Ma cassette et le futur

27 février 2012 11 h 53 min 50 commentaires Views: 209

Partagez cet article

  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook

Auteur(e)

Tags:

 
 

 
Puisque personne n’en est jamais revenu pour nous dire combien la vie y était agréable, le futur nous inquiète généralement. Et c’est mon cas. Même que cette nuit, j’en ai rêvé. Je sais, c’est idiot qu’un grand garçon de mon âge se mette ainsi martel en tête, mais je suis comme je suis. Ce qui explique ma session de bizounage à grands coups de tournevis hier avant-midi. L’histoire ? Elle est banale à bâiller. Une sorte de complot mettant en scène l’association de tous les objets inertes ayant une utilité chez moi, l’ATOIAUCM, laquelle décide, encore une fois, de me punir. Sournoisement.
 
Cette fois, elle a rendu inopérable une cassette VHS sur laquelle un oncle un peu flyé avait jadis repiqué tout le métrage 16 mm qu’il avait tourné dans la famille dans les années 50 et 60. Ce transfert effectué, il avait mis aux vidanges la pellicule originale, je vous jure, puis il avait distribué une vingtaine de cassettes VHS chez les proches. Trente ans plus tard, il semble n’en rester que deux exemplaires, dont le mien, devenu “inutilisable”.

Pour contrer la détestable conspiration, j’ai fait deux choses. Primo, j’ai emprunté l’autre cassette VHS et je l’ai insérée dans un magnétoscope fraîchement nettoyé. Avec Video Capture (Elgato), un dispositif miracle que je garde pour ce genre d’occasion, j’ai transféré le contenu de la cassette dans un ordi, j’en ai fait un gros fichier .MOV et je l’ai stocké dans mon système d’archives. Là, me suis-je dit, je ne perdrai pas ces images exceptionnelles, si jamais la dernière cassette lisible décide par solidarité avec tous les autres machins qui me font suer ici chez moi, de ne plus l’être !

La frousse étant ce qu’elle est, j’ai attrapé ma cassette défectueuse et je l’ai ouverte. Il suffit d’enlever cinq petites vis et, doucement, de la placer à l’envers avant de séparer les deux éléments (coquille) du boîtier en plastique noir. Ainsi, les pièces amovibles de la mécanique ne quittent pas leurs gonds. Trois heures plus tard, après avoir changé quelques pièces qui m’étaient apparues brisées (il m’avait fallu cannibaliser quatre cassettes dont le métrage était sans intérêt), j’avais terminé ma réparation et mes scènes de jeunesse étaient à nouveau accessibles.

Le patrimoine familial remontait donc à deux cassettes lisibles. En gros, mon support était mortellement endommagé, mais avec un petit tournevis, un morceau de ouate alcoolisée et quelques pièces empruntées, je lui ai redonné la vie et elle a retrouvé son utilité. Eut-elle souffert d’un ruban sectionné, tout maganné par un magnétoscope bouffeur de ruban, j’aurais procédé, lame Exacto en main, à une petite chirurgie. Il suffit de s’appliquer et ça marche; je l’ai fait régulièrement dans les années 70 avec des cassettes audio.

Alors l’angoisse du futur m’a assailli. L’inestimable contenu des deux cassettes VHS repose sur un bric-à-brac de plastique bon marché et son contenu date de plus de 25 ans. Sans discuter de la possibilité de conserver, de façon lisible à volonté, ces deux objets pendant un autre 25 ans, j’imagine que rendu en 2037, je n’aurai plus à ma disposition (ou mes survivants n’auront plus à la leur), un magnétoscope VHS. En 2037, il ne s’en vendra probablement plus dans les marchés aux puces. Tout ne sera plus que numérique.

Incidemment, j’ai ici une cassette Beta, des souvenirs familiaux très émouvants pour ma blonde, dont le ruban a été fripé et sectionné au moment où le magnétoscope Beta Sony de ma belle-mère a décidé de rendre l’âme. Il n’existe aucune autre copie nulle part, me dit-on. Pour la réparer, il va me falloir, après avoir joué de l’Exacto, me trouver un mag Beta, le connecter à un ordi, bricoler un logiciel de captation et zigonner. Ça se fait, les produits nécessaires se trouvent encore si on cherche bien.

Ça, c’est une des réalités du monde analogique, celui des rubans magnétiques. Mais qu’en est-il pour le numérique ?

Pour avoir, dans mes 29 années de vie informatique, réparé des disquettes, récupéré des données dans des disques endommagés, reconstitué des documents à partir des décombres d’un disque reformaté, je sais qu’il est possible de ressusciter des documents apparemment disparus pour de bon. Je l’ai fait. Mais je sais aussi qu’il est normal de ne pas pouvoir tout récupérer ou de ne pas pouvoir du tout y arriver.

