Blogues et zizanie ! Pourquoi ?

4 août 2008 11 h 23 min 156 commentaires Views: 3

Partagez cet article

  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook

Auteur(e)

illustration2008080411.jpgEn fin de semaine, un adepte “full patch” du “constructivisme informatique” m’a fait perdre mon calme et je lui ai répondu sèchement. Cela a suscité des commentaires que j’aurais dû éliminer mais que j’ai conservés puisqu’ils étaient bien sentis, même celui où on décrétait mon blogue “trop contaminé pour être réchappé”. Comme je suis en période de réflexion sur le phénomène depuis quelque temps, je me suis permis de taper l’état encore fluctuant de ma pensée dans mon ThinkPad (sous Windows XP SP2 avec WPA …) et de vous en présenter l’essentiel.

illustration2008080401.jpgLe 25 août dernier, je publiais une chronique intitulée “Le phénomène blogue tire à sa fin” où j’affirmais ex cathedra que les blogues se mutaient présentement en lignes ouvertes faisant fuir les gens articulés. Une semaine plus tard, le chroniqueur Patrick Lagacé revenait à la charge avec un texte qui générait une kyrielle de commentaires, la plupart méritant lecture et, dans certains cas, méditation. Samedi, j’entendais sur les ondes matinales de la Première chaîne de Radio Canada, le sociologue André Mondoux planter les publicitaires Gougoux et Beucler auteur d’un texte sur la question paru en avril dernier dans Le Devoir. Ce que je comprends, c’est qu’un peu partout dans la blogosphère (du moins la commerciale, la lourde, la commanditée, celle qui à l’instar de la Cyberpresse, est tributaire de professionnels rémunérés), les blogueurs ont, de plus en plus, maille à partir avec leurs visiteurs.

Pourquoi en est-il ainsi ? Parce que ces cyber-scribes (incluant le soussigné) sont victimes d’une situation qui les dépasse largement. C’est qu’à partir des années 80, la technologie a, comme on le sait, tout chamboulé. Notamment, elle a permis à une industrie de pointe, une industrie très lucrative avec des actionnaires très “contents”, de fabriquer les outils nécessaires au déclenchement d’un phénomène d’individualisation (égotisme) sans précédent depuis que l’homme est homme. Cela a rendu possible que, dans l’esprit de certains, l’expert reconnu et le quidam peu articulé soient mis sur un même pied d’égalité (“MOI, MON point-de-vue est aussi bon que le sien…”). Cela a fait en sorte que les notions de bienséance, de civisme, de politesse, de respect, celles qui maintiennent en bonne santé le tissu social, soient bafouées sans conséquence aucune (“Aye le cave, continue de croire en Micro$oft !”). Cela a normalisé les rapports sociaux par électronique entre humains dissimulés derrière des pseudonymes (“Cher ChoseBinne123, je vois que tu es en forme ce soir…”). Et j’en passe.

illustration2008080408.jpg

En plein cœur d’une rapide évolution technocentrique, de réfléchissants ayatollahs et autres “inspirateurs aspirateurs” de temps d’antenne (question de surfer sur les modes et en tirer leur redoutable autorité), ont un jour décrété qu’on venait, comme société, d’entrer dans l’ère du Web 2.0. En conséquence, arrêtèrent-ils, le phénomène “blogue” était devenu incontournable. C’était désormais la marche à suivre sous peine de ne pas survivre à la vague. Fait que, on a suivi.

illustration2008080412.jpgCette encyclique n’était cependant que la tonitruante conclusion d’un échafaudage qui avait été bâti à partir des années 80 avec l’approche informatique dite “client-serveur” : le pouvoir terrible de la grande informatique centralisée commençait à être dilué dans un essaimage de réseaux locaux où des utilisateurs (étrangers à l’occulte confrérie informatique) commençaient à exercer un certain pouvoir sur l’information d’entreprise. Réaction de cause à effet, on assistait en même temps à une amélioration soutenue des interfaces graphiques, des logiciels personnalisés et des outils de collaboration. Surtout, on observait, dès 1995, un début d’engouement envers Internet, notamment le Web, le courriel et les systèmes de messagerie. On se souvient de ce déferlement de “pages personnelles”, de sites de clavardage, de forums généralistes, etc.

illustration2008080403.jpgLes gens avaient compris qu’ils pouvaient être présents sur le Net et s’y déployaient en nombre croissant. Autodidactes en navigation, ils se créaient leurs propres esquifs, les dotaient de patronymes valeureux à la sauce ChoseBinne123 et, seuls maître à bord, entreprenaient de bourlinguer dans l’anonymat et la gratuité universelle du Triple W, sans vraiment avoir de comptes à rendre. Si dans la vie on n’était qu’un malheureux sans avenir, un quidam méprisé et cocufié par son gérant de banque, son contremaître et son dépanneur tamoul, sur le Net on était le super-dude, le méga-mec, le justicier redouté, bref, le très respecté ChoseBinne123. Cela pour dire que dès la fin des années 90, les conditions objectives étaient réunies pour que l’univers branché ne bascule dans l’égotisme frénétique du Web 2.0. Les premiers blogues apparurent.

Comme le fit si bien le collègue Jean-Hugues Roy avec Blogue-Out, ce carnet relatif au lock-out de la SRC en 2002, des personnes qui n’avaient pas accès à un moyen de diffuser leur parole, entreprirent de corriger la situation et de s’exprimer haut et fort. C’était génial. Et gratuit. Dans une zone privée de “truchements professionnels de la diffusion de l’information” (i.e. de journalistes), des gens ordinaires pouvaient très bien palier au vide. L’exemple irakien n’est qu’un des nombreux cas souvent cités.

Mais pour un Irakien assistant à l’apocalypse ou un Jean-Hugues témoignant de son lock-out, il y eut bientôt sur la Blogosphère cent ChoseBinne123 n’ayant d’intérêt que celui qu’ils s’accordaient eux-mêmes. Puis ils furent mille. Puis des millions. Avec des vérités à asséner à qui veux-tu ! Une constellation de ChoseBinne123 tous convaincus de pouvoir analyser, décortiquer, commenter, éclairer, écrire. Cela pour leur plaisir personnel (leur égo) et pour celui de s’attirer des commentaires (encore l’égo), ceux de visiteurs qui, eux aussi, estimaient leurs opinions parfaitement inattaquables (rebelote, l’ego).

illustration2008080405.jpgOr, tous ces “communicateurs” s’était proclamés aptes à dire les “vrais affaires”, ce à quoi les médias traditionnels s’avéraient “incapables”, étant tous, on ne le sait que trop, muselés par ceci ou par cela, par celui-ci ou par celui-là. En fait, on assistait à des millions de petites révolutions individuelles dont l’objectif (sur fond ME, MYSELF and I) était de remplacer la caste d’aristocrates à la solde des entreprises de presse. Il fallait lui enlever le pouvoir et le remettre au “peuple” qui, grâce au Web 2.0, disposait désormais des moyens pour l’exercer. “Power To The People!” Et, pourquoi pas, tant qu’à faire dans les poncifs éculés, “Burn, Baby Burn!”.

J’en veux pour exemple cette petite vidéo vite faite que l’on pompera sur YouTube et qui, croit-on, fera un malheur sur son blogue. Flics tabasseurs, vous êtes désormais surveillés par des escadrons de citoyens armés de cellulaires et de connexions haute vitesse ! (Euh, merci à Google, AT&T, Cisco, Motorola, Microsoft, Apple et aux autres bienfaitrices qui rendent possible ce déversement de justice sociale et de bonheur …). J’admets que cette façon de faire est parfois plus vite et plus efficace que ce que pourra produire un média conventionnel, mais, en contrepartie, je crains que l’absence de traitement professionnel (digne de ce nom) ouvre la porte à des dommages parfois incalculables. Vous avez déjà entendu parler des lynchages ? Mais ça, c’est une autre histoire !

“Avec le Web 2.0, écrivent Gougoux et Beucler (cités plus haut), l’empowerment (appropriation) des citoyens est presque total. Ils ont le pouvoir de créer eux-mêmes les contenus, de les publier, de les diffuser, de les échanger comme ils veulent, quand ils le veulent, à qui ils veulent, sans filtre. Ils peuvent le faire sans payer un sou. Difficile à admettre, mais le citoyen numérique est en train de devenir tout aussi puissant que les grands médias eux-mêmes.”

illustration2008080413.jpgOuin ! Je suis d’accord avec Mondoux que cette affirmation est utopique. Jamais il n’est arrivé dans l’histoire que le peuple ait pu fonctionner sans porte-parole, sans dirigeant, sans maître à penser, sans maître. La Révolution française est un bel exemple. On dit que terriblement oppressé, le peuple français renversa le pouvoir monarchique. Faux. Ce fut plutôt une histoire d’États généraux, d’Assemblée nationale et d’Assemblée constituante, des instances où la bourgeoisie mena le bal au nom du “peuple”, laissant libre cours à quelques événements hauts en couleur dont la prise de la Bastille. Les révolutionnaires les plus idéalistes qui croyaient fermement en un “pouvoir du peuple”, déchantèrent rapidement. Ils constatèrent que laissé à lui-même, le “peuple” était capable du pire, qu’il était incapable de s’auto organiser – discipliner – modérer. D’où ces nouveaux maîtres instruits qui s’occupèrent de son destin, passant en une vingtaine d’années, de la Terreur, au Directoire, au Consulat, à l’Empire puis à la monarchie constitutionnelle. Bref, on ne parle pas de “pouvoir du peuple”, mais de celui de “maîtres ayant su manœuvrer”, ayant su “rassurer”, ayant su “édicter et appliquer les lois”.

illustration2008080406.jpgIl en est ainsi de la blogosphère, toute aussi anarchique puisse-t-elle sembler. Il faut voir qui y mène le bal, qui y place les balises, comment on l’oblige à s’organiser et qui en huile les rouages. Et il faut aussi regarder l’autre grande incidence bien actuelle du Web 2.0 : en même temps que se sont mis en place des “zilliards” de blogues, l’humanité cliquante s’est lancée dans l’aventure du “réseautage social”. Fort de cette perception qu’ils pouvaient être le centre et l’origine d’une idée, d’une thématique, d’une nouvelle, d’une analyse, les gens s’y sont inscrits en nombre ahurissant. Depuis, les pages personnelles ont des “supporteurs”, des “amis” et jamais les groupes de discussions, c’est-à-dire les communautés d’intérêt, n’ont été aussi nombreux. Toute forme d’élucubration y est possible. Dixit mon ami Mondoux : “Sur FaceBook, le groupe de discussion “Américains pour les énergies alternatives” ne recueille que 100 000 membres, alors que le groupe “Je tourne mon oreiller pour dormir du côté frais” en compte plus d’un demi-million.”

Pour bien accrocher le grelot, dois-je vous parler de réalité virtuelle, de ces “jeux” de type “Second Life”, une procession infini de MOI méfiants et sournois, ceux d’individus isolés devant leur ordi à longueur de semaine (pendant des dizaines d’heures), où ils sont nombreux à perdre le sens de ce qu’ils sont réellement ? Faites m’en grâce ; je n’ai pas vraiment le temps, ce matin, d’aborder cette dimension.

illustration2008080409.jpgTandis que dans les années 60-70, décennies où le NOUS était très fort (Yeh ! les Boomers !), les trois partis indépendantistes du Québec mirent moins de deux ans pour se donner une seule voix, celle du PQ, il semble impensable, en 2008, de fusionner les sites de pression actifs sur le Net. Pensons à ceux qui luttent contre les pétrolières, contre les armes, contre le pourriel, ou, pire, à ceux qui luttent contre Parker Brothers, la méchante fabricante du Scrabble ! Mieux, me fait remarquer André Mondoux, “on dénombre actuellement sur FaceBook quelque 240 groupes de discussion dont la raison d’être est de déplorer le trop grand nombre de gugusses offerts dans FaceBook.” C’est devenu : “JE pars MON affaire, c’est MON affaire, c’est MON monde, ce sont MES visiteurs uniques et c’est mon chèque AdSense de Google !”

illustration2008080410.jpgNous vivons désormais à la première personne du singulier. “JE pense que ce blogueur a tort, JE vais le lui dire à MA façon. JE viens d’avoir cette idée, JE vais la publier illico sur MON blogue, sur MA page. JE suis créationniste, J’ai autant voix au chapitre que les scientifiques évolutionnistes. JE ne lis plus les journaux, JE m’amalgame (par RSS ou autrement) les nouvelles qui M’intéressent”. Et ainsi de suite. C’est l’époque du “JE pense, donc J’émets, donc JE suis“. Il est où le NOUS là-dedans ? Il n’est plus que dans la somme de CEUX qui ME donnent raison, qui ME trouvent bon, chez MOI, sur MON blogue, sur MA page dans FaceBook.

Tout cela a fait que les grands médias ont plongé dans l’aventure. “Puisque c’est là où s’en vont nos lecteurs ou nos téléspectateurs, allons-y, ça presse ! Défendons notre part de marché, notre influence, notre entreprise ! Apprenons à vivre à l’heure des blogues et de l’information ouverte aux commentaires.” D’où l’embrigadement cybernétique de journalistes et de chroniqueurs habitués au mode traditionnel.

illustration2008080407.jpgLà où le bât blesse, c’est que le scribe dont c’est le métier est habitué à produire un texte professionnel, du moins en apparence, et à passer à autre chose. Or, voilà maintenant qu’il y a suite. Le scribe a des chaudrons accrochés à la queue de sa redingote. Les ChoseBinne123 (sauce MOI JE) ont des opinions sur son texte, des désaccords, des déplaisirs et ils ne se gênent pas pour les exprimer, pour couiner, pour enquiquiner, cela parce qu’ils sont le “point de départ” ou le centre de tout. “JE pense, donc J’émets, donc JE suis. MON jugement prime sur celui du journaliste ! MES croyances sont supérieures aux siennes, s’il en a… on connaît ça, des journalistes…” Vous voulez un exemple fréquent ? “JE crois que ceux qui n’utilisent pas MA saveur de Linux (ou, pire, qui utilisent Windows Vista) sont des idiots et JE me fais un devoir de le leur rappeler. Dans MES mots ! Ils vont finir par ME comprendre, même si JE n’ai aucun tact !”

Mais il y aura aussi des gens qui prendront le temps de bien réfléchir avant de publier leur commentaire, des gens qui ajouteront de l’information, des nuances, des notes constructives, avec, possiblement eux aussi, un pseudonyme comme ChoseBinne123. J’ai cette chance remarquable d’en avoir plusieurs sur mon blogue. “Flattery will bring you nowhere, Nelson!”

illustration2008080404.jpgPeu habitué, le journaliste néo-blogueur ne saura pas trop comment réagir, comment gérer cette nouvelle dimension apportée à son bon vieux métier. S’il ne fait rien, la zizanie risque de pourrir tout son blogue et de lui rendre la vie misérable. S’il injurie les insolents, le climat risque d’être tendu encore plus. S’il se met à modérer, il risque d’y engloutir des heures et des heures. Bref, les possibilités pour que son blogue soit malmené sont très grandes. Quoiqu’en disent les gourous du Web 2. 0 qui eux, n’ont pas de blogues à grande circulation à animer sur une base quotidienne, tout cela n’est pas nécessairement une bonne nouvelle pour la blogosphère et laisse croire qu’il faudra inéluctablement passer à autre chose (j’ignore à quoi) d’ici peu (j’ignore quand).

Comparé à d’autres journalistes-blogueurs, je me trouve assez chanceux. S’il y a eu, par le passé, quelques débordements, c’est généralement moins pire qu’ailleurs. Quoi que certains en disent. Donnez-vous la peine de vérifier, vous verrez. J’ignore à quoi est dû ce degré de civilité chez moi. Est-ce parce que je fais rarement dans l’opinion émotive, que je publie habituellement des articles nécessitant recherche, documentation ou essais ? Est-ce parce que les gens qui me lisent sont dans la même spécialité que moi, l’informatique, et que le sujet les passionne ? Est-ce parce que j’aime répéter que j’ai des visiteurs plus compétents que moi, que ça me convient et que je m’y fie souvent, sachant que mes textes pourront être ainsi bonifiés ? Chose certaine, on me demanderait d’animer un blogue généraliste basé sur l’opinion du matin, je refuserais.

illustration20080804021.jpgJ’ai beau vous avoir dit que je détestais modérer, réprimander ou sévir, il me semble, après analyse, après avoir relu ce qui précède, que je n’aie d’autre choix. Je vais donc m’y astreindre avec plus de rigidité. Seigneur ! Ce qui signifie, vous en conviendrez, que ChoseBinne 123 sera toujours le bienvenu pour peu qu’il demeure courtois, même amusant, et, surtout, qu’il s’en tienne au sujet abordé dans la chronique.

