monstres de centaines de milliers de gens peuvent se mettre en branle très rapidement grâce à Twitter et Facebook, paralysant les routes, les services de sécurité, et même l’économie de certains secteurs comme le tourisme.

          3-Autrefois c’était les discours politiques et ce qui était dit dans les médias, vrai ou faux, qui influençait l’opinion publique.
          Aujourd’hui avec les médias sociaux le courant est en train de s’inverser.
          C’est de plus en plus les médias sociaux qui sont cités et commentés dans les médias et qui indiquent aux politiciens la voie à suivre.
          Que les politiciens suivent ou non cette voie et ils feront alors leurs choix politiques à leurs risques et périls, comme c’est le cas présentement pour le PLQ.

          4- Tout finit par se savoir beaucoup plus rapidement qu’avant.
          Le moindre scandale politique, la moindre bévue administrative, le moindre pot-de-vin ou enveloppe brune s’annonce et reste annoncée pour toujours en association avec le nom du ou de la coupable sur l’internet.
          Avant un politicien pouvait compter sur la mémoire courte de ses concitoyens.
          Plus maintenant.

          5-Les associations étudiantes, contrairement au systéme politique Québécois, fonctionnent déjà sur un mode de démocratie directe.
          Les représentants des étudiants ne sont que cela, des représentants et des portes paroles, ils ne sont plus des dirigeants.
          Les dirigeants sont les étudiants eux-mêmes qui expriment rapidement et efficacement leur volonté grâce entre autres aux médias sociaux et à l’internet.
          Les jeunes porte-paroles à la tête de la FEUQ, la FECQ et la CLASSE sont ce que les politiciens financés par les divers lobbies et leurs intérêts personnels auraient dû être depuis très longtemps et finiront tous par devenir un jour:
          Des exécutants de la volonté populaire au sein d’une véritable démocratie.

          Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

          • Marc Champagne

            Les magouilles sont dénoncées sur Twitter, Facebook etc. Mais ça ne les empêche pas et tout le monde continue son petit manège sans être ennuyé outre mesure. À la limite, si le braillorama est trop intense, on crée une commission bidon pour élucider la question qui après des années de fourrage de chien décidera qu’on ne peut rien reprocher de répréhensible à ceux qu’on a dénoncés.
            (Stratégie du gouvernement) :
            Des manifs ? Tant que vous voudrez du moment que ça se fait pacifiquement et que ça ne cause pas de remous ou en fin compte si ça emmerde les payeurs de taxes on s’en fout parce qu’au trentième étage où sont situés nos bureaux, on n’entend rien.
            Désolé, ça va en prendre pas mal plus pour faire bouger les choses !!

            Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

  • C’est drôle que certains commentaires affichent le nom de l’intervenant en noir et d’autres en orange.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

    • @ bol

      Comme j’ai déjà posé la question, les noms en orange sont ceux qui cachent un lien. Dans votre cas c’est vers Gravatar, mais pour la plupart c’est leur blogue ou site personnel.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Voici quelques faits:
    Je me souviens avoir débuté mes études universitaires en 1980 à l’Université d’Ottawa. Les frais pour l’année au complet étaient de 625$ (!). Or, pour ma dernière année, en 1984 (c’était un programme de 4 ans) les frais étaient passé à 1325$ par année (!!). Je me souviens vaguement d’un mouvement de protestation, lequel, manifestement, n’y avait rien changé. Par contre, ce dont je me souviens, c’est que presque tout mes profs venaient de Montréal et que l’un d’eux m’avait expliqué que l’Université d’Ottawa les payait presque le double de ce que l’UQAM offrait à ses profs à l’époque… C’est ainsi que j’ai eu la chance d’avoir comme profs, entre autre, Lucio De Heusch, Jean Papineau et Denis Goulet, des profs vraiment remarquables!
    Aussi, je trouve que dans la crise actuelle, trop de choses sont confondues et beaucoup trop d’émotions sont véhiculées. Certains parlent d’un “printemps québécois”, les syndicats sont dans la mêlée avec la CLASSE, les casseurs cassent, la gauche pérore, la droite s’entête… Bref le “yab’est aux vaches” alors que ce n’est qu’une stricte affaire de “business” qui devrait être traitée comme telle: offre, contre-offre, négociations, écoute, puis, éventuellement règlement ou arbitrage si nécessaire. On hausse les frais, ok, alors on hausse l’offre – la qualité, l’accès aux programmes d’aide financière, etc. C’est donnant-donnant, comme on dit et “It’s business – strictly business” comme dirait le “Don”. Alors pour le reste je comprend pas ces débordements d’émotions, ces crêpages de chignon et même la disparité et l’étendu (ou l’étalement) des commentaires ci-dessus. Et pourquoi les étudiants Ontariens, qui paient plus du double que les étudiants Québécois pour une année d’étude supérieure ne sont-ils pas, eux aussi, dans la rue…? Sont niaiseux ou juste pragmatiques? Indolents, inconscients, ou réalistes? Ou juste plus riche, peut-être? Je n’y comprend rien, en fait… :-(

    Cotez ce commentaire: Thumb up 10 Thumb down 2

    • J’ai oublié – Sacrilège! – Monique Gauthier, ma prof d’histoire le l’art. Dans une vie, on n’a la chance qu’une fois d’avoir un prof de ce calibre. Je m’en voudrais de ne pas signaler son nom.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

    • Une autre affaire que j’ai remarqué, ici à Toronto, parmi les étudiants que je connais et qui vont soit à UofT ou à York, ou même à OCAD, c’est que la grande majorité d’entre eux n’ont pas d’emploi à temps partiel. En fait, tous me disent que c’est impensabe de pouvoir conjuguer travail et études avec des programmes si exigeants, si difficiles. Et aucun de ceux que je connais n’a de voiture… Vélo, métro, mais pas de “char”. J’ai 2 cousins ici qui ont fait ingénierie a UofT et ils me disaient que jamais ils n’auraient pu travailler en même temps que d’aller à l’université (sauf l’été) et que même pour un sur-doué, c’est de la science-fiction de penser que c’est faisable… Je pose la question: y-aurait-il disparité dans la qualité d’enseignement entre les institutions Ontariennes et Québécoises? Parce que selon quelques commentaires ci-dessus, au Québec, plusieurs étudiants travaillent à temps partiel ET étudient à plein temps… Ou est-ce que “certains” programmes (sciences, bio, ingénierie, médecine, etc.) sont vraiment plus “toffes” que d’autres? En fait, une de mes bonnes amies est à OCAD (programme universitaire en beaux-arts – Ontario College of Arts and Design: une institution fort reconnue d’ailleurs!) et elle n’y est pas arrivé – elle a dû abandonner son petit boulot au Starbucks, les cours étaient trop demandant. Et on parle d’art, là…! C’est pour toutes ces raisons que je ne comprend vraiment pas la situation actuelle au Québec. Mais je ne veux pas juger – et ne peux pas – je n’en sais pas assez.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 10 Thumb down 1