Le contenu de la cassette VHS que j’ai archivé dans mon système pourra-t-il être ramené à la vie dans 25 ans si tout pète, flambe, saute, bloque ou s’inonde (ce qui va sûrement arriver puisqu’il est possible que ça arrive) ? Quelle sorte d’équivalant numérique du tournevis ou de lame Exacto faudra-t-il alors avoir pour s’éviter une telle perte ? Devrais-je plutôt m’entendre avec un fournisseur de services infonuagiques ? Qu’en sera-t-il de cette techno dans 25 ans ? Sera-t-elle encore possible compte tenu du réchauffement planétaire en cours et du réchauffement nucléaire en devenir ?

Sur une échelle de 0 à 10, à combien estimez-vous les chances que le contenu de ma cassette VHS soit accessible dans 25 ans ?

Et si je plaçais les cassettes VHS avec un magnétoscope VHS en parfait état de marche dans un coffre galvanisé à l’épreuve de l’humidité et des écarts extrêmes de température, un coffre que j’enfouirais à trois mètres, est-ce que les images de mon oncle flyé résisteraient à l’épreuve du temps ?

Auteur(e) Nelson Dumais

Voué à un avenir brillant dès sa naissance, Nelson s’est néanmoins pris les pieds dans un ordinateur répandu partout dans un motel désaffecté et ne s’en est pas vraiment remis. C’était à Rimouski en 1981 et le monstre de 64 Ko, une sorte de tombeau en mélamine blanche, cahotait en CP/M, souffrait en anglais et tombait régulièrement mort. Avec l’acharnement d’un anthropologue fou, Nelson recherche depuis lors un ordinateur qui fonctionnera sans défaillance, sans souffrir ni faire souffrir, et cela dans une langue intelligible. Si jamais il trouve, il vous en fera part. C’est juré !

50 commentaires

  • Finalement, en ce beau dimanche, vous étiez en mode “Oscars”, avouez [ :o ]

    Nelson, avez-vous lu ça? Peut-être de la matière à créer une jolie chronique.

    http://gigaom.com/2012/02/26/mountain-lion-threatens-facebook-and-microsoft/

    Moi j’ai déjà le “wall paper” de Mountain Lion. Super beau, le soir, sur mon écran 1080p. Belle veilleuse avant que mon Mac … euh scusez … mon ordinateur ne s’endort à son tour.

    Allez, bonne journée.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 7

  • Primo en 2037 pas sûr que le format .MOV soit encore supporté . Il aurait été préférable de faire une archive vidéo sur un format ouvert et standard pour une simple question de pérennité de la technologie .

    En second , le support numérique par lui-même est voué a mourir d’ou le fait d’avoir une archive dans un format standard dématérialisé sur d’autres supports comme des disques durs par exemple et de faire migrer vos archives quand la technologie l’exige .

    Je sais qu’il existe des entreprises qui se sont spécialisées dans la récupération de données (image,Son et film) en tout genre , même de la vieille bobine pré-cinématographique ou encore sur des supports daguerréotype (image) . Il va sans dire que ce genre de technologie de récupération coute un bras et parfois les deux …

    En ce qui me concerne , pour ce qui est de mes archives , elles le sont sur des formats standard , sur des supports média a cette fin (CDArchive) et à la fois sur un HDD(2) … et quand la technologie change , et bien je fais le changement , je convertis les fichiers je les sauvegarde sur un nouveau support …… je ne devrais pas avoir a refaire cela avant au moins 10 ans .

    Pour ce qui est de garder une vieille bécane de cotée au cas ou …. j’aurais peur du vert-de-gris et de tout autre micro moisissure qui s’attaquent particulièrement aux pellicules et bande magnétique … Bref l’archivage ça demande un certain travail d’entretien pas au quotidien mais tout de même régulier .

    Cotez ce commentaire: Thumb up 22 Thumb down 0

    • Tout à fait exact. J’avais de ces cassettes d’une caméra “Handycam” de Sony chèrement acquise avec laquelle j’avais filmé les ébats de mon fils sombrant dans le chocolat ou la piscine. Tout a été transféré sur DVD et, s’il le faut, leur prochain arrêt sera le iCloud. De cette façon, mon matériel audio visuel sera “toujours” rétro compatible aux normes mondiales, c-à-d, les normes d’Apple. LOL

      Cordialement.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 11

  • Si vous avez remarqué, la “technologie” de l’encre sur un support cellulosique (aussi connu sous le nom de papier) est toujours utilisée après plusieurs milliers d’années.

    Vous pourriez imprimer (sur un support cellulosique) chaque image de votre vidéo et les relier. Pour faire rejouer le “film”, plus qu’à faire défiler les images du “livre”…. ;-p

    Cotez ce commentaire: Thumb up 19 Thumb down 0

  • J’ai acheté le logiciel Honestech VHS to DVD 3.0 Deluxe pour transformer vhs en dvd, ensuite je prends le logiciel VirtualDub-MPEG2 pour faire une vidéo avi de 750mo et DVDStyler pour faire un DVD.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

  • J’ai aussi cette préoccupation,je fais beaucoup de montage vidéos, beaucoup d’entre eux concernent la famille,les originaux sont en format bêta ou vhs, ils sont transférés sur dd et dvd.
    Lorsqu’un nouveau support naîtra falloir que mes enfants pensent à les mettent sur ce nouveau support à l’aide d’un logiciel qui fera ce travail, dû moins je l’espère!
    Parlant de bêta, le mien m’a lâcher l’année dernière, après une recherche sur le web j’ai trouvé un commerce qui en faisait encore la location.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • Bonjour petite question pour tous. Est-ce seulement pour les vidéos maison(format VHS) ou sur les films vidéos(format VHS) en tant que tel? Après combien d’années cela peut-il arriver la destruction des cassettes j’en ai toute une collection de ces films en VHS?