Je touche du bois !

Merci de m’avoir lu, je m’en vais, de ce pas, continuer ma réflexion.

Auteur(e) Nelson Dumais

Voué à un avenir brillant dès sa naissance, Nelson s’est néanmoins pris les pieds dans un ordinateur répandu partout dans un motel désaffecté et ne s’en est pas vraiment remis. C’était à Rimouski en 1981 et le monstre de 64 Ko, une sorte de tombeau en mélamine blanche, cahotait en CP/M, souffrait en anglais et tombait régulièrement mort. Avec l’acharnement d’un anthropologue fou, Nelson recherche depuis lors un ordinateur qui fonctionnera sans défaillance, sans souffrir ni faire souffrir, et cela dans une langue intelligible. Si jamais il trouve, il vous en fera part. C’est juré !

156 commentaires

  • Bravo, vous venez d’exprimer 11 mois de malaise en un seul billet bien senti. J’ai blogué pendant près d’un an, j’avais plus de 500 visiteurs par jour, puis j’ai fini par trouver la responsabilité de dire des choses “intelligentes intéressantes et positives” écrasante. En plus, j’ai eu quelques commentaires franchement déplaisants, des attaques personnelles, puis mon mari, mon patron, mes amis se sont mis eux aussi à commenter mes commentaires!

    M’enfin. Aujourd’hui, je garde ma verve pour mon premier roman et je ne lis même plus les blogues des autres. Trop jetable.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Félicitation, vous avez totalement raison. Demander à chaque chosebine123 de s’identier obligatoirement par leur vrai nom à la fin de chaque commentaire sur chaque blogue de la planète et c’est la fin du web 2.0 et des blogues, il y aura plus aucun commentaire, cela n’est pas plus compliqué. L’anonymat ne vaut rien quand on émait une opinions. Avez-vous déjà vu une lettre ouverte dans un journal sans signature ????

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @Nelson Dumais

    Désolé que vous l’ayez pris personnel, mais quand j’ai émis l’opinion que le blogue était «trop contaminé pour être réchappé», je ne vous visais pas, je visais les provocateurs.

    Retracez les commentaires que j’ai faits depuis le début de l’été et vous verrez bien le but ultime de plusieurs de mes interventions.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • “Félicitation, vous avez totalement raison. Demander à chaque chosebine123 de s’identier obligatoirement par leur vrai nom à la fin de chaque commentaire sur chaque blogue de la planète et c’est la fin du web 2.0 et des blogues, il y aura plus aucun commentaire, cela n’est pas plus compliqué. L’anonymat ne vaut rien quand on émait une opinions. Avez-vous déjà vu une lettre ouverte dans un journal sans signature ????’ – leon

    ====
    L’argument de la signature obligatoire ne fonctionne pas.

    On peut conserver son anonymat même si on oblige à une sigature, et ce même dans un journal.

    Je peux signer ce que je veux sur cette ligne

    ___________

    nimzo

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Nelson Dumais

    @ Stifou

    Je sais.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Petite suggestion: Pourquoi ne pas implanter un système de modération à la Slashdot? Ce sont les lecteurs qui modèrent les commentaires avec un classement (-1 à 5) et un attribut (insightful, funny, troll…). IL y a même un système de méta-modération pour éviter les abus. A partir de là, les commentaires “mal jugés” sont condensés (“collapsed”).

    J’adore ton blogue (et celui de Lagacé) mais c’est vrai qu’il y en a plusieurs parmi ceux qui commentent qui sont vraiment pénibles. Quand un lecteur commente 20 fois dans le même article, tout en étant hors sujet (comme ton ChoseBinne123), il confond salle de chat et blogue. En bout de ligne, ça fait seulement qu’on ne le lit plus. Même si au milieu de tout ça il avait un commentaire pertinent, il est perdu dans la masse.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Totalement d’accord avec vous Nelson. C’est déplorable que la plupart du temps, les commentaires ne portent pas du tout sur les sujets que vous publiez. Les gens se servent de ce blogue comme forum de discussion et la question est à savoir si c’est pertinant de permettre les commentaires.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Puisque la signature semble être un élément irréaliste sur le Net, suggestion… humoristique?

    Il y a trop de je-me-moi sur le blogue? On les élimine!

    J’ai déjà fait ça avec des élèves quand j’ai enseigné en 4e et 5e secondaire (oui, je confirme, ça ne prend pas de «s» à secondaire, voir le site de «l’Office» si vous avez des doutes):

    «Écrivez un texte de 200 mots pour me raconter vos vacances. Les mots me, moi, mon, ma et je sont interdits».

    À la fin, les élèves étaient aussi chauves que moi!

    Et si on établissait la même règle ici?

    Je n’ose même pas y penser!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • l’identification a chaque post? … ca aurait au moins le mérite que les gens pensent deux secondes avant de poster des niaiseries. Ca ajouterais de la crédibilité aux commentaires et ca amenerais une discution constructive sur un sujet qui est au départ déjà très bien établit.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • qu’on parle de blogs, de forums, de chats, il y aura toujours de pauvres types pas de vie pour s’en inventer une en voyant leur pseudo au haut des nombreux commentaires que leurs pathétiques situations leur fera laisser sur les dits blogs, forums, chats. c’est plate mais c’est ça, si on ne veut pas sombrer dans la censure, faut faire avec, M. Dumais, on n’en sort pas. le mieux qu’on peut faire est d’ignorer ces experts et grands esprits auto-proclamés et les laisser se bercer de leurs illusions que des “searchs” sur google les rendent instruits…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • M. Nelson, si un jour vous faites couler des statues de vous en or, j’en prend une, crée une alcôve dans MA chambre et vous vénérerai avec fleurs et offrandes ! ;o)

    Continuez “ad vitam eternam”, c’est un plaisir de vous lire !

    Sur une même veine que votre texte, il y a un groupe Facebook “Contre le Moi, je” en passant !

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Ce qui m’etonne depuis que je consulte a l’occasion quelques blogs de la presse, c’est a quel point certains individus sont amers, aggressifs et plein de fiel. Ma foi, leur vie doit etre penible et triste (sans parler de la vie de leur conjoint(e)). Que des gens perdent leur civilite et crachent leur venin envers Stephane Laporte qui a un blogue leger et humoristique…wow. Ou encore envers Francois Gagnon (les boys, c’est juste du sport) qui se donne souvent la peine d’emettre des commentaires structures et intelligents. Je ne suis pas toujours en accord avec ces blogueurs et d’autres mais serieusement, je commence a en avoir un ras-le bol de parcourir 10 commentaires aggressifs des repondants pour 1 savoureux. Je vais donc m’abstenir de plus en plus.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @nimzo,

    Quand on envoye une lettre ouverte à un journal pour parution dans la section lettres ouvertes, la politque obligatoire est aussi d’envoyer son numéro de téléphone avec la letttre et l’équipe éditoriale souvent entre en contact avec la personne qui a écrit la lettre pour s’assurer du bon nom au bas de la lettre, sinon cela serait trop facile. Donc, laisse faire de signer n’importe quel nom en bas de la lettre cela ne marche pas.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Nelson, toujours en verve et pertinent. Vous êtes un Monsieur, dans le noble du terme.
    Il est en effet difficile d’ignorer les commentaires disgracieux, qui sont parfois porteur de sens, même dans leur ignominie. Ce débat me semble être celui de la censure nécessaire, question délicate s’il en est, surtout pour une institution qui a une longue tradition de défense de la liberté journalistique.

    La ligne entre contribution et diffamation est si vite franchie… et si facile à franchir. Un pas, hop, de l’autre côté de la force.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • En passant, j’aime l’idée de noter les commentaires en fonction de leur pertinence. Après plusieurs note négative, un commentaire pourrait être automatiquement supprimé. Donner-leur la possibilité et les Internautes sauront eux-mêmes séparer le grain de l’ivraie.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • hum… ok :

    Moi, mon ego, mon je, mon me_myself_&_I et mon moi-même avouons avoir pris part à ces débordements. :-(
    … et nous n’en sommes pas fiers non plus!

    Alors, Claude_c, publiquement, là, je te fais mes excuses! Ainsi qu’à tous les autres que j’ai pu heurter. Et je suis sincère!

    Mais qui peut jeter la première pierre?

    On aime tous taper!

    surtout sur le clavier… ;-)

    D’ailleurs, faudrait sans doute s’en tenir à ça…

    Et puis y’a le problème des tomates: on peut dire “Je n’aime pas les tomates”, mais on ne peut affirmer que “les tomates ne sont pas bonnes.”

    Au plaisir de lire et de commenter cette excellente chronique (et ses commentaires) encore longtemps! Inch’Allah!
    :-)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • dennis_dubeau

    @Nelson

    De un, j’ai bien aimé ce billet de votre part, sa facture et sa rédaction. Le contenu aussi et surtout. Instructif à souhait! Croyez-le ou non, c’est ce même style qui vous rend intéressant à lire! Je répéte: Ce n’est pas le STRICTE contenu technologique comme quelques uns voudraient s’en tenir à, ici, qui explique la relative popularité (Je suis CERTAINS QUE tous ceux qui menacent de quitter continuent de lire et vont intervenir encore, tôt ou tard, une fois leur frustrations passées et quand ils auront compris que le chantage aux émotions est inefficace, puéril et enfantin) de votre blogue…

    Car, à quoi bon produire un écrit s’il n’est pas lu? Oui, bien sûr, il y a la valeur “thérapeutique” de l’écriture… ce que 98% des blogues personnels sont… au lieu d’écrire son journal intime sur du papier, on ouvre un blog, maintenant!! Mais, on parle du blog ici, alors… Gesca doit s’attendre à avoir, selon moi, le MAXIMUM de lecteurs. On parle d’une opération qui vise à vendre des copies d’un journal et non pas à sauver l’Univers!! Il faut relativiser nos “drames”, tout de même….

    Donc, c’est le style! (AlexAnticosti l’a exprimé à merveille, cela!)

    La preuve: Allez voir mon exemple préféré sur la page de radio-canada…

    Ça parle JUSTE techno dans un style froid et distant… et il y a environ 5 lecteurs qui émettent des commentaires dans un style aussi endormant que l’auteur!! Il est compétent comme technicien, Bruno… ne nous méprenons pas ici… c’est le style qui ne me convient pas. Et on pourrait presque dire qui ne NOUS convient pas, puisque très peu interviennent!!

    Car en fait, l’information présente ici existe partout sur internet: N’importe qui peut trouver de l’information sur, disons l’encryption WPA et ses caractéristiques, ad nauseam…

    Non, c’est le style, c’est-à-dire la FAÇON dont vous livrer cette information qui rend ceci, ce blogue passionnant à lire!

    LÀ ou j’échappe, c’est que vous semblez croire que l’humain échappe à sa nature parce qu’il est sur un blogue… Mais non! Pas du tout… Vous allez retrouver tous les types de conflits humains possibles et toutes les variantes de réactions à ceux-ci… et ça, ça peut décontenancer à première vue! Vous allez retrouver des gens sympathique et des gens carrément antipathique… comme partout. Et, certaines fois, certains auteurs vont déguiser et dorer leurs fiels avec du texte recherché et une terminologie élaborée qui va apparaître comme étant du civisme mais, qui ne sera au fond, que de la simple manipulation!!

    Mais, il existe des outils technologiques qui permettent d’orienter un blogue vers ses désirs… moi, c’est là que j’échappe… Je vais vous donner un exemple très simple: J’ai moi-même créé un blogue dont le but est de tester les fonctionnalités de WordPress. Il y a une fonction très simple de modération initiale… c’est-à-dire, qu’un quidam qui veut poster un commentaire initial DOIT requérir mon approbation… Ensuite, il est un commentateur accepté et peut afficher à sa guise… Ça ne requiert que très peu de travail de ma part! Et si jamais, il se transformait en Troll, je n’ai qu’a le bloquer par son addresse IP. Ce n’est pas incontournable mais ça rend le “Trolling” trop élaboré pour le résultat… bref, le Troll se tanne et va voir ailleurs si j’y suis… Donc, le blogue est sous parfait contrôle! Je défie quiconque de tenter d’y venir mettre le bordel!!

    Ainsi, ici-même, si vous jugez que cet infâme Dubeau (en passant, c’est mon véritable nom et je ne vais utiliser un pseudo seulement et seulement si c’est requis. Je considère que mon nom fait partie intégrante de mes communications et de mes opinions… oui je sais: J’ai dit “mes”!!) a commit une hérésie et mérite la pendaison… et bien, vous me bloquez une fois pour toutes et basta, on passe au suivant!

    Vous allez, avec cette méthode, avoir un blogue de type pensée unique et ça va être très réconfortant pour votre moral mis à sac par tous ces vilains garnements du Net… Vous allez pouvoir dire que ce mur noir est blanc… et une légion d’admirateurs béats va reprendre le refrain avec vous sans contradiction aucune! ( je “sarcasmais” ici, car je sais que vous pratique depuis assez longtemps pour savoir que vous n’êtes pas de cette eau…)

    Donc, les outils existent. Ma question (ouf… encore un pronom personnel!) est la suivante: Pourquoi, au lieu de récriminer, ne met-t-on pas en place ce simple mécanisme? Ou encore, pourquoi ne vous adjoignez-vous pas des assistants qui vont avoir une relative autorité?

    J’avais déjà posé cette question mais, c’était resté lettre morte…

    Ah et en passant, il faudrait quand même éviter les extrêmes et rechercher un équilibre… vouloir s’auto-éliminer (JE) au profit de la masse (NOUS) ne m’apparait pas une démarche beaucoup plus saine que l’excès d’égocentrisme… je répète: Équilibre…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @mrthebunny
    Le systeme a la slashdot demanderait un refactoring du logiciel de blogue lui-meme, et non seulement de la facon de tenir le site. Etant donne ce que j’ai cru discerner au travers differents posts, ceci semble totalement hors de control de Nelson lui-meme et reposer dans les bras Gesca.

    Identification:
    A moins d’avoir un numero d’assurance sociale/assurance maladie ou quoi que ce soit, qui pourrait ensuite etre recoupe sur une base de donnees pour avoir l’identification de la personne, cela reste de l’anonymat. Par exemple, mon vrai nom est Roger Berthiaume. Maintenant, prouvez que ceci est vrai ou faux. vous pouvez toujours taper mon pseudonyme si cela vous chante, je l’utilise depuis au moins 15 ans. Et vous ne pourriez probablement pas trouver d’occurence personnelle. Si vous fouillez, vous verrez que j’ai meme l’extreme chance de faire patie d’un couplet en l’honneur d’un troll du blogue de Stephane Laporte.

    @Nelson
    J’ai deja donner mon oponion sur cela sur le blogue de Patrick, et donc je ne la repeterais pas. Mais j’appuie totalement les mesures de moderation. Etant d’opinion que chaque opinion n’est PAS de valeur equivalente, le filtrage est une bonne chose. Prenez exemple de Digg vs Slashdot. De nombreux digger trouvent que Digg a perdu son attrait “nerd” pour devenir un site de nouvelle “populaire” et donc fast food. Sans filtrage des nouvelles, on se retrouve avec des lolcatz et autres inutilite sans liens avec la mission de depart de digg (la techno). Cette infection n’est toujours pas apparente dans les discussion/lines de Slashdot de par son filtrage des nouvelles. Malheureusement, je ne connais pas assez l’architecture du site de technaute pour pouvoir donner une quelqueconque methode de filtrer les commantaires du style chosebinne123, auquel groupe je suis persuade pouvoir etre rattache par certains a mes heures. Continuez ainsi. De toute facon, je lit plus souvent votre cronique que les commentaires qui y sont rattache.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Nelson Dumais

    @ dennis_dubeau et wyztix

    Pourquoi je ne donne pas suite à votre conseil ou pourquoi je ne mets pas en place un système à la Slashdot ? Si le blogue m’appartenait, je le ferais assurément. En réalité, je n’ai de contrôle que sur la publication de mes textes et sur la modération des commentaires qui suivent. Rien d’autres. Quant un troll survient et sévit, je dois acheminer une demande pour que son pseudonyme soit effacé de la base de données. Et si je vous demandais de modérer à ma place, je ne le pourrais. Les autorités refuseraient de vous remettre de telles responsabilités de contenu. C’est ainsi.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • dennis_dubeau

    @Nelson

    ahhhhhh…

    Alors, y a de l’eau dans la cale, Capitaine! Merde et re-merde!

    Tiens, Nelson, je te paye un scotch… dans ton bar! Ces rigolos ne te demandent pas seulement d’être le “commis” mais, de faire “l’entertainment” ET le “bouncer” aussi..