      • Pour terminer, je dirais que le seul embryon de réponse que j’ai aurait à voir avec “l’attitude” (des Québécois et des Ontariens). Malheureusement, ce n’est ni quantifiable, ni vérifiable… :-(

        Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 1

        • M. Marcofsky
          Je n’ai pas de télévision. L’analogique était ici excécrable, la digitale est pitoyable. Alors il me faudrait payer à Vidéotron 40$ par mois pour écouter ÇA:
          NON MERCI!
          Dans la vie vie il faut faire des choix …..(suite)

          Cotez ce commentaire: Thumb up 9 Thumb down 1

          • (suite)….Payer pour de la télévision poubelle: NON
            Payer des taxes d’un gouvernement corrompu: je n’ai malheureusement pas le choix, mais si je l’avais ce serait un NON en capital, gras et 72 points.
            Payer pour l’éducation, celle qui fait qu’un être humain puisse tenir le discours de la vidéo de M. Nadeau-Dubois, alors là: OUI.
            Je suis fier de payer des impôts pour ça. Dans la vie faut faire des choix.

            Oups, on est le le 28, faudrait bien que je m’y mette.

            n.b. Merci à Marc Germain pour le lien.

            Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 1

          • Moi non plus, pas de TV. Depuis plusieurs années, en fait. La dernière fois que j’ai regardé la télé, c’était le fameux “byebye” de Véronique Cloutier, celui qui avait fait scandale il y a quelques années. Après 20 minutes d’écoute, j’avais fermé la télé – je n’y suis jamais retourné ensuite… L’image qui m’avait été envoyé là de mes compatriotes (dans mon exil Torontois) m’avait traumatisé pour de bon! J’ai essayé avec le clip – tu m’excuseras, mais j’ai eu la même réaction. Je ne supporte pas. :-(

            Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 2

      • La réponse est effectivement culturelle et choix de société Marc. Sans préjuger qui a raison, le choix de frais beaucoup plus bas de scolarité a des impacts à long terme qu’on peut juger souhaitable ;

        Avec les droits de scolarité les plus bas au Canada (voir le tableau), les facultés de médecine québécoises accueillent plus d’étudiants de milieux modestes que celles des autres provinces canadiennes, selon une étude comparative d’un collectif de chercheurs de l’Université de Toronto et de l’Université de l’Alberta publiée en 2010.

        L’étude démontre aussi que les étudiants en médecine au Québec anticipent une dette moins élevée (30 000$ contre 90 000$ au Canada anglais) à la fin de leurs études et sont moins stressés par leurs finances.

        Il est ridicule de présenter cette hausse comme une obligation alors que l’impact sur le financement est somme toute assez faible. C,est un choix. Comme c’est un choix d’avoir de bas tarifs d’électricité et de fortes taxes sur l’alcool. on peut être d’accord ou non, ce sont des choix de société.

        L’argument ; “ailleurs c’est plus cher” n’en n’est pas un. Ce choix fait que : À titre d’exemple, à la suite d’une hausse importante des frais, la part des étudiants en médecine au Canada provenant de familles moins nanties a connu une baisse marquée de 10,3 points de pourcentage. (IRIS)

        Personne ne dit que les systèmes d’autres provinces sont mauvais. Mais peut-on décider de voir autrement la manière de le faire ici. Je le vois comme un choix à long terme et surtout pas une vision uniquement mercantile de l’éducation : Plus que tu payes cher ; plus que t’en as !

        Alex

        Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 2

        • J’aime ton entervention parce que tu utilises la raison plutôt que tes “guts”. Ça permet ce qu’il convient d’appeler une “discussion”. :-)
          On est d’accord je crois sur le principe suivant: Il n’y a pas de système parfait.
          Voici un exemple qui permet de ralitiviser, justement.
          À l’époque, aller à l’Université d’Ottawa plutôt qu’à l’UQAH (l’ancien nom de l’Université du Québec en Outaouais) c’était un choix économique, entre autres… C’était beaucoup plus cher à Ottawa. Par contre, pendant les 4 ans que j’ai passé là, dans le programme “atelier” (aux beaux-arts), je n’ai pas déboursé un seul sou en matériel. Canevas, pigments, pinceaux, encres, caméra, pellicule, papier photographique, pastels, papier à dessin, bois, bronze, pierre lithographique, fibre de verre et jusqu’aux simples crayon plomb (et j’en oublie!) – TOUT était fourni par le programme: on allait au magasin du département et on demandait ce dont on avait besoin pour produire nos trucs, et voilà, c’est tout (bien entendu y’avait quand même une limite, là… Et le mec du magasin gardait quand même un registre, pour éviter les abus.) De l’autre côté de la rivière, les frais étaient beaucoup plus modestes, mais les étudiants devaient payer leur matériel, tout leur matériel. Bref, au bout du compte, ça revenait pratiquement kif-kif – sauf en ceci: la qualité des profs… Mais là encore, cela n’est ni quantifiable, ni vérifiable…

          Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 1

          • … et variable dans le temps et au goût des étudiants. Le prof qui te fait tripper toi, peut bien me faire ch… suer royalement. Je me souviens d’un qui adorait varier les technique pédagogiques, ce qui me plaisait particulièrement mais en déstabilisait certains qui préféraient un enseignement plus straight.

            Pour la majorité des université, un bon prof en est un qui publie dans les revues savantes, puisque la recherche fait partie de leur mandat. J’en fréquente plusieurs, tous des docs ou post-docs, et bien que ce soient des compagnons et collègues de travail agréables, je sais que ce n’est pas garant d’une qualité pédagogique.

            C’est tentant, mais j’essaie d’éviter le recours aux exemples, comme je le mentionne, je me sais très marginal dans ma société (vis-à-vis de l’auto, de la télé, de la sexualité, de l’argent… entre autres !). Aussi quand je donne ma famille en exemple, je prends soin de le mentionner. Mais je suis conscient des valeurs de ma société, et je ne veux que leur amélioration.

            Intéressant ton exemple de frais directs ou pas.

            Et oui, j’aime discuter. Bien que je ne déteste pas m’engueuler de temps à autre :-)

            Alex

            Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 1

      • alexanticosti

        Tout à fait du même avis Marc.