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

    • @ Tornade
      J’ai transféré tous mes VHS en vidéo MPEG, il y a 5 ans. Mes VHS avaient entre 10 et 15 ans et le signal commençait à diminuer (les couleurs sur l’écran sont plus pâles et moins de contrastes dans l’image).

      Je me suis acheté une carte Hauppauge PVR 350 qui a fait le travail de façon convenable.

      J’ai essayé 2 ans plus tard de transférer une cassette oubliée et il n’y avait presque plus de signaux couleur et parfois il y a de la neige et du flou dans l’image gris pâle.

      Cette cassette a été exposée plus que les autres à la lumière et probablement à la chaleur alors ce n’est pas étonnant.

      La numérisation permet de conserver le signal tel qu’il est actuellement. Si vous faites une copie sur un autre support VHS vous allez perdre une partie du signal, normalement il faut compter 3db de perte par copie. Que ce soit les vidéos maison ou les films, c’est la même chose.

      Si vous faites une copie de vos films, je vous conseille de garder la pochette de carton comme preuve de propriété. Avec le gouvernement que l’on a et l’industrie qui commence à annoncer une récompense de 5,000 $ pour une délation de piratage, je ne courrais pas le risque.

      Bonne journée!

      Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 0

  • À ajouter dans la boite hermetique l’écran ou téléviseur compatible avec le lecteur VHS. Avec toutes les anciennes aux nouvelles connectiques pour brancher une TV ou écran; RCA, S-Video, DVI/HDMI, VGA, RGB, Display Port, WiDi! Je ne crois pas qu’il va avoir des écrans ou autres bidules servant à afficher une images ayant une connectique compatible avec le VHS.

    D’ailleur en 2037 est-ce qu’il va toujours avoir des prises de courants 120Volt/60Hz?

    On voit d’ailleur à l’occasion dans l’actualité des grandes organisations qui ont perdu des données après un long entreposage et ce n’est pas nécessairement des petits joueurs, comme la Nasa.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • En vous référant à vos 29 années de vie informatique, vous devez bien savoir que les interfaces des HDDs pour l’usage grand public change rapidement. Voici un tableau sommaire:

    1980 – MFM (Modified Frequency Modulation) 5 Mbit/s
    1983 – IDE (Integrated Device Electronics)
    1985 – ESDI (Enhanced Small Disk Interface) 24 Mbit/s
    1986 – PATA (Parallel ATA) 48 Mbit/s
    1994 – EIDE (Enhanced IDE) 66.4 Mbit/s
    199? – ATAPI (ATA Packet Interface) 26.4 Mbit/s
    2003 – SATA (Serial Advanced Technology Attachment) 1.5 Gbit/s
    2004 – SATA revision 2.0 (Serial Advanced Technology Attachment) 3 Gbit/s
    2008 – SATA revision 3.0 (Serial Advanced Technology Attachment) 6 Gbit/s

    Pratico pratique, seul la famille SATA conserve la compatibilité avec les versions antérieur du protocol. Donc si votre HDD est encore fonctionnel, il vous faudra trouver un ordinateur ayant la capacité d’interfacer votre boîte de souvenir, ce qui sera fort peu probable.

    Si on regarde du côté des supports optiques, depuis l’introduction du CD-ROM pouvant stocker des données en 1984, tous les lecteurs optiques recents, tel que DVD ou Blu-ray, sont en mesure de lire ce support. Je miserais donc pour un support optique standard. En écartant les formats moins courants, tel que DVD-DL (double couche), on augmente les chances de trouver un lecteur, même à Chandler!

    Personnellement, j’ai tout migré sur des DVDs et je vais attendre le successeur du Blu-ray pour encore tout re-transférer.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 9 Thumb down 0

    • @bm68

      Moi aussi, même stratégie, tout sur DVD simple couche et transfert planifié sur le successeur du Blu-Ray lorsqu’il sera sur le marché et d’un prix abordable.

      Je les ai mis en deux formats, MPEG2 et Theora.

      La technologie du DVD est encore là pour un bout, compte tenu des coûts du Blu-Ray. Il y a d’autres raisons qui sont évoquées dans l’article qui suit (en anglais) :
      http://dvd.ign.com/articles/963/963916p1.html

      Bonne fin de journée!

      Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

      • lutin_numéro_un

        Oui, mais un DVD gravé à la maison, ça “pourrit” encore plus vite qu’une cassette VHS…

        D’expérience: des émissions pour enfants enregistrées avec un Hauppauge PVR 350 gravées sur DVD pour les regarder dans la voiture ou ailleurs.

        Les disques ne sont jamais restés dans l’auto plus longtemps que le voyage, aucune égratignures et 3 ans plus tard, oups des petits blocs apparaissent à l’écran, et plus tard, plus rien de lisible!