    Cul sec!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • dennis_dubeau

    @Nelson

    Bon, alors, pour un, je vais tenter d’être un peu une sorte de modèle et je ne vais m’en tenir qu’aux choses significatives et ignorer la provocation.

    Une bonne idée serait de ne commenter que tes articles et non les autres commentateurs, même ceux qui sont dans le champ gauche, avec les lumières éteintes et le defrost à OFF.

    Peut-être, au pire, ne souligner que ceux qui ont le mérite d’être bien écrits ou intelligents… ce qui n’est pas forcément la même chose!

    Dont acte (part II )

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Je suis pour que tout les gens aient le droit à son opinion et à la partager cependant, je suis tanné des gens qui n’ont aucun respect, les gens qui deviennent des «Bruce Willis» sur internet. Les gens prennent souvent les choses trop personnel. Si je dis que Vista n’est pas bon et que quelqun dis qui l’adore ben tant mieux! Quand quelqun dit quelque chose que t’aime pas ou qui t’énerve trop tu fais juste arrêter de le lire c’est tout.

    la clé est le respect c’est simple…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • en tout cas, lâchez pas, M. Dumais, je vous suis depuis vos belles années au journal de montréal et j’apprécie toujours autant votre plume, ce qu’elle a à dire et surtout comment elle le dit.

    c’est super intéressant, je trouve, votre questionnement sur la nature et la finalité du média sur lequel vous écrivez, on sent que l’humain derrière le blogueur ne peut pas être aussi détaché des commentaires (non modérés) que suscitent ses écrits, qu’il voudrait ou devrait bien l’être… c’est là qu’on voit les limites du blog. votre questionnement dans Direction Informatique est prémonitoire, à mon avis. je crois que ce ne sera pas long avant que les blogs des médias “mainstream” disparaissent au profit de forums modérés, la formule blog a ses limites, les grands médias commencent à se rendre compte que les blogs peuvent donner la parole autant au plus pertinent qu’au plus délirant commentaire non-modéré, ils se retrouvent à publier (électroniquement) des commentaires extrêmes, voire racistes, fascistes, ou encore complètement schizophrènes, les névrosés pulullent sur le net, rien pour soigner une image corporative, profitez-en les trolls, votre temps achève sur cyberpresse… ;)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Chronique, plutôt une diatribe, avec certaines « configurations » copiées sur le « Chant du cygne »; n’y manque qu’un accompagnent sonore à la Tchaïkovski… en WAVE ou MIDI. À tort ou a raison (tenons-nous-en à la raison pour l’instant), le WEB a permis au premier loustik du bord d’imposer son individualité à la planète… de la même façon qu’un bled perdu peut maintenant afficher ses particularités en tout lieu branché. De toute évidence la blogshère est saturée. Comment revenir à l’écrit instructif… qui améliore, qui grandit. Le WEB 2.0? C’est quoi cette patente? Je me remémore l’heureux temps où le Chroniqueur noircissait une page de ses savoirs et commentaires technos dans le Journal de Montréal du mercredi. Mais soyons de notre temps. Aussi, si le Chroniqueur décidait d’ « offrir » ses connaissances et ses critiques sur un site payant avec indentification appropriée des intervenants, moyennant un abonnement de 10 ou 15 $ annuellement, via PayPal bien sûr, j’y souscrirais maintenant. Je réfléchis à un plan d’affaires.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Dans un monde qui se radicalise, il est normal que le même phénomène se produise sur les blogues. Les blogues sont rien de plus que les forums dans les journaux et les lignes ouvertes. Ça sert à rien.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • pontobumbleroot

    Merci Nelson d’avoir mis en mots ce que plusieurs d’entre nous pensons.

    @wyztix

    Ça me fait penser que plusieurs sites en Corée du Sud demandent le numéro d’identification (Resident registration number) pour s’inscrire. C’est nul pour attirer des usagers de l’étranger (j’ai dû “emprunter” les numéros à des amis à plusieurs reprises) et il reste toujours des cons.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ marcofsky
    Tu as toute mon admiration. Ça c’est le vrai courage. La responsabilisation plutôt que la culpabilisation.

    Et puisqu’on en est aux mea culpa: gillesgilles, si tu me lis, je m’excuse pour mon attitude à ton endroit dans la discussion sur le MBA et ailleurs (ça date quand même – mieux vaut tard…). Je persiste à croire, cependant, qu’un port USB n’est pas assez. :-P

    J’ai moins participé à la section des commentaires ces derniers temps à cause de l’atmosphère sulfureuse qui s’en dégageait. Bref je suis un des habitués du bar qui est allé boire sa bière à une table du fond pour éviter le tapage et les «bucks» de bière qui «r’volent». Mais je préfère être optimiste et croire que les choses vont se tasser, et je vais tenter de faire ma part. Je crois que la première chose qu’on doit se demander, en toute humilité, avant de poster un commentaire, c’est: est-ce que ça va apporter quelque chose à la discussion?

    Quand même, toute bonne chose a une fin, un jour Nelson va passer à autre chose, et j’espère continuer à le lire où qu’il aille. :)

    P.S. @ WordPress: je suis calme, je suis calme!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • “@nimzo,

    Quand on envoye une lettre ouverte à un journal pour parution dans la section lettres ouvertes, la politque obligatoire est aussi d’envoyer son numéro de téléphone avec la letttre et l’équipe éditoriale souvent entre en contact avec la personne qui a écrit la lettre pour s’assurer du bon nom au bas de la lettre, sinon cela serait trop facile. Donc, laisse faire de signer n’importe quel nom en bas de la lettre cela ne marche pas.” – leon

    ===

    Non j’ai publié souvent des lettres dans les sections réservées au lecteur et on a publié même si j’avais mis un nom fictif.

    Je donne jamais mon nom ni sur Internet, ni dans les journaux, Il y a trop de “weirdos”,

    nimzo

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • En 2006, le magazine Times consacrait sa personnalité de l’année : Vous! (En fait, Nous.) Mais bon, ce n’est pas nécessairement un grand honneur, puisque W l’a été à deux reprises… Sans parler de Richard Nixon et de Stalline, eux aussi deux fois récipiendaires.

    Or donc, en 2006, le Times écrivait : « Parce qu’il reflète littéralement l’idée que vous, et non pas nous, transformons l’ère de l’information », dixit son directeur, Richard Stengel. « Pour avoir saisi les rênes d’Internet, pour la fondation et l’encadrement de la nouvelle démocratie numérique, pour avoir travaillé pour rien et avoir battu les professionnels dans leur propre jeu, la personnalité Time de l’année, c’est vous. » écrit Lev Grossman du Time Magazine. Tout cela, avec une page frontispice avec un écran d’ordinateur qui ressemble étrangement à un iMac.

    Après cette distinction du magazine Times, les “mass media” se sont emparés de ce qui a rendu populaire ce Nous pour tenter d’en appliquer plus ou moins la même recette. À Youtube on a vu des clips apparaître sur les sites des médias, des espaces perso, on a vu apparaître des blogues sur les journaux électroniques. Sans parler des “vedettes” du Web 2.0 qui ont soudainement accédé à une nouvelle notoriété en animant ou participant des émissions télé.

    Mais voilà, en 2008, les médias ne la trouvent plus aussi sensationnelle, la personnalité de l’année 2006, on dirait. Est-ce que le “prix” du Times lui a monté à la tête à cette miss 2006 ? Qu’est-il arrivé entre-temps ? Les pistes de réflexion de Nelson sont intéressantes, et les nombreux liens insérés dans sa chronique fournissent aussi du bon matériel. Comme bien des grandes questions, il n’y a pas de réponse toute faite. Mais on dit aussi souvent qu’il vaut mieux un texte pose des questions.

    @ marcofsky

    C’est noté. :-)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • “@leon

    Non j’ai publié souvent des lettres dans les sections réservées au lecteur et on a publié même si j’avais mis un nom fictif.

    Je donne jamais mon nom ni sur Internet, ni dans les journaux, Il y a trop de “weirdos”,”- nimzo

    =====

    Cela devait être dans des journaux de fond cave avec 200 copies de distribution, imprimé sur du papier de toilette… Que ce soit à La Presse, au Globe and Mail, à La Tribune ou au Journal de Mtl, la politique est très strict, sauf exception, tu peut pas laisser n’importe qui dire n’importe quoi au nom de n’importe à l’intérieur de la section Lettre aux Lecteurs dans un journal sérieux. Demande à Nelson ou mieux à Guy Crevier, éditeur de La Presse, il sera d’accord avec moi. Tu semble pas comprendre. Les poursuite contre libelle et diffamation, c’est sérieux pour les médias. Le Far West anonyme existe seulement sur le net et c’est dommage.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Dansla vie quotidienne, il y a des baveux tout court , il y a les baveux de bars, les baveux de chars et maintenant, les baveux du clavier.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • alexanticosti

    Cher @ Nelson

    Plutôt qu’une identification obligatoire, tu pourrais exiger l’humour obligatoire, ça sauverait déjà quelques chicanes…

    The medium is the message. Ça pis la température des médias sont des notions qui m’accompagnent depuis que je les ai lues. Marshall l’avait tu compris l’affaire. J’imagine qu’il classerait le blog très chaud !

    Je ne sais pas si tous s’en rendent bien compte, mais tes textes portent à la réflexion. Parfois superficielle, sur un gadget ou un service. Mais parfois très sérieuse sur des phénomènes de société importants. Dans le sens que nos vies en seront modifiées. Que nos rapports aux autres le seront.

    C’est peut-être ce qui explique certains dérapages, on n’est tellement pas habitués à devoir se remettre en question…

    Tu nous donnes l’occasion de réfléchir. Et c’est pas rien. Parce que, sérieusement, quand donc dans notre vie nous demande-t-on de réfléchir réellement ? Pas souvent. Avec raison d’ailleurs, c’est dangereux.

    Le bébélalage entre les intervenants est déplorable, mais probablement inévitable. Je pratique le blastage de temps en temps, surtout quand on me sort des énormités sous le couvert du gros bons sens. Moé le « gros bon sens » pis le « tout le monde le pense » me donnent de l’urticaire. Justement, quand tout le monde le pense je me méfie.

    Ton blogue fait œuvre de santé publique. Cossé qu’on attend pour te permettre d’accepter la carte soleil baptême !

    Alex

    p.s. à lire l’article de Wired sur Machin Allison, ça va dans le sens de ta réflexion.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Excellent article Bravo Nelson. Vous êtes mon blogueur préféré sur cyberpresse!

    Ne vous laissez pas abattre par les “trolls”.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Les blogue existe pour autant que la discution existe Socrate parmis la foule était une forme de blogue . Aujourd’hui on blogue sur Socrate pire même ont l’étudie …. quand on laisse une opinion , on exprime sa philosophie des choses Je ne crois pas que le blogue mourra mais il mutera , il deviendra autre chose .

    En ce qui concerne la discution , une opinion , c’est pas tlm a qui cela s’adresse . Certain ont un plaisir a échanger en bien ou en mal jer lis souvent ici et je remarque que plusieur ce font avocat du diable de leur propre opinion car d,un blogue a l’autre les contradictions ressortent ET ca c’est l’art de la discution tent que ca demeure intelligent

    Monsieur Dumais Nelson saviez vous que votre blogue est source d’information et de croissance philosophie ou plus précisement
    techno-philosophique .
    Certain ici ont été témoin des difference entre la philosophie MS et MAC versus Linux du code propio vs le libre etc etc en lisant un blogue ont donnent sont opinions mais le plus important on lis celle des autres et CA c’est important
    En ce qui concerne l,identité et tout le fla fla ces superficiel

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • PS

    plusieur savent qui est Stvcc et dautre non donc même si je m,appellerais Jean Beaudoin certain pourrait savoir qui est et d’autre non

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ Nelson …. au fais … est-ce ton vrait nom ? :p~~~

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Tout le monde a droit à son opinion mais ca ne veut pas dire qu’elle est valable pour autant. Par exemple, il ne me viendrait pas à l’esprit de commenter ou prendre position dans le *conflit* qui oppose les partisans de Microsoft et de Apple car je n’y connais que dalle en informatique.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Nelson, j’ai vu bien pire, et sur des forums informatiques. Malheureusement, certains adeptes de linux en font une véritable religion, avec tout ce que cela suppose : prosélytisme, mépris des incroyants – ceux qui osent utiliser windows – agressivité du ton. Je me suis ramassé une pluie d’insultes de toute une bande pour avoir dit à un type particulièrement envahissant qu’il était hors sujet en proposant de passer à linux à des gens qui demandaient de l’aide sur windows.

    Je me fiche, pour ma part, de jouer à qui a le meilleur système d’exploitation. Linux a certainement ses avantages, mais certains se sentent investis d’une mission, celle de convaincre les autres que leur choix est le meilleur. Malheureusement, ils ne lâchent jamais le morceau et croient que tout est permis au nom de LEUR cause. Dans leur aveuglement, ils ne voient pas qu’ils ne font que casser les pieds à tout le monde au lieu de convaincre d’essayer linux. Ils sont, malheureusement, de plus en plus présents sur les forums et les blogues d’informatique, et de plus en plus agressifs. À une autre époque, ça aurait donné des missionaires en Afrique…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @pontobumbleroot
    Comme le dit le proverbe: la ou il y de l’humain, il y a de l’humainerie.

    @Nelson
    Triste que vous ne puissiez que faire la tache ingrate vous-meme. Reste a essayer de distribuer un add-on firefox/opera* afin de scanner les sources de votre blogue pour retirer tout commentaire des trolls avant l’affichage ;)

    *Je ne sais pas si c’est possible en IE

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Bonjour a tous les wired, je voulais juste écrire ceci de peu important, mais qui, je crois, représente la moitié des lecteurs de blogues : je lis pas le monde. Juste celui qui discute, c lui qui m’intéresse, pas vous. Souvent, il y a des conneries, mais aussi des bonnes jokes ou des commentaires intéressants.

    La seule raison que j’aurais de lire les commentaires, ca serait que le blogueur réponde dans les commentaires et qu’il participe a la discusion ( il me semble qui ici se soit le cas, comparé aux autres blogues sur la presse) J’ai vu des pages avoir des milliers de commentaires, mais aucun du blogueur qui lui, pense a son prochain post.

    C’est pour ca que j’acroche pas aux blogues. Ca pourrai etre juste le texte que ca serai en masse pour moi, comme pour plusieurs.

    Et a tous ceux qui font des commentaires : continuer et un jour, les bloguers répondrerons aux appels. Et les blogeurs, sachez répondre aux commentaires, participez à la discussion que vous voulez, et non a la tentation de répondre aux attaques. M. Lagacé et M. Dumais l’ont fait, ca donne rien, sauf de glorifier un nick d’une personne qui sait pas quoi faire sauf se plaidre.

    Si cela arrive, moi je devient résident permanent sur le blogue lol !

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ungeduld tout à fait d’accord avec toi !

    J’ai vu aussi beaucoup de ces missionnaires Linux sur plusieurs blogues et forums. Hilarant!

    Personnellement, je trouve que Linux’est un beau projet, mais c’est loin d’être le messie qui va remplacer Windows XP et ça reste utilisé par 2% de la population peut-être (sans compter que la moitié pour des serveurs peut-être). Je pense que c’est un beau projet pour les tripeux de OS qui s’amuse à Tweaker des choses inutiles comme la stack de TCP-IP, ou les geeks qui passe leur weekend à recompiler LINUX.