        Les étudiants ont trop de chars. Les Québécois ont trop de chars. Les Canadiens ont trop de chars. Les Occidentaux ont trop de chars. Ça je suis d’accord avec toi.

        J’ai donné un conseil à mes garçons étudiants ; si tu veux avoir du fric pendant tes études, ne t’achète jamais de char.

        J’ai imposé une interdiction à mes garçons pendant leurs études ; pas question de travailler.

        Le conseil facilitant le respect de l’interdiction, à ce jour les 2 cumulent plus de 6 ans d’études post secondaire et une dette totale de 0$. Prévisions pour les 4 prochaines années ; autour de 0$. Ceci en ayant quitté la maison dès le secondaire.

        Mais comme je ne crois pas que ni eux ni leur parents soient représentatifs de l’ensemble de la population, je pense important que les études supérieures demeurent très accessibles, au risque de se priver d’une partie de notre relève qui arrêtera plus tôt sa formation.

        Et qu’on cesse de nous sortir des conneries comme celle-ci ; Charest rappelle que les étudiants québécois payaient 25 % de leur formation universitaire au milieu des années 60… Heille, on sortait de ce qui s’appelle La Grande Noirceur. Et justement la baisse des frais a participé à faire entrer le Québec dans la modernité. Et permis à du monde ordinaire de poursuivre des études supérieures autrement qu’en devenant prêtre.

        Pourrait-on discuter de cela ?

        Alex

        Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 2

        • À ce sujet, y’en aurait long à dire… J’ai une nièce qui entre en médecine cette année à Sherbrooke (une excellente faculté me dit-on!), une autre finissante en droit… sans parler de mon ex-épouse, dont j’ai suivi le chemin depuis sa graduation en médecine à Ottawa, via les examens provinciaux d’obtention de licence pour pratiquer, et ceux du Collège Royal (pour pouvoir pratiquer au Canada); pour finir par l’établissement de son bureau et de sa pratique.)
          Et y’a mon fiston, qui a terminé un EXCELLENT programme affilié au CEGEP Maisonneuve en “procédés chimiques”, lequel lui a permis de “scorer”, à peine 2 mois plus tard, une belle grosse job bien dodue (we’re talking $ here!) dans une usine pétro-chimique de l’Est de Montréal! Or, il pourrait se contenter de ça pour le reste de ses jours mais il a décidé, récemment, après 2 ans sur le marché du travail, de retourner sur les bancs d’école et de faire ingénierie chimique à Sherbrooke. Bien entendu, il sait que sa petite vie confortable actuelle (joli appart, voiture, veillées avec les copains, restos, gâteries, etc.) va en prendre pour son rhume pendant 4 ans. Mais il accepte ces compromis. Et, bien entendu la première chose que je lui ai dite: Le char: “forget about it!” Or, il compte le conserver. Okay… Il a quand même presque 25 ans, alors c’est sa décision, right? Mais je sais qu’éventuellement, sans que je n’aie rien à dire, le char va prendre le bord! Ce n’est qu’une question de temps… ;-)

          Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 1

  • Et maintenant, pour revenir à quelque chose que je comprends: Ubuntu 12.04.
    Magnifique! Un “titi” de bon système d’exploitation, pour lequel j’utiliserais les qualificatifs suivants: Rapide et “sexy”! Carrément!!! :-)
    Unity est maintenant à point et le HUD, c’est “quequ’chose”! Faut l’essayer… Et l’essayer, c’est l’ad… vous connaissez la suite.
    Allez, faites rouler vous routeurs, téléchargez ça – vous m’en donnerez des nouvelles! Bon weekend, les Quintiens-toé! :-)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 0

  • J’ai lâché Ubuntu pour Linux mint.

    J’étais vraiement tanné d’Unity qui me faisait tout le temps fouiller partout et perdre du temps comparé à Gnome.

    Aujourd’hui je suis un Linuxien plus heureux que je ne l’ai jamais été.
    C’est juste la couleur VARTE qui me dérange maintenant.

    Moteurs de recherches: DuckDuckGo est en croissance parce qu’il offre un moteur qui n’accumule pas de données personnelles comme le font les autre moteurs de recherche.
    On peut donc en apprendre plus long sur les perversions sexuelles de Hitler ou les névroses de Miss Piggy sans que personne d’autre ne le sache…oups.

    Pour savoir à quel point on se fait espionner: Collusion.
    Collusion est un greffon (add-on, plugin) pour Firefox qui montre sous forme de graphiques qui raconte quoi sur vous pendant que vous naviguez sur le net.

    Si vous n’aimez pas vous faire espionner, le greffon “Ghostery” permet de bloquer les Mata-Hari sans nuire à votre navigation.

    Si vous aimez vous faire espionner, continuez comme ça, faites même défoncer le mur de votre salle de bains si ça vous chante pour que ça donne sur la rue et que tout les passants soient au courant de vos habitudes gastro-intestinales.

    Bravo aux étudiants pour savoir montrer aux pantouflards comment fonctionne la démocratie.

    Ce sont ces mêmes étudiants qui dans pas longtemps vont devoir supporter avec leurs emplois et leurs impôts les dépensenses folles , le service de la dette Québécoise et les services sociaux qui torcheront les générations qui les ont précédés.
    La génération des Charest et des Beauchamp qui ne veulent pas aujourd’hui leur accorder les mêmes avantages dont ils ont eux-mêmes bénéficié dans le passé.

    La pyramide générationelle est en train de s’inverser à cause de la dénatalité babyboomeuse et du vieillissement de la population.
    Il y aura donc de moins en moins de jeunes pour supporter de plus en plus de vieux.

    On devrait non seulement ne pas alourdir le fardeau des étudiants, on devrait l’alléger. Entre autres pour justifier tous les services qu’ils vont rendre dans les décennies à venir à tous ceux qui les jugent si sévèrement aujourd’hui.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 1

    • @ jim777

      Et, qu’est-ce qui vous empêche de mettre ce que vous préférez comme fond d’écran?

      Clic de droite sur le bureau
      Changer fond d’écran/papier peint
      Clic sur le + au bas de Papiers Peints
      Mettre l’image que vous voulez :wink:

      Bonne fin de semaine!

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

      • @ Fafouine

        Bonjour et merci du conseil.

        Le problême ce n’est pas le fond d’écran ce sont les dossiers (folders) qui sont verts.

        Savez-vous comment en changer la couleur ?

        J’ai pu changer le fond d’écran, la police de caractère des dossiers et pas mal d’autres choses aussi mais les dossiers eux-mêmes restent verts.