        Soyez prudent, et averti!

        Martin

        Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

        • @ Lutin

          Ce n’est pas le PVR 350 qui grave, il ne fait que convertir le signal analogique en numérique Mpeg2 avec un décodeur physique (matériel) et non pas logiciel comme les nouveaux décodeurs.

          Au niveau des émissions télé décodées avec le PVR, la force du signal d’entrée est responsable de la qualité de la conversion selon le principe « garbage in garbage out ».

          Si la source est le câblodistributeur, il faut que le PVR soit seul sur le câble. Si le câble a été partagé avec plusieurs appareils, chaque partage diminue de moitié la force du signal et donc affecte la qualité de la capture avec le PVR.

          C’est le graveur qui est responsable de la qualité de la gravure et si la gravure est faite à haute vitesse, il y a des chances que le résultat final soit de piètre qualité.

          Il y a beaucoup de variables à prendre en ligne de compte et chacun est responsable de la qualité du produit final.

          Bonne nuit!

          Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 0

  • SteveC72 nous rappelle l’évolution des standards logiques. bm68Quebec nous parle des interfaces physiques.

    Je serais curieux de savoir combien de temps un disque dur débranché et conservé serait encore lisible: pivot ou moteur défectueux, lubrification et conservation des charges électriques sur le support.

    Est-ce qu’un disque optique durerait plus longtemps?

    Les souvenirs des 15 premières années de la vie de mes enfants tiennent dans deux boites a chaussures: 2 copies de chaque photo avec les négatifs.

    Maintenant tout est digital et je ne pense pas que les habitudes des gens se sont adaptées. Combien de gens laissent toutes leurs photos sur leur portables et perdent tout quand le disque dur meurt soudain? Je vais passer une matinée cette fin de semaine a aider quelque’un a qui c’est presque arrivé.

    Conbien de gens vont régulièrement convertir leurs fichiers comme SteveC72 pour suivre l’évolution des standards physique, logiques, etc?

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

  • Il semble que nos weekends respectifs se soient ressemblés: j’ai produit en 1985 sur support VHS un documentaire concernant un peintre européen peu connu nommé Kerlam. En 2000, j’ai converti ledit document en format DVD et j’ai aussi fait une copie numérique au format MPG.

    J’ai tenté ce weekend de faire jouer le DVD pour découvrir que j’avais de l’image mais à peu près pu d’audio… et l’inverse dans le fichier MPG …

    Depuis dimanche, je suis donc à rebâtir le tout en repiquant des images et des bouts de vidéo ici, des séquences audio par là, et d’autres à partir de ma discothèque. Inutile de dire que j’en ai pour la semaine avant d’obtenir un nouveau document équivalent à l’original !

    Les DVD Decrypter, VirtualDub, Audacity, MovieMaker, Paint.NET, et autres gratuiciels de ce monde se font allègrement aller sur mes trois moniteurs et, bien que mes fichiers sources soient de qualité discutable, le résultat final devrait être acceptable.

    J’entends bien mettre le fichier complété sur YouTube, ce que je n’ai jamais fait. Ce sera une forme de Cloud et au moins d’autres pourront bénéficier de mon travail ;)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

    • @ Merlin

      La même chose m’est arrivée l’an dernier, j’ai utilisé un autre lecteur et le problème était résolu.

      J’ai aussi constaté que les vidéos enregistrés à la vitesse 2X étaient de meilleure qualité que ceux gravés en 10X ou plus.

      Si le graveur avait une puissance laser fixe et si tu as gravé ton DVD à haute vitesse, il se peut que ce soit la cause de ton problème.

      Les graveurs actuels ont une puissance laser variable qui s’ajuste au média et à la vitesse, on obtient donc une meilleure qualité de gravure qu’auparavant. Malgré cela, je ne prends pas de chance et je grave à la plus petite vitesse.

      Bonne fin de journée!

      Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 0

  • On filme trop. Je me rend compte que je regarde des photos, mais les films, c’est trop long.

    De tout ce que je capte, je ne regarde qu’à peine 10%, et encore.

    Filmer sa vie au lieu de la vivre…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 15 Thumb down 1

    • @ Macareux

      C’est pourquoi je fais beaucoup de montage dans mes vidéos souvenirs. 1 heure peut facilement devenir 10 minutes. Plus court et plus rythmés mes vidéos sont agréables à regarder. Sinon, effectivement, c’est long longtemps ;) .

      Cotez ce commentaire: Thumb up 9 Thumb down 0

    • @ Macareux

      On peut aussi essayer de filmer pendant qu’on la vit.

      Avec les nouvelles caméras qui s’attachent à tout et résistent à tout, c’est plus facile. ;-)

      Ça fait de beaux souvenirs à regarder dans nos chaises berceuses entre amis et parler « du bon vieux temps ». ;-)

      Bonne soirée!

      Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • Nelson,

    Je ne sais pas quoi faire, à savoir si je dois répondre ou non.

    Voici ce que j’ai reçu.

    Le courriel viens de Russie!!

    Es-ce une arnaque?