    Il y a de sérieux problèmes avec l’approche Linux :
    ==> Il n’y a pas de drivers disponibles pour une grande quantité de matériel. Si votre ordinateur n’est pas récent, vous pouvez vous attendre à ce que votre carte Wifi ou votre carte de son ou modem, votre imprimante, votre numériseur ou votre caméra ne fonctionne pas sur linux. Bien sur les fans de Linux diront que c’est parce que les gens n’adoptent pas Linux que les manufacturiers ne font pas de drivers. Oui c’est vrai, mais ça n’empêche pas que si j’installe linux demain, je ne les aurai pas les drivers !!! Et le commun des mortels ne va pas prendre 72 heures pour tweaker des drivers existants ou les programmer en C ou en assembleur eux-mêmes. Quand tu sors Windows, il s’installe en 30 minutes et c’est fini. Tu n’as pas à gosser 2 jours pour faire fonctionner un OS avec tes composantes. Un OS c’est supposé d’être simple à utilisé et c’est pas supposé de te pourrir la vie.
    ==> Il n’y a pas beaucoup d’application spécialisés vraiment bonne sur Linux. Photoshop ? Ne venez pas comparer avec The Gimp. The Gimp est 5 ans en arrière sur Photoshop et son interface est tellement rebutante et exécrable…. Depuis des années, une clique refuse de changer l’interface de The Gimp. Ce n’est qu’un exemple. Les utilisateurs Linux pourront toujours argumenter qu’on peut rouler XP dans une machine virtuelle ou bien avec WINE, mais tant qu’à rouler 6-7 programmes comme ça, aussi bien installer XP et se débarasser de Linux, et rouler linux dans VIRTUAL PC, mais la plupart des gens n’en ont pas besoin de LINUX car tout les logiciels sont sur Windows de toute façon.
    ==> Comme je l’ai mentionné plus haut, à part Ubuntu, la plupart des logiciels LINUX ont des interfaces exécrables conçu pour être utilisé par des programmeurs. Ceux qui ont programmé ces logiciels n’ont rien compris à la notion d’utilisabilité et d’ergonomie. Je ne parle même pas ici des logiciels qu’il faut encore installer en ligne de commande.
    ==> Le temps est révolu ou les systèmes d’exploitation bouffait toute la mémoire vive. Maintenant, on en a rien à cirer pour la majorité de la population que Linux peut rouler sur un 486 avec 2 meg de ram. So what? Vista est lourd, mais XP est très rapide.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • suite du commentaire précédent :

    Selon Wikipedia : “Estimates for the desktop market share of Linux range from less than one percent to almost two percent. In comparison, Microsoft operating systems hold more than 90%.[42][43][44][45][46][47][48]”

    Un gros 2% pour Linux. et 12 $ pour le marché des serveurs… ça va pas loin Linux…. Et le 2% qui utilise Linux est une majorité de geek. Je pense que tout les Gilles38 de ce monde oublient que ce blogue s’adresse à un public général. Avec 2%, Linux devrait se mériter pas plus que 1 billet de blogue sur 45 environ. Je pense que Monsieur Dumais fait beaucoup mieux que ça en parlant régulièrement d’ubuntu etc.

    Certains se plaignent toujours la bouche pleine….

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Je me souviens…
    Avec le début de l’enregistrement des commentateurs (sic) que nous sommes auprès de Cyberpresse, d’un texte où tu déplorais la chute ou le petit nombre de commentaire des gens dû peut-être à ce nouvel obstacle.
    On est forcé de constater que les gens se s’y ont fait et que tu paies maintenant pour ça !
    Ton blogue est devenu trop invitant, tes chroniques suscitent l’intérêt et ceux qui écrivent (certains !!!! ) donnent peut-être le goût à d’autres de se lancer.
    Ah la célébrité ! :-)

    Mais tu as raison, sur certains sites d’information technologique où il est possible de “commenter” la nouvelle, les briques fusent de partout, souvent dans un langage très vulgaire, très hautain et inquisiteur.

    Somme toute avec un petit et simple code de conduite que tu pourrais rédiger, et auquel les intervenants pourraient avoir accès, il serait plus facile de stopper les interventions déviantes. En voiçi un sur le forum d’Ubuntu-fr, je vois fréquemment des gens se le faire rappeler !

    http://forum.ubuntu-fr.org/misc.php?action=rules

    À consulter !

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ jack333 c’est justement ce genre de commentaire qui devrait être arrêté!

    Gilles38, c’est pas sa plateforme qui était le problème. Son problème c’est le même que des gens “comme toi” qui parce qu’il ne comprennent pas le point de vue de l’autre, ne pensent qu’au leur.
    Je veux pas repartir de polémique mais “ouvres ton esprit” un peu. Ça te tente pas d’apprendre des nouvelles choses, de découvrir, de t’enrichir de connaissances toi ?
    Moi OUI ! J’ai pas de mac et je lis religieusement toute les chroniques qui en parlent. J’apprend les termes, les noms de logiciels, les possibilités, les configurations, et je te le jures, il n’est pas dans mes plans de m’en acheter un d’ici 5 ans.

    MAIS on sait jamais !

    C’est pourquoi je lis et j’ouvre mon esprit.

    Grrrrrr

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ jack333

    Hum, je prends le risque de vous répondre, même si je crois qu’en l’état un peu délicat des choses, ça ne soit pas trop le temps de repartir la chicane… ;-)

    Ne trouvez-vous pas que vous y allez un peu fort? Je trouve votre commentaire initial, «c’est un beau projet pour les tripeux de OS qui s’amuse à Tweaker des choses inutiles comme la stack de TCP-IP, ou les geeks qui passe leur weekend à recompiler LINUX», est réducteur ainsi que condescendant. Il se trouve que j’utilise davantage Ubuntu que Windows XP, et ce par choix. Pourtant, je n’ai aucune idée de ce qu’est «une stack TCP-IP», et je ne saurais que faire si on me demandait de recompiler un kernel…

    Ce que je fais sur Ubuntu? Principalement de la navigation, du courriel, de l’écoute de musique et de vidéos, un peu de manipulation d’image avec Gimp, justement (rien de compliqué). La plupart des applications sont très conviviales, Gimp excepté. Mais je me sers de Gimp sous Windows aussi, parce que j’ai fait le choix de ne plus pirater les logiciels comme Photoshop. Et puis, même si ce n’est pas Photoshop, Gimp n’est quand même pas si horrible que ça, pour un usage ludique. Quand il existe un produit gratuit, ou encore mieux libre, je l’utilise, et j’accepte ses limitations, ou je paie pour un meilleur. J’aime l’interface de Gnome, elle est simple (parfois trop) et conviviale.

    Ce que je ne fais pas sous Linux? De l’impression sur papier photo 4×6 (Canon, contrairement à HP, ne joue pas «réglo» avec Linux), et pour le travail, de la CAO.

    Bref (!), je veux juste dire, ce n’est pas tout noir ni tout blanc, mais quelque chose entre les deux. Linux ne devrait pas être rejeté à cause de sa marginalité, car à ce titre, on devrait aussi mettre OS X au rancart… L’essentiel est de pouvoir avoir le choix. :)

    P.S. Cher WordPress… (sur le ton d’Obélix)
    JEEEE!!! SUIS!!!!!! CAAAAAAAAAALME!!!!! :roll:

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Je pense que WordPress s’est trompé de cible!

    Du calme, vieux! :-P

    Et merci pour les bons mots, mais je pense que plusieurs d’autres contribuent davantage que moi.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Euh, je m’adressais à trocupei.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • J’ai bien essayé de lire tout les commentaires mais j’ai pas pu(e,s ou es?) Trop claquer de ma journée d’ouvrage dans la construction.

    En lisant ce texte j’avais l’impression de retomber en enfance. Quand j’étais petit, mes parents avaient acheté un disque: “Sol interdit aux adultes”. Donc, votre texte m’a beaucoup fait penser à un texte de Marc Favreau (paix à son âme).

    J’aime beaucoup vous lire Monsieur Dumais. Même si je n’affiche presque jamais de commentaire. En passant, ma passion est bien l’informatique. J’ai même travaillé dans le domaine pendant 5 ans.

    [/Troll:ON] Moi je roule sous Vista pis j’aime ça! [/Troll:OFF]

    Je vous souhaite de passée une bonne nuit!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ gemnoc
    Non ! merci vieux, je reste calme mais c’est-tu tannant à la fin. Je comprend pourquoi tant de gens ne publient plus de commentaires.

    Excuses-moi, j’ai une recompilation de noyau à faire et l’écriture d’un driver en Perl à terminer, ensuite, j’irai sûrement continuer à me pourrir la vie ! :-) :-)

    Bonne soirée à toi, j’apprécie toujours te lire.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • alain_from_west

    Bravo Nelson et longue vie à ce blogue (ou tout autre moyen de communication qui le remplacera).

    [/Troll:ON]
    @ jack333

    Ce sont justement ce type de commentaire (qui n’a rien de concret avec la réalité d’aujourd’hui) qui est si nuisible au bon fonctionnement de ce blogue
    [/Troll:OFF]

    P.S. Désolé Nelson, ce mesage sera à détruire car n’ayant pas de lien direct avec le sujet initial.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Monsieur Dumais, ce qui compte le plus, c’est de continuer de nous pondre des articles de la trempe de celui-ci.
    Bravo.
    Vous etes le Pierre Foglia du Web 2.0

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Poivre et Sel, un site pour les aînés soutenu par le collège bois-de-boulogne avait essayé de modérer le forum de discussions en introduisant un mot de passe accessible aux seules personnes identifiées.
    Des gens avaient protesté contre ce qu’ils appelaient un contrôle contrevenant à la liberté d’expression.
    Car au préalable les insultes pleuvaient de bord et d’autre. Par le style des correspondants ils avaient pu découvrir qu’une personne âgée employait plusieurs pseudonymes. On vieillit comme on a vécu est une observation bien vérifiée dans ce cas-là.
    Par la suite, même si cette personne s’identifiait en bonne et due forme elle a continué à écrire des bêtises. Je crois qu’on ne s’en sort pas à moins d’un contrôle très strict.
    Les animateurs, malgré toute leur bonne volonté laissent tomber car cela devient assommant à la longue.
    Le webmestre a abandonné c’était devenu trop lourd. C’ÉTAIT un très beau site.
    Signer mon nom n’est pas un problème.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Les «cyber-scribes», des victimes? Vraiment?

    L’arrivée des «ChoseBinne123» dans le groupe des gens qui veulent s’affirmer et prendre la parole en public provoque des dérangements qui perturbent la quiétude des journalistes, j’en conviens. Il faut prévoir une certaine période de transition, car le Québec ne possède pas de longue tradition d’échange et de débat. Nous avons tous été «élevés» dans le triomphe de la pensée unique qui devait tenir en public pour que les convenances soient respectées. Échanger avec l’autorité!?! … encore moins devant une audience… Nous avons beaucoup à apprendre et la trop courte période de temps qui nous sépare des débuts de cette expérience révèle notre grande soif de s’affirmer. Trop souvent, ça sort tout croche…

    Les politiciens, les journalistes, les curés, les spécialistes et bon nombre de gens qui avaient «le pouvoir» (des hommes bien souvent) s’adaptent très mal à ce nouveau contexte où il se dit tout haut maintenant, ce qui se disait tout bas autrefois. Il faudra en revenir, bien sûr, et trouver les mots pour débattre sans diffamer, sans se cacher derrière l’anonymat, cesser de s’éloigner du sujet de la conversation, travailler sur nos préjugés dans l’expression de nos points de vue et surtout, ne plus s’en prendre à l’intégrité du/des messager(s) plutôt que de se concentrer sur le contenu du message. Mais ça s’apprend…

    Vous allez peut-être dire M. Dumais que vous êtes journaliste et que ce n’est pas votre rôle de «jouer» les modérateurs pour toutes sortes de bonnes raisons qui sont les vôtres (conditions de travail, manque de temps ou d’information pour bien le faire). Je comprends.

    Du temps où j’étais directeur d’école, bien des enseignants m’ont dit la même chose. C’était bien le temps où la parole du maître n’était pas contestée. C’était si bon d’avoir devant soi un public écoutant, discipliné et conscient de tout le savoir que l’expertise pouvait apporter…

    Internet, le Web participatif et les blogues n’ont pas inventé le constructivisme et le «joug du JE». Ils n’en sont que le révélateur. On peut rêver de revenir en arrière et retrouver tout l’espace disponible pour étaler son savoir, mais bon… les chances que ça se produise???

    Et si on se demandait… C’était si bien cette culture du tout le monde suit? Est-ce que ça nous a si bien servi cette propension à laisser l’autorité (un petit nombre) impressionner la masse?

    Oh… Il y avait de l’ordre, ça oui.

    Mais beaucoup de silence. Et souvent, bien souvent, un silence lourd, rempli de tension, de rancune et de frustration.

    Je vois bien qu’il y a trop de bruit. Je constate qu’il y a trop de désordre. Mais j’aime mieux aller de l’avant et avoir en face de moi tout ce qui sort; pour y faire face, en tenir compte, sans me renier, en m’affirmant dans la force de mes arguments plutôt qu’en pensant comme hier, que le silence voulait dire «consentement».

    Ce n’est pas facile. C’est souvent pénible.

    Mais après un certain temps, on se met à découvrir que ces «je» peuvent nous apprendre des trucs. On se met à utiliser de nouveaux chemins pour argumenter et on réalise qu’une partie de ce qu’on pensait ne valait pas grand-chose. On découvre que certaines de nos convictions passent tellement, qu’ils deviennent les arguments de ces autres «je» qui viennent développer des solidarités dans notre cour.

    J’arrive à la fin de la quarantaine M. Dumais. Je blogue bien plus pour apprendre des autres que pour convaincre. Je n’ai pas de leçon à donner, mais je voudrais simplement témoigner qu’à force de poser plus de questions que de donner de réponses, le monde autour de moi est moins bruyant. Au moment où je croyais perdre en contrôle (ça fera six ans que je blogue en octobre 2008), je réalise que les plus ardents défenseurs de ma ligne éditoriale sont ces «je» qui commencent à parler en «nous».

    Le phénomène blogue (celui qui se caractérise par l’importance du contenu généré par les usagers) est loin de tirer à sa fin, de mon point de vue.

    Mais je reste ouvert à d’autres observations. Surtout si elles sont supportées par des raisonnements qui se tiennent.

    Je fais le pari qu’après le bruit, si on ne le laisse pas prendre toute la place, on commencera à entendre un peu de musique. Je me dis aussi qu’il est possible que je sois responsable de la qualité de la musique qui émergera si je veux vraiment qu’elle arrive. Je ne sais pas encore si je ferai partie d’un grand orchestre, mais je me sens déjà rassuré de ne pas jouer tout seul ;-)

    N.B. Désolé pour la longueur… je n’étais pas parti pour une si longue tirade.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Interressant billet, Nelson.

    Il y a définitivement un gros malaise à ce niveau chez les blogueurs de cyberpresse ces temps-ci, c’est fascinant.

    C’est un sujet passionnant, mais qui couvre si vaste qu’il faudrait écrire une brique pour n’en faire que le résumé.
    … Parce qu’en fin de compte, c’est l’ensemble de la psychologie humaine dont il est question, pas juste d’un outil de communication internet.

    Au risque de me répéter

    (ici) http://blogues.cyberpresse.ca/moncinema/siroka/?p=420

    Essayez de planifier l’avenir de l’interactivité cyberpressienne un moment donné, devant une bière ou deux… L’outil ne changera jamais le monde, mais le format actuel n’est définitivement pas optimisé.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @Nelson

    Le Web 2.0 est anarchique? Certes! Mais en même temps, cette anarchie est créatrice (Wikipédia est loin d’être parfaite mais elle compte presque 700K articles en français, malgré les vandales et les trolls) même si elle semble parfois dissonante. Tout le monde apprend en fréquentant les blogues; et pour certains acteurs-consommateurs l’apprentissage est plus long.

    Quant à ce blogue, tu as beaucoup de chance. Ici, les commentateurs savent écrire sans trop faire de fautes! En cela, tu es l’exception, plutôt que la règle car la plupart des blogues de journalistes sont fréquentés par bon nombre d’analphabètes.

    Pour ma part, j’essaie de ne pas revenir trop souvent sur le même article (il y a d’autres choses à lire ailleurs). Si les conversations sont intéressantes, j’y reviens deux ou trois fois, pas plus. Et rendu au 80e commentaire, on est tellement éloigné du sujet principal qu’une lecture approfondie n’est plus nécessaire.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @trocupei

    mise a part l’environement POE tu feras pas grand chose avec des drivers écrit en perl :-P

    @jack

    Même si je suis en grande partie d’accord avec ce que tu dis ca smell tellement le trolling que je vais pas embarquer la dedans.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Longue vie a ton Blogue Nelson !!! Techno et humour se marie bien. Juste que dans les commentaires de certains envers d’autres sont pas toujour jojo. Messieurs, tout le monde a raison : Window, Linux et Mac…. Cela dépend seulement des utilisations et des tempérament.

    En espérant pouvoir toujour te lire.

    Serge Hamel
    Saguenay

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Certain ne savent pas différencer Blogue et salle de CHATT ( discutions )

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Nelson Dumais

    @ Mario Asselin

    Peut-être longue la tirade, mais elle valait le détour.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • alexanticosti

    @ Mario Asselin

    Très bonnes pistes de réflexion. Je n’ai pas le temps d’argumenter sur vos commentaires. Mais un point sur lequel on se rejoint est cette absence de culture de la discussion. Aussitôt qu’on part sur un sujet un peu “hot”, il y a quelqu’un pour nous ramener à quelque chose de consensuel (le prix du gas genre) ; c’est chiant au possible.

    Jamais moyen de faire sortir un peu de jus. C’est exactement ce qui se passe ici. Si j’excepte les fatiguants de prosélytes d’un OS quelconque, il est quand même difficile de tenir un échange sur un sujet sérieux -dérivé du sujet de Nelson- sans dérappage. Passé une couple de commentaires ça vire à l’attaque ou à la plainte pour harcèlement.