        J’ai quand même mis un beau paysage verdoyant en fond d’écran pour aller avec le vert alors c’est pas si pire.

        Et j’aime cent fois mieux l’interface de Gnome que celle d’Unity de toutes façons alors ce n’est pas un gros handicap du tout dans l’ensemble.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Quand c’est rendu que Valve, un important producteur et distributeur de jeux PCs (via sa plateforme “Steam” qui originalement était seulement disponible sur Windows) considère porter sa plateforme sur Linux avant Windows 8, c’est là qu’on sait que Linux a vraiment gagné:

    http://www.extremetech.com/gaming/127475-valve-confirms-steam-and-source-for-linux-signals-low-confidence-for-windows-8

    Scusez, mais j’ai vraiment envie de rire et de crier victoire!!! Après toutes ces années qu’on nous répète sans cesse que Linux ne perçera jamais, et ce surtout à cause des jeux… Hé bien là si c’est vrai, quelle est votre argument hein?? On dirait bien que le jour ou les jeux sortiront pour Linux AVANT Windows est de plus en plus proche… Muahahahhahh!!!!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 13 Thumb down 0

  • @Marc Germain
    J’aimerais que tu me précise ce “n’importe quoi” svp.

    Désolé aussi mais sache que ta génération, en grande partie élevée par des mères monoparentales (à temps plus ou moins plein) s’est toujours fait conditionné par le pouvoir caché (et leurs plans de marketing sur des décennies) à l’effet que la violence c’était très laid, corde sensible de toutes les femmes, femmes qui donnent la vie. Une génération de bonnes personnes bien pensantes n’est pas une menace pour le pouvoir. Une génération qui n’a jamais très bien intégré le modèle masculin absent et qui s’est plié de bonne grâce aux subtiles suggestions incessantes des médias leur sussurant que toute affirmation virile de saine protection collective était quasi blasphématoire.
    Le mâle moderne oublie de protéger son territoire.
    Sans parler de l’effet de la diminution du nombre d’enfants par famille sur la solidarité, nécessaire à cette protection.

    Toute revendication, toute défense active de notre territoire, de nos ressources, de nos institutions, de nos traditions, de notre propre propagande nationale télévisuelle inexistante impliquent des rapports de forces, de la revendication avec moyens de pression.
    C’est une loi de la nature.
    le respect, ça ne se mérite pas, ça s’impose, par la force de persuader l’autre que s’il empiète, il se fera battre.

    Je parle de violence au sens large.

    Je ne dis pas de prendre les armes demain matin mais je vous fais remarquer que pour un policier blessé, il y a mille jeunes qui se font matraquer, gazer, poivrer.

    Le double discours de l’État est violence en soi, sa violence est cachée, occultée.

    Les médias sous influence ne nous montrent jamais que le côté givré.

    Il y a un plan de dominance mondiale d’appliquée depuis des décennies et nos politiciens y sont subordonnées pour la plupart… dans la plupart des pays du monde…

    La fin de non recevoir de justes revendications pendant des mois est de la violence, les manipulations médiatiques de Paul Desmarais le bilderbourgeois pour son poulain Charest sont de la violence. Le vol de nos ressources devant notre nez est de la violence. Faire payer les pauvres pour donner aux riches c’est de la violence.

    La violence est inscrite dans nos gènes de cro-magnons. Le principe de “Ma massue est plus grosse que la tienne, donc si tu ne plie pas je te tue et le problème est réglé pour toujours” a toujours prévalu dans l’histoire de l’humanité. Des millions de morts… C’est la solution définitive appliquée en ce moment même par nos propres armées… pas contre les “terroristes” qui sont une fabrication pour nous faire peur, mais au service des profits de la grande industrie.

    Le gouvernement tente de “démoniser” “démembrer” la CLASSE pour “estropier” “écraser” “diviser” la contestation. Et il le fait avec la violence de la trahison, de la conspiration, du déni de réponse et de la désinformation.

    La femme donne la vie, l’homme donne la mort.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 11 Thumb down 4

    • Ouin…

      Ben du stock dans tout ça…

      Tout d’abord sachez que « ma génération » a 49 ans…

      J’ai donc peu de souvenirs d’Octobre 70… Mais beaucoup de 1976,80 et 95

      Quand je dis « N’importe quoi » c’est que je ne crois pas, mais alors pas du tout aux théories du complot et croyez-moi j’ai regardez je crois l’ensemble de « l’oeuvre » qui sévit sur youtube…

      Le pouvoir caché existe, dans le sens où jamais un gouvernement, quel qu’il soit, ne pourra passer une loi disons contre les pétrolières. Celles-ci couperait les vivres au niveau financement. C’est un exemple large mais j’imagine que vous comprenez l’image.

      Quand aux médias « sous influence », je crois qu’à l’intérieur de chacun de ceux-ci il y a plusieurs options qui nous sont offertes.. Prenons le pire, Gesca, À part André Pratte, on peut se retrouver facilement avec des textes Pro-CAQ, Pro-Marois

      Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 8

      • Marc Germain
        J’t'aurais donné maximum 28 ans !
        Dis ça à ta blonde, elle va être jalouse. Ou ça va lui confirmer que la crise de la cinquantaine frappe fort :-)

        Alex

        Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Pour ceux comme Marc Germain, qui reviennent toujours et sans cesse sur la “violence” et les “casseurs”, vous rendez-vous compte que vous jouez le même jeux que les médias de masse et que Charest??

    Cette image pourra peut-être vous aider à remettre les choses en perspective pour mieux comprendre la situation réelle:

    https://joindiaspora.com/posts/1561670

    Et par ailleurs, n’oubliez pas que les casseurs, au moindre geste violent ils se font huer, voire même attaquer dans les manifestations par ceux qui tiennent à ce que ça reste pacifique. C’est une toute petite minorité qui fait la casse, et n’oubliez que souvent même, c’est même la police déguisée!!! Bon ca y est, là on v’a m’accuser de théorie du complot. Pourtant, la SQ avait bel et bien avouée que leurs agents s’étaient infiltrés dans les manifs de Montebello en 2007, faites vos recherches, c’est prouvé et c’était aux “nouvelles” à TiVi.