    Toujours afficher le contenu de courrier_microsolf99@mail.ru

    http://sn139w.snt139.mail.live.com/default.aspx?rru=inbox&wlexpid=D531313312844253A38AD6B76C694FC3&wlrefapp=2#n=480356915&rru=inbox&fid=1&fav=1&mid=720dd2b3-6125-11e1-bb28-00215ad85720&fv=1

    En raison de la congestion de touts les utilisateurs de compte émail et l’enlèvement de touts les comptes inutilisés, le service des comptes émail serait obligé de fermer votre compte, vous devrez donc confirmer votre e-mail en remplissant vos informations de connexion ci-dessous pour confirmer que vous utilisez toujours votre compte émail.

    Confirmation de votre identité. Vérification de votre compte Émail

    Nom :…………………

    Prénom(s):……………..

    Date de naissance :…….

    Adresse Émail:………….

    Mot de Passe :…………

    INFORMATION
    Genre :………………

    Pays / Territoire :…….

    Occupation :…………..

    Ces informations seront utilisées pour vous fournir un accès personnalisé.

    Au cas où le formulaire n’est pas totalement rempli vous verrez votre compte suspendu en permanence dans les 48 heures pour des raisons de sécurité, veuillez nous faire parvenir les informations demandées.
    Merci pour votre compréhension

    Assistance Internet Directeur Service Client

    Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 4

    • Mais oui, c’est une tentative d’hameçonnage.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 10 Thumb down 0

    • @ Lionel Trudel

      Oui, c’est une arnaque, je ne comprends pas que vous posiez cette question.

      Microsoft ne contacte jamais les gens directement, ils le font seulement en réponse à une demande.

      Bonne journée!

      Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 1

  • Inévitablement, il faut convertir pour s’ajuster aux nouveaux standards de l’industrie afin de garantir la lecture des supports contenant les photos et surtout les films. Dernièrement, mon père m’a fait convertir des mini-dv et si je n’avais pas eu un graveur de maison (DVD), je ne sais pas combien d’heures cela m’aurait pris. Il faut consacrer un peu de temps(pas mal?)si on veut conserver ces instants mémorables.

    La gestion de contenus multimédia est un travail de moine car au fil des ans, on en accumule sans cesse. Donc, il faut toujours plus de temps pour en faire le traitement. Et je ne parle pas non plus du temps consacré à la gestion et la classification, misère !

    Afin de protéger mon contenu, ma méthode est simple: une copie sur DVD et une sur disque dur.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 0

    • lutin_numéro_un

      mini dv: essayez avec Linux, j’ai un antique laptop avec un port firewire. La caméra DV est elle aussi équipée d’un port DV.

      Tout le kit s’importe de la caméra au disque dur d’une simple commande tapée. Les pilote firewire et de caméra sont encore “built-in” intégrés dans le noyau de Linux.

      Et l’utilitaire forme les fichiers distincts à chaque changement de jour du document DV original.

      J’était découragé de ma collection de DV-8 mais là, ils sont tous sur 2 DD de 1TB (1 fois sur chacun) et ça s’est tout fait en une fin de semaine. Vive la ligne de commande :)

      Martin

      Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

  • Faut pas s’en faire, selon Telus, “Le futur est simple” :-) .

    Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 1

  • La mémoire humaine demeure une excellente façon de conserver des souvenirs; ces derniers peuvent être altérés avec le temps mais ils s’enrichissent des commentaires du conteur. Aujourd’hui, je suis le seul à avoir connu mes grand-parents et mes enfants n’ont pu rencontrer mes parents qu’à de rares occasions alors qu’ils avaient moins de dix ans. Si on avait conservé des archives numérisées, pas sûr qu’ils auraient plaisir à visionner des films mettant en évidence des inconnus. Il me reste une dizaine de photos des grands parents et une centaine de mes parents et je ne me fais pas prier pour les situer dans leur contexte et les commenter. Une photo, une lettre manuscrite et l’évènement prend forme… pour moi. C’est ma vie dont je peux témoigner; nul besoin pour moi de vouloir préserver et transmettre un maximum d’informations tout à fait personnelles. Mes enfants, à leur tour, créeront leur propre univers.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 18 Thumb down 0

    • Voilà qui est bien dit et bien senti. C’est l’affaire des parents que cette psychose de tout garder de la période infantile de leurs enfants. En fait, ce sont nos souvenirs à nous que l’on veut sauvegarder, pas les leurs. Je vous seconde, c’est bien vrai.

      Cordialement.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 2

      • Psychose? Parce que j’ai pris des photos de mes enfants? Le mot est fort.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 1

        • Vous avez raison, le mot est trop fort! Avec tout ce qui circule ces temps-ci, il faut choisir et peser ses mots avec soin par crainte d’étiquette. Certains peuvent porter à interprétation…
          Je devais surement parler pour moi. J’ai passé deux mois en Europe Centrale avec mon fils et nous avons pris autour 6000 photos, films et autres … Je m’en confesse. Pis là je m’en vais cet été 6 semaines sur la Route de Marco Polo! … Imaginez

          Cheers!

          Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 1

    • Tout dépend …
      ma mère est décédée très jeune ( 55 ans) et ça fait pratiquement une éternité (10 ans) pour mes neurones .. Le son de sa voix est pratiquement disparu de ma mémoire .

      Malheureusement … je suis un fana de photographie et non pas de vidéo … j’ai plusieurs photos, mais aucun bout de film avec de l’audio ..
      J’aurais aimé garder ce simple détail que peut être la voix d’une personne, mais même la mémoire humaine avec le temps faillit .

      Je comprends par ce simple fait qu’une archive vidéo de qualité peut être un trésor précieux pour certain voir même égal aux souvenirs qui demeure en partie dans la mémoire…

      Et d’ajouté
      même en ce qui concerne les images gardées par la mémoire , elle finit elle aussi par faussée des faits , même que les faits (souvenir) peut varier d’une période a l’autre ….. Nombre de photos qui mon rappelé la beauté de certain modèle , la magie de certaines architectures, etc. etc .

      La mémoire en ce qui me concerne n’est pas un gage de fidélité . Le (“ha oui c’était dmême … maudinne que c’était beau”) c’est ce qui rend une photo magique .

      Cotez ce commentaire: Thumb up 9 Thumb down 0

    • Que de souvenirs on peut s’inventer en regardant une vieille photo du fait que la mémoire est souvent plus folle en notre logis que ne l’est l’imagination beaucoup plus sage qu’on ne se plait à le croire.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

  • Hum ! Trente ans en arrière … Nelson nous contraint à un sérieux examen de conscience.

    Se remémorer les sommes investies en informatique depuis … donne le vertige.

    Comme rappel pour les plus jeunes, assidus de cette chronique.

    1983, $6,300 Je m’intéresse et m’amuse. Fier comme un paon, je prenais possession de mon premier ordi, un TRANSPORTABLE Hyperion « Made in Canada » équipé de deux disquettes 360 kB 5.25″. (Malette de transport, Lotus 123 et taxes incluses).

    http://en.wikipedia.org/wiki/Hyperion_(computer)

    1986, $10,000 Je m’équipe et ouvre mon bureau (Compaq DeskPro 386, « La bombe du temps » un super disque dur de 10 Mo, écran couleur « Couleur … Oui ma cher », WordPerfect 4.2 et NewView comme programme de comptabilité).

    Ayant touché une vaste gamme de supports incluant la sauvegarde sur bande magnétique, je me permets de conclure que ; depuis la sortie du premier ST-506 en 1981 ; norme adoptée par IBM dès 1983, le disque dur est, depuis 30 ans, probablement le support ayant su le mieux traverser le temps et ce, indépendamment de toute ses variantes.

    Pour cette raison ; dans un coffret de sureté à la banque, je conserve précieusement (Emballage à l’épreuve de l’eau en autant qu’il se puisse) sur disque dur SATA 2.5 de 650 Go : BETA VHS, VHS-C, vidéos, photos, diapositives et documents, le tout numérisées bien sur sans oublier la généalogie familiale, mon dada ayant cours. Disque révisé une fois ou deux l’an.

    Dans mon coffre à gant de véhicule, sur un autre SATA 2.5 se trouve toujours une copie de tout mon baratin le plus récent.

    Pour 2037, pas inquiet du tout. ! D’ici là, mes descendants ou moi aurons eu l’occasion de de re-re-recopier le tout sur une méga USB à vitesse grand V de 10 To. (yn)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 1

    • “Dans mon coffre à gant de véhicule…”

      Oooh! Vraiment pas une bonne idée. Trop de variation de température, à mon humble avis.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 3

      • Votre humble avis, je le partage entièrement.

        L’idé du coffre à gant est tout simplement d’avoir une sauvegarde “Off site” et à portée de main au cas où sans plus.

        Ce même DD 2.5 est revisité régulièrement et fait partie d’un système de rotation.

        Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 0

  • Au début de février, j’ai apporté à un petit bijoutier de mon patelin la montre gousset que je tiens de mon arrière-grand-père. Elle est de 1915. J’ai déposé le bel objet sur le comptoir en lui demandant s’il réparait encore ces choses. Il m’a regardé comme si je venais de proférer une insanité, a dévissé le couvercle de la montre dévoilant ainsi un admirable mécanisme de précision marqué du nom d’un autre bijoutier local qui, lui, n’existe plus depuis longtemps, a jeté un bref coup d’oeil à l’intérieur et m’a dit: “C’est la pierre du roller. J’ai ça stock. Reviens demain.” Le lendemain, ma montre gousset donnait l’heure. Je la montrai à mes petits-enfants et leur dit qu’elle aura bientôt cent ans. Je leur fis voir aussi une inscription à l’intérieur, comme celle qu’il y a sur le dos de leur iPod, “Ovide Hamel 1915″.

    Y a-t-il chez moi quelque objet des “nouvelles technologies” que mes petits-enfants pourront utiliser au quotidien, faire réparer en cas de bris et dire avec fierté à leurs propres petits-enfants: “Cet iMachin aura bientôt cent ans, il m’est toujours utile et je peux le faire réparer à deux rues d’ici”?