    À noter que le visiteur type est un grand garçon dans la quarantaine…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Nelson Dumais

    Michael Carpentier, un collègue de Mario Asselin dont la réflexion sur le phénomène va beaucoup plus loin sur son propre blogue que dans le commentaire qu’il a bien voulu publier ci-haut, a signé, hier, un texte très intéressant sur le sujet. Ne ratez pas ces deux articles.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • michaelcarpentier

    Merci M. Dumais pour la référence, c’est très apprécié.

    Comme je viens d’en discuter “live” avec Mario Asselin dans mon bureau, j’ai l’impression que votre problème n’en est pas un de principe, mais bien d’échelle. L’apparente ouverture d’esprit qui semble caractériser les blogues qui ont un volume de trafic raisonnable est difficile à appliquer dans vos conditions.

    J’ai aussi l’impression qu’avant de lâcher ses journalistes dans la jungle, il serait approprié pour un groupe média de se doter de modérateurs équipés d’une politique éditoriale sévère. Il est impossible de tenir une conversation dans une pièce quand 50 personnes gueulent des insanités tout autour.

    Évidemment, les esprits chagrins hurleront à la censure (ce qu’une politique éditoriale intelligente n’est pas) mais ceux qui souhaitent avoir une discussion intelligente y trouveront leur compte.

    Je me trompe peut-être, mais il me semble que si vous, M. Lagacé, M. Hétu et autres blogueurs souvent victimes des trolls aviez à répondre à 5 commentaires intelligents plutôt qu’à chercher l’aiguille de pertinence dans la botte de foin de stupidité, vous auriez davantage de plaisir à bloguer, et cela permettrait effectivement de créer des conversations en lignes. Et de ces conversations pourraient émerger des idées intéressantes.

    Mais tant qu’il y aura plus de bruit que de signal, je me contenterai de vous lire. :)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ M. Dumais

    Une fois de plus, encore un excellent texte! En passant, merci pour les liens de vos confrères MM. Carpentier et Asselin, très intéressant. Je suis une fidèle lectrice depuis vos débuts et soyez assuré que je vais le demeurer, peu importe où vous écrirez (et j’espère que vous le ferez encore longtemps!). Et puis, il n’y a que vous qui ayez pu faire que pendant quelques années, le mercredi, journée drabe de la semaine, soit devenue ma préférée! ;-)

    @ tous

    Pour reprendre l’analogie de gemnoc, moi aussi en tant qu’habituée du bar, ces derniers temps j’ai siroté ma bière à l’écart, sur la terrasse à la table la plus éloignée de l’entrée, à l’abri du tumulte, là où les conversations deviennent presque inaudibles…

    Mais l’optimisme de gemnoc et certains commentaires lus à propos de ce texte me donnent le goût de me rapprocher, de « coller les tables » comme on dit. :-)

    Bonne journée à tous!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @Mario

    C’est ce que j’observe tous les jours en France. On peut dire ce que l’on veut contre eux ils savent comment tenir un débat énergique.

    Un diner entre amis peut facilement s’enflammer en deux secondes, tellement qu’au début j’étais vraiment mal à l’aise … quelques minutes plus tard tout le monde s’embrasse et on passe a autre chose.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Les blogues ce sont les lignes ouvertes du web, a la difference sur les lignes ouvertes ( radio), quelqu’un filtre les appels ou mes fins a la discussions si il est en desaccord avec l’animateur ou vice versa.
    Alors les journalistes blogueurs constate de plus en plus que les gens peuvent contester leurs opinions rapidement , ne me parler pas des opinons des lecteurs dans les journaux car si tu conteste un article, tu n’est jamais sur d’etres publies et de plus si tu l’es la publication peut etre 2 a 3 jours plus tard suivant l’article . Alors probablement que d’ici peu nous verront l’apparition de nouveaux journaliste qui auront grandi avec les blogues et donc plus ouvert au critiques et aux bloques. Nouvelles technologies, nouveaux media, les gens vont s’adapter

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Mario Asselin a écrit (j’adapte la mise en forme et je modifie légèrement le contenu):

    «Il faudra trouver les mots pour:
    - débattre;
    - sans diffamer;
    - en épargnant l’intégrité des participants;
    - en ne s’en tenant qu’au sujet de la conversation;
    - en travaillant du même coup nos préjugés dans l’expression de nos points de vue.»

    Ne serait-ce pas là un beau code de conduite pour ceux, dont je suis, qui en souhaitent un pour ce blogue?

    «… ce n’est pas votre rôle de «jouer» les modérateurs… Du temps où j’étais directeur d’école, bien des enseignants m’ont dit la même chose. C’était bien le temps où la parole du maître n’était pas contestée.»

    Vrai. Les enseignants qui favorisent et même provoquent la discussion dans leur classe savent, ou constatent rapidement, qu’une période de rodage est nécessaire pour parvenir à un climat propice aux discussions constructives. Les élèves attaquent très vite leurs collègues plutôt que le sujet, mais il est possible, avec la majorité des groupes, de se livrer à un entraînement pour rendre les échanges intéressants et civilisés. Ça fonctionne dans la plupart des cas, car Mario Asselin l’a écrit:

    «Mais ça s’apprend!»

    Les adultes n’étant bien souvent que des adolescents en prolongation, j’imagine que la réflexion précédente peut s’appliquer à notre blogue préféré!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Bonjour à tous,

    @ Nelson Dumais, au risque de me répéter, plus je vous lis… plus j’apprécie!

    @ jack333

    Suggestion:

    Trouve toi un ordi usagé pas cher. un 2,4 mhz c’est en masse.
    Pis en suite installe Ubuntu 8.04lts ou Mandriva ou autre… Le choix est grand. Je paris que tu sera surpris de tout ce qui fonctionne tel quel… «out of the box» comme disent les anglos. Mais surtout j’aimerais beaucoup avoir tes impressions… échanger… juste quelques lignes de temps en temps. Quand le sujet s’y prête.

    C’est toujours intéressant… enfin … ça m’intéresse.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • alexanticosti

    @ Nelson

    Je viens de lire le texte de Carpentier. Je ne dirais pas comme Asselin qu’il est “génial”. Il y a beaucoup de lieux communs, d’affirmations non étayées et d’exemples tirés par les cheveux. Et quand il écrit que ;

    “Quand pour cet internaute brillant 250 gogos harassent les 99% de journalistes compétents”

    Je ne peux que sourire. Il n’y a pas une seule profession où 99% des membres sont compétents, J’ai presque envie d’ajouter ; surtout pas chez les journalistes ! Mais je ne le ferai pas ;)

    Lorsque j’aurai le temps j’irai voir du côté de Asselin, mais j’ai la drôle d’impression d’une spirale ; Dumais a dit que… Carpentier dit que Asselin a dit que…Asselin a dit à Dumais que Carpentier a dit que… Je suis un peu étourdi là.

    Je ne nie pas que la discussion dérape parfois (je suis le premier à “shirrer” dans les courbes) mais le contraire est IMPOSSIBLE. Faut pas penser que Einstein s’est levé un matin et a jeté sur papier sa Théorie, ou que Newton a reçu une pomme (n’en déplaise à Marcel) et a tout compris… Il y a eu des années, des décennies de discussions avant cela. Avec parfois, des crétins mal embouchés. Mais dans le lot il y a eu des Leibniz…

    Je déplore que tu ais à te faire chier à modérer nos transports. Surtout si ça mènait à la disparition de cette excellente chronique. Mais que quelqu’un, y compris moi, se fasse traiter d’imbécile ne me met pas particulièrement au bord du gouffre. Si quelqu’un est vraiment catastophé de ce qu’on vient de dire à son endroit, il peut aller se remettre les valeurs au bon endroit à http://www.amnistie.qc.ca/ , ça aide à relativiser mettons.

    Pis les Tussilages ?

    Alex.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @gemnoc

    Intéressant ton commentaire. C’est agréable de lire ton point de vue.

    Ça me rappelle justement que la plupart des logiciels libres phares comme Gimp, OpenOffice, Inkscape, Blender, Azureus, VLC , Abiword, Audacity, Filezilla, Eclipse, etc. existent aussi pour Windows. En ce qui me concerne, c”est une raison de plus pour rester sur windows en profitant des logiciels libres! Mais je comprend aussi ton point de vue.

    @trocupei @alain_from_west J’ai dit clairement que j’exprime monopinion et je répondais au commentaire de quelqu’un d’autre. Maintenant, si on commence à s’accusez de “trolling”, à chaque commentaire qui nous déplaît on ne finira pas. Vous n’avez même pas pris la peine d’argumenter. En disant que je ne suis pas ouvert d’esprit parce que je n’utilise pas Linux ou parce que je n’enscence pas Linux (je l’ai déjà entendu celle la) vous n’apportez rien à ce forum et c’est vous qui faites du “trolling”. Oui j’ai fait des blagues dans mon message en exagérant pour que ce soit rigolo, mais mes arguments sont là :
    - il manque d’applications spécialisés
    - il manque de drivers (oui j’ai déjà essayé d’installer Linux avec différentes machines et chaque fois plusieurs composantes n’étaient pas détectées)
    - l’interface utilisateur de nombreuses applications sous Linux sont incohérentes ou destinées à des programmeurs,
    - la plupart des logiciels libres phares sont disponibles aussi en version windows de toute façon

    Il faut arrêter de crier au “trolling” quand on n’est pas d’accord et argumenter.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @vazimollo Je serais intéressé à faire l’expérience.

    J’ai déjà essayé plusieurs distribution Linux.

    Il y a environ 8 ans, j’ai installé Mandrake sur un AMD 900 Mhz Desktop. Mon imprimante Brother et mon winmodem n’était pas fonctionnels. on m’a dit qu’il aurait fallu que j’achète un nouveau modem 56k pour résoudre le problème.

    Ensuite j’ai essayé sur un portable Toshiba. La carte Wifi et la carte de son n’étaient pas détectées. Et je ne souviens pas… il y avait peut-être aussi d’autres problèmes.

    Puis, jai essayé récemment sur un HP Tablet PC. Encore une fois, plusieurs composantes ne sont pas détectées : touch screen, wifi, bluetooth, etc.

    Finalement, ‘ai essayé d’installer Ubuntu dans Virtual PC récement. J’ai été obligé de bidouillé pour faire l’installation car il ne détectait pas le mode d’affichage. J’ai passé 3-4 heures en consultant les forums.

    Peut-être que je ne suis pas chanceux? Je n’en sais rien, mais dans mon expérience avec Linux, j’ai toujours eu beaucoup de problèmes et de matériels non détectés. Peut-être parce que j’utilise souvent des laptops? Je n’en sais rien.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @jack333

    Les interventions de trocupei et alain_from_west étaient pertinentes. Les dérapages sur ce blogue surviennent souvent quand surgissent des commentaires sans rapport avec la chronique. Dire que vous êtes d’accord avec ungeduld, c’est une chose. Partir sur une longue élaboration sur Linux, c’en est une autre. Autrement dit, vous pourrez y aller à fond la caisse suite à un article portant sur Linux. mais pas suite à celui-ci.

    Avec les événements qui se sont enchaînés depuis un mois sur ce blogue, le moindre dérapage prend des allures de déclaration de guerre! De là une certaine «prudence» nécessaire.

    Cela dit, j’espère bien vous lire à nouveau quand ce débat-là (Linux vs Windows) reprendra!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @stifou

    Je vois que vous êtes dotés de bonnes intentions avec “votre prudence”. Toutefois, je pense qu’il n’est pas nécessaire de toujours s’en tenir au sujet principal que traite le blogue du moment que ce soit lié plus ou moins directement. C’est mon opinion… D’ailleurs j’ai bien aimé les réponses de @gemnoc, @vazimolo. Ils ont pris la peine de répondre et d’argumenter, je respecte leur point de vue et c’est enrichissant.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • C’est drôle, je ne lis jamais les commentaires sur le blogue de Richard Hétu, que je fréquente pourtant aussi assidûment qu’ici. Pourquoi je le fais ici? Difficile de trouver la raison.

    Les contributions de MM. Asselin et Carpentier sont extrêment intéressantes, parce que venant non pas de «simples commentateurs» comme nous, mais de blogueurs. Dans le cas des blogues commerciaux comme ceux de Cyberpresse, peut-être allons-nous voir les sections de commentaires disparaître? Après tout, si le pourcentage de commentateurs est si restreint par rapport à l’ensemble du lectorat des blogues, pourquoi continuer à supporter toute cette «aggravation» (désolé pour l’usage anglo du terme)? Et je ne vois pas non plus Cyberpresse payer quelqu’un pour faire exclusivement de la modération…

    J’ai déjà vu Patrick Lagacé bloquer totalement les commentaires pour une entrée de blogue. Est-ce que Nelson en a le moyen? Peut-être que cela pourrait être une option pour refroidir les ardeurs des commentateurs. Un genre de «soyez tranquilles les enfants, sinon je vous prive de dessert». ;-)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Ce pourrait il que cela soit vrait
    Les Quebequois ne savent pas débattre D’èes que le prpos est contreversé , il devient personnel et soumis facilement à la critique et même à la censure .

    Je crois pas que c’est le blogue le problème mais notre capacitée collective d’assumé une opinion défavorable

    faut pas oublier , ici tlm est beau et gentil donc remetre ca en question c’est tabou .
    En chine ont censure internet , la droite puritaine aux USA cherchent a censurer internet ici ont parlent de plus en plus d’effectuer une forme de censure sur internet , les commentaires sur les blogs en font partie

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • catalogue_sears

    J’aime lire les blogues comme celui de M. Dumais. Par contre, je ne lis presque plus les commentaires… trop désolants… comme le mien présentement! ;-)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • En passent Nelson dans le mille

    L’impression que tout ca me laisse est que la “”communautée artistique”" sais définir le bon gout du mauvais celle des medias est devenu l’autoritée moral et a un droit de regard sur la socièté le peuple tent qu’a lui n,a pas assez de connaissance pour en discutée et se reconforte dans une culture presque communiste comme idéal ( ont est toutes pareilles ) tout ca dirigé par un gouvernement qui semble est a la solde d’un pouvoir capitaliste sans borne ..

    Le nous que vous parlez M. Nelson est une eutopie car le je a toujours fait partie de la culture ouest occidental depuis des millers d’année , les vikings sont pas venu dans notre boute pour une question d’épanouissement collectif .
    Chaque fois qu’un NOUS apparait dites vous bien que cela sert toujour les interet d’un JE

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • stvcc, un troll grammatical? ;)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • wiiphone:

    stvcc, un troll grammatical?

    Moi aussi, j’avais cette impression. ;)

    @catalogue_sears:

    Le catalogue de Distribution aux Consommateurs m’a fait rêver toute mon adolescence alors que celui de Sears me servait à un autre genre d’épanouissement (SIc!) à l’époque…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • rodhot,

    pareil ici, le catalogue DAC pour les jouets, le Sears pour la section sous-vêtements féminins, comme vous ne dites pas :)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @wyztix:

    C’est génial ton idée de add-on firefox/opera… Sauf que j’aurais envie de développer quelque chose pour tous les navigateurs. Un site qui se chargerait de la job. Au lieu de se connecter sur Technaute, ce serait une copie épurée, ou chacun pourrait enlever ce qu’il (ou ceux qu’il) n’aime pas pour les autres purs et durs… La chicane pognerait pour cause de désaccord sur la censure…

    Les purs et durs s’y tiendraient et les trolls auraient, eux, le site officiel pour s’amuser.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • J’ai l’impression que si les blogueurs professionnels avaient le temps de participer à leur blogue qu’il y aurait beaucoup moins de dérapage et un meilleur partage des connaissances…
    Mais c’est pas le concept, le concept étant voici l’information et dites ce que vous en pensez… et quand on laisse les gens dirent ce qu’ils pensent s’en balisent ça donne des “free for all”
    Un bateau a besoin d’un capitaine… il en est ainsi pour le partage et la circulation des idées…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ bibelot, tu vois on est sur la terrasse et on entend le band. Mais de là à voir les dévergondés faire les fous devant la scène….

    On parle de wap et wep et on bifurque…

    Les seules bifurcations tolérées devrait concerner l’art, la musique et la littérature.

    Tant qu’à partir un troll sur les SE… Ce serait plus rassembleur.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • alain_from_west

    @ jack333

    Bonjour,

    Malheureusement ce n’est pas le moment idéal pour argumenter au niveau des éléments que vous avez inclus dans vos messages précédents. Ce sera pour une autre fois je l’espères.

    Si Nelson me le permet, j’aimerais vous offrir la possibilité de faire un peu de lecture sur le sujet que vous avez abordé dans vos écrits précédents.