    Bref je ne vois pas qu’est-ce que ça vous donne de toujours revenir sur le fait que la violence est inacceptable, et patati et patata… On est tous d’accord là-dessus, et même la CLASSE a elle aussi affirmé qu’elle n’était pas pour cette violence. Ce qu’elle dit c’est qu’elle s’en dissocie, car effectivement comment peut-elle affirmer pouvoir contrôller tout le monde? Condamnez la violence oui mais arrêtez de mettre le focus là-dessus!!! C’est juste 3-4 clowns qui pètent des vitres, y’a pourtant des milliers de manifestants pacifiques et on les ignore juste pour les 3-4 épais qui tirent des roches?? Come on!!!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 15 Thumb down 3

    • Au même titre, la grande majorité des étudiants sont en classe, et vont finir comme si de rien n’était leurs études ce printemps. Et on focus sur les étudiants dans la rue. Ça toujours été comme ça la nouvelle, et ça le sera toujours. Faut vendre de la copie, et surtout de la publicité

      Pour ce qui est de La Classe, as-tu vu la vidéo de GND que j’ai mise plus haut ? Son objectif est pas mal plus élevé que les « simples » frais de scolarité.

      Quand à la violence, le discours a changé également depuis une semaine ou 2… Au début on ne parlait pas de casseurs, maintenant oui…

      En bout de ligne, les étudiants sont en train de redonner le pouvoir aux libéraux, pis le plus grave c’est vraiment ça.

      Finalement, dans un monde idéal, il faudrait changer TOUT le système, malheureusement je crois que c’est utopique.

      Ne reste à GND qu’à se partir un parti politique et me faire mentir. Et vous savez quoi ? J’aimerais vraiment ça avoir tort !

      Bon week-end à tous :)

      Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 10

      • Ah Ben… Tu me parais plus jeune sur la photo ;-)

        “Théorie du complot” est un terme inventé par le pouvoir secret pour rester camouflé. Idem pour Gesca, il serait imbécile d’afficher ouvertement leur allégeance militaro-industrielle, alors ils “paraissent” objectif.

        Edward Bernays, le père des Relations Publiques soutenait qu’il ne faut manipuler que 25% de l’information pour contrôler l’opinion publique. Depuis 90 ans que ses principes sont appliqués, “ILS” en sont experts. Ça va du yogourt qu’on choisi à nos allégeances politiques, choix électoraux, aux cover-ups et false-flags planifiés des coups d’états de la CIA.

        Ici c’est depuis l’an 2000 qu’”ILS” sont rentrés en grande.. (un an avant le coup du 11 septembre hummm…) Si tu as 49 ans, tu as peut-être remarqué un changement graduel dans le ton et les sujets des nouvelles vers cet époque?

        Maintenant “On” nous fait peur avec 3 cm de neige ou un supposé pédophile qui prend toute l’écran pour des semaines pendant qu’”ON” minimise et passe sous silence la moitié des nombreux coups bas de Charest ou Harper.

        “ON” et on associe désormais Syndicats au Bonhomme Sept-heure et donne des trophées aux animateurs de radio poubelle.

        Je t’invite à “regarder de nouveau” un des films que j’ai suggéré plus haut. Outfoxed p-e, qui se trouve facilement en Français sur Youtube ou Daily Motion et qui décrit une partie des méthodes de manipulation de l’inconscient collectif des populations.

        TOUT EST DANS LE “COMMENT”

        http://www.youtube.com/watch?v=n1LGOo-Qs54

        Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 3

  • Je viens d’installer Ubuntu, super facile à installer … enfin.

    Dificile de faire un interface plus simple!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 11 Thumb down 1

  • Le mouvement étudiant devrait rallier toute la popultaion à sa cause en dénonçant toute hausse. Pas juste la hausse des frais.
    Chaque année tout ce que le gouvernement fait c’est d’augmenter les taxes et impôts et tout ce qu’peut d’autre. Je me demnade ce qu’elle serait sa limite. prendre 100% de notre revenu?
    Pour la question des frais de scolarité ou autres, on arrête pas de nous comparer avec les autres provinces. Ailleurs on paye 4 fois plus cher. On omet toujours de dire aussi que dans cet ailleurs ils sont 10 fois moins imposés et taxés.
    On ne pas être super taxés et surpayer en mêmes temps sti.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 14 Thumb down 2

    • @ Alex G-A,

      Très juste. On est effectivement en train de se faire entuber grave. Éventuellement on va tout payer “en double” : Une fois dans nos impôts et taxes, et une deuxième fois, “à l’entrée” dans la vie de tous les jours.

      Il est là le problème. L’exemple du système de santé est probant :

      Tu m’offre un système de santé étatique, gratuit et universel ? Ok. Je le payerez dans mes impôts et taxes. Tu m’offre un système de santé privé ? Ok. Je le payerez “à l’utilisation” lorsque je reçeverez la facture de l’hosto ou du medecin. Mais là ne m’offre pas de payer les deux : Le public dans mes taxes et “le public encore” à la pièce, comme si c’était “du privé” ! Je vais me mettre à crier à l’arnaque.

      Avant 1997 on avait, collectivement, des parcs nationnaux, qu’on payaient dans nos impôts et taxes, et aux quels on accédait gratuitement. En 1997, notre bon gouvernement a inventé la SÉPAQ. Depuis on continu de payer nos parcs nationnaux dans nos impôts et taxes mais en plus on paye “en double” à l’entrée pour y accéder.

      Ça n’a pas fait beaucoup de bruit mais cette entubation du contribuable est bien réelle. Et l’année dernière, prétextant un manque de financement pour nos parcs nationnaux, la SÉPAQ à presque doublés les tarifs d’accès. Dégeux.

      B.D.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

  • @ tous

    Comme c’est la Quinte et que nous parlons éducation, je vous présente un nouvel outil d’enseignement gratuit.

    http://ed.ted.com/tour

    Créé en WEB 5.0, il permet de produire et diffuser des cours avec des vidéos que l’on aura mis ou qui sont déjà sur internet.

    J’imagine déjà Nelson faisant un cours sur les misères et jouissances d’un journaliste techno. ;-)

    Bonne découverte!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • «Le paradoxe essentiel est là : au fond, cette critique en action ne veut pas renverser l’ordre établi, mais bien plutôt le refonder dans le respect de ses principes. « La désobéissance civile rappelle ce qu’est l’esprit des lois, dit le professeur Nadeau. C’est un moyen de stabiliser la société contre des éléments internes qui la déstabilisent. C’est la réaction quasi épidermique d’une société civile qui dénonce une situation en train d’affaiblir les institutions ou de les détourner de leurs sens, de la valeur du bien commun par exemple, pour des intérêts particuliers. »
    http://www.ledevoir.com/societe/education/348767/bruler-pour-ne-pas-s-eteindre

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 2

  • Lu une “joke” sur internet mais faudrait peux-être méditer la-dessus :
    “Quand t’es petit, tes parents t’apprennent à parler…
    Quand t’es adolescent, ils te disent de la fermer”

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 1

  • C’est un plan de nivellement par le bas mondial planifié et bien enclenché dans la plupart des pays par les militaros industriels.

    http://www.youtube.com/watch?v=vAFQIciWsF4&feature=player_embedded

    http://www.youtube.com/watch?v=6jZHNjc4Xk0&feature=related

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Au secours! Je suis nul en Ubuntu et j’aimerais essayer Gnome.
    J’ai trouvé comment faire facilement mais… comment on trouve cette bordel de ligne de commande?!?

    http://www.hypnoz.net/informatique/ubuntu-12-04-desactiver-unity-et-utiliser-gnome/

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 1

    • Salut Rexie !