    Cotez ce commentaire: Thumb up 24 Thumb down 0

  • Une bonne chronique qui fait réfléchir…
    Dans mon cas, je traine presque toujours mon appareil numérique.

    Je fais des sauvegardes assez souvent sur DVD de mes photos et vidéos de famille et je suis conscient que dans 20 ans les chances d’être capable de lire mes DVD sont assez minimes quand je pense a la durée de vie de ce matériel.

    A chaque 2 ou 3 ans je refais mes sauvegardes complètes sur des DVD neufs pour maximiser mes chances de ne rien perdre.

    Je commence a penser au nuage mais encore la j’ai de sérieux doutes coté sécurité et fiabilité.

    Je pense sérieusement de m’acheter un disque dur externe que je ne me servirai que pour mettre mes photos et vidéos.

    Je crois que pour l’instant c’est le moyen le plus fiable et faire des copies aux membres de ma famille.

    @+

    Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 0

  • “puis il avait distribué une vingtaine de cassettes VHS chez les proches. Trente ans plus tard, il semble n’en rester que deux exemplaires, dont le mien, devenu « inutilisable ».”

    —————————-

    C’est votre oncle qui a eu raison.

    La multiplication des copies donnent la chance (2 sur 20 dans votre cas) aux documents de traverser le temps.

    Donc, il ne vous reste qu’à faire 20 DVD et de les distribuer à vos proches. 20 chances de plus de traverser le temps…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 13 Thumb down 0

  • Curieux comme le besoin de transmettre les choses qui nous semblent importantes à notre descendance semble être le propre de l’esprit humain. Le question du support physique est je l’avoue très préoccupante et je constate hélas que rien dans notre technologie moderne est garant de la pérennité de nos souvenirs. Par contre et au risque de sembler vieux jeu, j’opterais ou plutôt je mettrais davantage ma confiance envers les supports traditionnels que sont le papier (sous forme de livre, d’album ou autre) ainsi que les photos. Comme je fais de la généalogie et que souvent j,ai à consulter des documents anciens de même que des photos qui datent dans certains cas de plus de cent ans je suis toujours surpris de constater à quel point ils sont biens conservés et me fournissent une preuve éloquente que ces méthodes traditionnelles ont bel et bien fait leurs preuves dans le temps. Donc, en ce qui me concerne les souvenirs auxquels je tiens seront transmis par ces voies, toujours en supposant qu’ils seront d’un quelconque intérêt pour cette descendance car rien ne prouve que ça sera forcément le cas. Étrange parfois comme ce qui peut nous sembler primordial ne le soit pas le moins du monde pour ceux à qui nous le destinons mais ça, c’est une autre histoire…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 7 Thumb down 0

    • Un livre c’est bien … une tablette en pierre c’est encore mieux, mais bon je taquine simplement pour apporté un point …

      Les premiers pas d’un enfant sont pour moi une chose qu’aucun support traditionnel ne peut remplir avec plus de justesse qu’une vidéo. Si nous avions collectivement des vidéos de Léonard Da Vinci ou encore de Newton et Edisson , notre perception du temps et des générations serait fort différente .

      La vidéo est un témoin sur le temps d’une valeur inestimable … Encore dernièrement … la série Apocalypse: les archives sur les horreurs de la Seconde Guerre mondiale, les atrocités bien que très adroitement décrite ne peuvent remplacer les images terribles et traumatisantes des films de cette époque .
      Il y a des moments ou les mots doivent laisser place au témoignage visuel ….. Comme s’exprime le dicton … une image vaut mille mots …..

      Un jour parviendrons nous a créer une machine comme dans le film Brainstorm ou l’échange du vécu comme les émotions seront possible …..

      ps
      (évitons svp de tomber dans le mélo drama post apocalyptique Freudo-Hollywoodien)

      Cotez ce commentaire: Thumb up 8 Thumb down 0

    • Perso, je crois que tout ce qui est sur internet en ce moment… photo, vidéo, commentaire insipide y est pour un sapré bout de temps… aussi longtemps qu’internet existera… ce qui en fait un support ma foi, pas mal décent…

      Quand-est ce que ça va se terminer, Internet? euh… sais pas!!!

      Il y a deux qualités que le support papier n’offre pas… Si elle brûle avec la maison, ladite photo… addios!

      Et la photo en question de peut être vue que par quelqu’un qui a accès au dépositaire de la photo.. ce qui limite son visonnement… c’est tout le contraire sur Internet…

      Je dirais que chaque support a ses qualités et les défauts de ces qualités!

      Cotez ce commentaire: Thumb up 6 Thumb down 0

  • Ma cousine a fait faire ce genre de transfer avec de vieux film 16mm de famille il y a un ou deux ans. Le resultat sur DVD est de relative bonne qualité considerant l’état initial et le fait que mon oncle Rénald a jamais vraiment compris que pour filmer ça prend de la lumiere. Mon seul vrai grind était la zizique que la compagné a ajouté. Un rapide transfers, deux heures d’avidemux pour ajouter de la luminosité a certaine partie et changé la trame sonore m’a donné un produit beaucoup plus watchable.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

  • Bonjour!