    Le premier lien est une sorte d’introduction et le second lien devrait vous intéresser un peu plus. Je laisse donc la parole à ces personnes qui ont une plume plus agréable à lire que tous les charabias que je peux énoncé dans une journée typique.

    Le journal d’un novice ou THE feuilleton de l’été (Par Framasoft)

    http://www.framablog.org/index.php/post/2008/08/02/migration-windows-linux-journal-d-un-novice

    Linux : Le journal d’un novice (Par Erwan Cario , un journaliste Français)

    http://planet.ubuntu-fr.org/index.php?q=Linux+%3A+Le+journal+d%E2%80%99un+novice+

    Note: Il faut commencer à lire de la fin (premier article) et remonter vers le haut de la page.

    En espérant que la lecture vous soit agréable.

    Alain Naud, Edmonton, Alberta, Canada, La Terre.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ stifou
    Bien essayé.
    Le problème c’est qu’il y a des gens qui ne veulent que débattre, pas enrichir la conversation.
    J’aurais pu m’étendre longtemps sur une installation de linux mais ce n’est ni le lieu, ni le moment.
    Pour les novices j’aurais plusieurs liens web intéressants et pour troller à mon tour, je pourrais parler de ce que représente cet univers. Je connais des personnes qui gagne leur vie à vendre, installer, réparer, configurer des terminal server de microsoft.
    Je comprend bien ce “patern” , c’est l’informatique de l’argent, package deal inclus.
    Je ne m’édenterai pas plus sur ça.
    Ce que je veut apporter comme point, et ça n’a aucun rapport avec le wpa et le wep, c’est que les autres plate-formes font maintenant partie du paysage informatique, que certains l’aime ou pas.
    On peut s’en plaindre mais ça changera pas, au contraire. Donc mieux vaut si faire et en profiter pour les explorer et s’adapter aux nouvelles réalités.

    Linux sur le desktop, il y a a peine 3 ans demandait un matériel acheté sur le volet, aujourd’hui ce n’est plus le cas: http://www.marcbelanger.org/trocupei/

    Comme quoi même les “maudit” portables causent de moins en moins de problèmes.

    Mon plus vieux client linux doit avoir 82 ans ! Un vrai geek ! Pas pantout, juste un utilisateur ben normal.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ Alain_du_Far_West

    Bonne référence, excellent lien. Lecture intéressante, que cette initiation d’un novice à Linux.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Monsieur Dumais,
    Excellent article. Je “post” rarement, mais si je peux me permettre: “Et si je vous demandais de modérer à ma place, je ne le pourrais. Les autorités refuseraient de vous remettre de telles responsabilités de contenu.”.

    Je sais que je prêche à l’évêque, mais Cyberpresse donne déjà un tel contrôle à ses usagers en leur permettant d’écrire n’importe quoi. Leur permettre de choisir entre eux ce qui vaut la peine d’apparaître en 1er serait bien plus intelligent. C’est ironique, car je lisais Slashdot il y a plus de 10 ans je crois et des sites comme Cyberpresse commence à peine à comprendre la nécessité d’une telle mécanique. Mécanique qui pourrait quand même être sous votre contrôle si vous étiez par exemple responsable d’une méta-modération, afin d’éviter que des trollers s’entraident.

    Aussi, sans méchanceté, même si une mécanique parfaite était possible, je ne suis pas convaincu que le but de Cyberpresse est de publier le contenu (commentaires) de la meilleure qualité possible, mais plutôt de favoriser la plus grande affluence possible sur le site. Mais peut-être suis-je de mauvaise foi là-dessus.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • En général, un blog sert de tribune pour une pléthore de gens seuls au monde. Et en général novices dans la gérance de leur propre rectitude.
    I want to live. I want to give. I’ve been a miner for a blog of gold.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • benoit_bisson

    Excellent billet, Nelson. Et Dieu sait depuis combien d’années la réflexion a été entamée! ;)

    Quelques idées, en vrac:

    À l’époque où je participais activement à des groupes de discussion sur un forum du défunt réseau GEnie, il y avait UNE seule directive concernant la teneur des commentaires: Feel free to attack ideas, NOT people. En clair, sentez-vous bien libre d’attaquer les idées, pas les gens. Ça peut sembler simple, mais c’est plus complexe qu’il n’y paraît, parce que d’écrire «cette idée est stupide» équivaut à attaquer la personne qui l’a émise. Il faut donc prendre le temps de réflexion requis pour bien cibler ce que l’on a à dire.

    La réplique instantanée est aussi une grande responsable des dérapages. Avant l’ère Internet, quand il fallait échanger avec des correspondants avec plume et papier, il y avait généralement un temps de réflexion avant l’écriture, et aussi souvent une relecture avant de mettre la lettre dans une envelope et de poster. Maintenant, c’est plutôt «Je lis, je pogne le feu, je réplique pour planter, je clique soumettre». J’ai vu cette forme pratiquée autant par des commentateurs que des blogueurs d’ailleurs…

    Bref, merci pour ce billet de réflexion.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Linux n’est pas le sujet de ce blogue. Vous êtes vraiment PÉNIBLES à la fin ! On peut-tu parler d’un sujet informatique quelconque sans que des linuxiens débarquent pour prêcher ? C’est une vraie infestation sur les forums ou les blogues : soit on a les linuxiens, soit on a les complotistes – peut-être les même ! Ils sont pareils en tout cas : même prosélytisme, même agressivité dans le ton quand on les contredit, même refus d’admettre certains faits – comme le fait, ici, que linux ne soit pas encore vraiment accessible au grand public. On nous ressort toujours le témoignage de la matante qui l’utilise, elle, sans problème, sauf que la matante ne fait quasiment rien sur son ordinateur et d’installe jamais rien…

    J’ai rien contre linux, tant mieux s’il existe des alternatives à windows, mais lâchez-nous les baskets un peu avec ça ! Ceux que ça intéresse vont l’essayer, vous ne faites que casser les pieds aux autres.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ ungeduld

    Vous avez été le premier à aborder le sujet de Linux dans ces commentaires, et ce, pour parler contre ses adeptes. Oui, il y en a des pénibles. Et on pourrait dire la même chose des adeptes de Windows et de Mac OS.

    Si vous abordez le sujet, ne vous plaignez pas du fait que les autres continuent!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ ungeduld

    Suis-je d’accord avec votre post? Oui… et Non. Car il s’applique tout aussi bien au tenant des Windows, Mac que Linux. On a qu’a se rappeler les combats Titanesques par clavier interposés des chroniques précédentes.
    La surdité-idéologique n’est pas l’apanage d’une plate-forme particulière.

    À date, sur ce présent pasquil, je n’y ai vu qu’un échange courtois d’informations. Suivi d’invitation à des lectures à faire hors site et à son heure. Sont-ce là des écarts si dramatique?… Oui … et non.

    Dans le cadre actuel voyons les comme un bel exemple d’échange courtois motivé par la joie de voir quelqu’un découvrir ou redécouvrir un SE qui lui a ses bons points et ses lacunes.

    Une invitation à jouer et à avoir du fun. Bin dans mon livre à moué cé bin correct.

    Bon allons poutounner le bouton soumettre.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • benoit_bisson

    Pour revenir au sujet du billet, tous les commentaires sur les systèmes d’exploitation ci-dessus sont un bel exemple de dérapage. Les commentaires sont pour – croyez-le ou non – commenter le billet, pas pour bifurquer vers un autre sujet dont on désire se faire l’apôtre ou le critique.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ Vazimollo,

    Vous seriez bien aimable de m’éclairer
    sur la définition de : “pasquil”.

    Merci

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @franc_jeu

    Je faisait référence à une précédente chronique du Sieur Dumais qu’il avait rédigé en français ancien… Un pur délice!

    Donc… Pasquil : Pamphlet, chronique, blogue

    et voici le lien vers cette chronique.

    Bonne lecture.

    http://blogues.cyberpresse.ca/technaute/dumais/?p=1003010

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @benoit_bisson

    Dérapage certe oui! mais poli et parfois convivial même. Avez vous remarqué l’apparition spontané du vouvoiement ? Je sens que le message à bien été reçu.

    Donc je résume.

    L’essence même du message n’est-il pas ” Aimez-vous les uns les autres…” (… et tant pis si on se fait pogner!) lol

    Voilà! Tout est dis!

    J’invite le sieur Nelson à nous pondre au plus vite une nouvelle chronique pour trois raisons.

    1.0 Du dit sujet on en a fait le tour (tout est dit de part la qualité même de la chronique)
    1.1 Du dit sujet on en a fait le tour (c’est pas long dire trois fois mea culpa) et qu’en tel cas il y a 2 possibilités: ou le sujet s’éteint de lui même: ou un autre sujet naît spontanément et la discussion repart. Dérape quoi. Un nouvel article relance la roue pour un autre tour.

    2.0 Nouvel article… Nouveau départ… et on met en pratique nos qualités nouvellement acquises.

    3.0 Vite un nouvel article… Suis en manque moi là.
    Au risque de me répété M. Dumais plus je vous lis plus j’apprécie.

    @ Tous: J’éprouve un vif plaisir de vous lire et particulièrement aujourd’hui.

    Guy Rondeau : Vazimollo

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @benoit_bisson,

    «Pour revenir au sujet du billet, tous les commentaires sur les systèmes d’exploitation ci-dessus sont un bel exemple de dérapage. Les commentaires sont pour – croyez-le ou non – commenter le billet, pas pour bifurquer vers un autre sujet dont on désire se faire l’apôtre ou le critique.»

    Je dois ajouté que c’est très pertinent… j’en prend bonne note.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Je me permet un dernier commentaire sur Linux pour répondre à alain_from_west.

    @alain_from_west

    Merci pour les articles. C’est intéressant ces journaux de personnes qui ont débutés avec Linux. Je n’ai probablement pas été aussi chanceux, car les 4 ou 5 fois que j’ai essayé d’installé Linux j’ai toujours eu du matériel incompatible. Quand j’aurai une nouvelle machine je vais probablement réessayer juste pour voir les nouvelles évolutions de LINUX pour satisfaire ma curiosité.

    Je comprend ceux qui trip Linux parce qu’ils veulent avoir «Zéro microsoft ” sur leur machine, ou bien ceux qui veulent personnaliser leur SE à fond avec Linux. Toutefois, pour faire ce que je fais avec Windows, il me faut plus qu’un navigateur Web et l’étendue des logiciels me forcerait à rebooter ou à utiliser WINE. C’est la grande faiblesse de linux à mon avis… Hormis le trip d’avoir zéro microsoft, il me manque des logiciels.

    Mais sincèrement, je trouve que Linux est un beau projet. C’est juste dommage qu’il soit inutilisable dès qu’on a besoin d’applications spécialisées.

    Bonne journée à tous!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ jack333

    À part les jeux, quelles sont ces applications spécialisées dont vous avez besoin?

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @jmv1

    Je me fiche de linux ici. Dommage à dire, mais ce sont vraiment les adeptes de linux qui se comportent ainsi – et on en voit d’autres exemples ici encore. J’ai rarement vu un adepte de mac venir sur une discussion concernant windows et s’ostiner à mort avec eux pour leur démontrer qu’ils ont tort d’utiliser windows. Je ne pense pas que les forums de linux soient pris d’assaut par des windowsiens venant prêcher pour leur paroisse.

    Laissez donc les gens utiliser ce qu’ils veulent, et arrêter de leur casser les pieds pour leur vendre votre système d’exploitation. Vous n’aimez pas microsoft ? Très bien, n’achetez pas leurs produits et laissez aux autres le droit d’en acheter s’ ils le veulent.

    Si je parle de ce sujet en particulier, c’est qu’il est pertinent : nombre de trolls, de débats qui dérapent, ont pour origine une discussion sur linux, n’ayant souvent aucun rapport avec le sujet initial. Il est difficile d’avoir une discussion sereine avec un preacher.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • « jmv1

    Le Mercredi 6 Août 2008

    @ jack333

    À part les jeux, quelles sont ces applications spécialisées dont vous avez besoin? »

    Voilà bien un exemple… Pourquoi essayer à tout prix de lui trouver des solutions alternatives à ses logiciels – solutions qui n’en sont pas vraiment la plupart du temps ? Il a essayé, il n’a pas aimé, mais faut que tu lui démontres quand même qu’il a tort. Tu vois, c’est ce genre de discussion, parfaitement stérile, que j’ai vu cent fois sur des forums ou des blogues informatiques, et n’ayant aucun rapport avec le sujet en cours – comme ici.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @jrmv1 :

    Je ne mentionne que celles qui ne sont pas sur Linux :

    - Dictionnaire électronique Pro RobertCollins (seulement windows)
    - XMLSpy
    - Visual Studio .net
    - logiciel pour appareil photo numérique
    - logiciel spécialisé développé par une firme
    - Silverlight pour écouter radio-canada
    - de nombreux logiciels pour modifier des pdfs (il y en a quelques uns open-source), mais pas une énorme quantité sur linux et ca ne se compare pas à ce qui est sur windows.
    - Dictionnaire Robert & Larousse
    - Photoshop, Illustrator (désolé je ne peux pas me satisfaire de Gimp)
    - Office 2007 (pour ouvrir les docx et travailler avec les collaborateurs; openoffice a tendance à corrompre les fichiers ou détruire la mise en page)
    - MSN Messenger pour transférer des fichiers avec mes correspondants et utiliser la webcam (ce qui ne fonctionne pas avec les clones sur Linux)
    - Regarder des BluRay éventuellement quand j’aurai un lecteur…
    - Adobe audition pour travailler les fichiers audio (bien supérieure à Audacity)
    - Guitar Pro 5 (pour les partitions de guitare et composer…. il y a des équivalents libres mais c’est qu’une pale copie de l’original).
    - Dreamwever (que j’utilise parfois et beaucoup supérieur à Kompozer/NVU)
    - Microsoft Street and Trips pour planifier mes randonnées en voiture (pas d’équivalent sur Linux, à ma connaissance.
    - Visual Studio : pour le développement de logiciels. Pas d’autre choix, c’est ce que mes collègues utilisent, et pas question de migrer vers autre chose.

    Bon j’ai nommé une quinzaine de logiciels. C’est suffisant pour m’irriter royalement si je change vers Linux. J’ai peut-être oublier d’autres logiciels que j’utilise à l’occasion et qui n’ont pas d’équivalent.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ jack333

    Merci d’avoir satisfait ma curiosité

    @ ungeduld

    Pardonnez-moi ma curiosité. Je n’avais nullement l’intention de lui proposer autre chose, puisqu’il est heureux avec Windows.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ungeduld

    Dans la présente chronique je n’ai pas vu de Troll. Avant c’est une autre histoire ainsi je n’en parlerai pas.

    «Pourquoi essayer à tout prix de lui trouver des solutions alternatives à ses logiciels » à tout prix? Pas sûr.

    jmv1 nous diras si tel était son intention. Personnellement j’y ai vu qu’une conversation civilisé avec l’intention sincère d’apporter son aide. Ce qui, dans mon livre à moué, n’est pas un commentaire ou une discussion stérile.

    Bon c’est vrai que c’est pas le sujet en cour, dont on a fait le tour, mais ça reste techno. Péché véniel. On part pas un forum d’aide sur les gâteaux Dunkan Hines.

    «Il est difficile d’avoir une discussion sereine avec un preacher.» Certe oui!

    Mais sauf erreur il y avait un échange de questions/réponses. C’est-ti pas cool ça? Il n’y avait pas de déclaration dogmatique à l’emporte pièce.

    Peut-être qu’avec notre 2% de représentation (2.8% en Angleterre) vous trouvez qu’on prend de la place et qu’en plus on parle Linux plutôt que de se commettre en exemple par un auto-flagellation bien senti sur la place publique pour répudier à la face du monde nos errements et dénoncer, Ô! combien, nous avons de nos propos polluer son doux pasquil. Ce qui soit dit en passant pourrait être une réponse légitime avec le sujet du jour.

    D’ailleurs, des mea culpa et excuses ont déjà été échangés et scellé par une vigoureuse poignée de mains.

    J’offre une alternative.

    @ jack333
    Peut-être serait-il pertinent de continuer votre questionnement Linuxien sur un autre forum. http://www.quebecos.com/modules/news/

    Je me défend ici de faire la promotion d’un site au détriment d’un autre mais plutôt d’offrir une alternative… d’offrir un espace pour les questions et réponses afin de ne pas monopoliser la présente par des propos hors sujet.