      1-Faut faire un copier-coller de la ligne de commande que tu vois sur la page web.

      “sudo apt-get install gnome-session-fallback”

      Tu sélectionnes la ligne de commande au complet et tu fais CTRL+C ou
      Tu cliques à droite et tu choisis “Copier” ou “Copy” dans le menu.

      La ligne de commande se met alors en mémoire.

      2-Ensuite tu ouvres une console (un terminal)

      Ctrl+Alt+T ou

      Tu tapes Terminal dans le moteur de recherche du DASH

      3-Tu colles la ligne de commande que tu as en mémoire dans la console

      Ctrl+V ou
      Tu cliques à droite et tu choisis “Coller” ou “paste” dans le menu.

      La ligne de commande apparaît alors dans la console.

      4-La ligne s’exécute quand tu fais “Enter”

      On te demandes alors ton mot de passe, tu fais de nouveau “Enter” et ça se fait tout seul par la suite.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • @Jim777
    En fait je suis technicien informatique, alors j’avais juste besoin de “CTRL-ALT-T”
    Mais merci beaucoup, je vais essayer Gnome dret-là!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 2

    • Un détail, après l’installation de Gnome, il faut fermer la session et à l’invite, avant d’entrer notre mot de passe, cliquer sur le logo Ubuntu pour choisir l’interface utilisateur de son choix.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Les médias sociaux sont majoritairement consultés par les jeunes, ceux qui ne sortent pas voter par désabusement, leur impact sur l’élection risque donc d’être négligeable…

    :S
    :(

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Ah oui….

    Faut que je ramène mon disque dur à la maison ce soir pour faire ma sauvegarde mensuelle.

    C’est le premier du mois, c’est la journée du chèque!

    http://www.youtube.com/watch?v=12kHodBvx6E

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

    • @ Viva_Zapata
      « c’est la journée du chèque! »

      Il y a tellement de compagnies qui ont déménagé en Chine que bientôt le « chèque » sera pour tout le monde par ici.

      La plupart des commerces n’auront besoin de rester ouverts que durant la première semaine du mois et ils pourront donner congé aux employés pour les autres semaines, le paradis!

      Nous n’aurons plus besoin d’envoyer autant de jeunes à l’université ou même aux CÉGEPS, seulement le strict nécessaire pour perpétuer les magouilles au gouvernement.

      Abolition de certains ministères qui seront devenus caducs par le contrôle des entreprises étrangères et les ententes à l’Organisation mondiale du commerce.

      Un ministère des drogues géré par les pharmaciens et les compagnies pharmaceutiques en partenariat pudique privé pour remplacer le ministère de la Santé.

      Au ministère de l’Agriculture, une seule personne pour signer les chèques de subventions pour l’UPA qui s’occupera de toute la gestion agricole comme elle l’a si bien fait durant les 50 dernières années.

      Vous voyez le tableau?

      Ce sera une nouvelle société plus simple et plus facile à gérer.

      Bonne semaine!

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

  • Cher Nelson,

    Malheureusement je dois constater que la cassure entre mes opinions et les tiennes est de plus en plus marquée.

    Mon texte va être long je t’avertis alors tu es peut-être mieux d’aller te chercher un bon café.

    Ce mercredi matin je viens de lire ton article. Malheureusement tu confonds comme beaucoup de gens d’ailleurs deux choses qui se ressemblent beaucoup mais qui sont de par leur nature propre totalement différentes;

    - l’État et le gouvernement.

    Oui j’avoue qu’au début j’avais moi aussi un préjugé favorable envers les étudiants. Préjugé qui s’est estompé rapidement cependant. Et non ce n’est pas parce que je suis à la solde de TVA ou de LCN comme tu le laisse entendre.

    Je suis capable de me faire seul une opinion rationnelle et objective. Insinuer le contraire c’est m’insulter. Ce n’est pas parce que je pense différend de vous que je suis à la solde de …

    Nous vivons dans un monde où les désirs, donc les besoins sont illimités alors que les ressources elles sont limitées.

    Juste à voir une photo de notre terre vue de l’espace pour comprendre.

    Ressources limitées.

    Toute la science économique repose sur ce postulat.

    Sur cette inadéquation.

    C’est con mais c’est comme ça; une inadéquation ente les désirs et les ressources.

    Les gens qui tentent de nous faire accroire que les ressources sont illimitées et que s’il en manque c’est tout simplement dû au fait qu’elles sont mal gérées (la position des étudiants) sont des menteurs et des escrocs.

    C’est vivre dans le déni économique.

    D’ailleurs la France est à veille de sombrer dans le déni économique également (impôts élevés, déficit élevé, balance commerciale déficitaire, délocalisation d’usines à l’extérieur de la France de plus en plus nombreuses du à une taxation trop élevée) et risque de se retrouver d’ici 10 ans dans la même situation que l’Espagne présentement (crise économique majeure et taux de chômage à 25%)

    Tout comme les gens qui roulent en gros VUS en disant que la pénurie de pétrole est une arnaque et que les rejets de CO2 ne contribuent pas au réchauffement de la planète.

    Ça c’est du déni écologique

    Le rôle de l’État dans un monde en inadéquation est de redistribuer de façon généreuse les ressources entre les différents membres de la société constituante.. On le sait le système capitaliste produit beaucoup de richesse mais a de la difficulté à bien la redistribuer alors que le système communiste fait exactement le contraire.

    Pour ce faire il a différent moyen à sa disposition dont la taxation, la tarification et l’impôt sur le revenu.

    L’État donc prends à l’un pour donner à l’autre et fournit des services tels l‘assurance-hospitalisation, l’assurance-santé, l’assurance-médicaments, l’éducation, les routes, le transport collectif le tout souvent gratuitement.

    Gratuitement?

    Faux. Rien n’est gratuit. Tout coûte cher. La question est de savoir qui paie.

    Ça c’est le rôle d’un État de droit et démocratique.