    Curieux hasard, j’ai deux bobines (une 7 pouces et une 4 pouces) de films 16mm à numériser et je n’ai pas réussi à trouver un projecteur ici, à Victoriaville. Et sans auto, il m’est difficile d’aller voir ailleurs.

    J’ai regardé les offres des compagnies qui font ce transfert, mais mon budget ne me permet pas d’avoir recours à ces services et je ne suis pas certain que ce sera aussi bien fait que par mes soins.

    Selon mes souvenirs, le contenu d’une bobine est le mariage de mes parents en 1947 que je n’ai jamais vu et l’autre est un mystère.

    Il ne me reste qu’à faire le tour des bric-à-brac pour me trouver un projecteur fonctionnel pour moins d’une demi-heure de projection et conversion. Ce doit être plus facile à trouver dans les grandes villes.

    Bonne journée!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 1

  • @ tous

    La nouvelle de ce matin n’a rien de rassurant concernant les archives de notre patrimoine audiovisuel :
    http://www.ledevoir.com/culture/cinema/343832/la-cinematheque-s-estime-au-bord-du-gouffre

    J’avais contacté la Bibliothèque Nationale pour leur donner mes archives de films et documents de mon grand-père et l’on m’avait dit que le mandat de conservation des films a été confié à la Cinémathèque.

    En voyant cette nouvelle dans le Devoir, j’ai voulu contacter la Cinémathèque et le téléphone ne fonctionnait pas non plus que leur site web.

    Si en tant que société nous n’assurons pas la conservation du patrimoine, où s’en ira notre culture?

    Nelson a peut-être des difficultés avec le matériel, mais question synchronisme, il est difficile à battre. ;-)

    Bonne journée!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 5 Thumb down 0

    • Tu me jettes sul cul avec cette nouvelle …..
      Vraiment pas agréable a lire.

      Dans le système de financement public… Pourquoi les édifices publics payent le même montant de location que les édifices privés sachant que leur compte de taxe est payé ont même les fonds publics ?

      Ya quelque chose de croche dans cette façon de faire faire , ya une cloche qui tinte en faux …

      Chaque fois que la ville ou bien le gouvernement hausse les évaluations et les coûts généraux sur les commerces , nous citoyens par via nos impôts nous en payons la note ….

      Il n’y aurait pas une façon pour les édifices publics , de faire partie d’une autre méthode comptable ? non, mais ya questionnement..

      La très grande partie de la dette des citoyens du Québec passe dans la hausse des coûts d’exploitation de nos édifices publics YA un problème là non ?

      Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 1

      • @SteveC72

        Je dois avoir des cellules du cerveau en panne parce que je ne vois pas le rapport entre tes propos sur les taxes des immeubles et la Cinémathèque.

        Est-ce qu’il y a un « Jerry-hâte » dans la salle? ;-)

        Bonne journée!

        Cotez ce commentaire: Thumb up 3 Thumb down 2

        • “Rien ne va plus à la Cinémathèque québécoise. Chroniquement sous-financée, avec des frais en hausse, elle contemple le gouffre.”

          Les frais en hausse …. Emplacement , électricité (entretient)

          Une grande partie de la dette de TOUS les édifices publique au QC est liée directement à l’exploitation des lieux … SI la Cinémathèque n’était pas sur Coin Maisonneuve et St-Denis a Montréal Mais ST Ti CLin des meu meu , sa dette serait que bien moindre …..

          Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

          • @SteveC72

            Tu as raison. Bien que la situation de l’immeuble soit importante pour l’accès, cela implique des coûts énormes.

            Par contre, rien ne les empêche d’avoir pignon sur rue au centre de la ville et un entrepôt de conservation à Saint-Ti-Clin, ce qui réduirait la facture.

            Nelson pourrait leur louer sa remise de jardin et en même temps avoir un revenu d’appoint et un endroit pour conserver ses archives. ;-)

            Bonne journée!

            Cotez ce commentaire: Thumb up 4 Thumb down 0

  • c’est incroyable tout ce qu’on peut accumuler comme antiquite si on a un gros garage!! au desespoir de ma moitie
    j’ai encore un lecteur Beta que j’avais bien l’intention de faire reparer (il y a 20 ans!!)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

    • “C’est incroyable tout ce qu’on peut accumuler comme antiquité”.

      Comme vous avez raison … en preuve, d’un 4 tiroir, je viens d’extirper la chemise suivante:

      BETA Sony SL-2500, $1545.99, acheté chez EATON en déc. 1982 comme cadeau de Noël familial et réparé une fois sous garantie et une autre au coût de $138.12. Détruite depuis 4-5 ans.

      P.S. Chemise, facture et manuel d’instruction passé dans a la déchiqueteuse ce jour.

      Cotez ce commentaire: Thumb up 2 Thumb down 0

      • vous auriez du l’encadrer,une facture de Eaton ca peut valoir cher dans X annee !! (sur Ebay)
        ca prend quand meme moins de place qu’un lecteur et une centaine de cassettes

        Cotez ce commentaire: Thumb up 1 Thumb down 0