    J’attends vos réflexions

    Vazimollo

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • nickoleterrible

    J’ai bien apprécié votre texte aujourd’hui. J’ai des périodes où je vous lis d’autres non. J’ai blogué quques fois sur vos billets, mais j’ai arrêté, sais pas pourquoi.
    C’est quoi le but d’un blog? À lire ce qui s’écrit depuis une couple de jours j’ai l’impression que je suis dans les champs… Je croyais qu’un blog c’était comme une discussion écrite.
    Quand on parle à plusieurs sur le bord d’un feu et qu’on parle de choses et d’autres, c’est pareil. Y en a toujours un ou deux pour prendre le lead. Y en a toujours qui veulent avoir le dernier mot. Y a du monde qui s’écoute parler sans écouter les autres…Y s’en trouve toujours pour tout ramener à la blague, y en a toujours qui répondent à côté des questions…Mais dans l’ensemble quand ça arrive je passe un bon moment.

    Mais moi je pensais que le maître-blogue lançait un sujet et contrôlait les dérapages.

    Ben oui c’est ME MYSELF and I , exactement comme dans une discussion ouverte. Quand vous parlez à ququn vous faites un échange, vous l’écoutez et à un moment vous enchaînez à la première personne du singulier…

    Moi j’aime bien parler avec les gens. Je blogue souvent sur le blog de Hétu depuis 1 mois. Je vais vous dire: c’est rare que je parle de politique américaine avec mes amis ou ma blonde…

    Et en quoi nous comparer aux boomers? Vous en parlez en disant que l’identitaire “nous” était prépondérant…C’est votre perception, les boomers tant qu’à moi sont la génération la plus “selfish”, égocentrique et individualiste qui vive… Votre petite zone de confort, votre petite sécurité. La plupart de vos blogueurs doivent même faire partie de cette génération.

    Enfin…c’est peut-être ma définition du blog que je devrais réviser, mais écrire ce post me permet de donner mon opinion qui sera lue par peut-être 10-12 personnes, comme dans une salle de 200 personnes il se crée des sous-groupes, de là peut-être un échange suivra, comme une discussion suivrait dans une salle de 200 personnes…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Il y a longtemps que je n’étais pas venu sur ce blogue. Quel est tout ce drame?

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ indeedtd
    On cherche un moyen pour s’aimer, se comprendre et échanger dans le respect des choix de chacun. Toute une commande ! ;-)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @vazimollo

    Merci pour le site. J’aime bien le slogan du site web : “Retrouvez le goût à l’informatique avec Linux et BSD !”

    Vous avez perdu le goût à l’informatique ? Convertissez-vous à Linux pour retrouver le bonheur!

    Je rigole, ne prenez pas ça mal.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Sans vouloir vous offencez… …
    Les journalistes ne sont plus la source du bien parler”Ils vont au plus facile,avec des expressions dans des langues autres.Comme ”argue” pour commenter où argumenter
    Si vous visez la notoriété SVP maitriser votre langue…

    Ludger

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Mr Dumais, à mon avis, votre prochaine formule pour remplacer le blog et retrouver le plaisir d’écrire sur la technologie, ça devrait être une formule qui pourrait s’appeler : “Chronique avec correspondance”.

    1- Vous écrive une chronique.
    2- Vous avez une adresse de courriel affichée pour recevoir des réactions/commentaire à votre chronique.
    3- Les commentaires que vous jugez intéressant ou pertinent, vous les ajoutez vous-mêmes par copier-coller à la fin de la chronique, et ajouter le signataire de chaque commentaire. Ils apparaîssent un peu comme les commentaires de blog, mais c’est vous qui les ajoutez à la mitaine.

    Avantages : cela vous permet de continuer à avoir accès à des sources d’information intéressantes, à des avis de gens qui en connaissent plus long que vous sur des sujets spécialisés, sans avoir en même temps le problème majeur de “gestion de classe du primaire” qui finit inévitablement par survenir avec le blog habituel.

    Problème résolu.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • “1- Vous écriveZ…”

    “réactions/commentaireS”

    “intéressantS et pertinentS [...] et ajouteZ”

    eh misère… voilà ce qui se produit quand on s’aventure à écrire et faire le souper en même temps.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • dennis_dubeau

    @ Mario Asselin

    Commentaire impressionnant! je vous lève mon chapeau.

    Excellentes pistes de réflexions dans ce que vous dites…

    Je vous remercie et vous invite à commenter souvent!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • dennis_dubeau

    @ Alex ZaGère

    Encore une fois, la sagesse du terroir s’exprime…

    Vous seriez intelligent que j’en serais à peine surpris…

    Ben: bravo!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • dennis_dubeau

    @Jack333

    Je soumettrai un argument qui ne m’a pas apparu dans votre argumentation, avec le respect que je vous dois, bien sûr…

    -Le rappport qualité-prix de Ubuntu. (et par extension, de la suite Open Office…)

    Je crois que c’est important… non? J’aimerais votre vision, sur cet argument économique…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • alexanticosti

    @ ce cher dennis

    Comme me le disait un prof de ma connaissance, en 20 ans d’enseignement (primaire) il n’a vu que très peu d’enfants n’ayant pas les capacités suffisantes (l’intelligence pourrait-on dire) pour réussir à l’école. Par contre il en a vu plusieurs qui plantaient sérieux, mais à cause de leur environnement.

    Tout ça pour dire que de l’intelligence, on en a en masse. Que la majorité refuse de s’en servir est une autre histoire !

    Le terroir à la manière Moman Bougon !?! Ichhhh. Ça fait peur.
    Ben ; salut.

    Alex.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • alain_from_west

    @ ungeduld

    Vraiment intéressant cette logique.

    # Vous êtes vraiment PÉNIBLES à la fin ! On peut-tu parler d’un sujet informatique quelconque sans que des linuxiens débarquent pour prêcher ?#

    Vous êtes la première personne qui a mentionné le mot Linux et jack333 est le deuxième a l’avoir fait. De plus les commentaires avait une connotation provocatrice envres les utilisateurs de Linux.

    Bref il semble donc que vous avez “bitcher” sur le mauvais groupe de personne car ce sont 2 utilisateurs pro-windows “pur et dur” qui ont provoqués le dérapage que vous soulignez avec autant de fracas.

    Selon ma lecture de cette chronique, les utilisateurs de Linux sont restés plutôt discrets au niveau de leur OS préféré.

    Sans rancune mon ami

    Alain Naud, Edmonton, Alberta, Canada, La Terre.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • dennis_dubeau

    @ alain_from_west

    …il manque le système solaire et le code postal…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ syl20_65

    ……..” Dans un monde qui se radicalise, il est normal que le même phénomène se produise sur les blogues. Les blogues sont rien de plus que les forums dans les journaux et les lignes ouvertes. Ça sert à rien…….”

    Désolé mais je croyais que les 3 phénomènes ne sont pas reliés.

    Ici, depuis des années, j’ai au moins appris quelques choses et “rencontré” plusieurs personnes fort intéressantes. Il y a ce côté humain qui est présent ici et qui ne l’est pas dans les lignes ouvertes et les lettres de lecteurs.

    Ceci dit, il est vrai que les lignes ouvertes et les forum de journaux, ça donne pas grand chose ;-)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Nelson, votre blogue est instructif et amusant. Voilà peut-être pourquoi ça va si bien, comparé à d’autres ?!

    Pour ce qui est des pseudos, c’est vraiment un genre d’écran qui permet souvent un laissé allé de mauvais goût à l’occasion.

    Par souci de transparence et aussi parce que j’assume pleinement mes prises de positions, j’ai laissé tombé mon pseudo il y a quelques semaines et j’en ai profité pour “flusher” mon blogue que j’étais probablement le seul a apprécier… Ça fait réellement du bien.

    Longue vie à Nelson et à ses interventions, peut importe le format de la publication !

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @dennis_dubeau

    Le facteur économique de Linux arrive en second plan selon moi, après les fonctionnalités. Je pense que c’est plus important d’avoir les logiciels qu’on a besoin et que l’imprimante, scanneur, bluetooth et tout le matériel fonctionne!!!
    Pour le facteur économique, je dirais que la plupart des logiciels libres phares sont aussi sur windows. Vous mentionnez OpenOffice ? Il est également disponible sur windows. Payer pour Windows ? En général il vient avec l’ordinateur. De plus, je crois que je n’ai pas besoin de vous dire que beaucoup de gens piratent leur logiciels quand ils sont trop chers. Ou dans le pire des cas, utilisez votre windows et installez openoffice.

    D’autre part, peu de gens sont véritablement tenté de réapprendre un logiciel qu’ils maitrîsent déjà bien. Par exemple, pour passer de Word à OpenOffice, il faudra retrouver les fonctions dans des menus qui sont organisé différemment. Ou encore, il faudra apprendre l’interface rebutante et exécrable de The Gimp…. Il y a un coût en temps et en argent pour réapprendre des logiciels. Il y a aussi un risque d’incompatibilités. Par exemple bien qu’openOffice fonctionne bien, il ne lit toujours pas les fichiers DOCX de office2007, si je ne m’abuse.

    Personnelement, pour toutes ces raisons, je ne vois vraiment pas davantage à passer à Linux. Comme je l’ai dit, les deux plus grand problème sont le manque de logiciels spécialisés aussi performant que sur windows et le fait qu’une bonne quantité de matériel ne soit pas détectable.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Cybrerpresse est une société de Power Corporation, y a pas plus capitaliste que Power Coporation, on reproche aux corpos du domaine des médias de controler l’info, ici Power Corpo offre une totale liberté d’opinion, tellement que mêmes les opinions les plus imbéciles peuvent s’exprimer!!!
    Le reproche qu’on fait aux gouvernements totalitaires c’est justement de ne pas laisser la liberté d’opinions.
    Une partie du problème relève de ceux qui prennent les écrits comme une attaque personnelle à leur endroit et qui répliquent en fonction de cela.
    Exemple, les gens qui parlent de Linux le font probablement par passion, mais notre perception peut être qu’ils le font par”évangélisation”, et il est aussi vraie que parfois le ton manque possiblement de RESPECT.
    Donc, comme je disais précédemment dans le concept du “free for all” il y’a un le bon coté de permettre à tout le monde de s’exprimer et la dedans je salue l’expression démocratique de Power Corp et je déplores le manque de RESPECT et le manque de savoir vivre des gens qui s’expriement.
    Donc la liberté d’expression comporte le défaut de sa qualité, l’abus de liberté qui mène malheureusement à l’abus de contrôle.
    Il nous appartient de choisir et de faire preuve d’auto-modération et de RESPECT dans l’affirmation de nos opinions.

    zenn alias Robert Duquette

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Il faut se donner un code d’éthique
    http://ysengrimus.wordpress.com/2008/06/28/debats-sur-blogues-publics-le-code-d%E2%80%99ethique-d%E2%80%99ysengrimus/
    et s’y tenir.
    Paul Laurendeau

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ dennis_dubeau

    Je dirait que la différence du rapport qualité-prix diminue fortement avec le phénomène très windowsien du piratage de logiciel.
    Tu sais bien que sur eMule tu peux télécharger dreamweaver, photoshop, office 2007, nero, norton ghost, visual basic, etc, et plein de jeux.
    Pour les faire fonctionner, on fait comment ?
    Ils viennent avec un keygen, un no-cd crack, un patch, ou encore une banque de numéros de séries. C’est si facile !
    De cette manière on sauve beaucoup d’argent et on est un gars heureux.

    Alors pour plusieurs l’argument économique, tu sais!

    UN GROS RAPPEL que je ne vise personne en particulier, mais c’est une réalité que je connais bien.

    Un peu hors sujet, mais prenez ça comme un petit message à dennis

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ ysengrimus

    Lien et texte très intéressant, hum…..

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • nickoleterrible

    @luc_montreal

    J’ai lu votre idée du blog idéal. Moi je proposerais, et j’espère que N. Dumais va le lire, qu’il y ait un poll, à droite de la page , que l’on puisse voter quand les commentaires sont trop cons ou subversifs, que ce vote mène à une exclusion (automatique) quotidienne ou hebdomadaire des fautifs.

    Ça aurait pour avantage de concentrer le milieu des blogueurs, les extrêmes seraient exclus démocratiquement.

    Alors je dirais, comme c’est une communauté cartésienne d’exclure une personne suivant quelque chose comme 80% de vote d’exclusion à 8-10% d’écart-type…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • nickoleterrible

    @nelsondumais

    Comme ça vous seriez le premier à offrir la définition de Boisvert d’une dictature éclairée mais…volontaire sur un blog !

    De plus cela vous mettrait plus à l’abri de devoir vérifier trop fréquemment votre blog par peur de dérapage. Vous comptez quand même sur un noyau d’assidus de centre…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Nico,

    Je me permettrais, sans vouloir provoquer qui que ce soit, de différer complètement avec votre opinion, et celle de plusieurs autres en même temps.

    Il faut comprendre une chose fondamentale. Ici, ce n’est pas une communauté virtuelle, c’est la chronique techno de Nelson Dumais. Que des affinités ce soient développées avec le temps, c’est normal et prévisible dans un contexte de discussion (trop) libre, mais même si des gens ont parfois passé des bons moments au fil de ces discussions, ils l’ont souvent fait en faisant déraper l’objet principal des chroniques.

    Il l’a dit lui-même un peu plus tôt d’ailleurs : vous n’êtes pas en démocratie ici. C’est un blog privé sur une publication privée, et la raison d’être derrière le blog techno c’est l’apport d’informations technologiques pertinentes/intéressantes, et non la création d’une communauté virtuelle.

    Mon idée consiste simplement à ce que le chroniqueur se réapproprie sa chronique et cesse définitivement d’en perdre le contrôle à tout bout de champ, comme c’est le cas présentement. Ton idée d’une communauté virtuelle “à la survivor” va exactement dans le sens opposé, tu proposes une perte finale et totale du contrôle par le chroniqueur.

    Si vous tenez absolument à vous créer une communauté virtuelle, c’est votre droit, et il y a plein d’endroit qui vous permettent de le faire, WordPress, Blogger, voire Aceboard ou PhPBB, n’importe quoi.

    Ensuite, tu mentionnes “une communauté cartésienne”. Erreur. Rien n’est moins cartésien qu’une communauté virtuelle, jamais, et là c’est un vétéran des forums de discussion qui parle. Je sais très, très, très bien ce que c’est. Et surtout, ce que peu de gens ont mentionné jusqu’ici (il em semble, mais j’avoue lire parfois un peu vite par manque de temps), c’est que bien souvent il n’y a pas d’explication ogique ou cartésienne derrière l’apparition des polémiques. Beaucoup de gens cherchent à expliquer l’éclatement des “chicanes” par ceci ou cela, la température, la spontanéité du bouton “envoyer”, la philosophie du Je Me Moi, etc, etc… Ben non, en fait les choses sont plus simples : il y a des gens qui aiment polémiquer, tout simplement. Il y a des gens pour qui c’est un plaisir, un “fun”, une sorte de sport, un défoulement, voir même un besoin impérieux. Mais oui, bien sûr que ça existe, et plus qu’on le pense généralement.

    Dans la “vraie vie” de tous les jours, la présence physique des autres autour de soi est généralement (mais pas toujours) suffisamment intimidante pour réprimer cette tendance, tandis que la distance technologique créée par Internet libère les individus de leurs inhibitions. Soudainement, il n’y a plus d’obstacle, on peu polémiquer et se défouler à souhait sans grandes conséquences, avec d’autant plus d’enthousiasme que l’on en est empêché dans la vraie vie.

    Je ne vise personne ici en particulier en expliquant tout cela, j’illustre simplement un phénomène qui m’est très familier, auquel j’ai été fréquemment et longtemps exposé dans le passé, et que je vois encore à l’oeuvre ici. Et tout ceci explique pourquoi espérer qu’une communauté virtuelle apprenne à agir de façon cartésienne, c’est à peu près comme espérer qu’il pleuve de l’or à plein ciel demain matin. C’est… virtuellement impossible.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • nickoleterrible

    @luc-montreal

    Je ne sais au trop Luc. Présentement nous échangeons sur un sujet. Il me semble que ce que vous et moi disons n’est pas trop con. Pourtant nous suivons à peine le fil conducteur que N.Dumais nous a imposé au début ( ce n’est pas dit dans un mauvais sens…) Donc en ce sens nous commençons à déraper…

    Mais quel est le but du blog ou du Web 2.0 ? De s’exprimer. Il y a présentement entre vous et moi un échange d’idées. J’ai entendu ce que vous avez à exprimer et si vous me lisez vous aurez entendu ce que j’ai à exprimer. À mon sens ce n’est pas trop mauvais.