    Je sais qu’il est loin d’être parfait, mais je sais également que l’histoire nous démontre que tout système alternatif est pire encore.

    Parlons du gouvernement maintenant.

    Le gouvernement est l’outil qui gère l’État dans nos sociétés démocratiques. Il est élu démocratiquement lors de votes réguliers, libres et secrets. Par tradition aux quatre ans au Québec.

    Pas légitimes nos gouvernements? Que dire alors d’un mouvement qui ne représente que 35% des étudiants et qui tiens des votes sur la grève lors d’assemblée où le vote se fait à mains levées?

    Le Québec n’est quand même pas la Syrie, le Kazastan ou l’Iran à ce que je sache.

    La dernière fois que je suis allé exercer mon droit démocratique il y avait mêmes deux parti communistes différents sur mon bulletin de vote. Un Trotskiste et l’autre Marxiste-Léniniste si je me souviens bien.

    Oui le pouvoir use, oui il y a de la corruption, oui l’homme est ainsi. Mais pas juste les gouvernements, les syndicats aussi (FTQ infiltrée par le crime organisé,). Dupuis de la FTQ qui va sur le yacht d’Acurso ça te rappelle quelque chose.

    Même les petits travailleurs, qui pour sauver la taxe travaillent ou noir ou paie au noir. Veulent tous les services gratuits mais ne veulent pas payer de taxes ni d’impôts.

    - On peux-tu s’arranger sans facture chose…?

    Jeune j’ai fait beaucoup de campagnes de financement pour le PQ à faire du porte à porte. Ça fonctionnait bien au début lorsque le PQ a passé sa loi sur le financement des partis politiques mais avec le temps l’enthousiasme a diminuer; les gens donnaient de moins en moins.

    Alors les Partis se financer comment si les gens ne donnaient plus? Ils on trouvé d’autres solutions comme le financement sectoriel mais oui ça les mets à risques. Mais pas juste les Libéraux crois-moi. Comme organisateur Péquiste j’ai dans le passé assisté à des cocktails entre des hommes d’affaires de la construction et le Ministre des Transports du temps Guy Chevrette.

    Maudit allez voter, donner aux campagnes de financement réveillez-vous je suis d’accord mais arrêtez de vous en prendre à l’État.

    Un gouvernement c’est aux élections que l’on peut le punir. Pas en brisants des vitres et s.v.p. arrêtez de me faire accroire que les étudiants n’ont rien brisé. La CLASSE a volontairement voulu prendre avantage de la casse souvent faite par d’autres je l’avoue lors des manifestations pour mettre davantage de pression sur le gouvernement.

    Croire le contraire c’est être naïf.

    L’État Québécois est excessivement généreux. Non seulement il l’est mais les gens demandent de plus en plus de services; garderies à 7$, frais de fécondation invitro payés par l’État, assurance-médicaments il y a peu.

    Demandent plus de services gratuits mais veulent payer moins d’impôts.

    Il fait comment le gouvernement?

    Les étudiants sont déjà des favorisés dans notre société. Nulle part en Amérique du Nord des étudiants universitaires ne paie aussi peu pour leurs études.

    Dans certains pays d’Europe oui l’accès est gratuit mais l’offre est aussi fortement contingentée. N’entre pas qui veut à l’Université, tu es mieux d’avoir de bonnes notes pour que l’État accepte de payer tes études.

    Évidemment ici les associations étudiantes balaient sous le tapis cet aspect de la situation.

    Pas un mot.

    Pourquoi alors étais-je alors favorable aux étudiants au début? Par sentimentalité! Moi le vieux crouton ils me rappellent mes jeunes années? Les étudiants vont finalement terminer la « job » que j’ai commencé il y a 35 ans!!!

    Ah!!!!

    Ben voyons…

    C’est finit l’époque de McGill français. Aujourd’hui l’État a mis sur pied tout le réseau de l’université du Québec. Problème d’accessibilité aux études? Ben voyons c’est aussi ici où elles le plus accessible justement.

    Les temps ont changé.

    Les étudiants en reçoivent déjà beaucoup de l’État. Plus en tout cas que la génération de nos parents qui n’ont jamais rien reçu, ni de garderies à $7, ni de services de garde après l’école, ni d’assurance-santé ni d’assurances-médicaments, ni de loi sur la santé et sécurité au travail.

    Rien.

    Et aujourd’hui on les laisse mourir dans nos hôpitaux ou dans nos CHSLD dans un corridor, l’anus sale, la couche pas changée, sans les avoir lavé depuis une semaine parce qu’il manque de personnel pour s’occuper d’eux?

    J’exagère? Non à toutes les semaines il y a des histoires d’horreur qui sortent dans nos médias et c’est rendu tellement banal que ça n’émeut plus personne.

    Ma mère est décédée la nuit à l’hôpital seule. Elle en avait encore pour deux semaine à vivre parait-il et ne donnait aucun signe que la fin était proche. Elle était déjà inconsciente à ce moment-là. Personne pour nous appeler et nous demander de nous rendre à l’hôpital parce que la fin était proche.

    Le téléphone sonne :

    - Monsieur Cloutier, ici les soins palliatifs de l’hôpital X, une infirmière en faisait sa tournée vient de s’apercevoir que votre mère était décédé.

    - Elle est morte quand?

    - On ne sait pas exactement, en quelque part entre les deux tournées de l’infirmière.
    -
    Elle n’en avait pas de DROIT elle? Ils en ont pas de DROIT eux ceux qui meurent dans l’indifférence à tous les jours?

    Combien aujourd’hui?

    Il est vrai qu’ils ne manifestent pas dans no rues. Non ils se contentent de mourir sans dignité.

    Alors moi tu sais suite à la dernière position du gouvernement je ne peux m’empêcher de voir les étudiants comme des enfants qui font leur crise au dépanneur parce que papa ou maman à dit non.

    - Non, tu ne l’auras ton bonbon cette fois-ci.

    Je l’ai écris plus haut, des besoins illimités et des ressources limités.

    Et non ils ne vont pas terminer ce que ma génération à commencer. Eux aussi ils ne parlent que d’argent et rien d’autre.

    Veulent rien payer, veulent tout avoir pis ils font leur crise.

    Je suis d’accord avec Dubuc, l’enfant-roi qui exige et qui demande qu’on lui obéisse alors qu’il est déjà favorisé.

    Sans rancune, mais insinuer que je suis à la solde de TVA vraiment là c’était de trop.

    Et je ne le fais pas pour moi, je le fais pour ma mère crisse……

    Effectivement l’écriture n’est pas toujours facile.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 1

    • @ Viva_Zapata

      Même si c’est hors sujet du jour, je tiens à ne pas laisser passer sous silence votre cri du coeur au sujet de votre mère.

      J’apprécie énormément votre mention du départ dans l’indifférence de votre mère. J’ai aussi connu ça avec ma mère, et sa soeur dont j’étais l’aidante naturelle (comme on dit).

      Jamais on ne m’a prévenue d’une fin proche, même si j’étais présente 7 heures pas jour, et ce, sept jours semaine.

      Je sais que la mort est une faucheuse sans discernement, mais je me suis posée tellement de questions, et me les posent encore, sur la fin de vie dans les hôpitaux et autres institutions.

      Trop de nos gens agés meurent la nuit, et seuls. Beaucoup de questions sans réponses claires…

      Je partage votre indignation à ce sujet et me demande ce qu’ils auront, ou ont déjà inventé pour que nous glissions de l’autre bord sans tambour ni trompette quand notre tour viendra.

      C’est triste, et terrifiant à la fois!

      Merci.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

    • VivaZapata
      SVP j’aimerais te répondre, Là où il y a une grande différence de points de vue entre nous, c’est que Tu CROIS à l’impartialité des médias officiels et tu CROIS depuis très trop longtemps ce qu’ils racontent, les scénarios bien ficelés de pseudo-réalité qu’ils mettent en scène.

      Par exemple, tu affirmes que toute alternative au capitalisme est pire. Tu oublies ou ignore que l’idée qui est constamment répandue sur les alternatives est une construction propagandique de nos médias bien enfourchés depuis 90 ans par les grands cartels industrio-militaires, de concert avec leur lent travail de sape sur les régimes alternatifs tout autour du globe.

      Les loups déguisés en moutons ont tout intérêts à ce que ça ne se sache pas.
      la richesse est là mais juste pour eux. Et leurs médias nous font croire que ce sont des pauvres sans moyens siphonnent la richesse. rien de plus faux. ILS veulent enlever tous moyens de contestations de leur pouvoir quasi absolu.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 3

    • @ Viva_Zapata,

      C’est très beau ce que tu as écrit ici Monsieur Cloutier. Mes sympathies pour votre mère.

      C’est incroyable ce que ce blog sur les TICs peut apporter comme sujets graves parfois.

      J’endosse l’essentiel de ce que vous écrivez, et moi aussi j’ai fait du recrutement et des campagnes de financement pour le PQ à une certaine époque. À la dur, de portes à portes, dans Laval-des-Rapides. C’était il y a vingt ans.

      Il y a deux choses que j’aimerais commenter dans votre “post” :

      1- Oui la terre est un système fermé à ressources limitées. Le problème c’est : Dans les poches de qui vont toutes ces ressources ? Et aussi le fait que toutes les entreprises de la terre, grandes et petites, doivent, selon le système capitaliste d’économie de marché actuel, montrer des résultats positifs années après années. Comment un système basé sur la croissance infinie de la richesse et l’exploitation infini des ressources peut-il être viable sur une terre aux ressources limitées ? Il est là le NOEUD. Et c’est à cause de ce nœud qu’on s’en va tous dans le mur à 100 à l’heure ; tous autant que nous sommes; toute l’humanité.

      Alors non ce système, faute de mieux n’est pas le meilleur que nous ayons. Il est impératif de trouver autre chose et ça urge ! (Je sais pas moi ; un truc à la Roddenberry comme dans StarTrek Next Generation où l’argent n’existe plus… Ou alors que sais-je).

      2- Moi les étudiants me sont sympathiques. Tous ce que vous dites à leur sujet a sa part importante de vrai. Mais ils me sont sympathiques parce qu’ils se disent : De toutes façons le GROS du pognon s’en vas dans les poches des mafieux et des magouilleux… Tirons ce que nous pouvons de cette gouvernance pourrîte et puis basta. Et ma foi je ne suis pas très loin d’avoir envie de faire comme eux. La seule chose qui me retient c’est mon engagement social et ma conscience. Mais il ne faudrait pas que Monsieur Alain Gravel de la SRC continu à m’en sortir “des belles” pendant encore 5 ans parce que je jure que moi aussi je serais dans la rue avec une pancarte qui dit : J’ai cessé de payer mes impôts, faites-en autant.

      Encore une fois l’histoire avec votre mère me met en rogne je suis avec vous de tout cœur sur celle-là.

      Nous ne changerons pas le monde à nous seuls. Mais il est temps que nous envisagions de se rassembler autour d’un projet colossal qui tournerait autour de l’idée de changer le monde… C’est réellement urgent. D’après Yan-Artus-Bertrand (Home-2009) il nous reste moins de dix ans pour faire faire un grand 180° à cet incroyable paquebot qu’est l’humanité.

      Benoît Duhamel,
      Lanaudière-nord.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0

    • @viva-zapata

      Je ne suis pas d’accord avec cette vision des choses.

      Bien sûr, le cul-de-sac dans lequel on se retrouve me questionne beaucoup. Mais au delà des positions de chacun, tant qu’à moi, c’est la vision de l’éducation qu’on me présente du côté du Gouvernement et des chantres de nos média vendus aux grandes corporations qui me fait pencher du côté des étudiants. On présente l’éducation comme un bien que tu dois payer. Tu achètes ton diplôme de médecin , d’avocat ou de tout autre domaine. Comme tu vas faire de l’argent, tu dois payer. C’est le “merchandizing” de l’éducation. Comme quand tu achètes ta TV, tu dois payer. À mon point de vue, l’éducation est avant tout une formation qui devrait te permettre de te développer, et te permettre de t’insérer dans la société et d’y jouer un rôle. Même les universités ont corrompu leur message en faisant du marketing de leurs services pour attirer plus d’“acheteurs”. On ne forme plus des personnes, des citoyens, on forme des “jobs”. De plus, je crois que les étudiants ont raison lorsqu’ils disent que le coût de l’éducation peut être financé par une meilleure gestion . Un peu moins de corruption, d’enveloppes brunes à tous les niveaux, une fiscalité qui ne vise pas que la classe moyenne mais aussi les plus riches et les corporations et on sauvera bien des fois les coûts de l’éducation. C’est assez facile pour Charest de faire sa campagne sur le dos des étudiants et tenter de faire oublier sa propre turpitude. C’est un vieux truc . Trouve-toi une victime peu populaire et présente-toi comme le sauveur de la nation, bien sûr avec l’appui de tous les bien-pensants. Il y a peut-être les étudiants-rois mais on a aussi Machiavel au pouvoir.

      C’était mon grain de sel.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0