    C’est vrai que ce n’est pas une démocratie, c’est d’ailleurs ce que j’ai écrit. C’est à lui de décider quand la démocratie s’arrête, la dictature éclairée…Mais je regarde et je me dis qu’une chronique sans échanges s’appelle un papier comme on lit dans le journal. Et ce n’est point un journal ici…

    Autrement dit sur un blog nous devrions uniquement écrire des choses allant dans le sens du maître-blogueur. Ça n’aurait aucun intérêt…

    Ce que je dis ne vas pas nécessairement dans le sens contraire de ce que vous dites…Si ce métier n’est que bénévolat et qu’il prend trop de temps il faut alors trouver d’autres moyens de le gérer. Ce que j’ai proposé n’est peut-être pas la solution, mais c’est au moins une suggestion. La solution est peut-être de nommer quelques modérateurs parmi les participants comme c’est le cas ailleurs…

    Mais oui je maintiens que les communautés à tendance informatiques sont plus cartésiennes, c’est très loin d’être synonyme d’idiot…Mais non je ne donnerais pas mon vrai nom. Ça m’arrive d’être les 2 pieds dans la même bottine, de me tromper, de dire des conneries, merde… pareil comme quand l’on parle…Je veux pas que ça me suive tout le temps…mais en même temps ça veut dire que ce que l’on lit,… faut prendre ça avec un grain de sel.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • nickoleterrible

    Je vais vous dire quand même. Dumais est capable d’écrire et non juste de faire des tests par ci par là… Un texte écrit comme ça c’est de la prose comme du Foglia. Et quand moi je vois ça j’ai envie de répondre… C’est ça je crois le but du blog…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Blogue ou blogue pas? Là est la question! Pour ma part, je m’en fou pas mal, j’ai une vie pas mal remplie en dehors des ordis, et si vous voulez y perdre votre temps, c’est votre choix.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • M, Dumais

    Honnêtement, je ne vois rien ici qui ne se serait pas produit en 2000 ou 2001 dans un forum de discussion non modéré qui connaît un peu de succès depuis quelque temps. Les blogues de cyberpresse ont connu une forte croissance cette année, en tout cas pour leur nombre. Je fréquente des sites de discussion depuis environ 10 ans et c’est toujours un peu la même chose : ouverture du site, conversations civilisées, liens tissés, puis on atteint une certaine masse et des rapports de force se créent entre participants, les insultes volent de plus en plus bas, les responsables du site menacent de modérer ou de censurer, les participants se font la morale puis se lancent des menaces, et finalement il y a modération. L’élément narcissique des blogues vient plutôt de ceux qui le créent – les participants eux n’ont pas tellement changé depuis 10 ans. Je pense que Cyberpresse est relativement choyée avec ses blogueurs pros, qui me semblent exemplaires pour la plupart.

    Bref, rien de très significatif dans la zizanie qui afflige présentement certains blogues, rien de super-sociétal en tout cas.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • alexanticosti

    @ nico et luc

    Ça commence à prendre forme. Intéressants points. Le dannger d’une dictature de la majorité est peut-être un nivellement par le bas. Ou le centre plutôt. Faut que ce soit poli, drabe, en vouvoyant… etc.

    Si j’avais àmodérer, plus de 10 fautes d’orthographe eet un message serait éliminé. MOI ça me fait ch… suer au possible de lire un texte truffé d’erreur. Pas les 2-3 normales dans la petite case où on tape, mais le français de niveau cinquième année. J’ai 2 adolescents, et s’il s’avisait de m’envoyer un courriel de ce type…

    Nelson a déjà décrit l’habitude de réagir à chaud et de peser sur soumettre un peu trop vite, il devrait créer un lien permanent vers ce texte… Je suis de ce type à la base, mais je m’éduque à relire, couper, préciser… avant d’envoyer. Quand je n’ai pas ce temps ? Je me contente de lire.

    Faque si j’écris des conneries (et j’en écris) elles sont assumées !

    Et franchement, je ne trouve pas particulièrement que ça aille si mal ici. Viarge, le niveau des échanges est plutôt bon. Les ftiguants qui prêchent, ceux qui se plaignent des prêcheurs, les gérants d’estrade et ceux qui accusent Nelson d’être vendu à M$ ou la Pomme ou Linux ne me semblent pas majoritaires.

    Pis on lit ce blogue parce q

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Je suis scié. Tout à fait ça. Félicitations pour ce texte propre, net, clair. http://allainjulesblog.blogspot.com/

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ nelson

    Bravo a votre blog et aux blogueurs patients

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ alexanticosti

    Une chance que tu as spécifié un plateau de 10 fautes, parce que j’ai vu au moins 6 coquilles dans ton texte (sans compter la fin abrupte). J’en ai trouvé la lecture quasi intolérable. ;-)

    Au fait… parce que quoi?

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ Alexanticosti

    Dans votre liste des ftiguants (sic), vous avez oublié les alainjules de ce monde qui ploguent leurs blogues ou leurs sites Web sur les blogues des autres.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Quel texte brillant M. Dumais. Merci!
    Pour ma part, j’applique une règle depuis quelques temps: je ne lis plus les commentaires, aucun! Ce ne sont pas les commentaires des participants qui m’intéressent (les plus brillants sont trop noyés dans une masse de nuls), mais celui du blogueur . Conséquence: je ne suis plus tentée de répondre à certains internautes qui ont l’art de provoquer ou de choquer. Et s’il y a des personnes qui commentent mon opinion, bien ils parlent dans le vide…
    L’anonymat est un problème, mais difficile à enrayer je crois.
    Par contre, le Nétiquette devrait interdire toute réponse à un autre participant. Parce que c’est à ce moment que ça dérape à qui mieux mieux. Ce n’est qu’une suggestion bien entendu.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • «Le dannger d’une dictature de la majorité est peut-être un nivellement par le bas. Ou le centre plutôt. Faut que ce soit poli, drabe, en vouvoyant… etc.t»

    On n’y arrivera jamais!

    C’est si difficile à comprendre qu’on peut avoir de bonnes discussions sans tomber dans l’excès de langage?

    Faut absolument lancer des noms au monde puis faire des jeux de mots ratés pour ne pas être «drabe»?

    Si la liberté, c’est dire n’importe quoi, n’importe comment à n’importe qui, je préfère l’autoritarisme.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ bibianne
    Bonne idée, mais difficile à implanter puisque tributaire de la bonne volonté de chacun. C’est peut-être futile de vous répondre, mais je ne pouvais m’en empêcher. ;-)

    @ stifou

    +1, les échanges n’ont jamais été plus passionnants que sur ce billet, beaucoup de la part de commentateurs articulés qui ne s’étaient jamais manifestés avant. Pourtant, ils sont tous exprimés dans une rectitude politique insoutenable. ;-)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Excellent texte ! Éclairé et éclairant.

    (Ce qui est fascinant sur ce blogue, c’est que peu importe le sujet principal, il se trouve toujours quelqu’un pour lancer une discussion Windows vs Linux vs Mac…)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • alexanticosti

    @ gemnoc et jmv1

    WordPress m’a coupé brusquement le sifflet. AVANT que je relise, corrige et pése su’l piton ! Je le regarde et en suis gêné !

    Alex.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @alexanticosti

    WordPress c’est bien beau, mais on lit ce blogue parce que quoi????

    On ne le sait toujours pas!

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Je suis déçu, nous avons toujours pas eu de nouveau texte de Nelson depuis lundi:(

    J’ai pas mal tout lu les commentaires depuis lundi, je crois que c’est juste une question de gros bon sens. Tout les commentaires gratuits sont à banir.

    Voici des exemples, c’est un simple Texte sur un merveilleux logiciel gratuit de traitement de l’image sur Windows.

    Commentaires, qui sont habituellements aimés :
    C’est vrai c’est un excellent logiciel, il fait ça et ça aussi.
    Est-ce que vous savez s’il fait ça aussi?
    Il a un équivalent de ce logiciel qui est X sur Linux, Mac, SGI, Zseries… ou open source…
    Je l’utilisais il a quelques années mais depuis j’ai adopté…

    Commentaires, qui sont habituellement détestés :
    Pour faire de la photo, il a juste PhotoShop de bon car c’est le plus meilleur…
    C’est plâte qu’il soit sur Windows avec PLEIN DE VIRUS car je suis un pro, fan, missionnaire Linux, Mac, SGI ou Zseries…
    Il n’est pas GPL, il a juste les logiciels GPL qui valent la peine d’être utiliser…
    Ouais nous embête pas avec ton MAC, car il est ben trop chère…
    Ouais nous embête pas avec ton Linux car il n’a pas de drivers…

    [Second degré ON]
    De toute façon le mieux c’est d’avoir un vrai oridinateur un Zseries, ça n’a pas de virus, ça peut avoir des milliers d’utilisateurs simultanés, ça fait depuis 1969 que cette lignée d’ordinateur existe et le pire c’est le seul OS (OS/390) que ma grand mère a déjà essayé.
    [Second degré OFF]

    Quand est-ce que tu nous reviens avec un nouveau texte Nelson?

    Remi.Net

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • alexanticosti

    @ nico et luc Prise 2

    Ça commence à prendre forme. Très intéressants points. Le danger d’une dictature de la majorité est peut-être un nivellement par le bas. Ou le centre plutôt. Faut que ce soit poli, drabe, en vouvoyant… etc. N’est-ce pas intéressant d’avoir des opinions fermes et appuyées ? Le concensus c’est parfait pour décider quoi faire pour souper…

    Si j’avais à modérer, plus de 10 fautes d’orthographe et un message serait éliminé. MOI ça me fait ch… suer au possible de lire un texte truffé d’erreurs. Pas les 2-3, normales dans la petite case où on tape, mais le français de niveau cinquième année. J’ai 2 adolescents, et s’ils s’avisaient de m’envoyer un courriel de ce type…

    Voilà pourquoi je suis peu en faveur de règles modération, parce que si MOI je les édicte, ça fera chier plusieurs.

    Nelson a déjà décrit la (mauvaise) habitude de réagir à chaud et de peser sur soumettre un peu trop vite, il devrait créer un lien permanent vers ce texte… Je suis de ce type, mais je m’éduque à relire, couper, préciser… avant d’envoyer. Quand je n’ai pas tout ce temps ? Je me contente de lire.

    Faque si j’écris des conneries (et j’en écris) elles sont assumées !

    Et franchement, je ne trouve pas particulièrement que ça aille si mal ici. Viarge, le niveau des échanges est plutôt bon. Les fatiguants qui prêchent, ceux qui se plaignent des prêcheurs, les gérants d’estrade et ceux qui accusent Nelson d’être vendu à M$ ou la Pomme ou Linux ne me semblent pas majoritaires.

    Pis on lit le blogue de Nelson parce qu’il est crissement bien écrit. Et je persiste ; les commentaires sont la plupart du temps intéressants. Et OUI j’aime écrire, me lire, lire les commentaires des autres et y réagir. Sinon ; que’est-ce que je fous ici ?!?

    Et toujours la même suggestion ; à ceux qui n’aiment que l’article de Nelson, arrêtez à la fin de… ne lisez pas les commentaires de crétins comme moi qui s’épivardent tout azimut ;)

    Alex

    p.s. merci WordPress !

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • alexanticosti

    Ouin.

    Un mot ortographié en anglais, une couple d’erreurs, du joual et des tournures de phrases discutables : 8/10.

    Peut faire mieux !

    Alex.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @Nelson
    :) Contrairement à certains commentaires ci-haut, mon avis est que le problème d’identité en situation d’interaction provenant du publique sur les bloques à larges diffusion sont les mêmes en n’importe quel pays du monde, et pas uniquement dans la sphère d’influence de la Francophonie. Si le Québécois se recherche un équilibre dans cette nouvelle forme d’expression que dire des Français de France dans certains Blogues bien en vue de ce pays.

    Lorsqu’un Blogue est fondé sur les goûts et les couleurs des individus qui l’animent il est forcément convenable que les commentateurs fassent de même.

    Technaute.ca est donc, si je comprends bien, le bon endroit pour lire du Molière et du ‘’Juste pour Rire’’. Et évidemment les commentateurs réguliers sont en harmonie avec les Blogueurs du Site de Cyberpresse.

    Les autres lecteurs qui recherchent des renseignements pertinents et impersonnels pour leurs connaissances et leurs choix devront se trouver un autre Site de Bloque comme sur Sympatico/MSN par exemple avec synchro-blogue.com où tomshardware.com/fr qui sont presque exempts de vapeurs émotionnel à la Chat Room Style.

    Pour ceux qui désirent l’heure juste Atomique sur les réalités matérielles Informatiques :
    Tom’s Hardware/Fr. Forums:
    http://www.presence-pc.com/forum/
    Tom’s Hardware/Fr. Évaluation matérielles:
    http://www.tomshardware.com/fr/

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Pour ceux qui préfaire le sérieux Anglosaxon;

    Tom’s Hardware en Anglais USA :
    http://www.tomshardware.com/us/#redir

    Tom’s Hardware/Usa/Forums:
    http://www.tomshardware.com/forum/

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Pour les Ti-Jos Connaissant;

    Faire de l’argent avec votre savoir technologique :
    http://www.synchro-blogue.com/synchro/2008/07/de-largent-pour.html

    Pour ceux qui aiment s’écouter parler en écrivant:
    http://www.synchro-blogue.com/synchro/2007/10/votre-ordinateu.html
    http://neosmart.net/

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • chosebinne_123

    Merci de m’avoir écouté

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • dennis_dubeau

    @ Costi Nostra

    Wein, moé non + chu po fiair de toé.. etk…

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Pour ceux qui ont des problèmes avec WordPress :
    http://neosmart.net/

    Pour ceux qui veulent savoir comment ça marche;
    http://www.commentcamarche.net/

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @ reminet
    100% d’accord avec ton analyse.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • De fait, on traverse aujourd’hui une «passe» de superficialité et, surtout, de moïcité démesurée, de fugacité et de frivolité ‘remarquables’, de pitonnage et de papillonnage à tous vents. Sans être pour autant ni plus savants ni plus intelligents ni plus heureux non plus qu’«avant» ou qu’«ailleurs». Dans les siècles ou générations à venir, on trouvera complètement dingue ou puéril ce mode d’appréhension du monde ou de ‘transaction’ avec lui, qui est ‘nôtre’ (?)* actuellement.

    * « Nôtre » ? Est-ce possible, lorsqu’on est à ce point aliéné ou ‘dépossédé’ ainsi de soi-même ?
    (Des réflexions connexes de même nature ont été faites ici, chez le ‘voisin’, à la mi-juillet) :
    http://blogues.cyberpresse.ca/lapresseaffaires/dufour/?p=551

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • @deleaubenis

    Pas besoin d’aller chez le Gros Voisins pour illustrer cette propention au Nombrilisme Zeppelin, à mon avis.

    http://blogues.cyberpresse.ca/technaute/dumais/?p=1001573
    :)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • ”Propension” sera choisi dans un autre contexte qui n’est pas soumis à l’inflation.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • C’est pas compliqué, le problème : les “commentaires” d’ici et d’ailleurs, sur La Presse comme sur plein d’autres blogs, sont plutôt des contenus de “forums” qui ont divergé et accosté sur une mauvais île. Retournons aux forums.

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0

  • Bonjour!

    Je pense que le problème vient beaucoup de l’importance que les blogueurs (ou participants à des forums, chats, etc.) accordent à ceux qui “cherchent le trouble”. Sur les milliers de personnes qui lisent ton blogue, probablement que 99% lisent tes articles en ne les commentent jamais. Et parmi ceux-ci, une très grande majorité ne lit même pas les commentaires des autres non plus (en tout cas, c’est mon cas). Les “trolls” représentent sans doute une fraction de 1% de ton lectorat, moins tu leur accordes d’importance, plus il y a de chances qu’ils aillent se faire voir ailleurs. “Don’t feed the trolls”, comme ils disent…

    Ce qui est intéressant dans ton blogue – et dans les autres que je lis – ce sont tes articles, point. Il y a tellement de contenu intéressant sur la toile, je te vois pas pourquoi je perdrais du temps à lire des tites-chicanes de commentaires de bozo123 qui envoie promener bogars22. Quoiqu’on puisse en dire, l’intérêt d’un blogue réside principalement dans la qualité des articles de son auteur : les interactions dans les commentaires sont rarement intéressantes.

    Les blogues sont géniaux (commentaires ou pas) parce qu’ils ont donné l’occasion à des gens qui avaient des choses à dire de “s’auto-publier”, sans frais, et d’aller chercher un lectorat. Il y a beaucoup de sujets qui me passionnent et plein de blogues qui en traitent, c’est merveilleux. Mais ils pourraient aussi bien empêcher les commentaires, je les lirais autant.

    Bref, il y aura toujours des cons, partout (et l’anonymat leur plaît beaucoup), faut juste apprendre à minimiser leur importance…

    Sur ce, j’adore te lire, continue :)

    Cotez ce commentaire: Thumb up 0 Thumb down 0